La langue française

Espion, espionne

Sommaire

  • Définitions du mot espion, espionne
  • Étymologie de « espion »
  • Phonétique de « espion »
  • Évolution historique de l’usage du mot « espion »
  • Citations contenant le mot « espion »
  • Images d'illustration du mot « espion »
  • Traductions du mot « espion »
  • Synonymes de « espion »

Définitions du mot espion, espionne

Trésor de la Langue Française informatisé

ESPION, IONNE, subst.

A.− Subst. masc. ou fém.
1. Personne chargée de recueillir clandestinement des renseignements au profit d'une puissance étrangère. Avoir des espions dans l'autre camp. Espion double. Synon. agent (secret); anton. contre-espion.À la guerre, on fusille les espions quand on les découvre (Ac.).Des femmes chez qui on allait en toute confiance avaient été reconnues être des filles publiques, des espionnes anglaises (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 520).Vous vous êtes étonnés, le 1eraoût 1914, de découvrir sur la France un réseau d'espions (Giraudoux, Siegfried et Limous.,1922, p. 39):
1. Il fallut donc prévenir de cette perte le directeur du laboratoire, (...) qui n'en fut pas spécialement ému, car il savait cet échantillon déjà à Moscou, après avoir été détourné par Alan Nunn May, un des physiciens anglais de l'équipe, le premier espion atomique... Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 48.
2. P. ext. Individu chargé d'épier les paroles, faits et gestes de quelqu'un pour en faire rapport à un tiers. Il peut y avoir des espions. (Quasi-)synon. cafard, délateur, dénonciateur, mouchard.M. le commissaire anglais n'était autre chose que l'espion de nos affaires (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 2, 1823, p. 244).Si le petit Tanbeau, qui s'était constitué espion volontaire des démarches de Julien, eût pu lui apprendre que toutes ces lettres (...) étaient jetées au hasard (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 416).Il faisait noir dans le cabinet. C'était là un poste de choix pour un espion. Car que faisais-je, là, sinon un métier d'espion? (G. Leroux, Myst. ch. jaune,1907, p. 105).
Spéc., vx, Personne rétribuée appartenant à une police secrète chargée de surveiller certaines personnes. Les espions de Richelieu. Synon. indicateur, limier, mouchard.− À partir d'aujourd'hui, vous le ferez épier (...) − Mes espions prendront note des moindres mots qu'il pourra prononcer (Ponson du Terr., Rocambole, t. 2, 1859, p. 343):
2. La police de Metternich avait ses listes noires, ses armées d'espions et d'agents provocateurs, qui poursuivaient sans pitié les émigrants... Rolland, Beethoven,t. 2, 1928, p. 591.
Rem. 1. Lorsque le compl. prép. de qui suit espion désigne un animé, celui-ci indique toujours la personne au profit de laquelle se fait l'espionnage. 2. La docum. atteste les composés navire(-) espion, satellite(-)espion, voiture(-)espion. Qui sert à espionner. Les futurs satellites-espions prendront des photographies selon un programme déterminé à l'avance (A. Ducrocq ds l'Express, 2 mai 1966, p. 91, col. 1). Les américains avaient eu un navire-espion analogue au « Pueblo », coulé au large d'Haïfa (Paris-Match, 3 févr. 1968, p. 24).
B.− Subst. masc., p. méton. Miroir incliné qui sert à observer sans être vu. [Le libraire peut] munir sa porte (...) d'un espion, ou miroir penché, reflétant le trottoir et les faits et gestes des chalands (Hogier-Grison, Monde où l'on vole,1887, p. 239).
En appos. Aux croisées, miroirs espions où l'on voit de l'appartement ceux qui passent dans la rue (Michelet, Journal,1832, p. 107).
Rem. La docum. atteste le subst. fém. espionnite. Attitude psychologique consistant à voir partout des espions, à se croire systématiquement espionné. Espionnite aiguë; épidémie d'espionnite. Dans cette atmosphère d'espionnite, de complots et de crise morale, l'immixtion grandissante des militaires dans la vie politique américaine en a amené certains à se poser cette question inquiétante : « Et si l'armée intervenait pour régler la crise provoquée par l'affaire du Watergate? » (J.-F. Merle ds Le Nouvel Observateur, 13 avr. 1974, p. 38, col. 3).
Prononc. et Orth. : [εspjɔ ̃], fém. [-ɔn]. Ds Ac. dep. 1694. Ac. 1694-1878 : le masc. seulement. Étymol. et Hist. Ca 1200 « individu qui se mêle aux ennemis pour les épier » (Chevalier cygne, éd. C. Hippeau, 2980), attest. isolée; 1380 (Trad. fr. de Végèce, éd. J. Camus ds Romania t. 25, p. 397), id.; 1509 (J. Marot, Œuvres, éd. Coustelier, p. 113 ds Barb. Misc. 9, no15). Dér. de l'a. fr. espier (épier*), suff. -on1*. Le s, disparu de la prononc. dès le xiiies., a été rétabli début xvies., prob., à l'occasion des campagnes d'Italie, sous l'infl. de l'ital. spione « espion », attesté dep. le xiiies. (Jacopone da Todi ds Tomm.-Bell.), dér., avec suff. augm. -one, de spia « id. », déverbal de spiare « épier ». Espion a supplanté l'a. fr. espie (1erquart xiies. ds T.-L.; encore attesté sous la forme épie aux xviie-xviiies., v. FEW t. 17, p. 175a), déverbal de espier. Fréq. abs. littér. : 657 (espionne : 39). Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 485, b) 658; xxes. : a) 876, b) 646. Bbg. Dub. Dér. 1962, p. 68 (s.v. espionnite).Hope 1971, p. 38, 149.

