La langue française

Frimas

Sommaire

  • Définitions du mot frimas
  • Étymologie de « frimas »
  • Phonétique de « frimas »
  • Évolution historique de l’usage du mot « frimas »
  • Citations contenant le mot « frimas »
  • Images d'illustration du mot « frimas »
  • Traductions du mot « frimas »
  • Synonymes de « frimas »

Définitions du mot « frimas »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRIMAS, subst. masc.

Le plus souvent au plur. Brouillard froid et épais qui se cristallise en tombant et forme du givre. Sommets, arbres couverts de frimas. Nous rions en voyant tous deux nos cheveux blancs, Poudrés par les frimas, de givre ruisselants (Lamart., Jocelyn,1836, p. 632).Les fermes (...), derrière leurs rideaux de grands arbres poudrés de frimas, semblaient s'endormir sous l'accumulation de cette mousse épaisse et légère (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Conte Noël, 1882, p. 83).L'Angleterre était enveloppée d'un suaire de neige et de frimas (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 290):
Et, comme ses horreurs, l'hiver a ses beautés. L'œil aime ces frimas, ces tapis argentés, Ces rocs de diamants, ces aigrettes flottantes, En mobiles cristaux à nos arbres pendantes. Delille, Trois règnes nature,1808, p. 138.
Rem. L'orth. frimats est assez fréq. au xixes. Lorsque les premiers frimats ont achevé de dépouiller les arbres et de resserrer la terre (Senancour, Rêveries, 1799, p. 100).
P. métaph. [Pour signifier la blancheur des cheveux due à l'âge] . Tout jeune, d'une beauté robuste que poudrait un frimas précoce (Courteline, Ronds-de-cuir,1893, 3etabl. p. 98).Devant Tchaïkovski la rue est jaune et blanche Décembre a souligné sa carrure et sa manche À peine les frimas ont-ils poudré son front (Aragon, Rom. inach.1956, p. 227).
P. anal., vx. Coiffure à frimas. Coiffure légèrement poudrée. Cette figure [du chirurgien] paraissait plus sombre qu'elle ne l'était peut-être, à cause de la neige amassée sur sa tête par une coiffure à frimas (Balzac, Cath. de Médicis,Confid. Ruggieri, 1837, p. 359).
Loc. (Être) poudré, coiffé à frimas. Perruques poudrées à frimas. J'aurais été poudré à frimas, avec de la poudre blanche par-dessus de la poudre grise; deux rangs de boucles eussent de chaque côté relevé ma coiffure (Stendhal, Racine et Shakspeare,t. 2, 1825, p. 90).
Prononc. et Orth. : [fʀimɑ] ou [-ma]. Lar. Lang. fr. note [fʀima]. ,,L's se lie`` (Littré). Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1456 brouillard épais qui se glace en tombant (Villon, Le Lais François Villon, éd. J. Rychner et A. Henry, 13); 2. 1825 cost. poudré à frimas (Stendhal, loc. cit.). Dér. de l'a. fr. frime « gelée blanche » (ca 1150, Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 6144, 7046) issu de l'a. b. frq. *hrîm « id. », cf. a. h. all. hrîfo « id. » (Graff t. 4, col. 1154-1155), m. néerl. rijm « id. » (Verdam); suff. -as*. Fréq. abs. littér. : 230. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 827, b) 158; xxes. : a) 190, b) 72.

frimas .« Brouillard formant des dépôts de givre » (de frime)

Wiktionnaire

Nom commun

frimas \fʁi.ma\ masculin

  1. (Météorologie) Brouillard froid et épais qui se congèle ; givre ; grésil.
    • La nuit n'était pas brouillardeuse, mais terne, humide sans pluie, froide sans frimas, une vraie nuit française de janvier. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Finis les feux de la veille et les longues parlottes des jours de neige et de frimas , des jours de prison et d'ennui : les pissenlits pointaient; […]. — (Jean Rogissart, Mervale, Éditions Denoël, Paris, 1937, page 16)
  2. (Vieilli) (Au pluriel) Gelée ; neige ; toutes les rigueurs de l'hiver.
    • Il n'avait jamais voyagé. Il emportait une cantine en fer contenant ses vêtements pour les frimas, les romans illustrés qu'il achetait sous forme de feuilletons mensuels et que lui-même cousait à des couvertures de carton, et les poèmes d'amour qu'il récitait par cœur et qui étaient sur le point de tomber en poussière à force d'avoir été lus. — (Gabriel García Márquez, L’Amour aux temps du choléra, p.180. Grasset, collection le Livre de poche, ISBN 978-2-253-06054-3. Traduction d’Anne Morvan, 1987.)
    • Lorsque dans les frimas de ce 1er  mars 1856, le jeune Zéphyrin Rémy Camélinat quitte son bourg natal de Mailly-la-Ville, il a, pour tout bagage, un petit baluchon. — (Rosa Moussaoui, Zéphyrin Camélinat (1840-1932) Un long chemin, 
de la commune au communisme, dans L'Humanité, 7 septembre 2011)
  3. (Par analogie) (Vieilli) Coiffure poudrée.
    • Elle était belle, [...] avec ses hauts talons, sa taille de guêpe, sa perruque à frimas dont la poudre odorante lui tombait sur les épaules. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 196, 2012)

Forme de verbe

frimas \fʁi.ma\

  1. Deuxième personne du singulier du passé simple de frimer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRIMAS. n. m.
Brouillard froid et épais qui se glace en tombant. La saison des frimas.

