La langue française

Ostraciser

Sommaire

  • Définitions du mot ostraciser
  • Étymologie de « ostraciser »
  • Phonétique de « ostraciser »
  • Citations contenant le mot « ostraciser »
  • Traductions du mot « ostraciser »
  • Synonymes de « ostraciser »

Définitions du mot ostraciser

Trésor de la Langue Française informatisé

OSTRACISER, verbe trans.

A. − ANTIQ. GR. Frapper d'ostracisme (v. ce mot A). On ostracisa ensuite deux parents de Clisthène (...) puis le démocrate Xanthippe (Lavedan1964).
B. − P. anal. Exclure du pouvoir (v. ostracisme B). Ostraciser l'opposition (Amis Lex. fr. DICO-PLUS1978t.2 no5, p.15).
REM.
Ostracisant, -ante, part. prés. en empl. adj.Discriminatoire. Montmorency, figé dans sa perception lente des choses, des gens, des événements, considérait Broglie avec une terreur non dénuée de respect, mais diabolique, ostracisante (La Varende,Nez-de-Cuir, 1936, p.153).
Prononc.: [ɔstʀasize]. Étymol. et Hist. 1. 1772, 13 mai part. passé substantivé «exilé» (Ch. de Brosses, Les plus belles pages du Président de Brosses, Let. à Ch.-C. Loppin de Gemeaux, p.255 ds Quem. DDL t.7); 2. 1829 «frapper d'ostracisme» (Boiste). Empr. au gr. ο σ τ ρ α κ ι ́ ζ ω «frapper d'ostracisme», dér. de ο σ τ ρ α κ ο ν (v. ostracon).

Wiktionnaire

Verbe

ostraciser \ɔs.tʁa.si.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Frapper d’ostracisme, exclure, bannir.
  2. (Par analogie) Écarter du pouvoir.
    • Ostraciser un groupe ou un personnage, c’est « débarquer » un indésirable, celui qui par l’ambition, le génie particulier ou les services rendus, prend trop de poids et risque de détraquer la machine démocratique, à la manière d’Hercule exclu de la nef des argonautes parce qu’il pesait trop lourd et menaçait le navire de naufrage. — (Paul Virilio, L’art du moteur, Galilée, page 49)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

OSTRACISER (o-stra-si-zé) v. a.
  • Frapper d'ostracisme. Des ambitieux, sans études, sans consistance, sans responsabilité, ostracisant d'avance les meilleurs citoyens…, E. Chatard, l'Universel, 21 oct. 1869.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ostraciser »

(1727) Du grec ancien ὀστρακίζω, ostrakizo → voir ostracon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ostraciser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ostraciser ɔstrasize

Citations contenant le mot « ostraciser »

  • Le motif invoqué pour ostraciser le tilde de la langue administrative est qu’il serait d’origine étrangère. Or, si le tilde est en effet revenu dans la langue française avec l’introduction dans la poésie romantique du XIXe siècle de quelques mots espagnols comme señorita par exemple, Bernez Rouz montre, dans son ouvrage, que le tilde est utilisé en français depuis son origine et était même très fréquemment aux XVIe et XVIIe siècles. Le Telegramme, Bernez Rouz décrypte la bataille du tilde à Kerdevot - Ergué-Gabéric - Le Télégramme
  • Elle ne doit cependant pas se considérer comme étant la seule et mépriser ou ostraciser les autres formes d’expression démocratique. Bien au contraire ! L’enjeu aujourd’hui, tout en réaffirmant la préséance de la démocratie représentative, c’est de parvenir à articuler l’ensemble des sources de légitimité démocratique. Ces dernières vont se compléter, se concurrencer, se nourrir mutuellement. FranceSoir, Abstention : vers un nouvel ordre démocratique ?

Traductions du mot « ostraciser »

Langue Traduction
Anglais ostracize
Espagnol condenar al ostracismo
Italien ostracize
Allemand ächten
Chinois 放逐
Arabe نبذ
Portugais ostracizar
Russe подвергать остракизму
Japonais 追放する
Basque ostracize
Corse ostracize
Source : Google Translate API

Synonymes de « ostraciser »

Source : synonymes de ostraciser sur lebonsynonyme.fr
Partager