La langue française

Examinateur, examinatrice

Sommaire

  • Définitions du mot examinateur, examinatrice
  • Étymologie de « examinateur »
  • Phonétique de « examinateur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « examinateur »
  • Citations contenant le mot « examinateur »
  • Traductions du mot « examinateur »
  • Synonymes de « examinateur »
  • Antonymes de « examinateur »

Définitions du mot examinateur, examinatrice

Trésor de la Langue Française informatisé

EXAMINATEUR, TRICE, subst.

A.− [Correspond à examen A] Rare
1. [Le subst. désigne une chose] Analyseur. Beckenhaupt a ... conseillé l'emploi d'appareils dits examinateurs d'aromes constitués par une série de tubes accolés (Boullanger, Malterie, brasserie,1934, p. 63).
2. [Le subst. désigne une pers.] Personne qui fait passer un examen médical.
En appos. Médecin-examinateur (cf. Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 279).Rassurez-vous, je ne suis pas chirurgien examinateur, et cette salle à manger n'est pas une salle de révision (Nerval, Filles feu,Émilie, Paris, Champion, 1931, [1854], p. 321).
B.− [Correspond à examen B]
1. Littér. Celui qui examine, étudie avec attention quelque chose. Mon esprit était sceptique; examinateur impartial des motifs de la foi et des motifs de l'infidélité (Chateaubr., Mém.,t. 1, 1848, p. 614):
1. Tous les esprits noués se font examinateurs ou juges. Ils foncent, ils foudroient, telle est leur manière de penser. Alain, Propos,1930, p. 958.
En partic. Celui qui fait l'analyse, la critique d'un ouvrage littéraire. Synon. censeur.V. censurer ex. 2 :
2. [M. de Saci] n'obtint le privilège pour publier qu'à une condition que l'abbé de Saint-Luc, examinateur, y mit : c'était que l'auteur ajouterait des explications à la suite de chaque partie traduite. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 2, 1842, p. 358.
2. Personne qui examine la conduite, les facultés de quelqu'un. Que les quatre ou six examinateurs secrets décrétés par la Convention, ... interrogent les suspects un à un ... (Desmoulins,Vx Cordelier,1793-94,p. 115, note).Elle sentait que les révélations dont elle était favorisée abondamment donnaient des doutes... même à ses examinateurs les plus favorables (France, J. d'Arc,t. 1, 1908, p. 225).
En partic. Personne qui fait passer un examen, le plus souvent oral, à un candidat. MmeBarrière, examinatrice des examens d'institutrices (Goncourt, Journal,1855, p. 161).Une table, décorée d'un tapis vert (...) séparait les candidats de MM. les examinateurs en robe rouge, tous portant des chausses d'hermine sur l'épaule, avec des toques à galons d'or sur le chef (Flaub., Éduc. sent.,1869, p. 78).L'examinateur, décachetant son enveloppe, lut le sujet du concours (Giraudoux, Bella,1926, p. 185):
3. ... le pauvre garçon s'est fait refuser à son examen; non point que ce fût difficile, mais l'examinateur lui a posé des questions si baroques qu'il s'est troublé... Gide, Porte étr.,1909, p. 547.
Prononc. et Orth. : [εgzaminatœ:ʀ] ou [e-], fém. [-tʀis]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932 (au masc. ds Ac. 1694-1835). Étymol. et Hist. 1307 examinateur des temoings (Ordonn. sur les mét. de Paris, Mém. Soc. hist. de Paris, t. II, p. 13); av. 1615 « personne qui fait passer un examen à des candidats » (Pasquier, Les Recherches de la France, p. 829). Empr. au b. lat. examinator « celui qui pèse; celui qui examine »; cf. a. fr. examineor 1260 ds Gdf. Fréq. abs. littér. : 94.

Wiktionnaire

Nom commun

examinateur \ɛɡ.za.mi.na.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : examinatrice)

  1. (Vieilli) Celui qui examine, qui observe avec attention.
  2. Celui qui juge le degré de connaissances de quelqu’un dans un examen.
    • Une prof de français passait le permis de conduire avec comme examinateur le père d'un élève qu'elle venait de faire redoubler. — (Thomas Raphaël, La vie commence à 20h10: Un rêve vaut bien quelques mensonges, éd. Flammarion, 2011, chap. 12)

Nom commun

examinatrice \ɛɡ.za.mi.na.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : examinateur)

