La langue française

Friand

Définitions du mot « friand »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRIAND, ANDE, adj. et subst. masc.

I.− Adjectif
A.− [En parlant d'une pers. ou d'un animal]
1. Vieilli, en emploi abs. Qui aime particulièrement et recherche les mets fins et délicats, en connaisseur. Synon. gourmet.Il n'est pas gourmand, mais il est friand (Ac.1798-1932).Une assiette pleine de groseilles rouges, où elle picorait avec de jolies mines d'oiseau friand (Theuriet, Mariage Gérard,1875, p. 36).Dans un cochon de lait, ce que les plus friands y trouvent de meilleur est la peau et les oreilles (France, Vie fleur,1922, p. 488).
Emploi subst. Cette fausse aménité qui fait sur une âme délicate l'effet que du vinaigre et du lait mélangés produisent sur la langue d'un friand (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 41).
P. méton. Mine friande. L'air friand d'un gourmet qui a l'intention et veut faire l'essai de remplacer dans une sauce les clous de girofle par du poivre de Cayenne (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 521).
2. Usuel. Friand de + subst. désignant un aliment.Qui aime beaucoup, apprécie. Friand de lait, de poisson, de sucreries. Synon. amateur de.Ces meringues à la fleur d'orange, dont tu es friand comme un chat (Hermant, M. de Courpière,1907, p. 5).Friandes de fromage, les femmes s'en privent, depuis que la terrible névrose de la maigreur les gouverne (Colette, Pays. et portr.,1954, p. 174):
1. Il filait comme un chien à la cuisine, friand des restes du garde-manger; déjeunait sur le pouce d'une carcasse, d'une tranche de confit froid, ou encore d'une grappe de raisin et d'une croûte frottée d'ail; son seul bon repas de la journée! Mauriac, T. Desqueyroux,1927, p. 215.
Au fig. Qui aime et recherche avidement. Friand de bons mots, de compliments, de nouveautés. Synon. avide de.Les narines, friandes de brises tièdes et de senteurs amoureuses (Flaub., MmeBovary,t. 2, 1857, p. 180).N'importe quel public populaire a toujours été friand d'expressions directes et d'images (Artaud, Théâtre et double,1938, p. 149):
2. À cet âge, mes pieds nus étaient friands du contact de la terre mouillée, du clapot des flaques, de la fraîcheur ou de la tiédeur de la boue. Je sais pourquoi j'aimais tant l'eau et surtout les choses mouillées; c'est que l'eau plus que l'air nous donne la sensation immédiatement différente de ses températures variées. Gide, Nourr. terr.,1897, p. 210.
Expr., vx. Friand de la lame. Qui aime à se battre en duel. Tenez, je ne suis pas plus friand de la lame qu'un autre (Villiers de L'I.-A., Contes,1883, p. 275).
B.− P. ext.
1. Vx. [En parlant d'un mets] D'un goût fin et délicat. Morceau friand. Synon. appétissant, exquis.Il continuait (...) à manger de bon appétit (...) les petits plats friands que Louisa s'ingéniait à préparer pour lui (Rolland, J.-Chr.,Adolesc., 1905, p. 353).Les gâteaux, le morceau d'alise [sic], le petit pâté de lapin en croûte, les restes friands, tout était sur la table (H. Bazin, Huile sur feu,1954, p. 75).
2. Au fig., fam. [En parlant d'une pers., notamment d'une femme, ou d'un élément de sa pers.] Qui attire, appétissant. Minois friand. Jolis cheveux, oreille jolie et friande (Michelet, Journal,1858, p. 407).Écoutez bien cette histoire (...) et son jeu de physionomie friand fait ouvrir les yeux, les becs et les âmes (Frapié, Maternelle,1904, p. 119).
II.− Subst. masc.
A.− Petit pâté feuilleté fourré de chair à saucisse. Petit friand. Les friands, s'ils sont petits, peuvent très bien accompagner l'apéritif. Si les friands sont plus gros, vous les servirez en entrée (La Cuisine de A à Z, no58, [7 nov. 1972], p. 1393).
B.− Petit gâteau généralement fourré de pâte d'amandes. Friand aux amandes. (Ds Rob., Lar. Lang. fr.).
REM.
Friamment, adv.De façon friande, avec délice. Ces salaisons de vices qu'il savourait si friamment (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 161).
Prononc. et Orth. : [fʀijɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:d]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. I. Adj. 1. ca 1179 « avide, ardent de convoitise; ardent au plaisir, voluptueux » (Renart, Ib, 3126 ds T.-L.); 2. ca 1300 frilans « qui flatte le goût, appétissant » (Macé de La Charité, Bible, éd. J. R. Smeets, I, 1102); ca 1325 frïant (Watriquet de Couvin, 382, 34 ds T.-L.). II. Subst. 1906 art culin. (Pt Lar.). Part. prés. adj. de frire* (proprement « qui grille, frétille d'impatience »). Fréq. abs. littér. : 208. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 224, b) 396; xxes. : a) 204, b) 357. Bbg. Quem. DDL t. 13.

