La langue française

Exorciser

Définitions du mot « exorciser »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXORCISER, verbe trans.

A.− Exorciser un démon, un esprit malfaisant. Le chasser de l'endroit qu'il occupe, en particulier du corps d'un possédé, par des rites religieux ou magiques. Absol. Le pouvoir d'exorciser était le premier que l'Église conférait au prêtre (Proudhon, Créat. ordre,1843, p. 61):
1. ... on attache aux quatre coins du lit des étiquettes kabbalistiques pour exorciser la jalouse Lélith, esprit malfaisant qui vient détruire les enfants et se venger d'Ève dans les filles d'Ève. Vigny, Journal poète,1857, p. 1331.
P. métaph. On peut même affirmer que les mythes, par lesquels Nodier exorcisa ces démons, n'ont de portée universelle et d'action ensorcelante que dans la mesure justement où ils sont irréductibles à une simple expression de l'aventure « réelle » (Béguin, Âme romant.,1939, p. 338).
Au fig. [Le compl. désigne un mal phys. ou mor.] Tes baisers pouvaient exorciser le venin qui, maintenant, me déborde (Borel, Champavert,1833, p. 231).J'aperçois le docteur Abéobin. Il exorcise je crois, toutes les bronchites (L. Daudet, Phryné,1937, p. 83).
B.− P. ext. Exorciser une personne ou une chose.
1. Délivrer du démon, de l'esprit malfaisant qui possède ou habite (quelqu'un ou quelque chose). Le prêtre de Domrémy vient exorciser l'arbre, la source, la mandragore et le bois (Barrès, Cahiers,t. 10, 1913-14, p. 252):
2. On m'explique que c'est « le diable » qui l'agite. Je me penche sur elle; on ne distingue même plus le léger soulèvement d'une poitrine qui respire. Le corps semble déshabité. Le démon l'a quitté. Un vieux s'agenouille auprès d'elle et l'exorcise. Gide, Retour Tchad,1928, p. 927.
Spéc., LITURG. CATH. Exorciser l'eau, le sel, etc. Les soustraire à une éventuelle emprise du démon, les dépouiller de leur caractère profane en les consacrant. L'huile des catéchumènes et le Saint-Chrême que l'église exorcise, le samedi de la semaine sainte (Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 213).
2. Au fig. Délivrer d'un mal, d'une chose pénible ou funeste. Un univers furieux que, seuls, pouvaient exorciser notre bon sens et notre volonté (Guéhenno, Journal homme 40 ans,1934, p. 118).
Emploi pronom. Flaubert fut toujours hanté par le démon de la connaissance encyclopédique, dont il a essayé de s'exorciser en écrivant « Bouvard et Pécuchet » (Valéry, Variété V,1944, p. 204).
Rem. 1. On rencontre ds la docum. le part. prés. exorcisant, employé comme adj. au sens de « qui exorcise, est propre à exorciser ». Je ne saurais trop recommander aux écrivains la vertu purgative, exorcisante, du pastiche (Proust, Chron., 1922, p. 204). 2. Le part. passé peut être employé comme subst. pour désigner « celui, celle que l'on exorcise ou qui a été exorcisé ». Deux moines vigoureux sont obligés de l'entraîner par la petite porte du chœur, se débattant comme un exorcisé (Daudet, ds Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [εgzɔ ʀsize], (j')exorcise [εgzɔ ʀsi:z]. Cf. é-1. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1374 « soustraire (quelque chose) à l'action du démon; purifier » (J. Goulain, Trad. du Rational du devin office, BN. 437, fo33c ds Gdf. : eaue exorcizee); 2. a) 1563 « chasser (le démon) » (Ronsard, Responce aux injures et calomnies..., 133 ds Œuvres, éd. P. Laumonier, t. 11, p. 124); b) 1778 fig. « chasser, combattre » (Beaumarchais, Le Tartare à la légion ds Œuvres, éd. L. Collin, Paris 1809, t. 4, p. 373); 3. 1580 « délivrer (quelqu'un) du démon » (J. Bodin, Demonomanie, fo154 rods Gdf. Compl.). Empr. au lat. chrét. exorcizare « chasser (le démon); soustraire quelque chose au démon; délivrer quelqu'un du démon », lui-même empr. au gr. ε ̓ ξ ο ρ κ ι ́ ζ ε ι ν « faire prêter serment; adjurer; chasser (un esprit mauvais) ». Fréq. abs. littér. : 117.

Wiktionnaire

Verbe

exorciser \ɛɡ.zɔʁ.si.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Théologie) Pour les croyants, s’efforcer de chasser les démons du corps d’un possédé en se servant des prières et des cérémonies de l’Église.
    • Exorciser un possédé.
    • — Tes parents m'ont appris que tu ne passais pas les fêtes chez eux, ils m'ont invité, j'ai dit non, ils essaieraient encore de me faire exorciser. A la place, c'est la fête du slip à Mykonos. — (Agnès Martin-Lugand, Les gens heureux lisent et boivent du café, Éditions Michel Lafon, 2013, chap. 5)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXORCISER. v. tr.
T. de Théologie. S'efforcer de chasser les démons du corps d'un possédé en se servant des prières et des cérémonies de l'Église. Exorciser un possédé.

