La langue française

Pommade

Définitions du mot « pommade »

Trésor de la Langue Française informatisé

POMMADE, subst. fém.

A. − Cosmétique composé d'une base grasse et d'une ou plusieurs essences parfumées, servant aux soins de la peau ou des cheveux. Synon. crème.Pot à pommade; cheveux luisant de pommade; poudre et pommade. Ils (...) parlèrent de cold-cream, de concombre, de pommade rosat (Huysmans, Soeurs Vatard, 1879, p.219).Je suis un vieux naturiste. Je n'aime pas beaucoup toutes ces pommades que les femmes d'aujourd'hui se collent sur la figure (Sartre, Mur, 1939, p.49):
1. ... une toilette dressée où ne manque rien de ce qui est nécessaire à une femme, fût-elle duchesse, peignes, éponges, flacons d'essence, opiats, boîtes à mouches, pommades pour les lèvres, pâtes d'amande... Gautier, Fracasse, 1863, p.193.
Loc. fig., fam. Passer de la pommade (à qqn). Flatter grossièrement. «(...) Ma décision est aux ordres de la vôtre.» C'est ainsi que discourut cet homme comparable à nul autre en l'art de passer de la pommade (Courteline, Ronds-de-cuir, 1893, 6etabl., 2, p.241):
2. −(...) vous avez dit des choses justes, un peu perdues au milieu de diverses maladresses. −Monsieur... −Pasquier, vous n'attendez pas de moi que je vous passe de la pommade. Ce n'est pas dans mes façons. Moi, je vous connais. Duhamel, Combat ombres, 1939, p.205.
B. − Préparation médicamenteuse de consistance molle, destinée à être appliquée sur la peau ou sur les muqueuses, composée d'un excipient gras et d'un ou plusieurs principes actifs qui y sont dissous ou émulsionnés. Pot, tube de pommade. L'apothicaire certifia qu'il le guérirait lui-même, avec une pommade antiphlogistique de sa composition (Flaub., MmeBovary, t.2, 1857, p.153).L'utilisation locale [d'un antibiotique] sous forme d'aérosols, de solutions, de collyre, de pommades est fréquente (Quillet Méd.1965, p.275).
Pommade + adj., pommade de + subst. (vieilli), pommade à + subst. [l'adj. ou le subst. désignant un principe actif]Pommade soufrée. Pommade de pavot, de jusquiame et de belladone (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t.2, 1821, p.567).Glisser entre les paupières gros comme un pois de pommade à l'oxyde jaune de mercure (Garcin, Guide vétér., 1944, p.42).
SYNT. Pommade antibiotique, antiseptique; pommade adoucissante, calmante, désinfectante; appliquer de la pommade sur qqc.; enduire qqc. de pommade; baume, onguent et pommade.
Prononc. et Orth.: [pɔmad]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1539 «préparation onctueuse composée d'un corps gras et d'essences parfumées, utilisée dans les soins de la peau ou des cheveux» (G. Corrozet, Les Blasons domestiques, éd. A. de Montaiglon ds Rec. anc. poés. fr., t.6, p.267); 2. 1611 «onguent médicinal» (Cotgr.); 3. 1878 au fig. (Rigaud, Dict. jargon paris.: Pommade, coup de pommade. Flatterie. −Jeter de la pommade, flatter); 1893 passer de la pommade «flatter» (Courteline, loc. cit.). Empr. à l'ital. du Nord pomada, ital. pomata «pommade», att. dep. la 2emoit. du xves. (Canti carnascialeschi ds Tomm.-Bell.), dér. de pomo «pomme» parce que les anciennes pommades étaient aromatisées à la pomme d'api (v. DEI). Fréq. abs. littér.: 159.
DÉR.
Pommadin, subst. masc.,fam., vieilli, dépréc. a) (Garçon) coiffeur. Cet insipide pommadin (...) mettait sa gloire à vous raconter qu'il avait un jour «gratté» le grand duc Alexis (L'Ère Nationale ds Bruant1901, p.112).b) Jeune homme que son élégance excessive rend ridicule. Synon. gandin, gommeux (vieilli), minet (mod.).Des gonsesses en soie et des pommadins (Huysmans, Marthe, 1876, p.57).[pɔmadε ̃]. 1resattest. a) 1863 «garçon coiffeur» (Mozin Suppl.), b) 1872 «élégant ridicule» (Larch.); de pommade, suff. -in*.
BBG.Hope 1971, p.217.