Wiktionnaire

Adjectif

friand \fʁi.jɑ̃\

  1. Qui aime la chère fine et délicate, et qui s’y connaît.
    • Il n’est pas gourmand, mais il est friand.
    • Il est très friand de sucreries.
  2. (Figuré) Qui aime beaucoup d’une chose et la recherche avec empressement.
    • Elle excelle aux tortillements, tour à tour fougueuse et alanguie, toujours disposée, experte en diable, friande de toutes les combinaisons. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 199)
  3. (Par extension) Qui est agréable à manger, qui est alléchant par sa délicatesse.
    • Morceau, mets friand.

Nom commun

friand \fʁi.jɑ̃\ masculin

  1. (Cuisine) Petit gâteau de pâte feuilletée contenant de la viande (généralement de la chair à saucisse).
    • Une fois arrivé, je m'achetais un friand (une sorte de petit pain en pâte feuilletée, fourré de chair à saucisse) tout chaud et croustillant.— (Albert Kleinsinger, Une goutte de vie dans l'amer, Éditions Le Manuscrit, 2006)
    • Martin s’était placé en bout de file. Il avait éteint sa musique. « Des friands à la saucisse ?» avait dit le garçon à son grand-père, et le grand-père avait acquiescé du menton, l'air grave, avant de répondre : « Bien sûr, des friands à la saucisse.» Martin restait bloqué sur ce souvenir. Bien sûr. Bien sûr, des friands à la saucisse. — (Denise Mina, Des dieux et des bêtes, traduit de l'anglais (Écosse) par Nathalie Bru, Le Masque, 2014, chap. 1)
    • Mon père s'en servait pour faire des friands.
      –Sans blague ?
      – C'était pendant le siège de Paris. Y avait rien d'autre à becqueter.
      – Ton père faisait des friands au rat ?
      – Au début, il voulait en faire des terrines et des pâtés de campagne, mais comme il restait plus assez de pain pour manger avec, alors il a décidé de faire des friands. La croûte était en partie faite de sciure de bois. Ouais, il faisait des friands au rat comme il aurait fait des chaussons à la viande et aux légumes.
      — (Christopher Moore, Sacré Bleu, traduit de l'anglais (États-Unis) par Luc Baranger, Éditions des Équateurs, 2015, chap. 23)
    • Lorsque vous êtes amené à manger à la cafétéria, le mieux est de prendre une salade composée. Si cela vous est difficile, ou si vous avez envie d'autre chose, évitez les produits les plus gras tels que :
      — le friand à la viande,
      — le friand au fromage,
      — la quiche,
      — la tarte aux légumes,
      — les viennoiseries.
      — (Jacques Fricker, Le Régime sur mesure, éd. Odile Jacob, 2001)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRIAND, ANDE. adj.
Qui aime la chère fine et délicate, et qui s'y connaît. Il n'est pas gourmand, mais il est friand. Il est très friand de sucreries. Fig., Être friand de nouveautés, de louanges, de musique, etc., Les aimer beaucoup, les rechercher avec empressement. Être friand de la lame, Se plaire au jeu de l'escrime, aller volontiers sur le terrain. Il signifie, par extension, Qui est agréable à manger, qui est alléchant par sa délicatesse. Morceau, mets friand.