Littré (1872-1877)

FRIMAS (fri-mâ ; l's se lie : les fri-mâ-z arrivent) s. m.
  • Nom de très petits glaçons dus à un brouillard épais qui se congèle avant de tomber. Le frimas s'attache aux cheveux, aux crins des chevaux. Et dès que l'aquilon, ramenant la froidure, Vient de ses noirs frimas attrister la nature, Boileau, Sat. VIII. J'allai chercher le calme au séjour des frimas, Boileau, Lutrin, VI. Conduis-moi, si tu veux, aux plus lointains rivages ; Je te suivrai partout : écueils, frimas, orages, Je n'examine rien, rien peut-il m'effrayer ? Gilbert, Didon à Énée. Mais la paix de son front n'était point dans son âme ; L'ardente ambition le brûlait de sa flamme ; Ainsi sous les frimas l'Etna cache ses feux, Delille, Trois règnes, V. Les montagnes en groupe et les rochers en masse, Revêtus de frimas et hérissés de glace, De mille pics aigus vont déchirer les airs ; L'astre brillant du jour sourit à leur audace Et de leur front superbe éclaire les déserts ; De la pourpre, de l'or, du lis et de la rose, Il donne à ces frimas les reflets éclatants, Masson, Helvét. II. Cet ange… M'apparut jetant la pâture Aux oiseaux un jour de frimas, Béranger, Maud. printemps. Pendant que le soldat s'efforce pour se faire jour au travers de ces tourbillons de vents et de frimas, les flocons de neige, poussés par la tempête, s'amoncellent et s'arrêtent dans les cavités, Ségur, Hist. de Nap. IX, 11.

    Terme de marine. Frimas de la mer, sorte d'éclaboussure produite par des lames qui se brisent contre le bâtiment.

    Fig. Avaleur de frimas, songe-creux.

SYNONYME

FRIMAS, GRÉSIL. Le frimas diffère du grésil, défini par l'Académie : Grêle fort menue et fort dure. On sent tomber le grésil, qui, s'il est poussé par le vent, frappe la figure d'une manière désagréable, tandis que le frimas n'a aucun mouvement et revêt seulement les corps de glaçons très petits. Il est produit par l'eau qui, dans une basse température, se sépare de l'atmosphère et se congèle. À un moindre degré de froid chaque glaçon du frimas serait une goutte de rosée, Legoarant

HISTORIQUE

XVe s. Et qu'on se tient en sa maison Pour le frimas, près du tison, Villon, Petit testam.

XVIe s. Frimas, Oudin, Frimars, COTGRAVE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « frimas »

Anc. franç. frimer, geler (En cel tems ke voi frimer Les arbres et blanchoier, Poésies mss. avant 1300, t. II, p. 791, dans LACURNE) ; picard, frimer, geler, rimée, gelée blanche ; du germanique : anc. scand. hrîm ; angl. rime ; holl. rijm, gelée blanche ; l'aspiration germanique s'est changée en f [frimer], ou a disparu [rimée].

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVe siècle) Avec le suffixe -as, de l’ancien français frime (« gelée blanche »), lui-même de l'ancien bas francique *hrîm (même sens).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « frimas »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frimas frima

Évolution historique de l’usage du mot « frimas »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « frimas »

  • Le frimas, avec son "s" muet, est un brouillard froid et épais, qui se glace en tombant. Brrr, on frissonne rien qu’en le lisant ! Par définition, l’hiver est la saison des frimas. Capital.fr, Brumal, frimas, nivéal... connaissez vous le sens de ces mots de l’hiver ? - Capital.fr
  • Notre imaginaire associe plus volontiers la Sibérie aux frimas qu’aux canicules. Et pourtant, le nord de la Russie est actuellement confronté à une intense vague de chaleur, qui s’accompagne d’incendies. Une température exceptionnelle de 38°C – la plus haute jamais enregistrée en Arctique – aurait été atteinte le 20 juin dans la ville arctique de Verkhoïansk, d’après l’agence météorologique russe. Un record qui porte la marque des changements climatiques. Le Temps, La Sibérie en proie aux flammes, brûlant symptôme du réchauffement - Le Temps
  • La nouvelle aide, lancée au début de l’été, veut inciter les ménages français à préparer l’hiver. En effectuant ce type de travaux maintenant, ils s’assureront de gagner sur leur budget chauffage dès que les frimas de l’automne se feront ressentir. L'Energie Tout Compris.fr, Une aide de 150 euros pour changer de thermostat de chauffage
  • La cinquantaine approchant, le couple a décidé il y a cinq ans de changer de vie. Adieu les frimas de l’Est et une vie professionnelle très riche, bonjour la région bordelaise d’où est originaire Sophie Krudup. « Nous avions déjà aménagé quelques cabanes à Strasbourg. Nous sommes tombés sous le charme de cette propriété de 12 hectares située à Sallebœuf. Nous n’avions rien de précis en tête mais avions envie de proposer à nouveau des hébergements insolites. Nous avons découvert le principe de bulles transparentes qui nous a immédiatement conquis », relate-t-elle. SudOuest.fr, Gironde : cinq lieux insolites pour des nuits pas comme les autres

Images d'illustration du mot « frimas »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « frimas »

Langue Traduction
Anglais frost
Espagnol escarcha
Italien brina
Allemand frost
Chinois
Arabe الصقيع
Portugais geada
Russe мороз
Japonais
Basque izozteak
Corse fretu
Source : Google Translate API

Synonymes de « frimas »

Source : synonymes de frimas sur lebonsynonyme.fr
Partager