La langue française

Mansarde

Définitions du mot « mansarde »

Trésor de la Langue Française informatisé

MANSARDE, subst. fém.

A. − ARCHIT. Comble brisé à quatre pans appelé aussi comble à la Mansart, ou à la mansarde, ou en mansarde. (Dict. xixeet xxes.).
Loc. adj. En mansarde. Pratiqué dans un comble brisé. Mes deux chambres sont très propres, quoique en mansarde (Michelet, Journal, 1828, p. 709).
B. − P. méton.
1. Pièce aménagée sous un comble brisé; p. anal., toute pièce à plafond bas et dont un mur au moins est en pente selon l'inclinaison du toit. Mansarde étroite, insalubre, sombre; mansarde de domestique; coucher, vivre dans une mansarde; louer une mansarde. Dans le souvenir retrouvé par la rêverie, on ne sait par quel syncrétisme, la mansarde est petite et grande, chaude et fraîche, toujours réconfortante (Bachelard, Poét. espace, 1957, p. 29):
. On entrait dans une mansarde longue, d'une ligne anormale, coupée d'angles et de rentrants dont on ne savait à quoi ils pouvaient correspondre dans la construction. Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 253.
En appos. Sous le toit, deux greniers mansardes, nids de servantes (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 313).Un pavillon bas, à grosse calotte mansarde, rappelait l'ancienne demeure (R. Bazin, Blé, 1907, p. 128).
2. Fenêtre pratiquée dans la partie verticale d'un comble brisé. Toutes les têtes s'étaient reportées vers les fenêtres, mansardes, œils-de-boeuf donnant sur la cour (Toepffer, Nouv. genev., 1839, p. 220).
Vieilli. Fenêtre en mansarde. Même sens. Arrivé devant une maison de peu d'apparence et haute de deux étages, il s'arrêta pour y examiner une des fenêtres élevées en mansarde (Balzac, Double fam., 1830, p. 297).
Prononc. et Orth.: [mɑ ̃saʀd]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1676 comble à la Mansarde et simplement Mansarde (Félibien, pp. 534 et 146); 2. av. 1720 «pièce aménagée sous un comble brisé» (A. Hamilton, Le Bélier, éd. 1749, p. 72: [la princesse] étoit reléguée dans une mansarde au haut du palais). Tiré du nom de l'architecte fr. Fr. Mansart (1598-1666) qui mit en vogue ce système de construction vers 1650. Fréq. abs. littér.: 522. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 717, b) 643; xxes.: a) 508, b) 421. Bbg. Migl. 1968 [1927], p. 178, 334.

Wiktionnaire

Nom commun

mansarde \mɑ̃.saʁd\ féminin

  1. (Architecture) Fenêtre pratiquée dans la partie presque verticale d’un comble brisé. On dit aussi (Technique) « fenêtre en mansarde ou (Populaire) fenêtre mansardée ».
    • Des lunettes communes vitraient ses yeux ternes et donnaient à sa personne un regard pensif de vieille mansarde. — (Léon Frapié, La bonne leçon, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 224)
  2. (Par extension) Chambre pratiquée sous un comble brisé.
    • Le plancher de cette vaste mansarde n'avait jamais été balayé, l'air y était glacial, […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Oh ! mansarde, chère mansarde, quelles belles heures j’ai passées entre tes quatre murs ! Comme j’y travaillais bien ! Comme je m’y sentais brave !… — (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, rééd. Le Livre de Poche, page 55)
    • Au début de notre liaison, cette femme avait cru mettre la main sur un petit prodige, un grand poète de mansarde : — m’a-t-elle assommé avec sa mansarde ! — (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, réédition Le Livre de Poche, page 217)
    • - je fumais ma pipe-marteau, en crachant sur les tuiles, car c'était une mansarde, ma chambre. — (Arthur Rimbaud, Lettre de Rimbaud à Ernest Delahaye - juin 1872)
    • Une presse complaisante jusqu’à la servilité répandait dans le public, depuis les salons jusqu'aux mansardes, les idées les plus fausses et les plus dangereuses. — (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), p.240, Bloud & Barral, 1883)

Forme de verbe

mansarde \mɑ̃.saʁd\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de mansarder.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de mansarder.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de mansarder.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de mansarder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de mansarder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MANSARDE. n. f.
T. d'Architecture. Fenêtre pratiquée dans la partie presque verticale d'un comble brisé. On dit aussi Fenêtre en mansarde. Il désigne aussi une Chambre pratiquée sous un comble brisé. Il habite une mansarde. Il loge dans les mansardes. Les mansardes d'un hôtel. Étage en mansarde, Étage dont les chambres sont des mansardes. Comble, toit en mansarde, Comble, toit brisé.

Littré (1872-1877)

MANSARDE (man-sar-d') s. f.
  • 1 Terme d'architecture. Fenêtre pratiquée dans la partie presque verticale d'un comble brisé.

    On dit aussi : fenêtre en mansarde.

  • 2Chambre pratiquée sous un comble brisé. Dans la mansarde, me voilà, Me voilà pauvre balayeuse, Béranger, Cinq étages.

    Étage en mansarde, étage dont les chambres sont des mansardes.

    Comble, toit en mansarde, comble, toit brisé.

