Espionner : définition de espionner


Espionner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ESPIONNER, verbe trans.

A.− Recueillir clandestinement des renseignements (sur quelque chose ou quelqu'un) au profit d'une puissance étrangère. Espionner l'ennemi. Tu redoutes le châtiment qui t'est dû pour t'être approché de nos murailles afin d'espionner nos travaux (Cottin, Mathilde,t. 2, 1805, p. 266):
Emploi abs. :
1. Si nous avions un gouvernement plus énergique, tout ça devrait être dans un camp de concentration. Et allez donc! En tous cas, vous ferez bien de ne pas recevoir ce joli monde, parce que je sais que le Ministre de l'Intérieur a l'œil sur eux, votre hôtel serait surveillé. Rien ne m'enlèvera de l'idée que pendant deux ans Charlus n'a pas cessé d'espionner chez moi. Proust, Le Temps retr.,1922, p. 765.
B.− P. ext.
1. Observer clandestinement (quelque chose ou quelqu'un) au profit de quelqu'un. Espionner la vie de quelqu'un; mouchard chargé d'espionner. (Quasi-)synon. surveiller.Voilà ce petit commissaire de police freluquet envoyé de Paris pour espionner le préfet! (Stendhal, L. Leuwen,t. 3, 1836, p. 175).Il chargeait ses coreligionnaires dans chaque endroit d'espionner l'affaire pour son compte, moyennant une prime (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 134).Il ne s'agit pas de vous faire espionner, mais de veiller à votre sécurité (Larbaud, Barnabooth,1913, p. 161).
Emploi pronom. réciproque. On les forcera à s'espionner et à se dénoncer les uns les autres (Camus, Possédés,1959, 2epart., 13etabl., p. 1059).
2. Observer secrètement (quelqu'un ou quelque chose) à son propre profit. Espionner ses parents. (Quasi-)synon. surveiller.C'était leur vieille bonne qui, les espionnant par une fente de la cloison, avait cru voir le diable (Flaub., Bouvard,t. 2, 1880, p. 85).Il lui vint une manie de persécuter et d'espionner sa propre famille (Aymé, Jument,1933, p. 114):
2. − Je t'ai vu, repris-je, sur le boulevard. − Et après? − Avec MmeMeesemacker. − Vraiment? Tu n'es pas discret. − Et je t'ai vu, dans l'escalier, l'autre matin. − Tu m'espionnes, ma parole! Duhamel, Jard. bêtes sauv.,1934, p. 211.
Sans compl. − Vous espionnez donc? demanda-t-il gaîment. − Dame! répondit-elle, ça m'intéresse, ce qui se passe là-dedans (Zola, Terre,1887, p. 68).
Rem. La docum. atteste espionnant, ante, en emploi adj., rare. Qui espionne. Dans son système, tous les Français, y compris Cavaignac, Gyp et Félix Faure, seraient à la merci de toute la canaille espionnante (Clemenceau, Vers réparation, 1899, p. 345).
Prononc. et Orth. : [εspjɔne]. Enq. : /espjon/ (il) espionne. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1482 [ms. de 1507] « observer en espion » (G. Flamang, Vie et passion St Didier, éd. J. Carnandet, p. 87). Dér. de espion*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 185.

Espionner : définition du Wiktionnaire

Verbe

espionner transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Observer, surveiller sournoisement quelqu’un dans ses actions, dans ses discours pour en faire un rapport.
    • Plusieurs dispositifs expérimentaux ont été proposés pour la cryptographie quantique, qui n'est pas une nouvelle façon de crypter un message, mais permet de s'assurer que la transmission d'une clé secrète n’a pas été espionnée. — (Michel Le Bellac, Le Monde quantique, Les Ulis : EDP Sciences, 2010, page 43)
    • (Absolument) Il ne fait qu’espionner.
  2. (Par hyperbole) Épier ; guetter ; surveiller.
    • S’il ne les espionnait pas, c’est eux bientôt qui se mettraient à sa recherche. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 356 de l’éd. de 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espionner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESPIONNER. v. tr.
Observer, surveiller sournoisement quelqu'un dans ses actions, dans ses discours pour en faire un rapport. Prenez garde à vous, on vous espionne. Absolument, Il ne fait qu'espionner. C'est un vilain métier que d'espionner.