Wiktionnaire

Nom commun 1

pommade \pɔ.mad\ féminin

  1. (Cosmétologie) (Pharmacie) Composition molle et onctueuse, faite avec des substances médicamenteuses ou des parfums mêlés à des corps gras.
    • […] à la fin du mois, je pouvais apporter à ma femme, une centaine de francs, qu’elle dépensait aussitôt en pommades, en glycérine, en menus objets avec lesquels elle se parait, se maquillait, se pomponnait. — (Octave Mirbeau, La Tête coupée dans Lettres de ma chaumière, A. Laurent, 1886)
    • La vaseline est la base la plus courante des pommades : on la rend plus adhésive en l’additionnant de lanoline […] qui absorbe plusieurs fois son poids d’eau. — (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie. 1924, p. 134)
    • Il existe différents types de pommades : Les cérats qui sont préparés à la cire, les liparolés avec de la graisse, les glycérats avec de la glycérine et les vaselés à la vaseline.
    • Je revenais avec papa de chez l’oculiste, qui m'avait mis une pommade sur les yeux, et je voyais tout flou. — (Gyrdir Eliasson, Le serpent à lunettes, dans le recueil Entre les arbres, traduit se l'islandais par Robert Guillemette, Paris : Books Éditions, 2010)
  2. (Figuré) Compliments, louanges
    • Le gouverneur charmant fit un speech au capitaine, lui passa de la pommade officielle, enfin la kyrielle de mentions de satisfaction habituelle des autorités. — (Luc Dangy, Moi, légionnaire et marsouin : Algérie, Nouvelle-Calédonie, Nouvelles-Hébrides, 1902-1913, 1932, p. 297)
    • Il a recommencé ses boniments et m'a enseveli une fois de plus sous la pommade. — (Jehan Rictus, Journal quotidien, cahier 151, page 96, 17 février 1933)

Nom commun 2

pommade \pɔ.mad\ féminin

  1. (Équitation) (Vieilli) Tour de voltige exécuté en se soutenant d’une main sur le pommeau de la selle.
    • Faire une pommade simple, double, inverse. Faire une demi-pommade.
    • La pommade est un tour qui exige de la souplesse et beaucoup d’habileté, le point d’appui ne présentant que peu de surface. — (C. Favrot, Dictionnaire de la conversation et de la lecture, tome 44, 1838)

Forme de verbe

pommade \pɔ.mad\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pommader.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pommader.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe pommader.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe pommader.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe pommader.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POMMADE (po-ma-d') s. f.
  • Préparation pharmaceutique ou de parfumerie obtenue par la mixtion d'une graisse animale, ordinairement l'axonge, avec une ou plusieurs substances médicinales ou parfums. Je dépensai en linge, en pommades et en essences, tout ce que j'avais d'argent, Lesage, Gil Blas, IV, 1.

    Fig. Il [le serein] n'est point dangereux ici [aux Rochers], c'est de la pommade, Sévigné, 23 oct. 1675.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POMMADE, s. f. (Pharmac.) composition faite avec des pommes & des graisses, pour adoucir, embellir la peau, pour en guérir quelques légeres maladies, comme des élevures, des boutons, des gersures. On fait des pommades de jasmin, d’orange, de jonquille, de tubéreuse, c’est-à-dire on leur donne l’odeur de ces fleurs-là avec leur huile essentielle. La pommade commune se fait avec de la graisse de chevreau, des pommes de court-pendu, un citron tranché par rouelles : on y ajoute un verre d’eau de mélisse ou de fleur d’orange, & demi-verre de vin blanc bouillis, coulés & ensuite arrosés d’huile d’amande douce ; mais les Parfumeurs ont leurs petits secrets pour la composition des pommades dont les dames font le plus d’usage. Ce ne sont pas sans doute celles dont parle Rochefort dans ses mémoires. Il raconte que se promenant un jour dans les appartemens des filles de la reine, il apperçut sur une toilette une petite boîte de pommade d’une autre couleur que celle de l’ordinaire ; & qu’en ayant mis imprudemment sur ses levres, où il avoit un peu mal, il y sentit un mal enragé, que sa bouche se retrécit, & que ses gencives se riderent. (D. J.)

