La langue française

Grésil

Sommaire

  • Définitions du mot grésil
  • Étymologie de « grésil »
  • Phonétique de « grésil »
  • Citations contenant le mot « grésil »
  • Images d'illustration du mot « grésil »
  • Traductions du mot « grésil »
  • Synonymes de « grésil »

Définitions du mot grésil

Trésor de la Langue Française informatisé

GRÉSIL, subst. masc.

A. − Phénomène météorologique consistant en la précipitation de granules formés de neige et de cristaux de glace. Au dehors, un ciel gris, le vent, le grésil, les collines chauves, des prairies inondées, de longues rangées de vignes mortes (A. Daudet, Pt Chose,1868, p. 157).
P. anal. et p. métaph. Grésil de qqc.Phénomène qu'on dit ressembler à une averse de grésil. Je vous préfère à elles [les pierres de l'Inde] quoique vous soyez moins précieuses, vous qui soutenez parfois les poutres du toit de chaume en mirant le grésil des étoiles (Jammes, Rom. du lièvre,1903, p. 230).L'antique printemps est revenu à son heure, malgré les chantiers et de froides pluies, avec le grésil rose d'un pêcher en fleur sous le réseau d'une averse (Chardonne, Claire,1931, p. 178).
P. méton. Bruit (semblable à celui) d'une précipitation de grésil. Il grimpa sur l'impériale : la voiture ballottait (...) roulant sur les pavés avec un fracas terrible de ferrailles et un grésil de vitres secouées (Huysmans, En mén.,1881, p. 169).
B. − Granules formés de neige et de cristaux de glace qui tombent au printemps, en automne. Averse de grésil. Ce n'est pas de la neige qui tombe, c'est du grésil (Ac.). Au-dessus du bois Magnin, la pluie était glacée et mêlée de grésil (Toepffer, Nouv. genev.,1839, p. 401).Des volées de grésil tourbillonnaient, s'amoncelant sous les pruniers frileux (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 78).V. grêle2, ex. 1.
P. anal. et p. métaph. Des milliers de bouts d'allumettes saupoudraient de grésil le plancher (Courteline, Linottes,1912, I, p. 13).La blancheur du plastron, d'une finesse de grésil et dont le frivole plissage avait des clochettes comme celles du muguet (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 849).
POT., vx. Pustules présentes à la surface d'une porcelaine mal cuite. Défauts relatifs aux poteries émaillées ou de certains produits vitrifiés : bouillons, grésils, cloques (Larchevêque, Fabric. industr. porcel.,1898, p. 36).
Prononc. et Orth. : [gʀezi(l)]. [-i] ds Besch. 1845, Barbeau-Rodhe 1930 et Lar. Lang. fr.; [-il] ds Dub. Les 2 prononc. ds Pt Rob. et ds Warn. 1968. Ds les dict. plus anc. la finale est transcrite avec [λ] (cf. Fér. 1768, Fér Crit. t. 2 1787, Gattel 1841, Nod. 1844 et Littré) ou avec yod (cf. Land. 1834, DG, et encore à titre de var. ds Passy 1914). Si la prononc. mod. la plus courante semble être [gʀezil] comme babil*, mil qu'on prononce de la même façon que avril ou péril, à l'époque de Mart. (Comment prononce 1913, p. 261), c'est [gʀezi] qui semble avoir des chances de s'imposer. Le mot est admis ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1100 gresilz plur. météor. (Roland, éd. J. Bédier, 1425). Déverbal de grésiller1*. Fréq. abs. littér. : 27. Bbg. Arickx (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, no3, p. 132. - Dauzat Ling. fr. 1946, p. 255.

Wiktionnaire

Nom commun 1

grésil \ɡʁe.zil\ masculin

  1. (Météorologie) Petite grêle fort menue et dure.
    • Deux silhouettes se profilaient à travers le grésil. — (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Ce n’est pas de la neige qui tombe, c’est du grésil.
    • La nuit était claire, les étoiles avivées de froid ; la bise piquait, et un fin grésil, glissant sur les vêtements sans les mouiller, gardait fidèlement la tradition des Noëls blancs de neige. — (Alphonse Daudet, Les trois messes basses, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 197.)
  2. Granules formés de neige et de cristaux de glace.
    • Une montagne de neige rose semblait avoir givré à même la verrière qu’elle boursouflait de son trouble grésil comme une vitre à laquelle il serait resté des flocons. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1987, Éditions Gallimard, Folio n°1924, page 59)
  3. (Par métonymie) Bruit semblable à celui d’une précipitation de ce météore.
    • Mais rien de plus, rien d’autre encore. Ni ces longues rumeurs d’ailes qui s’endorment, ni ce grésil incessant de cisailles si ténu qu’il échappe à ceux dont l’ouïe n’est pas restée sauvage… — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Nom commun 2

grésil \ɡʁe.zil\ masculin

  1. Variante de groisil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRÉSIL. n. m.
Petite grêle fort menue et dure. Ce n'est pas de la neige qui tombe, c'est du grésil.