Littré (1872-1877)

FRIAND (fri-an, an-d') adj.
  • 1Qui flatte le palais d'une manière délicate (étymologiquement, le flattant, comme quelque chose qui est frit). Il se réjouissait à l'odeur de la viande, Mise en menus morceaux et qu'il croyait friande, La Fontaine, Fabl. I, 18. Votre ordinaire est donc trop peu friand à votre goût… ? La Fontaine, Gag. Si celui-ci est à table et qu'il prononce d'un mets qu'il est friand, le maître et les convives, qui en mangeaient sans réflexion, le trouvent friand et ne s'en peuvent rassasier, La Bruyère, V. Ce qui m'impatientait, c'est qu'il n'y avait rien d'assez friand pour ces grands serviteurs de Dieu, Marivaux, Pays. parv. 4e part.

    Fig. À son âge, un époux est un morceau friand, Hauteroche, Bourg. de qualité, V, 3. Friands souris, tout comme en a le traître [l'Amour], On vous les voit : mais aussi ses défauts, Les avez tous…, Lafare, à Mme de B. Le nom [d'Auvergne] était friand pour des gens qui minutaient de changer leur nom de la Tour en celui d'Auvergne, Saint-Simon, XXIV, 27. Jadis ton maître a fait mainte folie Pour des minois moins friands que le tien, Béranger, Célib.

  • 2Qui aime et apprécie la chère fine et délicate. L'homme, le plus friand des animaux, appelle à lui toutes les productions de la nature, et force tous les climats de satisfaire à ses goûts et à son intempérance, Bonnet, Consid. corps org. t. V, p. 153, dans POUGENS.

    On dit souvent : Friand comme une nonne.

    Avoir le goût friand, avoir le goût délicat et bien apprécier les bons morceaux.

    Être friand de, aimer beaucoup une chose. Cependant un sanglier, monstre énorme et superbe, Tente encor notre archer friand de tels morceaux, La Fontaine, Fabl. VIII, 27. Elle était friande de toutes sortes de sucreries, Hamilton, Gramm. 9.

    Fig. Être friand de louanges, de nouveautés. Vous pensiez bien trouver quelque jeune coquette Friande de l'intrigue et tendre à la fleurette, Molière, Éc. des maris, II, 9. Au bout de quelque temps que messieurs les louvats Se virent loups parfaits et friands de tuerie, La Fontaine, Fabl. III, 13. … Qui hait les présents ? Tous les humains en sont friands, La Fontaine, Petit chien. Les grands sont friands d'horoscope ; Ils pensent que leur sort est écrit dans les cieux, Lamotte, Fabl. V, 12.

HISTORIQUE

XIIIe s. Jà n'ai je mie le pooir De tiex [telles] cointeries veoir, Que cil ribauz saffre, friant… Entor vous remirent et voient, Quant par ces rues vous convoient, la Rose, 8542.

XIVe s. Si tu vois que le faucon est bien friant à la char et qu'il mengue [mange] bien volontiers, Modus, f° LXXIX, verso. Il n'est si bone armeure que de ce vin friant Et de ces pastez là qui vont souez flairant, Hugues Capet, v. 2269. Plusieurs ne la frisent point [ne la font point frire, une certaine préparation], jà soit ce que c'est le plus friant, Ménagier, II, 5.

XVe s. Il est vrai que je suis friant De vin, quand c'est vin qui merite, Basselin, III. Dedans l'amoureuse cuisine, Où sont les bons frians morceaux, Orléans, Rondeau.

XVIe s. Des viandes friandes et delicates, Calvin, Instit. 998. Cette retraite fut assez friande [gaillarde], pour ce qu'ils avoient sur les bras la fleur de l'armée qui leur faisoient des charges, D'Aubigné, Hist. I, 287. C'est un mauvais compagnon à la table, parce qu'il est friand et gourmand, Amyot, Du vice et de la vertu, 3. Ceulx qui ne bougent jamais d'alentour des tables plantureuses et friandes, Amyot, Comm. disc. le flatt. de l'ami, 7. … pour en l'air La friande perdrix par eux [l'autour et le tiercelet] faire voler, Nous montons à cheval…, Plaisir des champs, p. 242. Nous rendre moins aigres et friands à la jouissance des biens et des plaisirs, Montaigne, II, 214. De femme volage et friande, En tout temps bonheur nous defende ! Cotgrave

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FRIAND. Ajoutez :
3Friand de la lame, qui aime à se battre en duel ; c'est un terme de raffinés. Il était ce qu'on appelle friand de la lame, l'Événement, 26 mars 1877.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « friand »

Ancien participe présent adjectivé de frire avec le sens initial de « qui grille, frétille d’impatience ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

