La langue française

Esbrouffe

Définitions du mot « esbrouffe »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESBROUF(F)E,(ESBROUFE, ESBROUFFE) subst.

Fam. Déploiement de manières et de propos fanfarons et hâbleurs pour en imposer ou étourdir l'entourage. Faire de l'esbroufe; un coup d'esbroufe. (Quasi-)synon. bluff, épate.Enfin tout l'esbrouffe du commerce, on achète l'avis des hommes de science ou d'art (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 317).Et puis cette méchante peste de MmeDethieux peut faire dans le monde autant d'esbroufe qu'elle voudra (Martin du G., Devenir,1909, p. 162):
Ce sera Duras qui mènera tout, et vous savez s'il aime à faire des embarras, dit le duc qui n'était jamais arrivé à connaître le sens précis de certains mots et qui croyait que faire des embarras voulait dire faire non pas de l'esbroufe, mais des complications. Proust, Guermantes 1,1920, p. 239.
P. méton. Moyen tapageur, manifestation faisant sensation pour en imposer. Elle avalait comme parole d'Évangile toutes ses balivernes, ses esbroufes (Arnoux, Rhône,1944, p. 128).
Locutions
Obtenir qqc. à l'esbroufe. Obtenir quelque chose par bluff, hâblerie, de façon plus ou moins honnête. Enlever un contrat à l'esbroufe; le faire à l'esbroufe. Afin de cacher, de son bicorne de général, grade acquis par l'escroquerie, à l'esbroufe (...) le trou de sa culotte (Arnoux, Roi,1956, p. 169).
Vol à l'esbroufe. Vol pratiqué en bousculant violemment une personne et en profitant de son ébahissement pour la délester. L'Allemand est un excellent tireur à l'esbrouffe, genre de vol très ancien, consistant à bousculer violemment une personne, et profiter de son ahurissement pour lui enlever son portefeuille (Macé, Joli monde,1887, p. 155).
Rem. Tous les dict. gén. consultés font de ce terme un subst. fém. sauf Littré et Guérin 1892 qui le donnent comme masc. Le genre est gén. peu apparent en raison de l'art. déf. l', et les auteurs eux-mêmes divergent quant au genre de ce subst. bien que le fém. soit plus fréquemment utilisé. Ça reçoit, ça fait, comme nous disons, un esbrouffe du diable (Balzac, Comédiens, 1846, p. 323). Tu as pris un mauvais moment pour faire une esbrouffe pareille (Halévy, Fam. Cardinal, 1883, p. 159).
Prononc. et Orth. : [εsbʀuf]. Ds Ac. 1932 avec 1 f; cf. aussi ds Littré, DG, Nouv. Lar. ill., Rob. et Quillet 1965. Avec 2 f ds Besch. 1845 et Lar. 19e. On admet les 2 orth. ds Guérin 1892 et ds Lar. 20e-Lar. Lang. fr. Les auteurs, tant du xixeque du xxes., utilisent les 2 graph. avec, semble-t-il, une préférence pour l'orth. avec 2 f. Étymol. et Hist. 1. Ca 1815 esbrouf « coup de force » (Winter, Chanson ds Mém. de Vidocq, t. III, p. 296 d'apr. G. Esnault ds Fr. mod. t. 14, p. 58); 1821 grinchir à l'esbrouff « voler avec coup de force » (Ansiaume, Arg. bagne Brest, fo11 vo, § 282); 2. 1827 esbrouffe « air important » (Un Monsieur comme il faut, p. 17). Prob. empr. au prov. mod. esbroufe, niçois esbrouf, propr. « ébrouement », aussi « gestes brusques, tapage, embarras » (cf. faire sis esbroufe, faire d'esbroufe « se donner de grands airs »; v. Mistral), déverbal de esbroufa (esbrouffer*). Fréq. abs. littér. : 16. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 263, 272. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 90. − Quem. DDL t. 2. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 237. − Sain. Lang. par. 1920, p. 505, 511.

Wiktionnaire

Nom commun

esbrouffe \ɛs.bʁuf\ féminin invariable

  1. Variante orthographique de esbroufe.
    • ce n’est pas la peine de faire tant d’esbrouffe, puisque je me rends. — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 2, page 1198)

Forme de verbe

esbrouffe \ɛs.bʁuf\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe esbrouffer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe esbrouffer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe esbrouffer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe esbrouffer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe esbrouffer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « esbrouffe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
esbrouffe ɛsbruf

Citations contenant le mot « esbrouffe »

  • Facile de se balader rue de la Ré ou dans St Jean , mais quand il faut aller à la Guille ou dans les quartiers " chauds " en banlieue , là les militaires ils chient dans leur froque , c'est d'ailleurs pour ça qu'ils n'y vont pas !! !! Bref , de la grande esbrouffe !!! Lyonmag.com, Lyon : le chef d’état-major de l’armée de Terre en visite auprès des soldats de l’opération Sentinelle
  • Courageux, certes. Mais roi de l'esbrouffe, du baratin et prêt à tout pour atteindre ses objectifs, ce qui lui a valu quelques mois de taule. Bon, ne l'accablons pas, surtout maintenant. Mais on peut s'intéresser plutôt à des gens exemplaires. Il y en a des tas... midilibre.fr, "Au plus mauvais point que j'ai connu depuis trois ans" : Bernard Tapie se confie sur son état de santé - midilibre.fr
  • Scorpion : Après une interminable période de nidification, vous déploierez enfin vos ailes et accéderez à la reconnaissance tant attendue ! Signe d’eau sensible et délicat, vous saurez triompher de vos inhibitions pour dévoiler à la face du monde toute l’étendue de vos talents. Sans esbrouffe mais avec panache, vous sortirez du bois à point nommé sachant surfer sur une opportunité inespérée. Une superbe année en perspective, riche de rencontres et d’accomplissements personnels. Le7tv.ma, Ce que cache 2021 pour chaque signe astrologique ! – Le7tv.ma
  • La nouvelle Octavia aurait pu se contenter d'appliquer la recette à succès de sa devancière (2,6 millions d'exemplaires écoulés grâce à un rapport qualité-technologie-prix au top), mais Prague a ajouté un… supplément d'âme. Volant à deux branches - aussi aérien que les sublimes poignées de portières intérieures -, commandes chromées à souhait du levier de vitesse automatique et ligne dépourvue d'esbrouffe (même en break) donnent le sentiment d'être au volant d'un mélange réussi d'Audi, Jaguar et Volvo à prix doux. Chapeau. Les Echos, Octavia, l'excellent choix | Les Echos

Traductions du mot « esbrouffe »

Langue Traduction
Anglais brouffe
Espagnol brouffe
Italien brouffe
Allemand brouffe
Chinois 布罗夫
Arabe بروفي
Portugais brouffe
Russe буфф
Japonais ブローフ
Basque brouffe
Corse brouffe
Source : Google Translate API

Synonymes de « esbrouffe »

Source : synonymes de esbrouffe sur lebonsynonyme.fr

Esbrouffe

Retour au sommaire ➦

Partager