La langue française

Fringuer

Sommaire

  • Définitions du mot fringuer
  • Étymologie de « fringuer »
  • Phonétique de « fringuer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fringuer »
  • Citations contenant le mot « fringuer »
  • Images d'illustration du mot « fringuer »
  • Traductions du mot « fringuer »
  • Synonymes de « fringuer »

Définitions du mot fringuer

Trésor de la Langue Française informatisé

FRINGUER, verbe.

A.− Emploi intrans., vieilli. Gambader, manifester, par des gestes, la fougue, l'allégresse. Le danseur (...) l'avait lâchée [la femme] et (...) il fringuait, tel un poulain échappé, dans ce bal (Lorrain, Phocas,1901, p. 106).La folie de la jeunesse les faisait un peu trop fringuer de joie et les poussait, comme à cent hasards à cent farces fantasques (Pourrat, Gaspard,1922, p. 139).
En partic. [En parlant de chevaux] Bill [le poney] qui a le sentiment inné des convenances, ne fringuait plus, allongeait un sabot triste (Arnoux, Solde,1958, p. 146).
B.− Emploi trans., pop. Habiller, vêtir. Être bien, mal fringué. Synon. frusquer (pop.), nipper (fam.).À travers ses doigts entr'ouverts il regarde à quel genre d'homme il a affaire et comme l'homme est plutôt mal fringué le saint-père est un peu inquiet (Prévert,Paroles,1946,p. 154).« ... − Salut les voyageurs! » dit Vincent gaiement; il siffla d'admiration : « Comment que tu es fringuée!... » (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 96):
... il me reste les quatre-vingts de l'housteau, c'est entendu que la famille me fringue : mais s'il y a un ressemelage de souliers, des mouchoirs à acheter, une chemise, des fixe-chaussettes, tu ne penses pas que j'attends les vacances? Aragon, Beaux quart.,1936, p. 362.
Emploi pronom. réfl. Il se fringuait comme l'oncle Arthur... en fier artiste exactement, avec barbiche, lavallière, tatanes longuettes (Céline, Mort à crédit,1936, p. 189).
Rem. La docum. atteste un emploi vx, fringuer (un verre). Y verser de l'eau et l'agiter afin de le rincer. Ce déjeuner avait été (...) une merveille (...) les couverts et les cristaux fringués à miracle (Richepin, Miarka, 1883, p. 93).
Prononc. et Orth. : [fʀ ε ̃ge]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1462 intrans. « gambader, sauter, danser » (Cent Nouvelles Nouvelles, éd. F. P. Sweetser, XLVII, 91); b) 1507 part. prés. adj. fringant « vif, alerte » (N. de La Chesnayes, Condamnation de banquet, éd. P. L. Jacob, Recueil de farces, p. 451); 2. a) 1460-66 intrans. « se faire valoir, parader, poser » (Martial d'Auvergne, Arrêts d'amour, éd. J. Rychner, VIII, 58); b) 1478-80 part. prés. adj. fringant « qui a de l'éclat, brillant, pimpant, élégant » (G. Coquillart, Œuvres, éd. M. J. Freeman, Droitz nouveaux, 19); c) 1590 trans. « rincer (des verres) » (Tabourot des Accords, Escraignes dijonnoises, 19 ds Hug.); d) 1878 (Rigaud, Dict. jargon paris., p. 162 : Fringuer. Habiller. − Se fringuer, s'habiller. − Bien fringué, bien mis). Dér. de fringues*, étymol. I; dés. -er. Le sens de « rincer, laver (des verres) » semble venir de ceux de « rendre brillant, propre » ou de « remuer, faire sauter l'eau dans » et il n'est pas nécessaire d'avoir recours à une orig. germanique (a. h. all. hreinjan « purifier » d'où all. rein « pur » à l'orig. de fringue selon G. Paris ds Revue critique, 1867, p. 332). Fréq. abs. littér. : 11. Bbg. Bugge (S.). Étymol. rom. Romania. 1875, t. 4, p. 357. − Gebhardt (K.). Les Francoprovençalismes de la lang. fr. R. Ling. rom. 1974, t. 38, p. 194. − Lew. 1960, p. 13, 14, 157. − Nicholson (G.G.). Ét. étymol. R. Ling. rom. 1929, t. 5, pp. 41-50. − Straka (G.). En relisant Menaud, maître-draveur. Mél. Imbs (P.) 1973, p. 286. − Thurneysen 1884, p. 99.