  1. Celle qui évalue les capacités d’autrui dans un domaine précis, lors d’un examen.
    • Toutes les Églises ont droit d’être Examinatrices, mais l’usage de ce droit est limité dans le cercle des Églises qui sont Synodales. — (Églises Wallonnnes, Réglemens du Synode des Eglises Wallonnnes des Provinces-Unies des Pays-Bas, Chatelain et Fils, 1763)
    • Après avoir suivi un cours d’histoire sur l’antiquité romaine, il subit un examen oral. Sur la base de certaines réponses de Pascal, l’examinatrice conclut que Pascal sait que Cicéron était un orateur romain qui a dénoncé Catilina. — (Institut de philosophie et sociologie, Recherches sur la philosophie et le langage)
  2. (Moins courant) Celle qui examine, qui observe avec attention.
    • Mademoiselle P., outre un talent inégalé pour la béarnaise, cuisine avec discernement et est une examinatrice attentive de tous les plats que nous dégustons ensemble à l’occasion.

Forme d’adjectif

examinatrice \ɛɡ.za.mi.na.tʁis\

  1. Féminin singulier de examinateur.
    • Il ajoute que les âmes des animaux ont une certaine force examinatrice, à l’aide de laquelle, comme avec le secours d’un instinct, elles jugent rapidement ce qui leur est convenable ou nuisible, et le désirent ou le fuient. — (Jean-Gottlieb Buhle, Histoire de la philosophie moderne, depuis la renaissance des lettres jusqu’à Kant, Fournier, 1816)

Nom commun

examinatrice \ɛɡ.za.mi.na.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : examinateur)

  1. Celle qui évalue les capacités d’autrui dans un domaine précis, lors d’un examen.
    • Toutes les Églises ont droit d’être Examinatrices, mais l’usage de ce droit est limité dans le cercle des Églises qui sont Synodales. — (Églises Wallonnnes, Réglemens du Synode des Eglises Wallonnnes des Provinces-Unies des Pays-Bas, Chatelain et Fils, 1763)
    • Après avoir suivi un cours d’histoire sur l’antiquité romaine, il subit un examen oral. Sur la base de certaines réponses de Pascal, l’examinatrice conclut que Pascal sait que Cicéron était un orateur romain qui a dénoncé Catilina. — (Institut de philosophie et sociologie, Recherches sur la philosophie et le langage)
  2. (Moins courant) Celle qui examine, qui observe avec attention.
    • Mademoiselle P., outre un talent inégalé pour la béarnaise, cuisine avec discernement et est une examinatrice attentive de tous les plats que nous dégustons ensemble à l’occasion.

Forme d’adjectif

examinatrice \ɛɡ.za.mi.na.tʁis\

  1. Féminin singulier de examinateur.
    • Il ajoute que les âmes des animaux ont une certaine force examinatrice, à l’aide de laquelle, comme avec le secours d’un instinct, elles jugent rapidement ce qui leur est convenable ou nuisible, et le désirent ou le fuient. — (Jean-Gottlieb Buhle, Histoire de la philosophie moderne, depuis la renaissance des lettres jusqu’à Kant, Fournier, 1816)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXAMINATEUR, TRICE. n.
Celui, celle qui juge le degré de connaissances de quelqu'un dans un examen. Il eut tels et tels pour examinateurs. On a nommé des examinateurs pour interroger les candidats.

Littré (1872-1877)

EXAMINATEUR (è-gza-mi-na-teur, tri-s') s. m.
  • 1Celui, celle qui examine. On a des examinateurs à proportion qu'on est élevé, Saint-Évremond, dans RICHELET. Ô fâcheux examen d'un mystère fatal Où l'examinateur souffre seul tout le mal, Molière, Éc. des f. II, 6. Tous ces sages du paganisme, tous ces examinateurs curieux de la nature et des choses du monde, Nicole, Essais, t. IX, p. 208, dans POUGENS. Ces curieux examinateurs des coutumes reçues, Pascal, Pensées, t. I, p. 257, éd. Lahure. Il faudrait voir les originaux et attendre qu'un grand nombre de savants eût fait cette étude à fond [ancienneté de la Chine], afin que par le grand nombre d'examinateurs la chose pût être pleinement éclaircie, Fénelon, t. XIX, p. 151.
  • 2Celui, celle qui a pour fonction de faire subir les examens aux candidats pour des grades ou des fonctions. Examinatrice pour l'instruction primaire.

    Adj. Dames examinatrices, dames chargées de faire subir l'examen aux personnes qui postulent les places de maîtresses de pensions, d'institutrices, de directrices de salles d'asile, etc.

HISTORIQUE

XIIIe s. Les noms des six jurez examineus sont teil…, Liv. des mét. 420.