Wiktionnaire

Nom commun

espion \ɛs.pjɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : espionne)

  1. (Renseignement) Personne chargée par un pays de recueillir clandestinement, dans un autre pays, des informations gardées secrètes ; celui, celle qui espionne.
    • Il jouait bien involontairement un rôle sinistre et mystérieux – le rôle d’espion international. Il surprenait des secrets ; il menaçait, en fait, les projets d’une puissance non moindre que l’Empire Germanique ; il se jetait étourdiment dans le foyer ardent de la WeltPolitik. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 112 de l’éd. de 1921)
  2. (Droit des conflits armés) Catégorie de personnes ne bénéficiant pas du statut de combattant si elles ne font pas partie des forces armées et qui, si elles sont reconnues comme telle, perdent certains droits inscrit dans les conventions de Genève.
  3. (Par extension) Personne qui observe secrètement les activités d’autrui pour les rapporter à un tiers.
    • […] elle ne douta plus alors qu'elle n'eût été escortée par l'inconnu depuis le premier pas qu'elle avait fait hors de chez elle, et le désir d'échapper à un espion lui prêta des forces. — (Honoré de Balzac, Un épisode sous la Terreur, 1831)
    • Ce maquignon se trouve partout où il y a un mauvais cheval à vendre ; il opère de haut et de loin, file un cheval comme un agent filerait un malfaiteur ; il a ses dépêches, son contrôle, ses espions, […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • […] les deux capitaines avaient des égards pour moi. Peut-être me prenaient-ils pour un espion du commandant, ou, mieux encore, pour un envoyé secret du parti radical ; car ce bruit courut. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937)
    • Il mit également à ma disposition une escorte de deux mokhaznis, c'est-à-dire, en réalité, de deux espions chargés de le renseigner sur mes faits et gestes. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, page 226)
  4. Miroir permettant d’observer sans être vu.
    • sur les balcons de serrurerie très-ouvragée, qui rappellent les miradores espagnols, nous avons remarqué des carreaux de damas rouge disposés en sofa, comme si les Bernoises passaient leur vie aux fenêtres, à la façon des Andalouses et des Maltaises. Ce détail tout méridional nous a surpris et nous semble contraire aux habitudes protestantes, qui se contentent du reflet de la rue dans ce miroir appelé espion. — (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, page 53)

Forme de verbe

espionne \ɛs.pjɔn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe espionner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe espionner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe espionner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe espionner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe espionner.

Forme de verbe

espionne \ɛs.pjɔn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe espionner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe espionner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe espionner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe espionner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe espionner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESPION, IONNE. n.
Celui, celle qui espionne. Entretenir des espions. La police est obligée d'employer beaucoup d'espions dans les grandes villes. Il vous sert d'espion auprès d'un tel. Espion domestique. Il désigne spécialement, en termes de Guerre, Celui, celle qui se mêle à une armée, à une nation ennemie pour espionner, pour surprendre des secrets qu'ils sont chargés de rapporter. Il était instruit par des espions.

Littré (1872-1877)

ESPION (è-spion, spio-n' ; en vers, de trois syllabes) s. m.
  • 1Celui qui se glisse dans le camp ennemi pour surprendre les desseins des chefs. Quand on prend un espion, on le fusille presque toujours.

    Un espion double, un espion qui sert les deux partis.

    Fig. Il ne dépense guère en espions, se dit d'un homme fort mal informé des affaires du monde.

    Fig. et familièrement. Tromper l'espion, tenir un langage, une conduite propre à abuser sur nos desseins ceux qui surveillent nos démarches.

  • 2Personne de la police, chargée d'épier la conduite et les projets des personnes en état de suspicion. J'exerce en cette occasion Un plus noble métier que celui d'espion, Mairet, Solim. I, 2. Mme d'Épinette, concubine en titre d'Ondedei et espionne avérée de Mazarin, Retz, t. II, liv. III, p. 94, dans POUGENS.
  • 3Celui, celle qui surveille par intérêt ou par curiosité les actions d'autrui. Infidèle espionne et mauvaise interprète, Tristan, Marianne, v, 1. Et de tous les emplois le plus lâche aujourd'hui Est d'être l'espion des paroles d'autrui, Boursault, Ésope à la cour, I, 5. Tous les esclaves des rois et des reines sont autant d'espions de leurs cœurs, Voltaire, Zadig, 8.

    En bonne part. Aussitôt M. Colbert, qui avait des espions pour découvrir le mérite caché ou naissant, déterra M. Rolle dans l'extrême obscurité où il vivait, Fontenelle, Rolle.

  • 4Merle d'Afrique très rusé.

HISTORIQUE

XVIe s. Ses espions luy avoyent denoncé que Quaresmeprenant, leur anticque ennemy, estoyt en terre descendu, Rabelais, Pant. IV, 42. La roinemere entretenant à sa suitte 26 espions, D'Aubigné, Hist. II, 177. Il sçeut bien les rendre espions doubles, et se servir de ses ennemis, D'Aubigné, ib. II, 184. Cette espionne avertit et pressa son mari et ses compagnons, D'Aubigné, Hist. II, 60. Ce que voyans, les espions de Nicoclès furent abusez, Amyot, Arat. 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ESPION, s. m. (Art milit.) est une personne que l’on paye pour examiner les actions, les mouvemens, &c. d’une autre, & sur-tout pour découvrir ce qui se passe dans les armées.

Quand on trouve un espion dans un camp, on le pend aussi-tôt. Wicquefort dit qu’un ambassadeur est quelquefois un espion distingué qui est sous la protection du droit des gens. Voyez Ambassadeur. Chambers.

Une chose essentielle à un général, & même à tous ceux qui sont chargés de quelque expédition que ce soit, c’est d’avoir un nombre de bons espions & le bons guides ; car sans cela il tombera tous les jours dans de grands inconvéniens. Il ne doit jamais regretter la dépense qu’il fait pour l’entretien des espions ; & quand il n’a pas de quoi y satisfaire, il faut sacrifier celle de sa cuisine & de sa maison plûtôt que de manquer à cet article. C’est-là qu’il faut répandre l’argent à pleines mains. Il est rare en suivant cette maxime qu’on soit surpris, au contraire on trouve souvent l’occasion de surprendre l’ennemi. (Q)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « espion »

→ voir épier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Épier ; génev. épion ; espagn. espion ; ital. spione. L'ancienne langue disait espie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « espion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
espion ɛspjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « espion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « espion »

  • Jamais la police n'aura d'espions comparables à ceux qui se mettent au service de la haine. Honoré de Balzac, Les Paysans
  • Les seuls espions avoués sont les ambassadeurs. Giovanni Giacomo Casanova dit Jean-Jacques Casanova de Seingalt, Mémoires
  • Le cinéma, plus que tout autre art, donne l’illusion qu’il est permis d’espionner la vie des autres. De Anonyme
  • Jamais la police n'aura d'espions comparables à ceux qui se mettent au service de la haine. Honoré de Balzac, Les Paysans
  • J'aurais voulu être espion, mais il fallait avaler des microfilms et mon médecin me l'a interdit. De Woody Allen
  • Le cinéma, plus que tout autre art, donne l’illusion qu’il est permis d’espionner la vie des autres. De Anonyme
  • Michel Guérin entend être clair sur un point : un espion n'espionne pas ses proches ! "Non, non, non, non, non, non. Un des gages de la tranquillité d'esprit de ce travail, c'est de savoir déconnecter entre sa vie professionnelle et sa vie privée", répond l'ancien membre des services de renseignement, interrogé sur le sujet. "Fouiller les portables, ça ne sert à rien, seulement à se faire du mal !", insiste-t-il. Dans le privé, un espion doit donc éviter de "garder les réflexes de sa vie professionnelle". Europe 1, Que dit un espion à son entourage pour éviter de dire qu'il est espion ?
  • Mais parce que l'espionnage, qui est l'autre métier le plus vieux du monde, a une longue histoire, nous vous proposons d'en feuilleter les riches heures, pour retrouver les maîtres espions, au masculin comme au féminin, les très audacieux, les sacrifiés, les transfuges, les complètement paranos, les schizos, les sexy, pour découvrir aussi, sous la plume palpitante des meilleurs historiens, les opérations les plus marquantes, à Berlin, à Moscou, à New York, à Jérusalem, à Riyad. Une façon de vérifier ce que nous confiait Robert Littell, le romancier de la CIA : les grands espions sont des hommes sans qualités pourvus de grandes qualités. Le Point, Les vrais secrets des espions - Le Point
  • Plus de 70 extensions pour Google Chrome, téléchargées 32 millions de fois, cachaient un malware capable d'espionner la navigation Internet des utilisateurs. Repérées par Awake Security, ces extensions ont été supprimées par Google. , Google Chrome victime d'un logiciel espion caché dans des dizaines d'extensions vérolées - Les Numériques
  • Israël a lancé un satellite espion depuis une base du centre du pays, a annoncé ce lundi 6 juillet, le ministère israélien de la Défense, renforçant selon les médias les moyens de l'État hébreu de surveiller les activités de son ennemi l'Iran. Le Figaro.fr, Israël : un nouveau satellite espion mis sur orbite
  • Enquête | Selon un rapport, Amnesty International affirme avec Forbidden Stories que le pouvoir marocain a utilisé les services d’une société israélienne pour espionner un journaliste d’investigation. Le logiciel Pegasus serait utilisé par plusieurs régimes non-démocratiques pour surveiller des opposants. France Culture, Le Maroc soupçonné d’utiliser le logiciel espion Pegasus pour surveiller ses opposants
  • L'armée américaine les aime petits, et on peut la comprendre ! Quand il s'agit d'espionner son voisin ou un État sous embargo international, il vaut mieux se faire le plus discret possible. Ainsi, en ce qui concerne les nano-drones, ces appareils de surveillance de quelques centimètres de long, la grande muette américaine a fait appel à FLIR, leader mondial des caméras et imageries thermiques. usinenouvelle.com/, [L'industrie c'est fou] Ce nano-drone espion ne pèse que quelques grammes et tient dans une main - L'Usine Aéro
  • Cet homme, Mahmoud Moussavi Majd, a été reconnu coupable d'avoir espionné les forces armées iraniennes, « en particulier la Force Qods », a accusé le porte-parole de l'Autorité judiciaire, Gholamhossein Esmaïli, lors d'une conférence de presse télévisée. Sa condamnation à mort a été confirmée par la Cour suprême et « sera appliquée bientôt », a ajouté ce dernier sans plus de précision. leparisien.fr, Iran : exécution d’un «espion» ayant aidé la CIA à traquer Soleimani - Le Parisien
  • 🇫🇷 Ils ont risqué leur vie pour sauver la France... « Les espions du général », c'est jeudi à 22.45Un documentaire déjà disponible sur https://t.co/yQP3EQYsOu ▶ https://t.co/fvyy1zdrq8 pic.twitter.com/8vNWbwYVmG leparisien.fr, «Les espions du Général» : plongée dans le service de renseignements de Charles de Gaulle - Le Parisien
  • On dirait une bande-annonce pour un film d'espionnage. Tout y est : l'intrigue au siège de la CIA, le suspense, la mission clandestine et bien sûr une flopée de jolies espionnes qui se débrouillent pour obtenir une clé USB d'un ministre étranger… Sans oublier le patriotisme de rigueur. « La plupart des gens ne verront jamais votre travail », déclare un instructeur de l'agence à une classe de nouvelles recrues. « Votre plus grande récompense, c'est de savoir que vos efforts aideront à assurer la sécurité de tous les Américains… La nation compte sur vous pour découvrir la vérité. » Le Point, Besoin de diversité chez les espions : la CIA se trouve trop blanche - Le Point
  • Les traces techniques retrouvées par Amnesty International pointent vers l’entreprise NSO, une société israélienne spécialisée dans la conception et la vente de logiciels espions. Ses outils ont été dénoncés à de nombreuses reprises : certains des clients de NSO sont soupçonnés de les utiliser pour espionner journalistes, opposants et militants des droits de l’homme. Même si elle s’en défend régulièrement, la complaisance de l’entreprise vis-à-vis de l’utilisation de ses outils est souvent dénoncée. Un porte-parole de NSO, sans « confirmer ni infirmer » l’enquête d’Amnesty International, a expliqué être « profondément troublé » et examiner les informations portées à sa connaissance. Le Monde.fr, Comment l’iPhone du journaliste marocain Omar Radi a été espionné par un logiciel presque indétectable

Images d'illustration du mot « espion »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « espion »

Langue Traduction
Anglais spy
Espagnol espiar
Italien spiare
Allemand spion
Chinois 间谍
Arabe الجاسوس
Portugais espião
Russe шпион
Japonais スパイ
Basque espioi
Corse spia
Source : Google Translate API

Synonymes de « espion »

Source : synonymes de espion sur lebonsynonyme.fr
Partager