Wiktionnaire

Verbe

fringuer \fʁɛ̃.ɡe\ 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se fringuer)

  1. (Transitif) (Familier) Habiller, saper.
    • Elle est toujours bien fringuée et pourtant, elle ne roule pas sur l’or.
    • Correctement fringués, sans plus, ils donnaient l’impression d’être deux employés de bureau. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. IV, Série noire, Gallimard, 1956, p. 30)
  2. (Pronominal) (Familier) S’habiller comme pour aller fringuer (danser).
    • Je ne sais pas où elle se fringue mais elle doit avoir les moyens !


Verbe 2

fringuer \fʁɛ̃.ɡe\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Intransitif) (Vieilli) Sautiller, danser en parlant spécialement des chevaux. [1]
    • On m’a vu fringuer sur toutes les lignes de départ. J’étais encore un jeune poulain. — (Henri Calet, Acteur et témoin, Mercure de France, 1959, p. 73)
  2. (Désuet) Rincer en y jetant de l'eau.

Verbe

fringuer \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Sauter, gambader.
  2. Caresser une femme.
  3. Rincer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRINGUER. v. intr.
Sautiller. Il se dit spécialement des Chevaux. Ce cheval fringue continuellement.

Littré (1872-1877)

FRINGUER (frin-ghé) v. n.
  • 1 Terme populaire. Sautiller en dansant. La noce de Manon la Grippe Mérite bien que la famille Pour lui faire honneur fringue et brille, Vadé. Aussitôt que j'avais atteint la cour verte et les bois, je me mettais à courir, à sauter, à bondir, à fringuer, Chateaubriand, Mém. t. I, p. 210.
  • 2Il se dit aussi des chevaux. Ce cheval fringue continuellement.

HISTORIQUE

XVe s. Fringuer, pomper, chanter, saulter, Coquillart, p. 131, dans LACURNE.

XVIe s. C'est trop fringué pour une jeune fille ; Car on cognoist au parler qui distille De vostre bec, qu'estes grant escolliere, Marot, J. v, 260.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fringuer »

(verbe 1)Dénominal de fringues et de l’ancien français fringuer.
(verbe 2) Du grec ancien αφριγαω, afrigao (« je saute »)  [1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dénominal de fringue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguign. fringai ; Berry, fringuer, s'agiter, courir. On trouve aussi le fréquentatif fringoter, au sens de fredonner. En conséquence Diez y voit le radical fring du latin fring-utire, gazouiller, fring-illa, pinson ; d'où le sens de fredonner, de danser, de s'agiter. Mais il est plus direct de le tirer du latin frĭgĕre, sauter, bondir, avec l'interposition de la nasale n.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fringuer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fringuer frɛ̃ge

Évolution historique de l’usage du mot « fringuer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fringuer »

  • Si Tifaine aime se fringuer à n'importe quelle saison, l'arrivée des jours froids de l'automne l'inspire tout de même particulièrement. madmoiZelle.com, Mode automne 2019-2020 : pourquoi l'automne est la meilleure saison
  • Mais pourquoi ça prend si bien ? Pourquoi sauter sur l’occasion des fêtes pour se fringuer n’importe comment ? Et pourquoi Noël est-elle la période idéale pour ériger le mauvais goût au rang de tradition ? , Pull moche, serre-tête renne... Pourquoi aimons-nous tant nous fringuer n’importe comment à Noël ?
  • Pourquoi aimons-nous tant nous fringuer n’importe comment à Noël ? , Comment incarner un père Noël crédible sans se faire griller
  • Lady Diana, la mère des ducs de Cambridge et de Sussex, était la première à avoir donné le top. Un effortless et cool, précurseur que la jeune génération de reines, duchesses et princesses copie juste à leur tour. En effet, elle n’hésitait pas à porter de long manteau noir et jeans sur des paires de Sneakers, se fringuer de pulls en maille avec des casquettes xxl, ou carrément des jeans sur des sweats fantaisistes. BENIN WEB TV, Les plus beaux looks décontractés des stars du Gotha (photo)

Images d'illustration du mot « fringuer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fringuer »

Langue Traduction
Anglais dress
Espagnol vestido
Italien vestito
Allemand kleid
Chinois 连衣裙
Arabe فستان
Portugais vestir
Russe платье
Japonais ドレス
Basque soineko
Corse vestitu
Source : Google Translate API

Synonymes de « fringuer »

Source : synonymes de fringuer sur lebonsynonyme.fr
Partager