Pommade blanche des boutiques, (Pharmac.) Selon la description de la pharmacopée de Paris, prenez racine d’iris de Florence, une once ; acorus vrai & benjoin, de chacun demi-once ; bois de roses & cloux de girofle, de chacun deux gros : pilez ces drogues grossierement, serrez-les dans un nouet, & faites-les cuire à feu doux avec deux livres & demie de sain-doux, douze pommes de reinette coupées par morceaux, quatre onces d’eau-rose, & deux onces d’eau de fleurs d’orange ; après une cuite très légere, passez sans expression, séparez de l’eau la pommade refroidie qui nagera dessus, & gardez-la pour l’usage.

Cette pommade n’est proprement que du sain-doux fondu, lavé & aromatisé : elle a dans l’usage extérieur les propriétés des graisses, & de plus l’agrément du parfum. Voyez Graisse, Mat. méd. (b)

Pommade rouge des boutiques, (Pharm.) Selon la pharmacopée de Paris, prenez cire blanche coupée à morceaux, & moëlle de bœuf, de chacune une once ; pommade blanche, trois onces : faites fondre ces matieres dans un vaisseau de fayance à un feu leger ; ajoutez alors un gros de racine d’orcanette écrasée ; remuez de tems en tems avec une spatule de bois, jusqu’à ce que la pommade ait acquis une belle couleur rouge : alors passez à-travers un linge, & gardez pour l’usage.

Cette pommade a la même vertu que la pommade blanche ; elle a un peu plus de consistance : mais il ne paroît pas que cette qualité change quelque chose à ses vertus. On l’emploie principalement pour les gersures des levres, & pour les boutons & les petites croûtes qui viennent autour de la bouche. (b)

Pommade, terme de voltigeur, c’est un saut que fait le voltigeur en tournant sur le cheval de bois, & en appuyant seulement la main sur le pommeau de la selle.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pommade »

(Nom commun 1) (Date à préciser) De l’italien pomata.
(Nom commun 2) (Date à préciser) De pommeau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pomme ; la pommade étant ainsi dite, parce qu'elle est primitivement un cosmétique où entrent de la graisse et des pommes. On trouve dans les anciens textes pomade avec le sens de cidre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pommade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pommade pɔmad

Citations contenant le mot « pommade »

  • Des écrivains disent : J'aime l'odeur de sa pommade. D'autres écrivains disent : Les parfums de sa chevelure m'enivrent. Voilà les Écoles. Charles Antoine Fournier, dit Jean Dolent, Amoureux d'art, Lemerre
  • Des publications sur les réseaux sociaux recommandent d'utiliser le mentholatum (pommade au menthol) et des produits dérivés de l'eucalyptus pour éviter le Covid-19, ou l'éliminer de l'environnement et des surfaces. Ces recommandations, largement partagées, n'ont en réalité aucun fondement scientifique. Et si ces produits peuvent soulager certains symptômes, ils n'éliminent pas le nouveau coronavirus. Ces publications circulent sur Facebook depuis mars dernier au moins. Elles ont été partagées plusieurs milliers de fois en espagnol et en français. Elles recommandent d'une part, d'utiliser la pommade au menthol (mentholatum) dans le nez pour que "le virus n'entre pas et meurt".  Orange Actualités, Non, la pommade au menthol et les produits dérivés de l'eucalyptus ne permettent pas d'éviter ou d'éliminer le Covid-19
  • Tandis que les fées emportaient le trésor, le mousse pénétra dans la grotte et déroba la pommade de clairvoyance permettant aux mortels de voir les fées. Il en distribua aux villageois pour qu’ils récupèrent le trésor. , Légende à Etables-sur-Mer : dans les grottes, le sanguinolent trésor des fées ... | La Presse d'Armor
  • En cas de réaction modérée, appliquez une pommade antihistaminique disponible sans ordonnance en pharmacie. Si la sensation de brûlure persiste après 48 heures, consultez un médecin qui pourra prescrire une crème à base de corticoïdes. Dans tous les cas, ne touchez pas une méduse morte échouée sur la plage car les cellules urticantes continuent de piquer. LaProvence.com, Actualités | Le conseil santé : piqûre de méduse, vite une carte bleue | La Provence

Images d'illustration du mot « pommade »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pommade »

Langue Traduction
Anglais ointment
Espagnol ungüento
Italien unguento
Allemand salbe
Chinois 软膏
Arabe مرهم
Portugais pomada
Russe мазь
Japonais 軟膏
Basque pomada
Corse pomada
Source : Google Translate API

Synonymes de « pommade »

Source : synonymes de pommade sur lebonsynonyme.fr

Pommade

Retour au sommaire ➦

Partager