La langue française

Déflagration

Sommaire

  • Définitions du mot déflagration
  • Étymologie de « déflagration »
  • Phonétique de « déflagration »
  • Évolution historique de l’usage du mot « déflagration »
  • Citations contenant le mot « déflagration »
  • Traductions du mot « déflagration »
  • Synonymes de « déflagration »

Définitions du mot déflagration

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉFLAGRATION, subst. fém.

CHIM. Combustion rapide d'un corps, accompagnée de flammes, de projections de parcelles incandescentes et de bruit plus ou moins fort. Déflagration éblouissante, subite, fusante; déflagration du nitrate, du phosphore. La déflagration de la poudre (Claudel, Otage,1911, III, 4, p. 294):
... à ce stade fort critique du progrès des automobiles il fut observé à bien des reprises de telles fantastiques explosions, presque aussi massives! en pulvérisations totales! Des disséminations atroces! Des propulsions gigantesques!... Je ne pourrais leur comparer à l'extrême rigueur que les déflagrations subites de certains brasiers d'Air liquide... Céline, Mort à crédit,1936, p. 411.
P. anal. Éclatement violent s'accompagnant d'un bruit soudain et intense. La déflagration des grondements du tonnerre (Foch, Mém.,t. 1, 1929, p. 57).L'obsession inquiétante d'un ralenti de déflagration, d'un instantané de tremblement de terre (Gracq, Syrtes,1951, p. 75).
P. métaph. Manifestation subite et intense. Déflagration de colère. J'ai gardé le souvenir d'une de ces causeries (...) où Forain fut étourdissant. Mais comment fixer l'étincelle, le jet, la déflagration de cette intelligence universelle? (L. Daudet, Entre-deux-guerres,1915, p. 89).Les générations sont comparables à une succession de déflagrations. Les chefs-d'œuvre littéraires aussi (L. Daudet, Monde images,1919, p. 193).Ces deux déflagrations frappèrent l'opinion mondiale de stupeur et d'effroi (Billotte, Consid. strat.,1957, p. 4015).
Prononc. et Orth. : [deflagʀasjɔ ̃]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. [1691 (Mathieu Chastel(l)ain, Traité des convulsions et des mouvements convulsifs qu'on appelle à présent vapeurs, Lyon-Paris d'apr. Lar. Lang. fr.)] av. 1721 (Harris d'apr. Trév.); av. 1791 fig. (Mirab. ds Lar. 19e). Empr. au lat. deflagratio, -onis « combustion » au propre et au figuré. Fréq. abs. littér. : 25.

Wiktionnaire

Nom commun

déflagration \de.fla.ɡʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Chimie) Combustion, accompagnée d'explosion, d'un corps qui se décompose.
  2. (Plus courant) Explosion violente et bruyante d'une charge ou d'un mélange explosif, avec une vive projection de flammes et de chaleur intense.
    • Pourtant, les hostilités sont loin d’être terminées pour les Parisiens qui voient Charentonneau, un quartier de la commune de Maisons-Alfort situé au sud-est de la capitale, secoué par une violente déflagration le 8 du même mois. — (Laurent Tirone, Les armes secrètes du IIIe Reich: Hitler aurait-il pu gagner la guerre ?, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉFLAGRATION. n. f.
T. de Chimie. Combustion, accompagnée d'explosion, d'un corps qui se décompose.

Littré (1872-1877)

DÉFLAGRATION (dé-fla-gra-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
  • Explosion de flammes qui consument tout. Que l'univers finirait par une déflagration générale, Diderot, Opin. des anc. phil. Pythagorisme. Après la déflagration générale et le renouvellement des choses, les âmes retourneront dans les corps qu'elles ont animés, Diderot, ib. Stoïcisme.

    Terme de chimie. Combustion très active avec projection en tous sens de vives étincelles, qui se produit quand des corps réagissent fortement l'un sur l'autre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déflagration »

Du latin deflagratio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. deflagratio, de deflagrare, brûler (voy. FLAGRANT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « déflagration »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déflagration deflagrasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « déflagration »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déflagration »

  • La photo fait du bruit, une déflagration dont l’écho se prolonge, et invente paradoxalement l’invisible silence des fêtes, des jeux, des pièces et des jardins. De Bernard Puissesseau / JE d’enfants
  • «J’ai entendu une grosse déflagration, raconte Susanne Parmelin, du Domaine La Capitaine, à Gland. Comme on a des travaux sur notre propriété, j’ai pensé à quelque chose de bruyant sur le chantier.» Pas une seule seconde elle ne s’est imaginée, ce vendredi matin vers 10h50, qu’un acte de sabotage venait d’être perpétré à quelques encablures de chez elle, près de l’autoroute. , Gland: «J’ai entendu une grosse déflagration»
  • "Sa mort a été dévastatrice, j'ai subi une déflagration épouvantable." amomama.fr, Emmanuelle Devos face à une mort par cancer : "J'ai subi une déflagration épouvantable"
  • Mardi 30 juin faubourg Montmélian, à Chambéry, la police municipale a été amenée à se déplacer, suite à un différend entre voisins. L’un des deux individus assurait avoir entendu une déflagration. , Faits-divers - Justice | Chambéry : la police lui confisque ses armes de chasse
  • Réveillés par la déflagration, les occupants du pavillon – un couple et quatre enfants – ont eu le temps de l’évacuer. Ils sont indemnes, mais leur maison est détruite. Une partie du plafond s’est même effondrée sur le rez-de-chaussée, inondé par les ruissellements (les pompiers de Reims et Warmeriville ont dû déployer trois lances – dont une portée sur grande échelle – pour venir à bout de l’incendie). Le relogement des sinistrés a été assuré par la commune de Bazancourt. Journal L'Union, La foudre enflamme une maison à Bazancourt
  • Historique, là c’est certain. La FGTB qui éjecte son dirigeant du cockpit pour avoir dialogué et émis le souhait de trouver des terrains d’entente avec le MR, parti libéral, ça, on ne l’avait encore jamais vu. C’est un coup de tonnerre qui secouait hier plus d’un état-major, au nord comme au sud du pays. Les réactions indignées fusaient à l’extérieur, dénonçant le manque de liberté d’expression voire une dictature syndicale de gauche, mais ne vous y trompez pas, le sentiment qui régnait dans les coulisses du pouvoir belge, était d’abord la stupéfaction, suivie illico d’une grande interrogation /inquiétude : quel impact cette déflagration aura-t-elle sur le cours de la politique belge ? À raison : la suite donnée au positionnement du syndicat par ses militants et l’identité du successeur pourraient rebattre sérieusement les cartes. Le Soir Plus, Vertenueil out: un coup de semonce et une déflagration - Le Soir Plus

Traductions du mot « déflagration »

Langue Traduction
Anglais blast
Espagnol explosión
Italien esplosione
Allemand sprengen
Chinois 爆破
Arabe انفجار
Portugais explosão
Russe взрыв
Japonais ブラスト
Basque blast
Corse explosione
Source : Google Translate API

Synonymes de « déflagration »

Source : synonymes de déflagration sur lebonsynonyme.fr
Partager