Éclatement : définition de éclatement


Éclatement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCLATEMENT, subst. masc.

A.− Domaine de la sensation
1. Fait de se briser avec violence, soudaineté, sous l'influence d'une pression, d'un choc ou d'un changement de température, en projetant des fragments. L'éclatement des murs qu'on enfonce (Claudel, Poèmes guerre,1916, p. 553):
1. Les rafales de mitrailleuses, l'éclatement des balles explosives, le sifflement aigu des obus... Malraux, L'Espoir,1937, p. 802.
Au fig. et p. exagér. [En parlant d'une pers. ou d'une partie d'une pers.] Une hypertrophie de joie lui gonflait le cœur [Marchenoir], jusqu'à l'éclatement de sa poitrine (Bloy, Désesp.,1896, p. 302).
2. P. anal. Bruit subit et violent analogue à quelque chose qui éclate. L'orage renaissait, se déchaînait dans un vacarme d'éclatements rageurs (Aymé, Vouivre,1943, p. 65).La France a entendu le canon de Toulon, l'éclatement des explosions, les coups de fusil désespérés (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 419).
P. métaph. Il sait que vont retentir des éclatements de trompettes (Béguin, Âme romant.,1939, p. 367).
P. ext., rare et littér. Manifestation violente et soudaine d'un sentiment. Synon. éclat.Une torpeur interrompue par des éclatements de colère (Arnoux, Rhône,1944, p. 208).
3. P. ext. Fait de s'ouvrir, de se fendre brutalement, avec ou sans bruit. Éclatement d'un abcès, d'un kyste, des bourgeons. Un claquement bref, un éclatement de pneu, l'interrompit net (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 549).De nombreux champignons sont parasites des végétaux, citons : l'oïdium de la vigne qui provoque l'éclatement et le pourrissement du raisin (Camefort, Gama, Sc. nat.,1960, p. 342).
B.− Au fig.
1. [À propos de choses concr. ou abstr.] Dispersion, fragmentation d'un ensemble en plusieurs éléments. L'éclatement du grand marché central et le transfert des fonctions bouchère, maraîchère... à divers points de la périphérie (M. 7.12.66 ds Gilb.1971).C. et B. ports d'éclatement où de « petits » pétroliers viendraient décharger les navires mammouths (E. 19.12.66, ds Gilb.1971).Ce qui est troublant, à notre époque, c'est une sorte d'éclatement de la morale en plusieurs morales différentes et parfois opposées (E. 3.11.69, ds Gilb.1971).
2. [À propos d'un groupe humain (pol., soc., etc.)] Division, séparation consécutive à une mésentente. À la menace d'un éclatement entre la gauche et la droite, le centre essaie de répondre en se donnant une cohésion qu'il n'a jamais connue (M. 17.7.64 ds Gilb.1971).La perspective d'un éclatement du cabinet s'éloignait à l'horizon (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 278).
Spéc., PHILOS. SARTRIENNE. Fait de sortir de soi, d'effectuer un mouvement vers l'objet (cf. éclater IA3) :
2. Husserl voit dans la conscience un fait irréductible qu'une image physique ne peut rendre. Sauf, peut-être, l'image rapide et obscure de l'éclatement; connaître, c'est « s'éclater vers » s'arracher à la moite intimité gastrique pour filer, là-bas, par delà soi, vers ce qui n'est pas soi... Sartre, Situations I,1947, p. 32.
Prononc. et Orth. : [eklatmɑ ̃]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1553 esclatement « action d'éclater » (Albert, Architecture, trad. J. Martin, 26b ds Rom. Forsch., t. 32, p. 51), rare av. le xixes.; 1907 d'un pneu (Nouv. Lar. ill. Suppl.); 2. 1941 ou fig. ( Œuvre, 19 nov. : l'« éclatement des Halles »). Dér. au rad. de éclater*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 165. Bbg. Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 19.

Éclatement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCLATEMENT, subst. masc.

