La langue française

Yole

Sommaire

  • Définitions du mot yole
  • Étymologie de « yole »
  • Phonétique de « yole »
  • Citations contenant le mot « yole »
  • Images d'illustration du mot « yole »
  • Traductions du mot « yole »
  • Synonymes de « yole »

Définitions du mot yole

Trésor de la Langue Française informatisé

YOLE, subst. fém.

A. − MAR. Petit canot très léger, à rames ou à voiles, à faible tirant d'eau, qui accompagnait autrefois un vaisseau en mer. Yole baleinière; yole d'un navire. Nos yoles, qui tiraient peu d'eau, furent affectées à la pêche du saumon dans une petite rivière qui en était remplie (Voy. La Pérouse, t. 3, 1797, p. 58).
B. − Embarcation de forme étroite et allongée, propulsée à l'aviron par 2, 4 ou 6 rameurs, particulièrement adaptée pour la navigation en eaux plates, et utilisée naguère dans la compétition. Yole de course. Sur le fleuve une flotte d'embarcations passait. Les yoles longues et minces filaient, enlevées à grands coups d'aviron par les rameurs aux bras nus (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Yvette, 1884, p. 514).
Prononc. et Orth.: [jɔl]. La yole, sa yole. Attest. de la, ma yole (Loti, Daudet ds Grév. 1986, p. 69). Cependant, Hugo, Lebrun ds Littré: l'yole, son yole, v. aussi Grammont Prononc. 1938, p. 134; Rob. 1985. Att. ds Ac. dep. 1835: ,,Sa yole fut submergée``. Étymol. et Hist. 1702 iol (Aubin, p. 503); 1713 yolle (Comptes des bâtiments du roi sous le règne de Louis XIV, éd. J. Guiffrey, V, 675 ds Rommel, pp. 50-51). Empr. au néerl.jol ou au dan. jolle, de même sens que le fr. Fréq. abs. littér.: 62. Bbg. Boulan 1934, p. 145. − Colin Mots exot. 1936, p. 215. − Gorog (R. P. de). Notes on the etymology of several French words of germanic origin... Rom. Notes. 1959, p. 77. − Kemna 1901, pp. 184-185.

Wiktionnaire

Nom commun

yole \jɔl\ féminin

  1. Sorte de petit canot léger qui va à la voile et à l’aviron.
    • Je fis préparer la yole et j'y fis embarquer le cylindre de fer-blanc qui contenait les cartes déjà dressées, les quatre montres marines, un cercle de réflexion, les trois atlas… — (Voyage de Dumont d’Urville autour du Monde, raconté par lui-même)
    • Chaque famille possède une yole, bateau léger, étroit et long, qui peut contenir six personnes, indispensable pour circuler dans cette contrée bizarre, et que dirige l’yoleur au moyen d’une longue perche qu'il manie avec adresse. — (Eugène Bonnemère, Histoire des paysans depuis la fin du Moyen Age jusqu’à nos jours 1200-1850, tome 2, Paris : chez F. Chamerot, 1856, p. 271)
    • Mon frère se jeta dans une yole avec le Lazariste et se rendit chez le gouverneur. — (Arnauld d’Abbadie, Douze ans de séjour dans la Haute-Éthiopie, 1868)
    • Le prince chassait souvent le gibier de mer sur une yole, avec deux ou trois de la bande, les autres s’immobilisaient en d'interminables farnientes. — (Joséphin Péladan, La gynandre, Paris : chez E. Dentu, 1891, p. 238)
    • Sous un petit hangar en bois étaient suspendues deux superbes yoles de canotiers, fines et travaillées comme des meubles de luxe. — (Guy de Maupassant , Une partie de campagne, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 191.)

Forme de verbe

yole \jɔl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe yoler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe yoler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe yoler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe yoler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe yoler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

YOLE. n. f.
Sorte de petit canot léger qui va à la voile et à l'aviron. Sa yole fut submergée.

