La langue française

Gâchis

Sommaire

Définitions du mot gâchis

Trésor de la Langue Française informatisé

GÂCHIS, subst. masc.

A. − [Correspond à gâcher A] Mortier fait de plâtre, de chaux, de sable et de ciment. De l'eau avait coulé, des baquets boueux traînaient, un gâchis de plâtre salissait tout un coin (Zola, Œuvre,1886, p. 68).
P. ext. Des chaumières en rondins de pin, liés avec un gâchis de terre, comme sur les cols les plus maigres des Alpes (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 193).
P. anal. Sol détrempé, boue. On patauge dans ce gâchis (Ac.1932).Oh! un beau gâchis dehors, elle avait failli laisser ses souliers dans la crotte, en allant chercher son lait. Un vrai temps de dégel (Zola, Page amour,1878, p. 988).
B. − [Correspond à gâcher B]
1. Amas de choses hétéroclites, généralement endommagées ou abîmées. Un coup de vent avait éparpillé les lettres sur le petit bureau, renversé un vase, effeuillé des fleurs. Debout, elle contemplait ce gâchis (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 264).
[Avec une idée de profusion] Je pense au gâchis des tropiques, au désordre des fleurs, des fruits, à ce luxe, cette profusion, cette surabondance scandaleuse (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 293).
Gâchis de + subst.Surabondance désordonnée de. Un gâchis de proclamations (Duranty, Malh. H. Gérard,p. 185).Dans tout ce gâchis de paroles (G. Leroux, Parfum,1908, p. 118).
Rare. [Le compl. désigne un animé] Dix années de travaux superbes, dans un gâchis incroyable d'entrepreneurs et d'architectes (Zola, Argent,1891, p. 390).
2. Situation embrouillée, due au désordre, à la mauvaise organisation, et dont il est difficile de se tirer. Quel gâchis! c'est du gâchis; un joli gâchis. Acclimater chez nous ces utopies, ce serait préparer un beau gâchis! (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 806).Être dans le/en plein gâchis. L'autre jour, je lui parlais politique, il m'a répondu : « Eh bien! oui!... nous sommes dans le gâchis! nous avons le nez dedans!... » (Gyp, Docteurs,1892, p. 67).
Prononc. et Orth. : [gɑ ʃi], [ga-]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1564 gaschis « eau qu'on a jetée par mégarde, action de jeter de l'eau » (Thierry); 1611 « éclaboussure d'eau, coup de rame, bruit que l'on fait en ramant » (Gotgr.), v. gâche2; 2. a) 1636 « action de délayer de la chaux » (Monet); b) 1660 « mortier détrempé » (Oudin); 3. 1775 « affaire embrouillée, situation confuse » (Bachaumont, Mémoires secrets, t. 33, pp. 328-329 ds St. neophilol. t. 27, p. 231). Dér. de gâcher*; suff. -is*. Fréq. abs. littér. : 145.

Wiktionnaire

Nom commun

gâchis \ɡɑ.ʃi\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. Mortier fait de plâtre, de chaux, de ciment délayé avec de l’eau.
  2. (Par analogie) Terrain détrempé par la pluie.
    • On patauge dans ce gâchis.
    • Le dégel cause bien du gâchis.
  3. (Figuré) (Familier) Situation inextricable résultant d’un mélange d’éléments divers qui interviennent dans une affaire, la compliquent et se contrarient.
    • Mais New York ne copiait aucun peuple pour le désordre et le gâchis de son administration intérieure, un désarroi, grâce auquel des quartiers entiers échappaient à toute loi, devenaient impénétrables aussitôt que des batailles et des tueries de rue à rue y éclataient. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 210 de l’éd. de 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GÂCHIS. n. m.
Mortier fait de plâtre, de chaux, de ciment délayé avec de l'eau. Par analogie, il se dit d'un Terrain détrempé par la pluie. On patauge dans ce gâchis. Le dégel cause bien du gâchis. Il se dit, figurément et familièrement, d'une Situation inextricable résultant d'un mélange d'éléments divers qui interviennent dans une affaire, la compliquent et se contrarient. Nous voilà dans un beau gâchis financier. Gâchis politique.

Littré (1872-1877)

GÂCHIS (gâ-chi) s. m.
  • 1Espèce de mortier fait de plâtre, de sable et de chaux.
  • 2 Par extension, quantité de boue détrempée, tas d'ordure où il y a beaucoup de liquide.

    Fig. et familièrement. Affaire embrouillée et désagréable. Quel gâchis ! Nous voilà dans un beau gâchis. D'ailleurs c'est dans sa conduite une inconséquence nouvelle entre toutes celles dont sa besogne est remplie, ce qu'on appelle un vrai gâchis, Bachaumont, Mém. secrets, t. XXXIII, p. 328.

    Il se dit aussi d'un écrit, d'un discours où les idées sont sans ordre et confuses. Ce mémoire n'est point intéressant ; c'est un gâchis dont on se tirerait bien vite si la curiosité n'était excitée, Bachaumont, Mém. secrets, t. XXXV, p. 189.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gâchis »

Gâcher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de gâcher avec le suffixe -is.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gâchis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gâchis gaʃi

Évolution historique de l’usage du mot « gâchis »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gâchis »

  • C’était un vain profit que celui qui ne requérait ni art, ni amour, ni temps, industrie et patience : un tel profit était voué à se perdre sans utilité ; né d’un gâchis, en gâchis il retournerait. De Eleanor Catton / Les luminaires
  • Acclimater chez nous ces utopies, ce serait préparer un beau gâchis ! De Roger Martin du Gard / Les Thibault
  • Cécile (Plougasnou), direction maintenance, chez Hop ! depuis 15 ans. « Dans l’entreprise depuis 2005, je fais partie de ceux qui ont connu la montée en puissance de Brit Air à l’époque. On a un bel outil à Morlaix et HOP !, c’est comme une grande famille, il y a des compétences. C’est dommageable de fermer le site alors que les dirigeants prévoient la reprise de l’aérien en 2024 : ils n’essaient pas de maintenir l’activité ici mais on voit bien ce qui se dessine : un ensemble Air-France-Transavia (la filière low cost) et l’abandon du régional. On a un sentiment de gâchis, l’impression d’être sacrifiés sans qu’ils aient cherché à nous préserver. Pourtant HOP !, c’était la continuité du long courrier ». Le Telegramme, Ils sont Hop ! : pour tous, un même sentiment de gâchis - Fermeture Hop - Le Télégramme
  • Ce plan, «le 4e cinq ans», met en colère Laurent, qui veut quand même rester optimiste. «C'est un gâchis humain et de connaissances, estime-t-il. Un pays qui perd ses compétences technologiques se tire une balle dans le pied. Après les cols bleus que l'on a délocalisés, ce sont désormais les cols blancs. Depuis des années déjà, nous formons des gens à l'étranger qui nous remplaceront à terme. Nous allons devenir dépendants de l'extérieur pour les produits, voire pour l'ingénierie.» leparisien.fr, Plan social chez Nokia en Essonne : «Un gâchis humain, une trahison» - Le Parisien
  • C’est un gâchis ignoble. Ça me fait mal au ventre. Brit Air était une pépite et regardez ce qu’ils en ont fait… On a toujours eu, ici à Morlaix, les talents pour faire des choses fantastiques. Des gens formés, motivés, avec une super mentalité. Et une expérience dans des métiers rares qui vont manquer en Europe. Ils ont toujours tout donné. Pour moi, c’est clair : il s’agit d’une opération de destruction jacobine, menée par des gens qui pensent que rien n’est bon quand ce n’est pas décidé à Paris. Ça me rend encore plus régionaliste qu’auparavant. Car Brit Air, c’était ça au départ : une compagnie aérienne régionale, montée avec des partenaires régionaux, qui voulait lancer des lignes directes en zappant Paris pour désenclaver la Bretagne. À un moment donné, notre slogan a même été « Paris n’est pas capital ». Aujourd’hui, c’est un retour en arrière. On abandonne les régions. Mais la France va crever d’un Paris trop gros ! Le Telegramme, Fermeture de Hop ! Morlaix : « Un gâchis ignoble » pour le fondateur de Brit Air - Fermeture Hop - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « gâchis »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gâchis »

Langue Traduction
Anglais mess
Espagnol lío
Italien pasticcio
Allemand chaos
Chinois 烂摊子
Arabe تعبث
Portugais bagunça
Russe беспорядок
Japonais 混乱
Basque nahaspila
Corse messu
Source : Google Translate API

Synonymes de « gâchis »

Source : synonymes de gâchis sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gâchis »

Partager