C'est, comme l'a vu Ménage, le participe présent du verbe frire, avec un changement du t en d, puisque le féminin est friande, comme dans l'ancienne forme féminine galande de galant. Dans le XIIIe et le XIVe siècle, il y a deux sens : en parlant des choses, ce qui est appétissant ; en parlant des personnes, celles qui ont de la vivacité comme ce qui frit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « friand »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
friand frijɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « friand »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « friand »

  • Riesling-sylvaner 2019, Caves de la Béroche: friand et sapide. , Riesling-sylvaner 2019, Caves de la Béroche: friand et...
  • L'acheteur n'est qu'un caniche friand de susucre. De Marc Gendron / Titre à suivre
  • L'homme, comme le perroquet du persil, est friand des idées qui le tuent. De Jean Rostand / Pages d'un moraliste
  • Espèce protégée, le choucas des tours est friand des grains tout juste semés par les agriculteurs. Les producteurs de maïs s'en plaignent, mais les associations de défense des animaux s'opposent à leur chasse. France 3 Pays de la Loire, Maine-et-Loire : les choucas des tours, espèce protégée, à l'origine de gros dégâts sur les cultures
  • #IwasCorsica. Derrière ce titre friand de hashtags : la naissance d’un mouvement citoyen qui a surpris. Suite au succès sur les réseaux sociaux de ce mot-dièse par lequel des femmes révélaient avoir été violées à l'âge de 13, 14, 15 ans ou plus, deux manifestations ont eu lieu dans la région. Une première le 21 juin, à Bastia, et une seconde à Ajaccio, dimanche dernier, en présence de plus de 400 personnes. L’objectif des protestataires : dénoncer les viols et les violences sexuelles en Corse.   France Culture, #IwasCorsica : un "post #MeToo" français ?
  • Le Bayern Munich est décidément friand de jeunes espoirs français. Après avoir présenté Tanguy Nianzou Kouassi mercredi dernier, le club allemand est prêt à aller piocher du côté de l'Olympique Lyonnais. Selon les informations de L'Equipe, il a entamé des discussions avec Melvin Bard, latéral gauche âgé de 19 ans. Il faut dire que sa situation au sein de son club formateur le poussait à la réflexion ces dernières semaines. Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, Le Bayern Munich veut arracher Melvin Bard à l'OL !
  • Nul besoin pourtant d’être épidémiologiste pour constater que la place donnée aux gestes barrières dans notre environnement direct s’amenuise. La France a l’esprit aux vacances, comment lui en vouloir ? Le coronavirus, lui, est friand des relâchements de comportement. L’addition des deux fait sérieusement craindre un autre pic. , Economie | L’été au creux de la vague
  • vous devez surement etre consommateur , friand de ses sujets en tout cas . on comprend mieux le point de vue . chacun pense bien entendu ce qu'il veux . ladepeche.fr, Nègrepelisse. Saisie de plans de cannabis par deux gendarmes à vélo - ladepeche.fr
  • De plus en plus friand de collaborations, By Far dévoile sa nouvelle capsule pensée exclusivement pour l’e-shop de luxe Mytheresa. Au programme : une ligne composée de six sacs, dont une nouvelle version du sac Amber et le Rachel mini-bag, ainsi deux paires de sandales à talons Marlene aux coloris vitaminés, fabriquées sur-mesure dans une tannerie française. Dé véritables pépites mode disponibles en ligne.  , #ElleFashionCrush : By Far collabore avec Mytheresa autour d'une capsule vitaminée - Elle
  • Les contacts physiques semblent être, pour les personnes comme moi, encore plus primordiaux. Cela fait deux mois que je suis confiné avec ma mère et ma sœur et la situation devient difficile. De ces donneuses, je reçois de l’affection sous perfusion ; cependant, elle se fait plus légère. Autant je peux être friand de câlins, autant ma petite sœur sature. , "L'absence de contacts physiques me pèse énormément" - La Libre

Images d'illustration du mot « friand »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « friand »

Langue Traduction
Anglais fond
Espagnol aficionado
Italien affettuoso
Allemand gern
Chinois 喜欢
Arabe مغرم
Portugais afeiçoado
Russe любящий
Japonais 好き
Basque gustuko
Corse fondu
Source : Google Translate API

Synonymes de « friand »

Source : synonymes de friand sur lebonsynonyme.fr

Friand

Retour au sommaire ➦

Partager