Littré (1872-1877)

YOLE (io-l' ; l'y joue le rôle de consonne : la yole, les yoles sans lier l's) s. f.
  • Petite embarcation étroite et légère, quelquefois très longue, ordinairement très faible d'échantillon et très rapide. Nos yoles, qui tiraient peu d'eau, furent affectées à la pêche du saumon dans une petite rivière qui en était remplie, La Pérouse, Voy. t. III, p. 58, dans POUGENS.

REMARQUE

Il y a faute contre l'usage à ne pas prendre l'y pour consonne. L'yole aux triples flammes, Hugo, Orient. 4. Tombasis a vers nous fait voguer son yole, P. Lebrun, Voy. de Grèce, VIII, 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

YOLE, s. f. terme de Pêche, usité dans le ressort de l’amirauté de Dieppe ; c’est une sorte de chaloupe ou de biscayenne, à l’usage des pêcheurs de cette amirauté.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « yole »

Allem. jölle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Écrit iol en 1702, puis yole depuis 1713 est emprunté au néerlandais jol (cf anglais yawl) lui-même pris au danois et au norvégien jolle d’origine inconnue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « yole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
yole jɔl

Citations contenant le mot « yole »

  • Alors que le tour des yoles 2020 de Martinique a été annulé suite à l’épidémie du coronavirus, dans la commune de Sainte-Marie un projet de yole est en train de voir le jour. En effet, ce projet est mené par l’association Racing Club du Morne des Esses présidée par Alain Bertille. ZayActu.org, Bientôt une yole dans la commune de Sainte-Marie ? | ZayActu.org
  • A l’initiative du comité de pilotage de la candidature de la yole de Martinique au patrimoine immatériel de l’Unesco, les lauréats du concours de textes lancé en mars dernier ont été mis en l’honneur ce vendredi (31 juillet). Le concours avait été lancé avant le confinement, du 1er mars au 31 mai. 42 textes ont été envoyés, dont 3 de la Côte d’Ivoire, 1 d’Haïti et un texte en créole guyanais.  RCI, Quarante-deux textes pour célébrer la Yole de Martinique | RCI
  • Depuis des décennies, les Martiniquais naviguent sur des yoles, des navires où il faut faire preuve d’équilibre pour ne pas couler. Aujourd’hui, certaines courses sont organisées à bord de ce moyen de navigation. Franceinfo, La yole martiniquaise, un héritage qui revit
  • La plage du Diamant est l’une des plus emblématiques de la Martinique. C’est ici, sur ce sable brun volcanique qu’ont débarqué douze grands marins pour participer à une course hors du commun : naviguer trois jours à bord d’une yole ronde. Il a fallu apprendre à manier la bête. Un vrai jeu d’équilibriste propre à cette embarcation, étroite, légère, sans dérive, qui ne possède ni quille ni gouvernail. Jean Le Cam garde un souvenir humide du dessalage de son bateau. « C’est particulier comme voile, c’est de l’équilibrisme total, tout le temps, s’émerveille-t-il. C’est tout simplement incroyable avec cette cohésion d’équipe. Je crois qu’il n’y a pas d’équivalent dans d’autres sports. » Ce que confirme Loïck Peyron : « Il n’y a pas plus instable, ni casse gueule. Mais c’est le seul bateau sur lequel il y a une cohésion d’équipage indispensable à la survie de l’ensemble. Sur un multicoque, il y a deux ou trois postes importants. Mais là, tous les postes le sont. » , Les Barrés de la Yole - Loïck Peyron : « Ces bateaux sont une jolie folie »

Images d'illustration du mot « yole »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « yole »

Langue Traduction
Anglais skiff
Espagnol esquife
Italien skiff
Allemand skiff
Chinois 小船
Arabe قارب
Portugais esquife
Russe скиф
Japonais スキフ
Basque skiff
Corse skiff
Source : Google Translate API

Synonymes de « yole »

Source : synonymes de yole sur lebonsynonyme.fr
Partager