Littré (1872-1877)

EXORCISER (è-gzor-si-zé) v. a.
  • 1Conjurer les démons, les chasser du corps des possédés à l'aide des paroles et des cérémonies de l'Église. Au moment que Théodose forçait le passage des Alpes, un démon qu'on exorcisait dans l'église de Saint-Jean-Baptiste, que ce prince avait fait bâtir, s'écria pitoyablement : Faut-il donc que je sois vaincu et que mon armée soit en déroute ? Fléchier, Théod. IV, 65.

    Absolument. L'Église a le pouvoir d'exorciser.

    Fig. La raison nous exorcise ; Esprits, fuyons sans retour, Béranger, Lutins.

  • 2 Par extension. Exorciser un possédé, employer les exorcismes de l'Église pour délivrer un possédé. J'ai des mélancolies qui me tiennent hors de moi-même et qui étonnent tout le monde ; et il y a quelques heures au jour où le père Tranquille et le petit jésuite ne feraient point de difficulté de m'exorciser, Voiture, Lett. 88. Ainsi qu'un possédé que le prêtre exorcise, Boileau, Sat. IV.
  • 3Prononcer sur le sel, sur l'eau, les prières de l'Église.
  • 4Se dit par exagération pour exhorter fortement quelqu'un, le presser par de fortes raisons. Ces messieurs de l'assemblée envoyèrent après moi MM. de la Trémoille et de Richelieu pour m'aider à exorciser ma mère [lui arracher les lettres d'État], Saint-Simon, 18, 216.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exorciser »

Du latin exorcizare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. exorcizare, du grec ἐξορϰίζειν, de ἐξ, hors, et ὅρϰος, serment : chasser par des serments, par des conjurations.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « exorciser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exorciser ɛgkzɔrsize

Évolution historique de l’usage du mot « exorciser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exorciser »

  • Tout s'efface, tout finit toujours par s'exorciser quand on prend la précaution de recouvrir les souvenirs douloureux avec d'autres, moins importants et répétitifs. De Carmen Posadas / Petites infamies
  • Chacun de nous sent un jour le besoin d'exorciser ses démons, ceux qu'ils connaît et surtout ceux qu'il ignore et qui le poussent vers des ravins qu'il ne voit pas. De Tahar Ben Jelloun / L'Auberge des pauvres
  • Stéphane de Sorinières, lui, se revoit « vautrer là-bas du côté du bar à muscadet » ou à « attendre ses potes au pied de l’arbre métallique, le lieu de rendez-vous incontournable ». Loïc : « Ça fait peut-être un peu vieux con, mais c’est un lieu pèlerinage pour des fans comme nous ! » La preuve, le week-end du 20 au 21 juin, alors que l’événement aurait dû se tenir, ils étaient des dizaines et des dizaines à déambuler sur le site. « Un bon moyen d’exorciser leur non-festival… », sourit Eric Perrin. , Loire-Atlantique: A la découverte du site du Hellfest, «curieux» lieu de promenade
  • Une fête comme pour exorciser et chasser toutes les misères vécues, avec une "vraie fausse" ouverture le 10 mars, et puis 4 jours après tirer le rideau, et ce durant 2 mois et demi. midilibre.fr, La brasserie de l’Esplanade valait bien une inauguration - midilibre.fr
  • Pauline emménage dans la maison de sa tante défunte avec ses filles Beth et Vera. Une nuit, elles sont victimes d’une agression extrêmement traumatisante quand des intrus pénètrent au sein de leur domicile. Bien des années après, Beth est devenue écrivain de livres horrifiques afin d’exorciser ses démons... myCANAL, Collection L'été de tous les frissons en Juillet sur CINE+
  • Si le diable se cache souvent dans les détails, comme l’aurait affirmé Nietzsche, il convenait de l’exorciser, le tout en direct sur Facebook. , Caudebec-lès-Elbeuf. Réélection des adjoints et prime pour les agents au menu de ce conseil municipal | Le Journal d'Elbeuf

Traductions du mot « exorciser »

Langue Traduction
Anglais exorcise
Espagnol exorcizar
Italien esorcizzare
Allemand exorzieren
Chinois
Arabe طرد الأرواح الشريرة
Portugais exorcizar
Russe заклинать
Japonais エクササイズ
Basque exorzizatzeko
Corse esorcizzà
Source : Google Translate API

Synonymes de « exorciser »

Source : synonymes de exorciser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exorciser »

Exorciser

Retour au sommaire ➦

Partager