La langue française

Érosion

Sommaire

  • Définitions du mot érosion
  • Étymologie de « érosion »
  • Phonétique de « érosion »
  • Évolution historique de l’usage du mot « érosion »
  • Citations contenant le mot « érosion »
  • Images d'illustration du mot « érosion »
  • Traductions du mot « érosion »
  • Synonymes de « érosion »

Définitions du mot érosion

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉROSION, subst. fém.

A.− Emplois concr. Action d'un agent, d'une substance qui ronge, use progressivement; résultat de cette action. Un métal qui peut, paraît-il, résister à l'érosion et à tous les accidents possibles pendant cinq mille ans (Green, Journal,1941, p. 150).
1. GÉOL. Altération de l'écorce terrestre par les agents atmosphériques, hydrologiques, ou par l'action de l'homme. Érosion atmosphérique; érosion du sol; un cycle d'érosion. Nous nous sommes arrêtés aux Mées pour voir de près les très curieux alignements de rochers, aux érosions inexplicables (Gide, Journal,1926, p. 823).Les montagnes, sous l'influence de la neige, des pluies et de l'érosion, s'affaissent peu à peu (Carrel, L'Homme,1935, p. 192).
Érosion éolienne. Mouvement du sol ou du roc causé par l'action du vent (d'apr. Villen. 1974). Le vent, surtout chargé de sable, use, strie, creuse ou polit les roches les plus dures; c'est l'érosion éolienne (Combaluzier, Introd. géol.,1961, p. 82).
2. MÉDECINE
a) Lésion superficielle des tissus de recouvrement (peau, muqueuses) due à une inflammation, un traumatisme. Une peau malade marbrée d'érosions rouges (Huysmans, Marthe,1876, p. 29).Il existe au niveau des mamelons des crevasses ou de petites érosions superficielles qui, depuis plusieurs jours, rendent l'allaitement vraiment douloureux (QuilletMéd.1965, p. 501):
Au haut de la cuisse, le pantalon et la chemise étaient décousus sur quinze centimètres, et on voyait sur la peau non une blessure, mais une érosion rouge et ardente. Montherl., Bestiaires,1926, p. 427.
b) ,,Destruction lente et progressive d'un tissu par une lésion infectieuse ou tumorale (tumeur maligne)`` (Pt Lar. Méd. 1976). Érosion de la substance du cerveau (Cabanis, Rapp. phys. et mor.,t. 1, 1808, p. 348).
B.− P. métaph. et au fig. Lente usure, altération, dégradation. Il n'a jamais connu, le roman, cette « formidable érosion des contours », dont parle Nietzsche (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1080).L'économie mercantile de l'échange et l'économie guerrière de la contrainte (...) ont été soumises à un processus d'érosion qui laisse affleurer les bases inébranlables de l'économie du service (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 366).
En partic. Le persan moderne, presque aussi décrépit que l'anglais, arrivé au dernier terme de l'érosion (Renan, Avenir sc.,1890, p. 206).Celui (...) qui prend souci des accidents de phonétique, de l'altération des signes et des grandes érosions du langage (Saint-John Perse, Exil,1942, p. 227).
ÉCON. Érosion monétaire. Dépréciation progressive de la monnaie. Une monnaie est réputée stable si l'érosion monétaire ne dépasse pas 2,5 % par an (Fin.1976).
Prononc. et Orth. : [eʀozjɔ ̃]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1541 « action d'une substance qui érode, ronge; résultat de cette action » ici méd. « lésion, ulcération » (J. Canappé, Tables anatom. ds Delb. Rec. ds DG); xviiies. géol. (ds Brunot t. 6, p. 624). Empr. au lat. impérial erosio « ulcération » employé au plur. par Pline (ds TLL s.v. 803, 79). Fréq. abs. littér. : 52. Bbg. Quem. DDL t. 8.

