La langue française

Firme

Sommaire

  • Définitions du mot firme
  • Étymologie de « firme »
  • Phonétique de « firme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « firme »
  • Citations contenant le mot « firme »
  • Traductions du mot « firme »
  • Synonymes de « firme »

Définitions du mot firme

Trésor de la Langue Française informatisé

FIRME, subst. fém.

A.− Désignation légale d'une société, d'une entreprise. Synon. raison sociale.Une clientèle est quelque chose en Angleterre. Aussi une enseigne, une firme avantageusement connue se transmet-elle comme un trésor de grande valeur (Jobard, Nouv. économie soc. ou Monautopole,1844, 136 ds Quem. DDL t. 1):
1. Mais, pour éviter qu'on ne me fasse responsable d'attitudes et d'actes que l'amitié seule me retient de désavouer, mieux vaudra bientôt changer la firme de la maison et renoncer à une solidarité compromettante et mensongère. Je crois avec Copeau qu'il est bon que Gallimard décide, et décide seul; mais alors il devient nécessaire qu'il signe, et seul, ses décisions; que la librairie de la N.R.F. devienne librairie Gallimard. Gide, Journal,1916, p. 570.
B.− Usuel. Société industrielle ou commerciale. Synon. entreprise, société.Mais la coupe de ses moustaches, avec leurs pointes relevées, à l'imitation du chef militaire de la grande firme germanique rappelait aux initiés qu'à l'étranger tout Allemand (...) cache un soldat ou un officier toujours au travail (Bourget, Némésis,1918, p. 82):
2. Si Michelin ne dispose pas d'un monopole absolu, c'est parce que des filiales d'entreprises étrangères souvent plus puissantes que lui se sont installées en France : Dunlop, Firestone, Goodyear, à moins qu'il s'agisse de sociétés à forte participation étrangère : telle Kléber-Colombes. Or, sur le marché mondial, ce sont les entreprises anglo-saxonnes qui sont dominantes et Michelin n'a guère pu imposer ses propres conceptions d'une façon absolue. L'entreprise Michelin est moins une firme dominante qu'une firme pilote, c'est-à-dire à la pointe du progrès technique et commercial, pour essayer d'avoir une position plus favorable sur le marché... Industr. fr. caoutch.,1965, p. 37.
Prononc. : [fiʀm]. Étymol. et Hist. 1. 1844 « raison sociale » [en Angleterre] (Jobard, loc. cit.); 2. 1909 « établissement industriel ou commercial » (Hamp, Champagne, p. 146). Empr. soit à l'angl. firm (1574 « signature » ds NED; 1744 « raison sociale », ibid.; 1817 « entreprise commerciale », ibid.) soit, moins vraisemblablement, à l'all. Firma (xviiies. « entreprise commerciale » d'apr. Kluge). Les termes all. et angl. sont empr. à l'ital. firma (xives. « confirmation, attestation d'un engagement » ds Batt.; début xviies. « signature », ibid.), de même orig. que le fr. ferme* adjectif. Fréq. abs. littér. : 817. Fréq. rel. littér. : xixes. : néant; xxes. : a) 56, b) 3 441. Bbg. Uren (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 210.

Wiktionnaire

Nom commun

firme \fiʁm\ féminin

  1. (Commerce) Désignation légale d'une société, d'une entreprise, raison sociale, enseigne.
    • Une clientèle est quelque chose en Angleterre. Aussi une enseigne, une firme avantageusement connue se transmet-elle comme un trésor de grande valeur. — (Jobard, Nouvelle économie sociale ou Monautopole, 1844)
    • Mais, pour éviter qu'on ne me fasse responsable d'attitudes et d'actes que l'amitié seule me retient de désavouer, mieux vaudra bientôt changer la firme de la maison et renoncer à une solidarité compromettante et mensongère. Je crois avec Copeau qu'il est bon que Gallimard décide, et décide seul ; mais alors il devient nécessaire qu'il signe, et seul, ses décisions ; que la librairie de la N.R.F. devienne librairie Gallimard. — (Gide, Journal, 1916, page 570)
  2. Grosse entreprise commerciale, qui possède des filiales ou des succursales.
    • Toutes sortes de firmes, par le moyen de leurs succursales, lancent vers lui, ou plutôt vers son escarcelle, leurs tentacules émoustillants, titillants et aspirants. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Jusqu'à présent, les « enseignistes » hexagonaux, une centaine de mini-PME et quelques firmes plus importantes, ne faisaient pas preuve de beaucoup d'agressivité sur un marché français qui a réalisé en 1989 un chiffre d'affaires global de 1,3 milliard de francs […]. — (« Les Enseignes s'illuminent : Le secteur s'active à l'approche de 1993 », dans Le Nouvel Économiste n° 738 du 23 mars 1990, p. 72)

Nom commun

firme \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de ferme.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme de verbe

firme \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de firmar.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de firmar.
  3. Troisième personne du singulier de l’impératif de firmar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FIRME (fir-m') s. f.
  • Se dit, en Belgique, comme synonyme de raison sociale et même indiquant le nom propre sous lequel les affaires d'une maison commerciale se continuent, lorsque le chef est mort.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « firme »

Angl. firm, maison de commerce ; du bas-lat. firma, convention, du lat. firmus, ferme. La firme est le même mot que la ferme (voy. FERME 2).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1844) Apparait avec le sens de « raison sociale d’une société [en Angleterre] » ; De l’anglais firm qui, comme l’allemand Firma est un emprunt à l’italien firma → voir ferme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « firme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
firme firm

Évolution historique de l’usage du mot « firme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « firme »

  • Une firme new-yorkaise spécialisée dans les sciences de la vie vient de bonifier substantiellement son investissement dans Neptune, un fournisseur lavallois de produits à base de cannabis. La Presse, L’investisseur avisé : une firme new-yorkaise hausse sa mise dans Neptune
  • Conscience et lâcheté ne sont qu'une seule et même chose. Conscience est le nom déposé de la firme. De Oscar Wilde
  • La valeur des achats de jus de fruits a atteint 5,2 millions $ en 2017 selon les estimations de la firme d’analyse kenyane AfriTrade and Enterprise Advisory Services (ATEAS).  Agence Ecofin, Kenya : Bidco et la firme danoise Co-Ro lancent une unité de production de jus de fruits à Ruiru

Traductions du mot « firme »

Langue Traduction
Anglais firm
Espagnol firma
Italien azienda
Allemand feste
Chinois 公司
Arabe حازم
Portugais empresa
Russe фирма
Japonais 当社
Basque irmo
Corse ditta
Source : Google Translate API

Synonymes de « firme »

Source : synonymes de firme sur lebonsynonyme.fr
Partager