XIVe s. Auditeurs, seelleurs, examinateurs, Ord. des rois de Fr. t. I, p. 467.

XVIe s. Il faut estre bien aspre et severe examinateur et contrerolleur de ce qui aura esté dit quant à l'usage et à la verité, Amyot, Comm. il faut ouïr, 11.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EXAMINATEUR. - HIST. Ajoutez :

XVe s. Lequel Phelippe interrogué par ledit examinateur…, Lettres de rémission, dans Romania, avril 1874, p. 235.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

EXAMINATEUR, s. m. (Jurisp.) Voyez Commissaire au Chastelet, Commissaire Enquêteur, & au mot Enquêteur. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « examinateur »

Lat. examinatorem, de examinare, examiner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1307) Du latin examinator.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « examinateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
examinateur ɛgzaminatœr

Évolution historique de l’usage du mot « examinateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « examinateur »

  • La grande supériorité de l'examinateur est de se trouver du bon côté de la table. De Edouard Herriot
  • Lors de son passage devant l'examinateur, il est primordial que le candidat montre un intérêt pour la matière sur laquelle il planche oralement. L'important est de prouver à l'examinateur qui est en face de vous que si vous avez accidentellement raté cette épreuve, vous êtes prêt à lui montrer l'ensemble de vos connaissances sur le sujet le jour-J. Un intérêt marqué pour la matière donnera confiance à l'examinateur quant à votre implication dans vos études. Par ailleurs, il faut comprendre que l'examinateur est là pour vous donner une seconde chance. Une révision de l'ensemble des notions clés rendra ainsi compte de votre volonté de réussite. , Oraux de rattrapage du bac 2020 : des conseils pour optimiser ses résultats
  • La raison : l’examinateur doit désinfecter l’intérieur de la voiture après chaque passage. Cela représente, selon Jean-Marie Barthe, directeur de sa propre auto-école, près de « 13 000 permis en moins à l’échelle du pays ».  , Segréen : comment les auto-écoles gèrent-elles la reprise ? | Haut Anjou
  • Par ailleurs les protocoles sanitaires posent d’autres problèmes pour les examinateurs : « Entre les housses et l’absence de ventilation, ils ont beaucoup souffert de la chaleur en juin, poursuit Thibaut Sarazzin. Ils ont repris avec 13 examens par jour, on fait tout pour maximiser ». , Eu. Auto-écoles : le permis au ralenti | L'Informateur d'Eu
  • Depuis 2016, l’examen du code de la route est assuré par des prestataires privés. La Poste en fait partie et propose, à Bourgoin-Jallieu, deux sites où passer l’examen. Au centre de tri de La Maladière, où les sessions viennent de reprendre, à l’issue du confinement, c’est Laure Zoppellari qui est examinatrice. Elle raconte. , Coronavirus | Ce qu’il faut savoir de l’actualité à la mi-journée, ce samedi 20 juin
  • Afin de protéger le futur conducteur, l'enseignant et l'examinateur, un protocole sanitaire a été mis en place. Chaque personne présente dans l'habitacle doit porter un masque et une visière pour ceux qui ne conduisent pas. Les sièges sont couverts d'une housse changée pour chaque nouvel élève. Les fenêtres sont constamment ouvertes pour laisser circuler l'air frais et après chaque cours, le conducteur nettoie le volant, le levier de vitesse et les clignotants. Le Figaro.fr, Embouteillages dans les auto-écoles depuis la fin du confinement
  • L'examinatrice n'a pas douté une seule seconde.  Le Point, Brésil : il se fait passer pour sa mère afin qu'elle obtienne le permis - Le Point
  • Ce deuxième ouvrage de Fatima Mohammed originaire de Mascara révèle dans ses pages des histoires réelles inspirées de la vie de l’auteure et d’autres femmes qu’elle avait connues et rencontrées tout au long de son parcours. Ecrivaine, coach de bonheur, conférencière active sur de multiples plateformes (TEDx, Wikistage, etc.), formatrice d’atelier, examinatrice et enseignante, en Algérie et à l’étranger avait déjà écrit Tear The Veil, un best-seller Amazon dans 6 catégories. El Watan, Fatima Mohammed : Higher Heels, Bigger Dreams (*) | El Watan

Traductions du mot « examinateur »

Langue Traduction
Anglais examiner
Espagnol examinador
Italien esaminatore
Allemand prüfer
Chinois 考官
Arabe ممتحن
Portugais examinador
Russe экзаменатор
Japonais 審査官
Basque aztertzaile
Corse esaminatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « examinateur »

Source : synonymes de examinateur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « examinateur »

Partager