A.− Domaine de la sensation
1. Fait de se briser avec violence, soudaineté, sous l'influence d'une pression, d'un choc ou d'un changement de température, en projetant des fragments. L'éclatement des murs qu'on enfonce (Claudel, Poèmes guerre,1916, p. 553):
1. Les rafales de mitrailleuses, l'éclatement des balles explosives, le sifflement aigu des obus... Malraux, L'Espoir,1937, p. 802.
Au fig. et p. exagér. [En parlant d'une pers. ou d'une partie d'une pers.] Une hypertrophie de joie lui gonflait le cœur [Marchenoir], jusqu'à l'éclatement de sa poitrine (Bloy, Désesp.,1896, p. 302).
2. P. anal. Bruit subit et violent analogue à quelque chose qui éclate. L'orage renaissait, se déchaînait dans un vacarme d'éclatements rageurs (Aymé, Vouivre,1943, p. 65).La France a entendu le canon de Toulon, l'éclatement des explosions, les coups de fusil désespérés (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 419).
P. métaph. Il sait que vont retentir des éclatements de trompettes (Béguin, Âme romant.,1939, p. 367).
P. ext., rare et littér. Manifestation violente et soudaine d'un sentiment. Synon. éclat.Une torpeur interrompue par des éclatements de colère (Arnoux, Rhône,1944, p. 208).
3. P. ext. Fait de s'ouvrir, de se fendre brutalement, avec ou sans bruit. Éclatement d'un abcès, d'un kyste, des bourgeons. Un claquement bref, un éclatement de pneu, l'interrompit net (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 549).De nombreux champignons sont parasites des végétaux, citons : l'oïdium de la vigne qui provoque l'éclatement et le pourrissement du raisin (Camefort, Gama, Sc. nat.,1960, p. 342).
B.− Au fig.
1. [À propos de choses concr. ou abstr.] Dispersion, fragmentation d'un ensemble en plusieurs éléments. L'éclatement du grand marché central et le transfert des fonctions bouchère, maraîchère... à divers points de la périphérie (M. 7.12.66 ds Gilb.1971).C. et B. ports d'éclatement où de « petits » pétroliers viendraient décharger les navires mammouths (E. 19.12.66, ds Gilb.1971).Ce qui est troublant, à notre époque, c'est une sorte d'éclatement de la morale en plusieurs morales différentes et parfois opposées (E. 3.11.69, ds Gilb.1971).
2. [À propos d'un groupe humain (pol., soc., etc.)] Division, séparation consécutive à une mésentente. À la menace d'un éclatement entre la gauche et la droite, le centre essaie de répondre en se donnant une cohésion qu'il n'a jamais connue (M. 17.7.64 ds Gilb.1971).La perspective d'un éclatement du cabinet s'éloignait à l'horizon (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 278).
Spéc., PHILOS. SARTRIENNE. Fait de sortir de soi, d'effectuer un mouvement vers l'objet (cf. éclater IA3) :
2. Husserl voit dans la conscience un fait irréductible qu'une image physique ne peut rendre. Sauf, peut-être, l'image rapide et obscure de l'éclatement; connaître, c'est « s'éclater vers » s'arracher à la moite intimité gastrique pour filer, là-bas, par delà soi, vers ce qui n'est pas soi... Sartre, Situations I,1947, p. 32.
Prononc. et Orth. : [eklatmɑ ̃]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1553 esclatement « action d'éclater » (Albert, Architecture, trad. J. Martin, 26b ds Rom. Forsch., t. 32, p. 51), rare av. le xixes.; 1907 d'un pneu (Nouv. Lar. ill. Suppl.); 2. 1941 ou fig. ( Œuvre, 19 nov. : l'« éclatement des Halles »). Dér. au rad. de éclater*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 165. Bbg. Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 19.

Éclatement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

éclatement \e.klat.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’éclater, en parlant de ce qui se brise par éclat.
    • Tout un crépitement de coups de feu et d’éclatements de projectiles commença, et Bert vit autour de lui,[…], une immense fulguration blanche accompagnée d’un coup de tonnerre semblable à l’explosion d’un monde. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 249 de l’éd. de 1921)
    • La vie politique israélienne s’est toujours caractérisée par son éclatement, reflet des nombreux courants du sionisme, dont ils se réclament tous à l’exception du parti communiste et des partis arabes, et conséquence du mode de scrutin proportionnel. — (L’éclatement politique, dans Le Monde Diplomatique, 1999)
    • En 1944, les Tatars de Crimée furent déportés de leurs terres natales par Staline, […]. Après l’éclatement de l’Union soviétique, en 1991, 250 000 Tatars décidèrent de retourner sur leurs terres natales de Crimée. — (Keith Lowe, L'Europe barbare, traduit de l'anglais par Johan Frederik Hel Guedj, éd. Perrin (Édi8), 2013)
    • Faible résistance à l'amorçage du vissage et pénétration ininterrompue pour une fixation rapide et précise sans éclatement. — (Publicité pour une vis à bois)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Éclatement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCLATEMENT. n. m.
Action d'éclater, en parlant des Choses qui se brisent par éclat. Éclatement d'une chaudière. Obus à éclatement.

