La langue française

Errements

Sommaire

  • Définitions du mot errements
  • Étymologie de « errements »
  • Phonétique de « errements »
  • Évolution historique de l’usage du mot « errements »
  • Citations contenant le mot « errements »
  • Traductions du mot « errements »
  • Synonymes de « errements »

Définitions du mot errements

Trésor de la Langue Française informatisé

ERREMENTS1, subst. masc. plur.

Vx et littér. Manière d'agir, de se comporter. Vous y suivrez, j'espère, jeune homme, les errements de monsieur le Premier (Balzac, Cath. de Médicis,Martyr calv., 1841, p. 256):
M. David apprit à la peinture à déserter les traces des Lebrun et des Mignard, et à oser montrer Brutus et les Horaces. En continuant à suivre les errements du siècle de Louis xiv, nous n'eussions été, à tout jamais, que de pâles imitateurs. Stendhal, Racine et Shakespeare,1823, p. 4.
Prononc. et Orth. : [ε ʀmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1167 « conduite, comportement habituel » (G. d'Arras, Ille et Galeron, éd. F. Cowper, 2447). Dér. de l'a. fr. errer « voyager; agir, se conduire » (v. errant1); suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 28. Bbg. Pamart (P.). Attention! route glissante ou les promenades étymol. Vie Lang. 1968, pp. 289-293.

ERREMENTS2, subst. masc. plur.

A.− Action d'aller çà et là sans but précis. Les errements de mains tremblotantes autour d'un petit corps aimé (Goncourt, Journal,1892, p. 259).
Rare, au sing. Assurer à ses gestes le maximum d'efficacité, en éliminant tout errement (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 25).
Au fig. Votre esprit se plaît dans un doux errement (Rostand, Princesse loint.,1895, p. 70).
B.− Péj. Habitude néfaste, manière d'agir blâmable. Persévérer dans ses errements. Ces déplorables errements de l'esprit de parti (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 374).Ne pas retomber dans les vieux errements (Martin du G., Thib.,Épil., 1940, p. 976).
« Et les hommes, que penseront-ils de moi, dont ils avaient une opinion si élevée, quand ils apprendront les errements de ma conduite, la marche hésitante de ma sandale, dans les labyrinthes boueux de la matière, et la direction de ma route ténébreuse à travers les eaux stagnantes et les humides joncs de la mare... » Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 247.
Prononc. et Orth. Cf. errements1. Étymol. et Hist. I. Av. 1755 péj. « mauvaises habitudes » (Saint-Simon, Mém., t. 4, LVIII ds Rob.). II. 1892 « action d'errer, d'aller çà et là » (Goncourt, loc. cit.). I de errements1avec infl. sém. de erreur*. II dér. de errer*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 37.

Wiktionnaire

Nom commun

errements masculin pluriel

  1. Manière dont une affaire est conduite.
    • Reprendre, suivre les errements d’un parti.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ERREMENTS. n. m. pl.
Manière dont une affaire est conduite. Reprendre, suivre les errements d'un parti. Ce mot, employé le plus souvent dans un sens péjoratif, n'implique pourtant pas forcément une idée de blâme.

Littré (1872-1877)

ERREMENTS (ê-re-man) s. m. plur.
  • Procédé habituel, en parlant d'affaires. Suivre les derniers, les anciens errements. Suivre les vieux errements, faire une chose comme on la faisait autrefois. Bissy dans les mêmes errements [ayant les mêmes intentions] le soutenait [Godet] de toutes ses forces naissantes, Saint-Simon, 415, 225.

HISTORIQUE

XIIe s. Merci clamant [demandant] de mon fol errement, [je] Ferai la fin de mes chansons oïr, Couci, X. Je deïsse et l'estre et l'errement, Se j'osaisse en faire mention De la grant court de France au dous renom, Hues de la Ferté, Romanc. p. 182.

XIIIe s. Et si baille on toz les erremens du plet [procès] ou copie du dit as temoins, Beaumanoir, VI, 14.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « errements »

De l’ancien français errer (« voyager »), du latin errare (« errer »), avec le suffixe substantivant -ment. Le sens négatif, absent de l’étymologie, provient de l’influence sémantique de verbe homophone errare (« faire fausse route, se tromper) », à l’origine du nom erreur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

L'ancien verbe errer, cheminer, procéder, qui vient non de errare, mais de itinerare, faire voyage (voy. ERRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « errements »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
errements ɛrmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « errements »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « errements »

  • Une fois nos passions satisfaites, nous comptons pour rien nos promesses et nos errements. De Catulle
  • C’est un Coluche masqué, qui se serait sans doute bien marré des errements de nos décideurs, qui accueille en photo le visiteur estival des Restos du cœur, à l’antenne située rue Joseph Cugnot, zone de Joffrery. Autour de lui, les bénévoles habituels, qui n’ont jamais compté ni leurs sous ni leur temps pour faire vivre une structure impactée comme beaucoup par la crise du coronavirus. "Des personnes de chez nous ont eu le Covid-19, qui travaillaient à l’entrepôt de Toulouse. On a dû du coup avoir une fermeture prolongée à Muret. Et quand on a rouvert à la mi-avril, la distribution se faisait à l’extérieur avec des poches préparées à l’avance, avec les règles sanitaires d’usage", expliquent Anne-Marie et Brigitte, de la direction des Restos de Muret. ladepeche.fr, Muret. Restos du cœur : un été encore plus solidaire - ladepeche.fr
  • Le leader de Pastef d’ajouter : “Je tiens à me désolidariser, en tant que député, de cette mascarade. Les errements et tergiversations du gouvernement dans la gestion de cette crise sanitaire nous valent la situation d’incertitude que le peuple vit en ce moment. Au-delà, cela augure du rôle de blanchiment qui sera celui de l’Assemblée nationale quant au tong-tong politico affairiste sur les mille milliards de la lutte contre la Covid. Toutes les ordonnances prises par Macky Sall dans le cadre de la loi d’habilitation seront mécaniquement ratifiées, sans détails et justificatifs des dépenses, ni débat. Nous avions averti sur le danger de voter une telle loi d’habilitation au profit de prébendiers étatiques notoires.” Senego.com - Actualité au Sénégal, toute l'actualité du jour, Errements gestion Covid-19: Sonko dénonce une mascarade de Niass et Cie... - Senego.com
  • Ainsi, la cagnotte regroupant toutes les amendes payées au cours de la saison (retards à l’entraînement, oublis de matériel, dérogations aux règles de vie collectives…) a-t-elle été reversée à trois associations caritatives. ELA, Rafael Lorraine & Inform’Elles recevront donc chacune un tiers de la somme payée par les joueuses Messines et leur staff pour leurs divers errements au cours de l’exercice passé. METZ HANDBALL, Les Dragonnes font un don aux associations ! | METZ HANDBALL

Traductions du mot « errements »

Langue Traduction
Anglais mistakes
Espagnol errores
Italien errori
Allemand fehler
Chinois 错误
Arabe اخطاء
Portugais erros
Russe ошибки
Japonais 間違い
Basque akatsak
Corse sbagli
Source : Google Translate API

Synonymes de « errements »

Source : synonymes de errements sur lebonsynonyme.fr
Partager