Espionner : définition du Littré (1872-1877)

ESPIONNER (è-spio-né ; en vers, de quatre syllabes) v. a.
  • Observer quelqu'un, ses actions, ses discours en espion. Ses ennemis l'espionnaient.

    Absolument. C'est un vilain métier que d'espionner.

    S'espionner, v. réfl. S'observer l'un l'autre en espions. Ils se sont espionnés longtemps.

SYNONYME

ÉPIER, ESPIONNER. Ces deux mots ont même radical, espionner n'étant qu'un allongement de espier. Espionner c'est proprement faire l'espion, tandis que épier ne contient que l'idée de l'observation secrète. Espionner les démarches de quelqu'un, c'est les observer secrètement pour en user en espion ; les épier, c'est aussi les observer secrètement, mais dans des intentions qui peuvent ne pas avoir le caractère de l'espionnage.

HISTORIQUE

XVIe s. Ouy certainement, luy respon dit-il, je suis espie voirement, qui suis venu pour espionner ton imprudence et ta folie, Amyot, Comment discerner le flatt. de l'ami, 52.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « espionner »

Étymologie de espionner - Littré

Espion ; génev. épionner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de espionner - Wiktionnaire

 Dérivé de espion avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « espionner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
espionner ɛspjɔne play_arrow

Conjugaison du verbe « espionner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe espionner

Évolution historique de l’usage du mot « espionner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « espionner »

  • Pour une raison ou une autre, il arrive de ressentir le besoin d’espionner un téléphone portable que ce soit pour un époux ou une épouse, un collaborateur, une connaissance, etc. Dans ce cas, vu que c’est à l’insu du principal intéressé, il est important de savoir vous y prendre. Il existe de nombreuses solutions qui vous permettront d’espionner un téléphone sans pour autant être un professionnel. n9ws.com, Comment réussir à espionner un téléphone ? | n9ws.com
  • Voilà le genre de nouvelles qui pourrait bien en faire frémir certains. Alors que les problématiques concernant la confidentialité et la vie privée sont plus que jamais source de frictions, voilà que des chercheurs sont viennent ajouter une couche à la paranoïa ambiante en parvenant à écouter des conversations… à travers une simple ampoule ! Il existe déjà de nombreux autres moyens bien moins compliqués et moins chers d’espionner quelqu’un à distance. Aujourd’hui, le bon vieux mouchard des polars à l’ancienne a été remisé depuis des lustres, car tombé en désuétude. Quand elle n’utilise pas du matériel de transmission de pointe, la surveillance à distance est bien souvent devenue l’affaire des hackers. Mais toutes ces méthodes ont un point commun : elles exigent un accès à la cible, qu’il soit physique ou via un réseau informatique. Journal du Geek, Ils parviennent à espionner une conversation en observant... une ampoule
  • Selon l'ONG Amnesty International, les autorités marocaines auraient utilisé le logiciel Pegasus pour espionner le téléphone du journaliste Omar Radi. Le Figaro.fr, Le Maroc aurait utilisé un logiciel israélien pour espionner un journaliste
  • Envie d’espionner le jardin du voisin ? Le DJIMavic Mini a des atouts. Sa taille, d’abord : plus petit drone du marché, il tient dans le creux de la main. La qualité de ses prises de vue aussi : l’ovni peut filmer en 60images par seconde, pour des séquences fluides même s’il vole rapidement. Malheureusement, comme les autres drones, il pèche par le bruit qu’il émet : 75 décibels à 30centimètres de distance… «Il faudrait quand même voler très haut pour ne pas être repéré», souligne Fabien Pionneau, chez LesNumériques. Mieux vaut donc opérer en l’absence du voisin… Mais attention, rappelons qu’il est interdit d’utiliser un appareil semblable en zone urbaine sans autorisation spécifique et de survoler les lieux privés. 399€ Capital.fr, De 100 à 500 euros, ces gadgets qui permettent d'espionner son voisin - Capital.fr
  • Le cinéma, plus que tout autre art, donne l’illusion qu’il est permis d’espionner la vie des autres. De Anonyme

Traductions du mot « espionner »

Langue Traduction
Corse à scendinu
Basque espioitzeko
Japonais スパイする
Russe шпионить
Portugais espiar
Arabe للتجسس
Chinois 窥探
Allemand spionieren
Italien spiare
Espagnol para espiar
Anglais to spy
Source : Google Translate API

Synonymes de « espionner »

Source : synonymes de espionner sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires