La langue française

Furieusement

Sommaire

  • Définitions du mot furieusement
  • Étymologie de « furieusement »
  • Phonétique de « furieusement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « furieusement »
  • Citations contenant le mot « furieusement »
  • Traductions du mot « furieusement »
  • Synonymes de « furieusement »
  • Antonymes de « furieusement »

Définitions du mot « furieusement »

Trésor de la Langue Française informatisé

FURIEUSEMENT, adv.

A.− [Correspond à furieux B] D'une manière furieuse.
1. Synon. de avec ardeur, fureur; frénétiquement, passionnément.En bloc, il nous livre tout ce qu'il a furieusement absorbé : ethnologie, exégèse, grammaire comparée, histoire, philologie, métaphysique allemande, mêlées à ses passions, à ses sentiments, à ses humeurs (Massis, Jugements,1923, p. 59).Il se remettait à l'œuvre tout de suite, avec emportement. Son caractère de fougue et de violence n'admettait pas l'obstacle, s'y attaquait de front furieusement (Van der Meersch, Empreinte dieu,1936, p. 84).Il dessinait donc passionnément, furieusement (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 135).
2. Synon. de avec furie, impétuosité, rage; violemment.Soudain, un tourbillon de vent souleva la poussière, tordit les arbres, les fouetta furieusement (Rolland, J. Chr.,Matin, 1904, p. 169).Il la [la porte] heurta furieusement du poing, hurlant des injures bredouillées (Genevoix, Raboliot,1925, p. 114).Un petit chien noir, qui aboyait furieusement dès que j'approchais (Mauriac, Nœud vip.,1932, p. 92).
B.− Fam. Synon. de bigrement (fam.), diablement (fam.) drôlement (fam.), excessivement, extrêmement, formidablement, sacrément (fam.).Elle est furieusement décatie, la femme qui était si jolie, si jolie quand Scholl l'a amenée rue Saint-Georges! (Goncourt, Journal,1883, p. 243).Une vieille machine électrique, qui m'intriguait furieusement avec son disque de verre où de petites plaques de métal étaient collées (Gide, Si le grain,1924, p. 356).Je suis heureux, follement et furieusement heureux (Duhamel, Combats ombres,1939, p. 277).
Rem. Le sens B est souvent une réminiscence du lang. propre au monde précieux du xviies.
Prononc. et Orth. : [fyʀjøzmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xives. « d'une manière furieuse » (J. Froissart, Poésies, éd. A. Scheler, I, p. 59, 228); 2. 1630 [éd.] « excessivement » ([D'aubigné], Faeneste, éd. Reaume de Caussade, livre III, chap. 22, p. 549). Dér. de furieux*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 561. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 249, b) 1 047; xxes. : a) 1 477, b) 723. Bbg. Mat. Louis-Philippe 1951, p. 72, 294.

Wiktionnaire

Adverbe

furieusement \fy.ʁjøz.mɑ̃\

  1. Avec furie.
    • Vous ne savez pas comment les Jansénistes les tiennent en échec et les pressent si furieusement que, la moindre parole qui leur échappe contre les principes des pères, on les voit incontinent accablés par des volumes entiers. — (Blaise Pascal, Provençal 3.)
  2. (Figuré) et (Familier) Extrêmement, excessivement.
    • L'état surprenant où il se trouva l’étonna furieusement. — (Paul Scarron, Rom. com. II, 16.)
    • Une oreille un peu délicate pâtit furieusement à entendre prononcer ces mots-là. — (Molière, Préc. 5.)
    • Je vous avoue que je suis furieusement pour les portraits ; je ne vois rien de si galant que cela. — (Molière, ib. 10.)
    • Le ruban en est bien choisi. - Furieusement bien ; c’est perdrigeon tout pur. — (Molière, ib. 10.)
    • Vous donnez furieusement dans le marquis. — (Molière, l'Avare, I, 5.)
    • Oh ! je suis furieusement pour l’attraction ; j'aime tout ce qui attire. — (Philippe Néricault Destouches, Fausse Agn. III, 12.)
    • C'est que vous êtes furieusement difficile. — (Florent Carton, Bourg. de qual. II, 9.)
    • Ma pauvre mademoiselle Lisette, je suis furieusement intrigué. — (Florent Carton, ib. III, 3.)
    • Je t’aime furieusement au moins. — (Florent Carton, ib. III, 5.)
    • Je suis furieusement tombé, et il n'y a plus de société pour moi. — (Voltaire, Lett. d’Argence, 3 sept. 1770.)
    • Avoir donné le fouet jadis à un duc et pair, cela vous pousse furieusement. — (Paul-Louis Courier, Lettre à Messieurs de l’Académie, 1819)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FURIEUSEMENT. adv.
D'une manière furieuse. Il se jeta furieusement sur son adversaire. Ils se sont injuriés furieusement. Il se dit, au figuré, pour Prodigieusement, extrêmement, excessivement. Il ment furieusement. Elle est furieusement laide. Dans ce sens, il est familier.