Éclatement : définition du Littré (1872-1877)

ÉCLATEMENT (é-kla-te-man) s. m.
  • Action d'éclater ; résultat de cette action. Sur cent fusils à deux coups qui éclatent, l'éclatement a lieu quatre-vingt-quinze fois dans le canon gauche, parce que c'est le canon où par mégarde on met presque toujours double charge. Tout le monde a vu un vitrier, armé d'une petite pointe de diamant, tracer sur le verre un imperceptible sillon qui en fend la croûte et qui permet ensuite de le diviser par éclatement, Babinet, Revue des Deux-Mondes, 15 févr. 1855, p. 815.

    Terme de jardinage. Action de faire éclater une branche trop vigoureuse.

HISTORIQUE

XVIe s. Il tomba une pierre du ciel avec un horrible esclatement, Paré, Monstres, app. IV. Aus hauts cris de leurs miserables veufves, aus esclatemens de leurs petits enfans, Du Bellay, M. Mém. t. V, p. 382, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éclatement »

Étymologie de éclatement - Littré

Éclat.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de éclatement - Wiktionnaire

→ voir éclater
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éclatement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éclatement eklatœmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « éclatement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éclatement »

  • Le rapport d’étude de marché mondial Testeur De Résistance À L’éclatement fournit les données les plus récentes de l’industrie et les tendances futures de l’industrie. Il vous permet d’identifier les produits et les utilisateurs finaux qui stimulent la croissance et la rentabilité des revenus. Le rapport sur l’industrie Testeur De Résistance À L’éclatement répertorie les principaux concurrents et fournit une analyse stratégique révolutionnaire des principaux facteurs qui animent le marché. Le rapport comprend les prévisions d’ici 2020-2028, une analyse d’ici 2014-2019 et une discussion sur les tendances importantes de l’industrie, la taille du marché, les prévisions de parts de marché et les profils des principaux Testeur De Résistance À L’éclatement acteurs de l’industrie. the walkingdeadfrance, Marché des testeurs de résistance à l'éclatement en 2020 avec l'analyse des effets du coronavirus (Covid19) | Et ensuite? - the walkingdeadfrance
  • Autrefois une des républiques de l’Union Soviétique, la Géorgie a été un contributeur important de l’empire. Après l’éclatement de l’URSS, d’abord dirigée par Edouard Chevarnadze, un des piliers du régime communiste, elle s’est progressivement mais sûrement éloignée de ce modèle. Le Temps, Géorgie: l’UE sera-t-elle au rendez-vous ? - Le Temps
  • A Geney, Sophie Rollet mène l’enquête pour éclaircir les circonstances de la mort de son mari. Chauffeur routier, Jean-Paul Rollet a été percuté par un poids-lourd dévié de sa trajectoire en 2014. En cause : l'éclatement d'un pneu "Goodyear". Le combat s'enclenche contre le géant américain. France 3 Bourgogne-Franche-Comté, VIDEO. Doubs : Après la mort de son mari, le combat de Sophie Rollet contre le constructeur de pneus Goodyear
  • Pour ceux qui sont intéressés, une vidéo en gros plan de la scène, prise par la NASA est disponible sur la toile. On peut y voir l’éclatement du réservoir qui a atteint ses limites, laissant s’échapper des panaches blancs d’azote qui l’ont ensuite totalement englouti. Fredzone, SpaceX a fait éclater le réservoir d'un prototype de Starship SN7 dans le cadre d'un test

Traductions du mot « éclatement »

Langue Traduction
Corse scoppiu
Basque lehertu
Japonais バースト
Russe взрыв
Portugais estourar
Arabe انفجار
Chinois 爆裂
Allemand platzen
Italien scoppiare
Espagnol estallar
Anglais burst
Source : Google Translate API

Synonymes de « éclatement »

Source : synonymes de éclatement sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires