Espionnage : définition de espionnage


Espionnage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ESPIONNAGE, subst. masc.

A.− Toujours au sing. Action de recueillir clandestinement des renseignements au profit d'une puissance étrangère. Une affaire d'espionnage; l'espionnage est un crime contre la sûreté de l'État. Anton. contre-espionnage.Attendez. Voilà : organisation d'espionnage pour le compte de l'Italie (Malraux, Espoir,1937, p. 547).Les romans d'espionnage ne mentent pas : j'ai vu nos meilleurs agents tomber parce qu'ils avaient été indiscrets avec une femme (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 55):
1. ... il ne se passait pour ainsi dire pas de jour sans que le commandant de l'armée d'Orient ne me signalât l'effervescence qui régnait à Salonique, le courant germanophile qui entravait son action et le vaste réseau d'espionnage qui l'avait amené (...) à procéder à l'arrestation des consuls des puissances ennemies. Joffre, Mém.,t. 2, 1931, p. 189.
Spéc., domaine milit.Service, bureau d'espionnage. Organisation chargée de recueillir les secrets des puissances étrangères ou ennemies. La compagnie Maggi, qui est une officine d'espionnage allemand! (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 217).
P. anal. Espionnage industriel. Action de recueillir clandestinement des renseignements sur les secrets de fabrication d'un concurrent. On met au point un nouveau prototype qui reste environné du plus grand mystère par crainte de l'espionnage industriel (Le Figaro,4 mars 1961).
B.− P. ext., au sing. ou au plur.
1. Fait d'observer clandestinement (quelque chose ou quelqu'un) au profit de quelqu'un. (Quasi-)synon. surveillance.Baccarat prenait ses renseignements, Fernand Rocher, qui ne se doutait nullement de l'espionnage dont il était l'objet, montait lestement au troisième étage (Ponson du Terr., Rocambole,t. 1, 1859, p. 115).Le Comité de salut public ne s'inquiétait que de la police, des espionnages, des dénonciations et des conspirations (Erckm.-Chatr., Hist. paysan,t. 2, 1870, p. 322).Il [l'empereur] adorait l'espionnage, tout le travail souterrain de la police (Zola, E. Rougon,1876, p. 292).
2. Fait d'observer secrètement (quelque chose ou quelqu'un) à son profit. (Quasi-)synon. surveillance.Mais Charlotte et son espionnage nous brouilleront (Constant, Journaux,1812, p. 376).Quand elle arriva, il joua la douceur, il ne lui parla pas de son espionnage du matin (Zola, Th. Raquin,1867, p. 220):
2. Cette préférence me vaudra des coups d'épingle en dessous, des rapports sournois à Mlle Sergent, et des espionnages quand je causerai avec Mlle Lanthenay. Colette, Cl. école,1900, p. 35.
Prononc. et Orth. : [εspjɔna:ʒ]. Ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. Fin xvies. espionnaige (Carloix, Mém. de Vieilleville, éd. 1757, IV, 252 ds Barb. Misc. 9, no15), attest. isolée; 1755 espionnage (Montesquieu, Esprit des lois, t. 2, p. 135). Dér. de espionner*; suff. -a(i)ge*. Fréq. abs. littér. : 267. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 279, b) 190; xxes. : a) 720, b) 361.

Espionnage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

espionnage \ɛs.pjɔ.naʒ\ masculin

  1. Action d’espionner, d'utiliser un ou des espions ; métier d’espion.
    • Il déroulait les curiosités, dépistait les espionnages, se servant de ses amis, sans qu'ils se doutassent du rôle qu'il leur faisait jouer. — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Deux jours après, je passai devant le conseil de guerre, qui, après plaidoirie d'un avoué allemand, me condamna à mort pour espionnage […]. — (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p.31)
    • Mais cette scolastique de l’espionnage, et la méthode si raisonnable des recoupements, enivrent ceux qui y participent, et encore plus ceux qui les ont inventées. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 207, Hartmann, 1937)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espionnage : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESPIONNAGE. n. m.
Action d'espionner, métier d'espion. Espionnage domestique. L'espionnage est un métier infâme. Espionnage à l'ennemi. Les services d'espionnage sont bien organisés. L'espionnage peut avoir ses héros.

Espionnage : définition du Littré (1872-1877)

ESPIONNAGE (è-spio-na-j' ; en vers, de quatre syllabes) s. m.
  • Action d'espionner ; métier d'espion. L'espionnage serait peut-être tolérable s'il pouvait être exercé par d'honnêtes gens, Montesquieu, Esp. XII, 23.

HISTORIQUE

XVIe s. Nonobstant toutes les rigueurs, aguets et espionnaiges des deux freres, Carloix, VIII, 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « espionnage »

Étymologie de espionnage - Littré

Espionner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de espionnage - Wiktionnaire

 Dérivé de espionner avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « espionnage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
espionnage ɛspjɔnaʒ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « espionnage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « espionnage »

  • Ben Nassi, Yaron Pirutin, Adi Shamir, Yuval Elovici et Boris Zadov, des chercheurs de l’université israélienne Ben-Gourion du Néguev et de l’Institut Weizmann des sciences, ont annoncé la mise au point d’une nouvelle technique d’espionnage – on parle sobrement d’écoute à distance –, qu’ils appellent « lamphone ». Cette technique permettrait à toute personne possédant un ordinateur portable, un télescope et un capteur électro-optique (d’une valeur de quelques centaines d’euros) d’écouter, en temps réel, tous les sons émis dans une pièce située à distance, pourvu qu’elle soit éclairée. Le Monde.fr, Le « lamphone », ou l’espionnage d’une conversation en observant l’ampoule de la pièce
  • Alors même qu’il était inquiété par la police, son téléphone a été discrètement infiltré par le très sophistiqué logiciel d’espionnage Pegasus, révèle aujourd’hui une enquête de l’ONG Amnesty International. Dans un rapport très détaillé, fourni en avant-première au collectif de médias Forbidden Stories, dont Le Monde, le Guardian, la Süddeutsche Zeitung, Die Zeit, Radio France, et le Washington Post, Amnesty dénonce l’implication de la société israélienne NSO, fabricant du logiciel Pegasus. Le Monde.fr, Amnesty International dénonce l’espionnage d’un journaliste marocain par une technologie quasi indétectable
  • L’utilisation d’applications d’espionnage et de harcèlement en ligne a augmenté de 51 % pendant le confinement Global Security Mag Online, L’utilisation d’applications d’espionnage et de harcèlement en ligne a augmenté de 51 % pendant le confinement - Global Security Mag Online
  • Dormants, transfuges, doubles, correspondants, clandés, indics… les espions peuvent prendre mille visages pour accomplir leur mission au service d’un état. La littérature les fait sortir de l’ombre, dévoilant les facettes de ce métier qui fait couler beaucoup d’encre depuis…la Rome antique. Découvrez notre sélection d’ouvrages aidés par le CNL, consacrée aux services secrets et à l’espionnage. Centre National du Livre, Services secrets et espionnage : nos conseils de lecture | Centre National du Livre
  • Lundi, deux anciens agents de la DGSE comparaîtront pour espionnage au proit de la Chine. S’ils ne sont pas les premiers à être visés par de telles accusations, cela reste rare en France. Tour d’horizon des précédents.  SudOuest.fr, Ex-agents de la DGSE accusés de trahison : qui sont les militaires déjà poursuivis pour espionnage en France ?
  • Un ancien ingénieur de la Marine indienne condamné à mort pour espionnage au Pakistan en 2017 a refusé de faire appel de la sentence, a annoncé mercredi un membre du parquet général pakistanais. Le Figaro.fr, Pakistan: un Indien condamné à mort pour espionnage refuse de faire appel
  • Et vous pensez que ça ne continue pas ? J’ai des doutes, les idées marxistes étant toujours en vogue pour certains décérébrés notoires qui revisitent le petit livre rouge année après année depuis mai 68 ! Et puis l’espionnage industriel est toujours de mise, quelque soit le pays qui le pratique ! Le Point, Espionnage : ces Français ont été les yeux de Moscou - Le Point
  • La France est un livre ouvert, probablement le seul pays où les journaux publient la photographie du nouveau chef du contre-espionnage, avec toutes les précisions désirables. De André Frossard
  • Quand on fait de l'espionnage, on ne choisit pas la manière du combat, l'on profite des circonstances. De Jean Desgranges / La Belle de Kharbine
  • L'espionnage serait peut-être tolérable s'il pouvait être exercé par d'honnêtes gens. De Montesquieu / De l'esprit des lois

Traductions du mot « espionnage »

Langue Traduction
Corse spia
Basque espioitza
Japonais スパイ
Russe шпионаж
Portugais espionagem
Arabe تجسس
Chinois 监视
Allemand spionage
Italien spionaggio
Espagnol espionaje
Anglais spying
Source : Google Translate API

Synonymes de « espionnage »

Source : synonymes de espionnage sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires