La langue française

Exploiter

Définitions du mot « exploiter »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXPLOITER, verbe.

A.− Emploi trans.
1. [Le compl. désigne une entreprise agric., industr. ou comm., un bien quelconque] Faire valoir, tirer profit en faisant produire. Exploiter des carrières, une mine, des sources, une ligne ferroviaire, un brevet, une licence; exploiter qqc. à son profit. Il affectionnait les petites entreprises, les livres d'utilité dont l'entière propriété coûtait mille francs et qu'il pouvait exploiter à son gré (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 283).Linaire exploitait cette drogue dont il avait hérité la recette de son père lequel de même et ainsi de suite (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 103).La plupart des cultivateurs, propriétaires ou fermiers, vivent dans des bâtiments construits au centre du petit domaine qu'ils exploitent (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 138).Cf. aussi amplifier ex. 1 :
1. Je suis (...) d'une ignorance incroyable. Je ne distingue pas le seigle du blé, ni le peuplier du tremble; je ne sais rien des cultures, ni des différentes manières d'exploiter une terre. Balzac, Lys,1836, p. 66.
Rem. La docum. atteste a) Quelques emplois p. métaph. Je savais très bien que mon cerveau était un riche bassin minier, où il y avait une étendue immense et fort diverse de gisements précieux. Mais aurais-je le temps de les exploiter? (Proust, Le Temps retr., 1922, p. 1037). b) Quelques emplois pronom. à sens passif. Le chêne rouvre s'exploite, soit comme grand bois de construction, soit en taillis (Baudrillart, Nouv. manuel forest., t. 1, 1808, p. 128). c) Quelques emplois p. ell. Lorsque [dans une carrière de gypse] le gîte peut être enlevé en une seule fois, on peut (...) exploiter par tranches inclinées (J. Cahen, Bruet, Carrières, 1926, p. 190).
Spéc., CIN. Assurer le rendement commercial d'un film en le faisant circuler dans les salles de projection. De septembre 1926 à septembre 1927, on aurait exploité en France 413 grands films (G. Fain, Pour une politique fr. du cinéma,Paris, éd. par la Chambre synd. fr. de la Cinémat., 1928ds Giraud 1956).
2. Au fig. Utiliser avantageusement, mettre à profit (quelque chose dont on peut tirer parti).
a) [Le compl. désigne un événement, un fait concr.] Cette maison (...) est du petit nombre de celles qui achètent, dans l'occasion, des nouvelles aux ministres, ou les exploitent de compte à demi avec eux (Stendhal, L. Leuwen, t. 1, 1835, p. 249).L'idée d'exploiter la grève, de gagner à l'Internationale les mineurs (Zola, Germinal,1885, p. 1329).Les journaux de droite exploitaient complaisamment l'équivoque (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 141).
Spéc., dans le domaine milit.Utiliser un premier succès pour tenter de mettre en déroute ou détruire l'ennemi. Ébranler le front ennemi et en exploiter sans retard le fléchissement (Foch, Mém.,t. 2, 1929, p. 178).
b) [Le compl. désigne un laps de temps] À mon retour, plus distrait par rien, j'espère, j'aurai un mois qu'il s'agit d'exploiter âprement (Gide, Journal,1914, p. 427).Je n'avais jamais aimé perdre mon temps; je me reprochai cependant d'avoir vécu à l'étourdie et désormais j'exploitai minutieusement chaque instant (Beauvoir, Mém. jeune fille,1958, p. 181).
c) [Le compl. désigne un élément de création littéraire ou artistique, un fait de langue] Gautier a un monde poétique fort restreint, mais il l'exploite admirablement quand il s'en mêle (Flaub., Corresp.,1852, p. 30).Ce dernier [le roman court] porte souvent, en lui-même, des richesses que son auteur a négligé d'exploiter (Mauriac, Journal 1,1934, p. 95):
2. On est (...) conduit à donner des « définitions » de termes déjà créés et évalués par l'usage courant, (...) et ces tentatives de transformer en instruments de précision et en ressources de connaissances à exploiter jusqu'à l'extrême de leur contenu supposé, des mots qui sont des produits incertains et instables de tâtonnements séculaires, ne sont jamais satisfaisantes que pour leurs auteurs. Valéry, Variété V,1944, p. 239.
d) [Le compl. désigne une attitude, une qualité, une possibilité] Le calculateur avare exploite sans pitié l'intelligence et le travail (Vigny, Chatterton,1835, p. 242).Il ne faut pas permettre que des charlatans ignares exploitent le prestige de la science, faussent l'esprit scientifique et dupent les masses (Barrès, Cahiers,t. 8, 1909-11, p. 73).Je cessai d'exploiter avidement des possibilités de contestation maladive (G. Bataille, Exp. int.,1943, p. 107):
3. ... les jeunes gens habiles abdiquèrent tacitement leurs prétentions sur la duchesse, et ne restèrent dans sa sphère que pour exploiter l'importance qu'ils y prenaient, pour se servir de son nom, de sa personne... Balzac, Langeais,1834, p. 258.
e) [Le compl. désigne un sentiment, une idée, etc.] Exploiter un projet, une théorie. Avait-elle eu seule cette idée admirable, d'une philosophie profonde, d'exploiter les regrets d'amour qu'on ranime en ces lieux funèbres? (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Tombales, 1881, p. 1213):
4. ...il [Macqueron] avait miné Hourdequin, exploitant la haine vivace, innée au cœur de tous les habitants de Rognes, contre les seigneurs d'autrefois, contre le fils de bourgeois qui possédait la terre aujourd'hui. Zola, Terre,1887, p. 364.
3. Péj. Tirer abusivement profit.
a) [Le compl. désigne un fait, un sentiment] Jondrette avait pour industrie dans sa détresse d'exploiter la charité des personnes bienfaisantes (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 877).Un ramassis d'imbéciles et de drôles, qui exploitent la niaiserie des foules ou les faveurs du pouvoir (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 351).Ce n'est pas au machinisme en soi que j'en ai, bien sûr; mais, à la façon dont une classe privilégiée l'exploite pour son seul avantage (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 156):
5. Quand le jeune homme sentit sa mère en sa possession, qu'il put la traiter en esclave, il commença à exploiter dans son intérêt les faiblesses de son cerveau et la terreur folle qu'un seul de ses regards lui inspirait. Zola, Fortune Rougon,1871, p. 50.
b) [Le compl. désigne une pers.] Ceux qui exploitent leurs amis comme un domaine en cherchant seulement à les rendre profitables (Staël, Allemagne,t. 4, 1810, p. 360).Nanon pleura secrètement de joie, et s'attacha sincèrement au tonnelier, qui d'ailleurs l'exploita féodalement (Balzac, E. Grandet,1834, p. 31).On vendait tout ce qu'on voulait aux soldats allemands, qu'on exploitait sans scrupule (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 82):
6. Tirez donc tout de la femme, exploitez-la comme une mine de houille, pour qu'elle vous exploite ensuite et vous fasse rendre gorge! ... Méfiez-vous, car elle vous tirera plus de sang et d'argent que vous ne lui en aurez sucé. Zola, Bonh. dames,1883, p. 690.
Spéc. [P. réf. à l'exploitation de l'homme par l'homme (cf. exploitation B 2 Spéc.)] Le système capitaliste qui exploite la force de travail de l'ouvrier, attente à la liberté du travailleur (Jaurès, Ét. soc.,1901, p. 128).L'homme exploitera toujours l'homme, à une classe de profiteurs s'en substituera une autre (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 167):
7. ... il y eut un temps où les entreprises de la bourgeoisie coïncidèrent avec celles des classes qu'elle devait elle-même exploiter; la Révolution française put croire avec une apparence de raison qu'elle travaillait pour le peuple. La bourgeoisie le croit encore. Nizan, Chiens garde,1932, p. 96.
B.− Emploi intrans.
1. Vx et iron. Accomplir quelque exploit. Vraiment vous avez bien exploité (Ac.).Je le répète, il y a longtemps que les voleurs exploitent lorsqu'ils arrivent dans les prisons (Joigneaux, Prisons Paris,1841, p. 200).
2. DR. [Le suj. désigne un huissier de justice] Signifier des exploits (cf. ce mot B). Après avoir exploité, pendant la journée, contre les plaideurs malheureux, j'allais tous les soirs me délasser au spectacle (L.-B. Picard, Théâtre,t. 8, Intrigant maladr., 1821, p. 74).
Prononc. et Orth. : [εksplwate], (j')exploite [εksplwat]. Cf. é-1. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Verbe 1. ca 1100 espleiter « accomplir, exécuter » (Roland, éd. J. Bédier, 395); ca 1140 sun jur espleiter « achever le labour du jour » (Le Voyage de Charlemagne à Jérusalem et à Constantinople, éd. P. Aebischer, 299); 2. ca 1274 explettier « faire valoir (une chose), tirer parti de » (Mémoires historiques de Bretaigne I, 1035 ds Gdf. Compl.); 3. dr. a) 1332 esploittier « saisir » (Compte d'Odart de Laigny, Arch. KK 3a, fo142 vods Gdf.); b) 1560 exploiter intrans. « faire un exploit de justice » (E. Pasquier, Recherches, 431 ds IGLF); 4. a) 1810 trans. « se servir (de quelqu'un) en n'ayant en vue que le profit, sans considération des moyens » (Staël, Allemagne, t. 4, p. 360); b) 1840 « abuser des ouvriers » (Proudhon, Propriété, p. 263). B. Exploitant subst. 1. 1760 « personne qui se livre à une exploitation (source naturelle, bien) » (V. R. Mirabeau, Théorie de l'Impôt, p. 84 ds Brunot t. 6, p. 235); 2. 1830 « personne qui tire un profit abusif de quelqu'un ou de quelque chose » (Balzac, Gobseck, p. 389); 3. 1912 terme de cin. (Ciné-Journal, 21 mars ds Giraud). Du lat. pop. *explicitare, tiré de explicitum, part. passé substantivé de explicare « accomplir ». La forme exploiter est une réfection de l'a. fr. espleitier, esploitier d'apr. le lat. explicare. Fréq. abs. littér. : 672. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 757, b) 698; xxes. : a) 1 201, b) 1 114. Bbg. Giraud (J.). Variations et changements de sens. Amis Lex. fr. Ét. lexicogr. 1976, t. 3, no14/15, p. 6. − Quem. DDL t. 11.

Wiktionnaire

Verbe

exploiter \ɛks.plwa.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire valoir une chose, en tirer le profit du produit.
    • Les excursionnistes continuent leur marche vers Logny-Bogny et visitent deux carrières qui exploitent les calcaires blancs du Bathonien moyen au voisinage du pont où la voie ferrée de Liart à Charleville franchit la route ; […]. — (Bulletin de la Société d'histoire naturelle des Ardennes, vol. 19-24, 1925, page 71)
    • Les entreprises de messagerie et de messagerie express exploitent des entrepôts locaux et régionaux qu'elles utilisent pour les opérations de groupage. — (Transport urbain de marchandises : les Défis du XXIe siècle, OCDE, 2003, p. 138)
    • Exploiter des bois, Abattre, façonner et débiter les bois dans une forêt.
    • Sitôt qu’il eut acheté ces bois, il les fit exploiter.
  2. (Figuré) Tirer des profits illicites.
    • Exploiter une place, un emploi.
  3. (Figuré) Tirer profit de quelqu'un.
    • Dans cette lutte, naturellement, les plus forts et les plus chanceux devaient vaincre, et, de différentes manières, exploiter et opprimer les vaincus. — (Errico Malatesta, Le Programme anarchiste)
    • On ne s'improvise pas usurier, il faut parvenir d'abord à une méritoire insertion dans la mafia des gens bien placés pour exploiter leur prochain. — (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750) , Communications, 1987, vol. 46, no 46, p. 121)
    • Une agence de placement de Victoriaville, au Centre-du-Québec, est condamnée à payer plus de 300 000 $ en dommages à des travailleurs agricoles guatémaltèques qu’elle a horriblement exploités, menacés et harcelés psychologiquement, a tranché le Tribunal administratif du travail. — (Une entreprise condamnée pour avoir exploité des travailleurs étrangers à Victoriaville, ici.radio-canada.ca, 23 octobre 2019)
  4. (Figuré) Utiliser habilement à son profit.
    • Ainsi, en dépit du fait que le logogramme chinois est souvent peu informatif quant à sa prononciation, l’information phonologique contenue dans l’écriture est exploitée pour prononcer les caractères rares. — (Ronald Peereman, « La médiation phonologique dans la reconnaissance des mots écrits », dans La reconnaissance des mots dans les différentes modalités sensorielles, sous la direction de Régine Kolinsky, José Morais & Juan Segui, Presses Universitaires de France, 1991)
    • Exploiter la curiosité publique, la crédulité de quelqu’un pour en tirer de l’argent. — Exploiter un fait, un scandale, l’imprudence de quelqu’un.
    • En effet, le Marquisien se soucie peu de l'argent et, pour obtenir son copra, certains capitaines exploitent son goût pour l'alcool, ce qui est défendu par la loi mais très difficile d'empêcher. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)

Nom commun

exploiter \ɪk.ˈsplɔɪ.təɹ\

  1. Exploiteur.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXPLOITER. v. tr.
Faire valoir une chose, en tirer le profit du produit. Exploiter une ferme, une métairie. Exploiter un chemin de fer. Exploiter un brevet. Exploiter une mine. Exploiter des bois, Abattre, façonner et débiter les bois dans une forêt. Sitôt qu'il eut acheté ces bois, il les fit exploiter. Fig., Exploiter une place, un emploi, En tirer des profits illicites. Exploiter la curiosité publique, la crédulité de quelqu'un, Spéculer sur la curiosité publique, profiter de la crédulité de quelqu'un pour en tirer de l'argent. Exploiter quelqu'un. Exploiter un fait, un scandale, l'imprudence de quelqu'un.

Littré (1872-1877)

EXPLOITER (èk-sploi-té) v. a.
  • 1 Terme d'agriculture et d'industrie. Faire valoir, tirer le produit. Exploiter une ferme, un chemin de fer, une papeterie, un journal, un brevet, un théâtre. Dans une habitation établie sur un bon sol et suffisamment pourvue de noirs, de bestiaux, de toutes les choses nécessaires, deux hommes exploitent un carré de cannes, c'est-à-dire cent pas géométriques en tout sens, Raynal, Hist. phil. XI, 30. Toutes les mines du Pérou étaient originairement exploitées par le moyen du feu ; dans la plupart on lui substitua en 1571 le mercure, Raynal, ib. VII, 30.

    On a dit dans le même sens exploiter de ses mains, locution qui n'est plus guère usitée.

    Exploiter des bois, abattre, façonner et débiter les bois dans la forêt. M. de Marcellus chérit le souvenir des Druides, et, pour cela, ne veut pas qu'on exploite aucun bois, Courier, I, 180.

  • 2 Par extension, tirer profit ou bon parti de quelque chose considéré comme objet d'exploitation. Exploiter la curiosité publique. C'est une mine d'or que cette idée, entre des mains qui sauront l'exploiter, Rousseau, Lett. à d'Ivernois, Corresp. t. VI, p. 123, dans POUGENS.
  • 3Dans le même sens, mais en mauvaise part, tirer un profit illicite ou peu honorable de quelque chose. Exploiter la crédulité publique. Exploiter une place, un emploi.

    Il se dit aussi des personnes. Exploiter une dupe. Cet entrepreneur exploite ses ouvriers.

  • 4 Terme de féodalité. Exploiter un fief, se saisir des produits d'une terre dont le tenancier a manqué à faire foi et hommage.
  • 5 V. n. Par plaisanterie ou ironiquement, faire quelque exploit, quelque prouesse. Vraiment vous avez bien exploité.

    Exploiter sur les grands chemins, voler sur la grande route. Nous eûmes recours à la fuite et nous nous mîmes à exploiter sur les grands chemins, Lesage, Gil Blas, I, 5.

  • 6 Terme de pratique. Dresser et signifier des exploits. Tous les procès-verbaux et exploits faits par les huissiers, sergents, archers et autres ayant pouvoir d'exploiter…, Arrêt du conseil, 21 mars 1676.

    Activement. Sommer par exploit. D'hombre a fait banqueroute ; parlez, je vous prie, à un procureur, et qu'on m'exploite ce drôle, dont je suis très mécontent, Voltaire, Lett. Moussinot, déc. 1737.

    PROVERBE

    À mal exploiter bien écrire, voy. ÉCRIRE.
  • 7S'exploiter, v. réfl. Être exploité. Cette mine s'est exploitée de tout temps.

HISTORIQUE

XIe s. Par quele gent cuid-il [pense-t-il] espleiter tant ? Ch. de Rol. XXIX. Mout bien espleite cui dames Deus aïue [aide], ib. CCLXVII.

XIIe s. Paien s'esploitent de leur cors adouber, Ronc. p. 125.

XIIIe s. Seigneur, ce dist Tybers, mal avez esploitié, Berte, XX. Esploitié en avons com felon et renart, ib. XXII. Devant qu'il a fet vers son seigneur ce qu'il doit, il ne doit joir ne exploitier du fief, Beaumanoir, XIV, 19.

XVe s. Si me laissez aller… et s'en exploiteront mieux mes besognes, au plaisir de Dieu, qui tout ce me veuille octroyer, Froissart, I, I, 17. Et tant exploicterent qu'ilz tuerent plus de huyt cens hommes, Commines, II, 10.

XVIe s. Maintenant que ma vie est exploictée et employée, Montaigne, II, 294. L'occasion de bien exploitter, Amyot, Alcib. et Cor. comp. 6. Ils avoient esté là devant unze jours, sans exploicter [avancer] que bien peu, Carloix, VII, 10.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EXPLOITER. - ÉTYM. Ajoutez : Normand, épléter, hâter, expédier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exploiter »

Berry, épléter, abonder, avancer, il éplète à moissonner ; provenç. explechar, expleitar, explectar, espleyar, exploiter, user, se servir, agir, opérer ; d'un fréquentatif fictif explicitare, de explicare, lequel, ayant le sens d'achever, terminer, a donné toutes les acceptions du verbe exploiter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Début du XIIe siècle) Fait espleiter avec le sens de « accomplir, exécuter » ; (Vers 1274) explettier (« faire valoir (une chose), tirer parti de ») ; (1560) La graphie moderne apparait avec le sens de « faire un exploit de justice ».
Du latin explicare (« débrouiller ») par l'intermédiaire de son fréquentatif en bas latin *explicatare, tiré de son supin explicatum [1].
Notons que les autres formes romanes (espagnol explotar, portugais explorar) pointent vers une dérivation, sur le même principe assez général de préférence, dans les langues romanes, du fréquentatif d’un verbe latin plutôt que de ce verbe lui-même, vers le latin explere (« accomplir jusqu’au bout ») par l'intermédiaire de son fréquentatif en bas latin *expletare, tiré de son supin expletum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Date à préciser) Dérivé du verbe to exploit avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exploiter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exploiter ɛksplwate

Évolution historique de l’usage du mot « exploiter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exploiter »

  • L'instruction, si tu l'as, tu peux exploiter les autres. Si tu l'as pas, tu peux exploiter que les gonzesses. De Michel Boisron / Le chemin des écoliers
  • Chacun de nous a des dons à exploiter pour les mettre en valeur. De Anonyme
  • On a tendance à exploiter les gens compétents et bons. De P.D. James / L’île des morts
  • Pourquoi se faire exploiter par les autres quand on peut faire ça soi-même. De Gilles Raymond / Sortie 21
  • Avoir de l'autorité sur autrui n'est rien d'autre que d'exploiter son travail. De Leon Battista Alberti / Pensées
  • Il y a des hasards, mais il y a incontestablement aussi des êtres qui savent exploiter le hasard. De Eddie Barclay / Que la fête continue
  • Ce n'est pas dur d'avoir du talent, ce qui est dur, c'est de l'exploiter. De Anthony Dacheville
  • Je pense que beaucoup de gens sont bons dans bien plus de domaines que ce que le monde ne leur laisse l'opportunité d'exploiter. De Ethan Hawke
  • La publicité ? Une invention hypocrite de l'homme ; un miroir aux alouettes pour manipuler, exploiter et asservir en douceur son prochain. De Roseline Cardinal / Juliette et les autres
  • Comme le dit un jour un homme d'esprit, le cannibalisme fit place au capitalisme lorsque l'homme se rendit compte qu'il était plus rentable d'exploiter son prochain que de le manger. De Lytle W. Robinson
  • Ne soyez ni confiant, ni banal, ni empressé, trois écueils ! La trop grande confiance diminue le respect, la banalité nous vaut le mépris, le zèle nous rend excellents à exploiter. De Honoré de Balzac / Le lys dans la vallée
  • La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter. De Pierre Reverdy / Le Livre de mon bord
  • Renault va s’appuyer sur les ressources informatiques de Google Cloud pour exploiter les nombreuses données fournies par les capteurs de ses machines et robots, ont expliqué les deux partenaires, qui évoquent un accord de « partenariat » et n’ont donné aucune indication sur d’éventuels aspects financiers. FrenchWeb.fr, Cloud: Renault choisit Google pour mieux exploiter ses données industrielles - FrenchWeb.fr
  • Carrefour : Un support à exploiter (88YZC) Boursorama, Carrefour : Un support à exploiter (88YZC) - Boursorama
  • La Ville de Pérols va lancer un forage sur le site d'une source d'eau potable recouverte depuis les années 70 aux abords de la cave coopérative. Elle veut voir l'eau jaillir de nouveau et pourquoi pas un jour exploiter cette ressource comme eau potable ou composant de produit cosmétique. France Bleu, A Pérols, le maire veut faire rejaillir la source d'eau potable gazeuse enfouie depuis 50 ans
  • Depuis quasiment un an, les pompiers gardois utilisent régulièrement des drones lors de certaines opérations. Cette semaine, le SDIS 30 a officialisé un partenariat avec l'entreprise Midgard, qui a développé une application pour exploiter au mieux les données de ces appareils volants. France Bleu, "Exploiter pleinement le potentiel des drones", le nouvel objectif des pompiers gardois
  • L'opérateur de transports Transdev a été retenu pour exploiter deux «lots» de lignes de bus de l'est de l'agglomération parisienne, dans le cadre de la rationalisation du réseau, a annoncé jeudi Ile-de-France Mobilités (IDFM). Ces lots concernent 29 lignes de bus sur le territoire de Val d'Europe-Marne et Gondoire (Marne-la-Vallée) et 32 lignes sur le territoire de l'Est de l'agglomération Grand Paris Sud (Sénart), qui étaient déjà exploitées par Transdev. Le Figaro.fr, Transdev pressenti pour exploiter deux réseaux de bus en Île-de-France
  • La société dirigée par Claude Maillard avait bénéficié d’une dérogation depuis la fin 2017 pour exploiter le site de Semondans. Le premier coup de tonnerre est intervenu le 4 juillet 2019. Une décision du tribunal administratif de Besançon annulait en effet la dérogation. Le carrier avait poursuivi l’exploitation de La Craie jusqu’au 9 octobre , pressé par la préfecture de cesser toute activité. , Economie | Carrière de Semondans : l’État se pourvoit en cassation pour faire cesser l’exploitation

Traductions du mot « exploiter »

Langue Traduction
Anglais to exploit
Espagnol explotar
Italien sfruttare
Allemand zu nutzen
Chinois 利用
Arabe لاستغلال
Portugais para explorar
Russe использовать
Japonais 搾取する
Basque ustiatzeko
Corse sfruttà
Source : Google Translate API

Synonymes de « exploiter »

Source : synonymes de exploiter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exploiter »

Exploiter

Retour au sommaire ➦

Partager