La langue française

Entiché

Sommaire

  • Définitions du mot entiché
  • Étymologie de « entiché »
  • Phonétique de « entiché »
  • Évolution historique de l’usage du mot « entiché »
  • Citations contenant le mot « entiché »
  • Traductions du mot « entiché »
  • Synonymes de « entiché »

Définitions du mot entiché

Trésor de la Langue Française informatisé

ENTICHÉ, ÉE, adj.

Vx. [Employé avec ou sans le verbe être] Qui commence à être gâté, à être corrompu (cf. Ac. 1798-1878). Ces fruits sont un peu entichés (Ac.1798).Fruits entichés (Ac.1835, 1878).
Au fig. Qui est gâté (par un défaut). Il est pénible (...) de penser que cet homme célèbre ait été entiché, ou plutôt entaché d'égoïsme (Jouy, Hermite,t. 5, 1814, p. 96).
Étymol. et Hist. Cf. enticher (s').

ENTICHÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de enticher* (s').
II.− Emploi adj.
A.− Usuel. Entiché de qqc. ou de qqn.Passionnément épris de quelque chose ou de quelqu'un. Que devient cette beauté revêche? Est-elle toujours aussi entichée de son Sigognac? (Gautier, Fracasse,1863, p. 329).Il n'y avait pas de gens plus entichés d'eux-mêmes et plus portés à mépriser tout le reste des hommes (Tharaud, Jument err.,1933, p. 33).Y a pas plus chicanier, plus batailleur, qu'un type entiché de justice! (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 45):
Ils [les La Rochelandier] représentent en Bretagne cette noblesse incorrigible qui n'a rien appris ni rien oublié. Infestés de tous les préjugés de leur caste, entichés de leurs titres, ennemis nés de toutes les idées nouvelles, ils regrettent le régime de la féodalité, et rêvent, dans leur château branlant, le rétablissement de la dîme et de la corvée. Sandeau, Sacs et parchemins,1851, p. 18.
Vx. Être entiché de + inf.Être fortement attaché à l'idée de. Jérôme en avait assez de ce monde, il était entiché de le quitter (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 145).
Emploi subst. Partisan outré (de). Louis XIV auquel les entichés de noblesse de son temps reprochent (...) son peu de souci de l'étiquette (Proust, Guermantes,1921, p. 436).
B.− Emploi abs., rare. Qui est obstinément attaché à la tradition. La mère du froid et vertueux amant est une Genevoise entichée (Veuillot, Odeurs de Paris,1866, p. 414).Sans être précisément entichée, elle [ma grand-mère] gardait un vif sentiment des hiérarchies (Gide, Si le grain,1924, p. 364).
Rem. Entiché est parfois présenté comme noyau d'un verbe passif, mais il ne s'emploie sous cette forme qu'avec la valeur adjective d'un part. passé passif, accompagné ou non du verbe être, comme cela est habituel pour les verbes pronom. à sens subjectif et comme le montre l'impossibilité de la constr. verbe + par.
Fréq. abs. littér. : 56.

Wiktionnaire

Adjectif

entiché \ɑ̃.ti.ʃe\

  1. Qui a un goût excessif pour quelque chose.

Forme de verbe

entiché \ɑ̃.ti.ʃe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe enticher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ENTICHÉ (an-ti-ché, chée) part. passé.
  • 1Qui commence à se gâter, en parlant des fruits. Des fruits entichés, Dict. de l'Acad. Aujourd'hui on ne dit plus guère que taché.
  • 2 Fig. Qui a quelque lésion morale comparée à la lésion d'un fruit entiché. Mon frère, ce discours sent le libertinage ; Vous en êtes un peu dans votre âme entiché, Molière, Tart. I, 6. Grâce au ciel, je ne suis point entiché de ce vice-là, Lesage, Diable boit, ch. 3. Exempte du défaut qui nous est reproché Et dont monsieur Léandre est si fort entiché, Boissy, Babillard, sc. 1. Raisonner est de toutes les folies des hommes celle qui nuit le moins au genre humain, et l'on voit même des gens sages entichés parfois de cette folie-là, Rousseau, Lett. de la mont. 5.
  • 3Qui est opiniâtrément attaché à. Il est entiché de cette opinion.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « entiché »

Adjectivation du participe passé de enticher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « entiché »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
entiché ɑ̃tiʃe

Évolution historique de l’usage du mot « entiché »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « entiché »

  • Selon le site The Athletic, le circuit Bettman serait devenu un peu moins entiché à l’idée de choisir le marché de la Colombie-Britannique en raison de discussions ardues entre l’organisation de Vancouver et les autorités responsables de la santé publique.   TVA Sports, Séries: Vancouver perd du terrain - TVA Sports
  • Après s'être définitivement entiché du personnage, David Guénel a, au fil des ans, poursuivi ses recherches, découvert un coureur à la personnalité étonnante, rencontré sa famille.   France 3 Bretagne, Petit-Breton, l’incroyable histoire du gentleman cycliste des années 1900, racontée dans un livre

Traductions du mot « entiché »

Langue Traduction
Anglais infatuated
Espagnol chiflado por
Italien infatuato
Allemand verliebt
Chinois 痴情
Arabe مفتون
Portugais apaixonado
Russe увлечен
Japonais 夢中
Basque infatuated
Corse infatuatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « entiché »

Source : synonymes de entiché sur lebonsynonyme.fr
Partager