La langue française

Transsuder

Définitions du mot « transsuder »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSSUDER, verbe

A. − Empl. intrans.
1. [Le suj. désigne un liquide] Passer au travers d'un corps en fines gouttelettes, comme le fait la sueur. Synon. exsuder, filtrer, suinter.[Les Espagnols] écrasent leurs olives dans des pressoirs séculaires et mal soignés, imprégnés depuis cinq cents ans de vieilles huiles qui transsudent dans les nouvelles et les rancissent (MmeV. Hugo, Hugo, 1863, p. 96).Les grès, au contraire, même les murs étant épais, conservent une quantité d'eau considérable qui transsude perpétuellement à l'intérieur (Viollet-Le-Duc, Archit., 1872, p. 358).
P. métaph. La Sœur Angélique: (...) Toujours dissimuler en soi une plaie de douleur et de crainte... (Posant la main sur la croix écarlate de son scapulaire:) Comme il est juste que nous ayons sur nous cette croix de sang! C'est le cœur qui a transsudé (Montherl., Port-Royal, 1954, p. 1001).
− Domaine de la méd.Une gelée durcie comme de la corne qui a transsudé de la membrane interne (Cuvier, Anat. comp., t. 3, 1805, p. 407).
[P. méton. du suj.] Soignez-vous: ne sortez pas avant d'avoir transsudé; ne jouez pas avec les refroidissements (Villiers de L'I.-A., Corresp., 1885, p. 101).
2. Au fig., littér. Émaner de, transparaître au travers de. Synon. filtrer, passer1.De toute cette figure transsudait (...) cette bonté joyeuse et active dont l'expression valait un miracle (Bloy, Désesp., 1886, p. 162).
[Sans compl. prép.] L'écriture gréco-latine a transsudé chez les peuples du Nord (M. Cohen, L'Écriture, 1953, p. 75 ds Rob. 1985).
B. − Empl. trans.
1. Laisser passer sous forme de fines gouttelettes. Synon. exsuder.L'écorce de cet arbre transsude une sorte de gomme (Ac.1878, 1935).
2. Au fig., littér. Exhaler, dégager. Pauvre créature!se disait-il, je suis Dieu pour elle, en ce moment, Dieu le Père! Si le bonheur avait des propriétés lumineuses, notre sapin serait le char du prophète Élie, car elle transsude la jubilation (Bloy, Femme pauvre, 1897, p. 58).
REM. 1.
Transsudant, -ante, part. prés. en empl. adj.[Corresp. à supra A] Qui transsude. À leurs haleines brèves, ainsi qu'à leurs peaux transsudantes, on s'aperçut enfin de la méprise où l'on errait (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 276).
2.
Transsudat, subst. masc.,méd. ,,Liquide d'origine plasmatique accumulé par transsudation dans une cavité séreuse ou dans les espaces interstitiels où il n'est pas habituellement présent`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Le transsudat est un épan-chement de liquide d'origine purement mécanique, ayant une basse densité, contenant peu de protéines, peu de fibrine et de cellules, celles-ci surtout composées d'hématies, de lymphocytes et de cellules endothéliales (Encyclop. Sc. Techn.t. 51971, p. 532, s.v. exsudat).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃ssyde], (il) transsude [-syd]. Fér. Crit. t. 3 1788 [tʀ ɑ ̃sy-]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. Intrans. a) 1700 « passer au travers des pores d'un corps par une espèce de sueur » le suc... transsude au travers des bronches (Liger, Nouv. Maison rust. ds Delb. Notes mss); b) 1846 fig. « émaner de quelque chose, transparaître » (Flaub., Corresp., p. 321); 2. trans. a) 1779 « émettre lentement en laissant passer par les pores » transsuder... une espèce de manne (Saussure, Voy. Alpes, t. III, p. 226 ds Pougens ds Littré); b) 1848 fig. « dégager, exhaler » transsude un ennui de garnison (Flaub., Champs et grèves, p. 248). Comp. de l'élém. formant trans- et du lat. sudare, v. suer. Fréq. abs. littér.: 32.
DÉR.
Transsudation, subst. fém.a) Action de transsuder; résultat de cette action. Synon. exsudation, suintement.La transsudation de l'eau à travers les pores de certains vases (Ac.).P. métaph. Quelquefois le mur le plus noir et le plus bourru parle, et d'entre les pierres une lueur sort. Une vague transsudation de clarté se dégage parfois d'un entassement fermé et sombre (Hugo, Homme qui rit, t. 3, 1869, p. 67).b) Méd. ,,Passage de liquide provenant du plasma à travers la paroi vasculaire anatomique intacte dans une cavité séreuse ou dans les espaces interstitiels, à la suite d'une stase circulatoire, veineuse ou lympathique`` (Man.-Man. Méd. 1977). [tʀ ɑ ̃ssydasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1798. 1resattest. a) 1714 « action de transsuder » (J. Astruc, Traité de la cause de la digestion... Toulouse, chap. V, p. 79, note a), b) 1869 fig. « émanation » (Hugo, loc. cit.); de transsuder, suff. -(a)tion*.
BBG.Gohin 1903, p. 289 (s.v. transsudation).

