La langue française

Exhalation

Sommaire

  • Définitions du mot exhalation
  • Étymologie de « exhalation »
  • Phonétique de « exhalation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « exhalation »
  • Citations contenant le mot « exhalation »
  • Images d'illustration du mot « exhalation »
  • Traductions du mot « exhalation »
  • Synonymes de « exhalation »
  • Antonymes de « exhalation »

Définitions du mot exhalation

Trésor de la Langue Française informatisé

EXHALATION, subst. fém.

A.−
1. Action d'exhaler. Au moment de l'exhalation (Ac.).
2. Spéc., vx
a) PHYSIOLOGIE
,,Fonction par laquelle certains liquides sont répandus, sous la forme d'une rosée, à la surface des membranes ou dans les tissus organiques`` (Ac.) :
... la peau remplit une fonction (...) qui consiste dans la transpiration et dans l'absorption, c'est-à-dire, dans l'exhalation d'une partie des élémens de nos fluides, et dans l'inhalation d'une partie des fluides qui nous environnent. Cuvier, Anat. comp.,t. 2, 1805, p. 539.
,,Élimination d'air chargé de vapeurs lors de l'expiration`` (Méd. Biol. t. 2 1971).
b) BOT. ,,Action des plantes qui exhalent dans l'air, après leur avoir fait subir une certaine modification, les gaz qu'elles avaient absorbés`` (Ac.).
B.− P. méton. Ce qui est exhalé (odeur, gaz, vapeur, etc.). Des exhalations fétides. Déjà à l'exhalation nocturne des jasmins, au profond soupir des géraniums (...), se mêlent les roses rouges et blanches (Claudel, Cantate,1913, p. 359).
Prononc. et Orth. : [εgzalasjɔ ̃]. Cf. é-1. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1361 (Oresme, Le livre du ciel et du monde, éd. A. D. Menut, 117a, p. 450 : vapeurs ou exalacions, qui sont entre nous et le soleil); 1560 physiol. (Paré, éd. Malgaigne, introd., VI, p. 46). Empr. au lat. class. exhalatio « action d'exhaler, exhalaison ». Fréq. abs. littér. : 17.

Wiktionnaire

Nom commun

exhalation \ɛ.ɡza.la.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’exhaler.
    • Au moment de l’exhalation.
  2. (Anatomie) Fonction par laquelle certains liquides sont répandus, sous la forme d’une rosée, à la surface des membranes ou dans les tissus organiques.
  3. (Botanique) Action des plantes qui exhalent dans l’air, après leur avoir fait subir une certaine modification, les gaz qu’elles avaient absorbés.

Nom commun

exhalation \Prononciation ?\

  1. Exhalation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXHALATION. n. f.
Action d'exhaler. Au moment de l'exhalation. En termes d'Anatomie, il se dit de la Fonction par laquelle certains liquides sont répandus, sous la forme d'une rosée, à la surface des membranes ou dans les tissus organiques. En termes de Botanique, il se dit de l'Action des plantes qui exhalent dans l'air, après leur avoir fait subir une certaine modification, les gaz qu'elles avaient absorbés.

Littré (1872-1877)

EXHALATION (è-gza-la-sion) s. f.
  • 1Action d'exhaler.
  • 2 Terme de botanique. L'action des plantes qui rendent à l'atmosphère les gaz absorbés par elles. Exhalation aqueuse, exhalation d'eau qui se fait par les stomates.
  • 3 Terme de physiologie. Action par laquelle certains fluides sont versés à la surface des diverses membranes et de la peau.

HISTORIQUE

XIVe s. Les vapeurs ou exhalations qui sunt entre nous et le solail, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. Une exhalation de tout le corps vaporeuse et benigne, Paré, Introd. 6. Muscles servant à l'expulsion de l'air, à l'exhalation de la voix, Paré, I, 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exhalation »

Provenç. exhalacio ; espagn. exhalacion ; ital. esalazione ; du latin exhalationem, de exhalare, exhaler. Dans exhalaison, la finale a pris la forme française (ationem devenant aison, orationem, oraison) ; et dans exhalation, la finale est restée latine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin exhalatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exhalation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exhalation ɛksalasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « exhalation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exhalation »

  • Les chercheurs ont cherché à déterminer si l'administration nasale de sels de calcium et de sodium dans une formulation appelée FEND (Fast Emergency Nasal Defense, c.-à-d. « défense nasale d'urgence à action rapide ») au moyen du dispositif Nimbus de Sensory Cloud, pourrait sensiblement éviter l'exhalation de bioaérosols sans toutefois cibler l'ensemble des poumons. Les auteurs ont trouvé une forte corrélation entre un nombre élevé de particules exhalées et l'âge, le groupe de volontaires de plus de 65 ans exhalant en moyenne 6641 particules par litre d'air, contre en moyenne 440 particules par litre chez le groupe de volontaires de moins de 65 ans. L'administration de la solution FEND par inspiration nasale au moyen du dispositif Nimbus a réduit l'exhalation de bioaérosols de 99 % dans l'ensemble du groupe pendant une durée allant jusqu'à 6 heures. La plupart des particules aéroportées éliminées étaient plus petites que celles effectivement filtrées par les masques classiques. , Un nouvel article documente l'efficacité des sels physiologiques naturels en tant que nouvelle intervention hygiénique dans la réduction de l'exhalation des particules responsables de la transmission des maladies infectieuses aéroportées
  • Comme on l’a déjà rappelé récemment, il faut par ailleurs bien distinguer la persistance aéroportée du coronavirus à une transmission par l’air. Aucun travail de recherche, même parmi ceux qui concluent que le coronavirus est aéroporté, n’ont trouvé de trace d’une charge virale « active » apte à être infectieuse. Toutefois, s’il se trouvait de l’ARN viral infectieux dans l’air émis par les personnes infectées, alors il resterait encore à déterminer quelle est la dose de particules aéroportées à partir de laquelle on peut être infecté. Il est fortement probable qu’une seule exhalation soit clairement insuffisante, mais que se tenir à côté de quelqu’un d’infecté pendant un certain temps, dans un endroit restreint sans circulation de l’air, expose à une dose devenant véritablement infectieuse. Numerama, Coronavirus : les scientifiques n'ont aucune certitude sur une transmission par l'air
  • La délimitation de ces zones à l’échelle communale s’appuie sur un important travail de cartographie du potentiel d’exhalation des sols, que l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a conduit à partir de 2009, à la demande de l’ASN et sur la base des données produites par le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). , Avis de l'ASN sur la délimitation des zones à potentiel radon sur le territoire national - ASN
  • Le cadre réglementaire est fixé... Un décret « fourre-tout » n° 2018-434 du 4 juin 2018 (JO du 5 juin 2018) est venu récemment préciser que le territoire national est divisé en trois zones à potentiel radon définies en fonction des flux d’exhalation du radon des sols. , Risque radon : du nouveau ! - Éditions Francis Lefebvre

Images d'illustration du mot « exhalation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « exhalation »

Langue Traduction
Anglais exhalation
Espagnol exhalación
Italien esalazione
Allemand ausatmung
Chinois 呼气
Arabe زفير
Portugais exalação
Russe выдыхание
Japonais 呼気
Basque exhalation
Corse exhalazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « exhalation »

Source : synonymes de exhalation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exhalation »

Partager