  • 3 Terme de menuiserie. Croisée qui ouvre à coulisse ; elle tire son nom de l'étage en mansarde où cette espèce fut d'abord pratiquée (MORISOT).
  • 4 Terme militaire. Mansarde de tente, partie supérieure d'une tente d'officier, de l'espèce de celles qu'on nomme marquises.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MANSARDE, s. f. terme d’Architecture. On nomme ainsi la partie de comble brisé qui est presque à-plomb depuis l’égoût jusqu’à la panne de bresée, où elle joint le vrai comble. On y pratique ordinairement des croisées. On doit l’invention de ces sortes de combles à François Mansard, célebre architecte.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mansarde »

Du nom de famille de l’architecte français François Mansart (1598-1666) considéré comme un précurseur de l’architecture française classique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mansard, célèbre architecte du XVIIe siècle, qui introduisit ce genre de fenêtre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mansarde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mansarde mɑ̃sard

Citations contenant le mot « mansarde »

  • Le Printemps des Poètes, à peine éclos, fut confiné dans sa mansarde (les poètes sont toujours dans une mansarde). Heureusement, comme la cigogne, l’hirondelle qui fait le printemps est arrivée à tire d’ailes, le bec chargé de nouveaux bébés. Quelque 90 poèmes attendaient d’être exposés et lus dans l’exposition de mars à la salle voûtée. Mais "L’œil poète" à peine montée, déjà fermée. Insensible à la Covid-19, la poésie a la peau dure. L’équipe de Paroles Vives, en charge de l’édition du traditionnel recueil, a tout de même réussi à le finaliser, et si l’attente impatiente fut longue, la lecture des 110 pages n’en sera que plus appréciée. ladepeche.fr, Villefranche-de-Rouergue. Les Miscellanées Poétiques 2020 de Paroles Vives - ladepeche.fr
  • "Si tu ne bouges pas ton gros cul de vieille diva, je te jure que je pousserai un cri qui réveillera tout l'immeuble."  Les mots sont crus et l'humour acerbe. Rien de tel pour gagner l'adhésion du public. Face à lui, les deux anciennes célébrités napolitaines, l'un ténor et l'autre danseur étoile, vivent enfermées dans une mansarde à Paris depuis vingt ans. Un confinement qui les amène à s'aimer et se détester.   Franceinfo, "On s'est dit on ne va pas attendre" : comment une compagnie de Chartres a monté sa tournée en trois semaines à la sortie du confinement
  • En 1958 lorsque Christo s’installe à Paris, c’est un étudiant bulgare sans le sou, qui a fui le régime communiste. Pour gagner sa vie, il peint des portraits sur commande. Mais dans le secret de sa mansarde, il invente ses premiers « empaquetages » d’objets, exposés aujourd’hui au Centre Pompidou à Paris (1). Christo emballe ses pots de peinture dans des papiers froissés, sales comme le goudron, qui rappellent les matériaux pauvres de la guerre. Ses matelas ficelés ou ses ballots arrimés sur une poussette ou une galerie d’automobile évoquent clairement l’exil, comme plus tard la série des « vitrines » voilées de noir. La Croix, Christo, révélateur de beauté à Beaubourg
  • Le lit a laissé place à un meuble muni de tiroirs et d’étagères parfaitement adapté à la mansarde. A gauche, un dressing ouvert épouse la pente, à droite le radiateur a là aussi été couvert d’une tablette. Pour finir, la petite coiffeuse « Topim » de La Redoute Intérieurs et un tabouret céladon apportent la touche finale à cette chambre à coucher qui nous laisse rêveurs. Marie Claire, Avant-Après : fraîcheur et fonctionnalité dans un appartement mansardé de 30 m² - Marie Claire
  • Patrick Corneau se moque des écrivains qui font l’éloge du sport : Montherlant soulevant ses haltères en récitant Sénèque, Morand pratiquant l’équitation avec une superbe de junker prussien… il préfère penser à un Kafka demi-nu faisant des pompes sur le parquet d’une mansarde glaciale. Il a chois Causeur, Le lorgnon mélancolique - Causeur
  • C’est à l’intérieur d’un cube moderne installé dans le parc Schadau que se trouve le plus ancien panorama conservé à ce jour. Très à la mode au XIXe siècle, ces fresques circulaires géantes en trompe-l’œil ont souvent été mises au rebut à l’arrivée du cinéma, d’où leur rareté. Cette pièce magistrale (7,5 m de haut et 38 m de long) présente de manière réaliste des scènes de rue, vues d’une mansarde: un ramoneur assis sur la cheminée, les lavandières au travail au bord de l’Aar ou un chat sur les toits. La visite guidée vaut vraiment la peine. , Tout sur Thoune | Illustré

Images d'illustration du mot « mansarde »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mansarde »

Langue Traduction
Anglais attic
Espagnol ático
Italien attico
Allemand dachboden
Chinois 阁楼
Arabe علبه
Portugais sótão
Russe чердак
Japonais 屋根裏
Basque ganbaran
Corse attico
Source : Google Translate API

Synonymes de « mansarde »

Source : synonymes de mansarde sur lebonsynonyme.fr

Mansarde

Retour au sommaire ➦

Partager