Littré (1872-1877)

GRÉSIL (gré-zill, ll mouillées) s. m.
  • 1Variété de grêle, qui tombe au printemps et qui paraît formée de couches concentriques successivement congelées autour d'un noyau ou grêlon central. Ah ! je voudrais qu'on entendît Tinter sur la vitre sonore Le grésil léger qui bondit, Béranger, Maud. print.
  • 2Verre pilé et réduit en poudre. Grésil ou verre cassé, le baril estimé 20 sous, Déclar. du roi, nov. 1640, Tarif.

    On trouve aussi groisil pour le verre cassé.

HISTORIQUE

XIe s. Pluie et gresilz demesuréement, Ch. de Rol. CIX.

XIIe s. Il ocist en grisille les lur vignes, Liber psalm. p. 109. Fus [feu], gresille, neif, glace, ib. p. 229.

XIIIe s. Li quatorziemes [signe de la fin du monde] iert mult mals, à tot le monde comonals, De nois [neige], de gresliz et d'orez, Et de merveillos tempestez, les XIV signes, dans ADAM, Mystère, p. 82. Se il [l'air froid] trueve aucunes vapors engelées, il les enserre et endurcit, et en fait gresil moult gros, Latini, Trésor, p. 119 (en variante).

XVe s. Adonc commencerent les Sarrasins à traire vers eux par si grand randon et si drument, que oncques gresil ne cheut plus du ciel, Bouciq. I, 24.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grésil »

Déverbal sans suffixe de grésiller [1] → voir grêle de grêler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, grèzin. Diez y voit un dérivé de grès ; ce qui paraît très vraisemblable. Grandgagnage au contraire le rattache à l'anc. haut-allem. hrisilôn, tomber par petites gouttes serrées.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « grésil »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grésil gresil

Citations contenant le mot « grésil »

  • Au revoir le froid, bonjour la pluie ! 🌧️ Elles seront conséquentes jusqu'à demain, avec notamment des averses de grésil possibles et quelques coups de tonnerre en raison de l'air froid en altitude. La #neige s'invitera aussi sur les reliefs et à basse altitude. ❄️ pic.twitter.com/rC8vnMwjeL , Météo. Attention, orages, vents violents et grésil annoncés sur le Nord et le Pas-de-Calais | Lille Actu
  • Dans la région de Montréal, 45 mm de pluie sont tombés samedi. Les précipitations se sont changées en pluie verglaçante et en grésil dans la soirée, tant dans la région métropolitaine que dans les Basses-Laurentides. Environnement Canada prévoyait de 10 à 20 millimètres supplémentaires de pluie verglaçante dimanche matin dans le secteur, pluie qui s'est changée en neige en milieu d'après-midi. Radio-Canada.ca, Pluie verglaçante, neige et grésil dans l’est du pays | Radio-Canada.ca
  • Du grésil, puis de la neige mettront un terme à l’année météo. Dimanche, une intense dépression se dirigeait vers le Québec et l’Ontario. Des météorologues prévoyaient qu’elle compliquera les déplacements routiers, piétonniers et aériens lors des journées de lundi et de mardi. Le Devoir, Grésil et neige compliqueront les derniers déplacements de l'année | Le Devoir
  • Vous en avez marre de pluie ? Voici une variante très hivernale qui s’annonce pour cette nuit et qu’on avait encore peu rencontrée cette année : le grésil. , Vent, grésil et quelques flocons, l'hiver tente une percée en Bretagne | Le Petit Bleu
  • La Chaîne Météo précise que des averses de grésil pourront alors se produire au passage de ce front avec des orages noyés à l’intérieur. Elles toucheraient le Finistère et la partie ouest des Côtes-d’Armor. Le Telegramme, Météo. Des averses de grésil attendues dans la nuit en Bretagne - Bretagne - Le Télégramme
  • Ciel variable, avec éclaircies et passages nuageux s’accompagnant d’averses de pluie ou de grésil. Le Telegramme, Du vent et du grésil ce mardi en Bretagne - Bretagne - Le Télégramme
  • «Plus on est au sud et proche du fleuve, plus il y aura un mélange de grésil et de neige. Il y a un risque de pluie verglaçante, mais ce ne sera pas si mal. Ça semble se tenir plus près de la région de Montréal. […] C’est certain que tracer la limite de la pluie verglaçante, du grésil, de la neige, ce n’est jamais facile. On y va au mieux de ce que l’on est capable de prévoir», affirme le météorologue d’Environnement Canada, Simon Legault. Le Nouvelliste, Pluie, grésil et neige pour le week-end | Actualités | Le Nouvelliste - Trois-Rivières

Images d'illustration du mot « grésil »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « grésil »

Langue Traduction
Anglais sleet
Espagnol aguanieve
Italien nevischio
Allemand schneeregen
Chinois
Arabe البرد
Portugais granizo
Russe дождь со снегом
Japonais みぞれ
Basque elur bustia
Corse sleet
Source : Google Translate API

Synonymes de « grésil »

Source : synonymes de grésil sur lebonsynonyme.fr
Partager