Wiktionnaire

Verbe

transsuder intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Didactique) Passer au travers des pores d’un corps par une sorte de sueur.
    • L’eau transsude à travers certains corps que l’air ne peut pénétrer.


transsuder transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Laisser passer à travers les pores.
    • L’écorce de cet arbre transsude une sorte de gomme.
    • Resserré entre la citadelle et ses remparts et coupé au milieu par un port presque vide, le Palais nous parut une petite ville assez sotte, qui transsude un ennui de garnison et a je ne sais quoi d’un sous-officier qui bâille. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 47, 2012)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRANSSUDER (tran-ssu-dé) v. n.
  • 1Passer au travers des pores d'un corps par une espèce de sueur. Le suc cristallin qui transsude et sort des grandes masses quartzeuses, Buffon, Min. t. VI, p. 76. Il est très sûr qu'il y a des coquilles qui croissent par juxtaposition ; elles se forment des sucs pierreux qui transsudent des pores de l'animal, Bonnet, Contempl. nat. III, 21.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

  • 2 V. a. Laisser transsuder. Les feuilles de cet arbre [le mélèze] transsudent en certains temps une espèce de manne que les abeilles recueillent avec beaucoup d'empressement, Saussure, Voy. Alpes, t. III, p. 226, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et la pel dou dos li tressue, Ren. t. II, p. 370.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « transsuder »

De trans- et du latin sudare « suer ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. trassuzar, trassuar ; espagn. trasudar ; ital. trasudare ; du lat. trans, à travers, et sudare, suer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « transsuder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transsuder trɑ̃ssyde

Citations contenant le mot « transsuder »

  • Lorsque nous ingérons une forte quantité de sel, une partie de cet apport se retrouve dans notre sang. Afin de maintenir l'équilibre osmotique, notre volume sanguin augmente par un apport supplémentaire d'eau dans le sang (plasma) qui va diluer ce sel. Cette augmentation du volume sanguin se traduit par une surcharge de travail de pompage pour le cœur. Chez les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque, le cœur ne peut pas assurer ce travail supplémentaire. Il se crée une accumulation de sang au niveau des vaisseaux pulmonaires qui entraîne une surpression au niveau des poumons. Le plasma va alors transsuder dans les alvéoles pulmonaires, normalement remplies d'air. Ce phénomène appelé œdème aigu du poumon se traduit par une gêne respiratoire chez le patient qui a la sensation de se noyer de l'intérieur et expectore parfois une mousse rosée, mélange d'air et de plasma caractéristique de ce syndrome. «Il s'agit d'une urgence vitale qui nécessite un appel immédiat au centre 15», rappelle le Dr Kierzek. , Le danger des huîtres pour les insuffisants cardiaques

Traductions du mot « transsuder »

Langue Traduction
Anglais transude
Espagnol transude
Italien transude
Allemand transude
Chinois 超越
Arabe نقال
Portugais transpirar
Russe transude
Japonais 変換する
Basque transude
Corse transude
Source : Google Translate API

Synonymes de « transsuder »

Source : synonymes de transsuder sur lebonsynonyme.fr

Transsuder

Retour au sommaire ➦

Partager