Wiktionnaire

Nom commun

érosion \e.ʁo.zjɔ̃\ féminin

  1. (Géologie) Ensemble des phénomènes mécaniques et chimiques de désagrégation des roches et des sols par les agents atmosphériques et par l’eau.
    • Ces montagnes, en raison de leur constitution géologique, sont plus que n’importe quelles autres soumises à l’influence de l’érosion. Les Basses-Alpes s’usent, s’écroulent lentement, modifient leurs contours, tendent à s’aplanir. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • L’érosion et la sédimentation glaciaires avaient laissé de nombreux points tourbeux parfois à des altitudes assez basses. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 58)
    • Dans les dépressions où leur puissance était grande, les prêles ont protégé les roches meubles sous-jacentes, tandis que l’érosion déblayait celles-ci là où cette couverture protectrice était absente ou moins épaisse. — (Bulletin de la Société belge de géologie, de paléontologie et d'hydrologie, vol 57 à 58, 1948, p. 620)
    • Les sols azonaux sont des sols pédologiquement jeunes que l’on observe en particulier sur les pentes rajeunies par l’érosion. Ils présentent des minéraux argileux sous un aspect frais, voisin de celui de la roche-mère originelle. — (J.-J. Franc de Ferrière & C-E. Riedel, Minéraux argileux et vocation des sols du département de la Vienne, dans Revue forestière française, n°2, février 1967)
  2. (Figuré) Dégradation progressive.
    • L’érosion des valeurs.
  3. (En particulier) (Maçonnerie) Perte de la surface originelle de la pierre, entraînant des contours émoussés.
  4. (Vieilli) Action d’une substance qui en attaque une autre, qui la ronge superficiellement.
    • Le coup lui a laissé une érosion à la main.
    • Il y a des maladies qui détruisent les chairs par érosion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉROSION. n. f.
T. didactique. Action d'une substance qui en attaque une autre, qui la ronge superficiellement ou Résultat de cette action. Le coup lui a laissé une érosion à la main. Il y a des maladies qui détruisent les chairs par érosion. Il se dit aussi en parlant de l'Action des eaux. L'érosion des côtes de l'Océan.

Littré (1872-1877)

ÉROSION (é-ro-zion) s. f.
  • Action ou effet d'une substance érosive. On trouva dans le tube intestinal des érosions plus ou moins étendues.

HISTORIQUE

XVIe s. Les anevrismes se font par anastomose, et diapedese, ruption, erosion, et playe, Paré, v, 30.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « érosion »

Du latin erosio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. erosionem, de erosum, supin d'erodere (voy. ÉRODER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « érosion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
érosion erɔsjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « érosion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « érosion »

  • La pierre est immortelle... l'érosion aussi. De Yann Bloyet
  • André Jouanolle, entrepreneur de travaux agricoles à Bourgbarré (35), est un adepte du semis direct. Il possède plusieurs types de semoirs spécifiques pour le semis direct. Dans le hangar agricole, une place est réservée aux 4 semoirs Horsch sème-exact, la 2e machine fabriquée par Horsch en 1982. « Ce semoir vient scalper le sol et la culture en place pour déposer la graine sous le mulch. On sème entre 7 et 10 km/h selon la dureté du terrain. L’objectif est de travailler le sol superficiellement, on ne prend que 2 à 3 cm de terre. Celle-ci est projetée derrière, la graine est déposée puis la terre fine vient la recouvrir. Les débris végétaux se déposent en dernier », décrit simplement André Jouanolle. Ces débris végétaux ont une grande importance puisqu’ils protègent le sol contre les phénomènes d’érosion et de battance. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Limiter l'érosion et la battance en semant sous mulch | Journal Paysan Breton
  • L’érosion des berges de la rivière Saint-Maurice est importante. Radio-Canada.ca, Des riverains inquiets de l'importante érosion des berges de la rivière Saint-Maurice | Radio-Canada.ca
  • L'élyme des sables permet de ralentir l'érosion des berges du fleuve. Radio-Canada.ca, L’élyme des sables, un allié dans la lutte contre l’érosion côtière au Bas-Saint-Laurent | Radio-Canada.ca
  • Face à l’érosion du très rentable pastis, le géant français lance une version aromatisée et bio pour séduire un public plus jeune. Challenges, Face à l'érosion du pastis, Ricard lance une version jeune - Challenges
  • Ce vendredi, à la mairie d’Auradé, se tient une rencontre sur la lutte contre l’érosion des sols, et plus particulièrement sur une expérience menée à Auradé et dans le bassin-versant de la Gascogne Toulousaine. Les récents orages sur le secteur ont une nouvelle fois arraché la terre des champs… sauf là où le sol était protégé par la culture en couvert végétal de la fève. ladepeche.fr, L'Isle-Jourdain. La fève pour protéger les sols contre l’érosion - ladepeche.fr
  • Tout récemment, où il a été accueilli par Marie-Thé Olivesi, maire et Charles Colombani, premier adjoint. Il était accompagné de M. Boulet, directeur départemental des territoires et de la mer (DDTM), assisté de deux collaborateurs, et de M. Rey, directeur régional du bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), dans le cadre de la politique de lutte contre l'érosion marine engagée par la commune. Corse Matin, Le problème de l'érosion préoccupe la municipalité | Corse Matin

Images d'illustration du mot « érosion »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « érosion »

Langue Traduction
Anglais erosion
Espagnol erosión
Italien erosione
Allemand erosion
Chinois 侵蚀
Arabe التعرية
Portugais erosão
Russe эрозия
Japonais 侵食
Basque higadura
Corse erosione
Source : Google Translate API

Synonymes de « érosion »

Source : synonymes de érosion sur lebonsynonyme.fr
Partager