La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « faignant »

Faignant

Définitions de « faignant »

Trésor de la Langue Française informatisé

FEIGNANT, ANTE, FAIGNANT, ANTE, adj. et subst.

[Forme pop. de fainéant] Synon. de cossard (pop.), paresseux; anton. bûcheur (fam.), travailleur.
I.− Subst. Faudra travailler. Et ce n'est pas un métier de faignant que j'assume (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1905, p. 70).Le vieux Péloueyre criait à Marie de Lados lorsque, épuisée, la jeune fille se laissait choir sur une chaise : « Lève-toi, feignante. » Il ne supportait pas de voir une servante assise. Même ses repas, en ce temps-là, Marie les prenait debout, sur le pouce, en servant ses maîtres (Mauriac, Génitrix,1923, p. 346).La voix était bonasse et molle, une voix de franc feignant, sans malice (GenevoixRaboliot,1925, p. 195).Des feignants qui profitent d'être à la table des autres pour s'en mettre plein et tant, qu'ils sont lourds sur l'ouvrage (Aymé, Jument,1933, p. 173).
Loc. pop. Se faire du lard de feignant. S'engraisser. Qu'est-ce qu'elle fourbançait dans sa tête, toute seule, pendant que Raboliot se nourrissait à la table de Touraille, se faisait du lard de feignant? (GenevoixRaboliot,1925p. 133).
Emploi en interj., région. (Midi). Feignant de bonsoir! Juron. Allez, le Nègre, tire un peu, feignant de bonsoir (Giono, Regain,1930, p. 175).
II.− Adj. Chiffonet. − Le porteur d'eau!... C'est toi qui m'as réveillé, imbécile? Machevoine. − À midi! ... Faut-il que vous soyez feignant! (Labiche, Misanthr. et Auv.,1852, I, 7, p. 147).Tu sais que je ne suis pas trop feignant, je n'ai pas du poil dans la main pour l'ouvrage (Goncourt, G. Lacerteux,1864, p. 225).Rose est faignante... De là une dissertation sur la façon de « corriger » les enfants (Frapié, Maternelle,1904, p. 259).Il se décidait pourtant, entraînait Raboliot derrière lui : − Au travail, feignants que nous sommes! Ils s'en allaient dans l'atelier, s'asseyaient sur des escabeaux. Le vieux, tout en besognant, n'oubliait point de faire aller son battant (GenevoixRaboliot,1925p. 128).
Rem. On relève ds la docum. les graphies a) Faigniant. Ce faigniant, comme tous les jolis garçons, un souteneur de pièces, quoi! est la coqueluche du boulevard du Temple (Balzac, Cous. Bette, 1846, p. 402). « Le v'là, le gros sapas, le v'là, le propre à rien, le faigniant, ce gros soulot! C'est du propre, c'est du propre! » (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Toine, 1885, p. 179). b) Fainiant. Il se perpétue et le peuple dit : Fainiant, moriginer, pipie, recipissé, resida, sibile, batiau, siau (Gourmont, Esthét. lang. fr., 1899, p. 151). c) Feigniant. − Tiens! t'as pas seulement fermé la porte d'la rue, tant t'es feigniant! (Monnier, Scènes pop., 1833, p. 5).
REM. 1.
Feignantasse, subst. fém.,péj. Synon.C'était cette feignantasse qui ne voulait pas sortir des draps (Mauriac, Th. Desqueyroux,1927, p. 264).
2.
Feignasse, subst.,péj. Synon.Attendez minute, feignasses! (Céline, Mort à crédit,1936, p. 220).Pour des ramassis de feignasses qui finiront quand même au bagne! (Céline, Mort à crédit,1936p. 603).Les ouvriers, au jour d'aujourd'hui, ne s'occupent que de tarabuster le monde. Des feignasses (Arnoux, Double chance,1958, p. 215).
Prononc. et Orth. : [fε ɳ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t], et [fe-]. Faignant ds Dub., Pt Rob. et Lar. Lang. fr. Étymol. et Hist. Cf. fainéant. Fréq. abs. littér. Feignant : 312. Faignant : 11. Fréq. rel. littér. Feignant : xixes. : a) 264, b) 476; xxes. : a) 523, b) 527. Bbg. Quem. DDL t. 3.

Wiktionnaire

Nom commun - français

faignant \fɛ.ɲɑ̃\ masculin (pour une femme, on dit : faignante)

  1. Variante orthographique de feignant.
    • Tas de faignants, travaillez donc ! ou vous serez cause d’une révolution. — (Honoré de Balzac, « Scènes de la Vie parisienne : Les employés », dans Œuvres complètes de M. de Balzac: La comédie humaine, vol. 11, Paris : chez Furne, chez J.-J. Dubochet et Cie & chez j. Hetzel, 1844, p. 198)
    • Ah ! je sais ce qu'on peut dire : avant, quand le raisin donnait, on faisait la noce, on rigolait. Mais après, je vous jure bien que, les gens de la terre, on n'a pas été des faignants, et je ne sais pas si tous vos Américains et tous vos English de la création auraient eu autant de courage que nous, malgré qu'on est que des fourmis. — (Eugène Brieux, La française : comédie en trois actes, acte 3, scène 3, Paris : chez P.-V. Stock, 1907, p. 145)