Littré (1872-1877)

FURIEUSEMENT (fu-ri-eû-ze-man) adv.
  • 1Avec furie. Vous ne savez pas comment les Jansénistes les tiennent en échec et les pressent si furieusement que, la moindre parole qui leur échappe contre les principes des pères, on les voit incontinent accablés par des volumes entiers, Pascal, Prov. 3.
  • 2 Fig. et familièrement. Extrêmement, excessivement. L'état surprenant où il se trouva l'étonna furieusement, Scarron, Rom. com. II, 16. Une oreille un peu délicate pâtit furieusement à entendre prononcer ces mots-là, Molière, Préc. 5. Je vous avoue que je suis furieusement pour les portraits ; je ne vois rien de si galant que cela, Molière, ib. 10. Le ruban en est bien choisi. - Furieusement bien ; c'est perdrigeon tout pur, Molière, ib. 10. Vous donnez furieusement dans le marquis, Molière, l'Avare, I, 5. Oh ! je suis furieusement pour l'attraction ; j'aime tout ce qui attire, Destouches, Fausse Agn. III, 12. C'est que vous êtes furieusement difficile, Dancourt, Bourg. de qual. II, 9. Ma pauvre mademoiselle Lisette, je suis furieusement intrigué, Dancourt, ib. III, 3. Je t'aime furieusement au moins, Dancourt, ib. III, 5. Je suis furieusement tombé, et il n'y a plus de société pour moi, Voltaire, Lett. d'Argence, 3 sept. 1770. Avoir donné le fouet jadis à un duc et pair, cela vous pousse furieusement, Courier, Lett. à l'Acad. des inscr.

REMARQUE

On a employé furieusement partitivement comme beaucoup : Il faudrait que ma tante se dépêchât, car M. le marquis des Guérets qui m'aime, a furieusement d'impatience, Dancourt, Chev. à la mode, II, 4. Voy. pour la discussion de cet emploi, INFINIMENT.

HISTORIQUE

XVIe s. …En le laissant là furieusement [avec colère], s'en alla où estoit sa maistresse, Marguerite de Navarre, Nouv. XLIII. Et puis, mettant l'espée au poing, s'alla mesler furieusement où il feut soudain enveloppé et mis en pieces, Montaigne, II, 32. Et aujourd'hui court furieusement jusques à dire : il est sage, il est doux furieusement, D'Aubigné, Faen. III, 22.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « furieusement »

Furieuse, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de furieuse avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « furieusement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
furieusement fyrjøzmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « furieusement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « furieusement »

  • Imaginez que vous vous donnez soudain le droit d’être furieusement heureux. De Alexandre Jardin / Le Zubial
  • Le temps est une femme qui ne cesse d’accoucher obstinément, furieusement, vicieusement. De Dominique Rolin / Le Futur immédiat
  • La femme de quarante ans cherche furieusement et désespérément dans l'amour la reconnaissance qu'elle n'est pas encore vieille. Un amant lui semble une protestation contre son acte de naissance. De Edmond et Jules de Goncourt / Journal
  • Des lycéens enlisés dans l’ennui s’allient avec une nouvelle venue pour avoir le bac. Une comédie insolente et furieusement drôle signée Vincent Mondiot ! À partir de 15 ans. Télérama, Livre pour ados : “Les Derniers des branleurs”, au cœur des mœurs adolescentes
  • Ils sont disponibles en quelques secondes et ne nécessitent aucune livraison : les e-books connaissent également une belle progression ces derniers mois, certains ayant profité du confinement pour s'y mettre et devenir rapidement accro. Parmi les ouvrages plébiscités par les Belges sur les plateformes d'achat de livres digitaux, on retrouve étonnament La Peste, d’Albert Camus, un livre écrit en 1947 que le confinement a remis furieusement au goût du jour, cet ouvrage est manifestement la preuve que les grands drames humains sont intemporels. Plus surprenant, dans cette liste, on trouve le dernier rapport de la CIA rédigé en 2008 et dont l’introduction porte sur le coronavirus, il est entré dans le top 10 des ouvrages les plus téléchargés. En dehors de ces ouvrage spécifiques, on retient que c'est le roman «Le Pays des autres» de Leïla Slimani (éditions Gallimard) une saga familialle, qui s'affiche comme l'ouvrage le plus téléchargé, juste devant « Nuit sombre et sacrée » un roman policier de Michael Connelly (aux éditions Calmann-Lévy). So Soir, Quels sont les livres préférés des belges?
  • C’est dans le Wisconsin, aux États-Unis, que s’est déroulée cette scène au beau milieu de la nuit. Alors qu’un couple dormait, leur chien se met à gratter furieusement la porte d’entrée, comme s’il voulait absolument sortir au plus vite de la maison. Mais pourquoi ? Wamiz, Le Pitbull gratte furieusement la porte au milieu de la nuit : ce qu’il y a derrière les laisse sous le choc… - Héros - Wamiz
  • Habilement mené, chacun des émouvants récits de ces rencontres inattendues donne furieusement envie de croire en sa bonne étoile… A.S. L'Obs, « Chers flics », « Fais Moi Signe…»... Les podcasts de la semaine
  • L'acte III du quinquennat pourrait bien ressembler furieusement à l'acte II. Ceux qui, dans la majorité, attendaient du « nouveau chemin » esquissé dimanche soir par Emmanuel Macron une embardée à gauche en sont pour leurs frais. S'il a promis de « se réinventer », le chef de l'Etat n'a laissé entrevoir aucun changement de direction. La politique qu'il compte mener pour ses deux dernières années de mandat penchera encore à droite. Comme avant l'épidémie de coronavirus. Les Echos, Macron se réinvente à droite | Les Echos

Traductions du mot « furieusement »

Langue Traduction
Anglais furiously
Espagnol furiosamente
Italien furiosamente
Allemand wütend
Chinois 疯狂地
Arabe بشراسة
Portugais furiosamente
Russe бешено
Japonais 猛烈に
Basque furiously
Corse in furia
Source : Google Translate API

Synonymes de « furieusement »

Source : synonymes de furieusement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « furieusement »

Partager