Adjectif - français

faignant \fɛ.ɲɑ̃\ masculin

  1. Variante orthographique de feignant.
    • — Tu ne trouveras pas beaucoup de villes aussi faignantes que celle-ci. Parole d'honneur ! personne ne fiche rien. — (Jules Romains, Le bourg régénéré: conte de la vie unanime, Librairie Léon Vanier, 1906, p. 55)
    • Si j'étais pas faignante je me mettrais à faire les boîtes de nuit, sérieusement, la noce sans m'amuser, j'y parviendrais : tendre ma joue à embrasser, comme un paillasse à la parade tend sa joue à claquer. — (Léon Frapié, La divinisée: roman d'une femme, éd. E. Flammarion, 1927, p. 225)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « faignant »

De faire et néant (« ne rien faire »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « faignant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
faignant feɲɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « faignant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « faignant »

  • le Roi faignant Alexandre Raynal Maire d'Amélie le bains, le joueur de poker a fini par tomber. En lieu et place de tenter de sauver le Maire de Perpignan, il aurait bien mieux fait de s'occuper de sa campagne électorale et surtout du Village. Allez bonn débarras, dans quelque mois on le virera de son fauteuil de conseiller départemental. lindependant.fr, Amélie-les-Bains : Marie Costa détrône Alexandre Reynal - lindependant.fr
  • « Joel Embiid me déteste parce que je dis qu’il est faignant. Mais ce que je dis c’est : ‘Mec, tu dois être dans une certaine condition physique pour jouer au basket’. Ils ne le font pas s’entraîner. C’est genre : ‘Oh il n’a pas les jambes’. Ce n’est pas comme ça que tu t’améliores. Tu bosses et tu t’améliores. Faites-le bosser dans une piscine je ne sais pas, un truc du genre. C’est un super gamin, mais ce que je dis simplement c’est : ‘Hey, tu dois être en forme pour jouer basket’. Quoi qu’il arrive je vais continuer à faire mon boulot. » Charles Barkley Basket Infos, Charles Barkley : « Joel Embiid me déteste parce que je dis qu'il est faignant »
  • Chacun voyage avec ses moyens , ils auraient pu éviter de dire qu.ils faisait leurs besoins dans la nature, un wc chimique de caravane ne coûte pas cher, mais il faut encore le vider au bon endroit. Et pisser dans une bouteille ,il en fait quoi après ? Il l. a jette par la fenêtre en roulant comme tout bon routier? On peut avoir de petits moyens et être propre, mais quant on est faignant….! Le monde du camping car, Jeunes camping-caristes, vieux camping-car : ils expliquent leur choix, une capucine d'occasion de 1985 - Le Monde du Camping-Car
  • supprimé les aides les faignant se bougeront les fesses on restant poli lindependant.fr, Faudra-t-il "travailler et produire" plus pour financer les dépenses de la crise du coronavirus? - lindependant.fr
  • Il lui est reproché, en l’occurrence, d’avoir, en avril 2013, dans le cadre de l’instruction pour ces dossiers de vol à main armée, exprimé sa colère au juge chargé de l’enquête. Lui reprochant, en substance, d’instruire trop à charge, et pas assez à décharge. Mécontent de la manière du responsable de l’instruction d’accueillir ses arguments, le détenu lui avait envoyé un courrier depuis sa cellule, le traitant d’« incompétent », de « faignant » ajoutant qu’il était « peut-être malhonnête ». S’il lui reprochait sur le fond de ne pas accorder suffisamment de crédit à ses dénégations dans le dossier - il a d’ailleurs plus tard été partiellement acquitté des faits qu’il contestait alors - le trentenaire avait adopté un ton critique certes, mais loin de l’ampleur des dérapages souvent constatés par les forces de l’ordre et les magistrats. , Edition Epinal | Nancy : un Vosgien rejugé pour avoir traité un magistrat de « faignant » et « d’incompétent »
  • Pour le chef de service, un autre élément essentiel tient au regard des élèves comme des parents sur les enfants en situation de surpoids : "C'est surtout un problème psycho-social : on se moque de ces enfants. (…) Il faut arrêter de faire croire qu'un enfant devient obèse parce qu'il ne bouge pas assez, parce qu'il est faignant, parce qu'il mange mal. (…) Ils pleurent en consultation parce que, justement, il y a cette stigmatisation." Europe 1, Montres connectées à l'école : "Ce n'est sûrement pas ça qui fera diminuer le pourcentage d'enfants obèses"

Images d'illustration du mot « faignant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « faignant »

Langue Traduction
Anglais lazy
Espagnol perezoso
Italien pigro
Allemand faul
Chinois
Arabe كسول
Portugais preguiçoso
Russe ленивый
Japonais 怠惰な
Basque alferra
Corse parenu
Source : Google Translate API

Synonymes de « faignant »

Source : synonymes de faignant sur lebonsynonyme.fr

Faignant

Retour au sommaire ➦

Partager