La langue française

Équivalence

Définitions du mot « équivalence »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉQUIVALENCE, subst. fém.

Fait d'être équivalent.
A.− [Le compl. du nom, explicité ou resté implicite, désigne des choses quantifiables que l'on compare] Fait d'être de même valeur quantitative. La loi fondamentale du commerce étant l'équivalence des produits échangés, tout ce qui détruit cette équivalence viole la loi (Proudhon, Propriété,1840, p. 250).Travaux d'Albert Einstein concluant à l'équivalence de la masse et de l'énergie (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 15).
Locutions
Avec équivalence (vieilli). C'est un besoin d'échanger nos produits contre d'autres produits : c'est un droit que cet échange soit fait avec équivalence (Proudhon, Propriété,1840p. 343).
À équivalence. Pour nourrir (...) à équivalence un bon sol, il faut par hectare 22 000 kilos de fumier de bergerie, 30 000 d'écurie, 40 000 d'étable (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 200).
Spécialement
1. GÉOM. [Le compl. du nom désigne des figures, des volumes] Fait d'être de surface égale, de volume égal, mais non superposable. L'équivalence de deux figures géométriques se démontre géométriquement par des additions ou des soustractions d'éléments superposables (Hamelin, Élém. princ. représ.,1907, p. 110).
2. PHYS. Équivalence (des forces). Fait que chaque forme d'énergie est équivalente à une autre forme d'énergie. Principe, théorie de l'équivalence des forces (cf. cinématique ex. 3).
B.− [Le compl. du nom, explicité ou resté implicite, désigne des choses non quantifiables que l'on compare] Fait d'être de même valeur qualitative. L'hypothèse d'une équivalence entre l'état cérébral et l'état psychologique (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 182).Étudiant la situation militaire française en face de l'Allemagne, il [le général Michel] proclamait la quasi équivalence des formations actives et de réserve (Joffre, Mém.,t. 1, 1931, p. 7):
Si l'on commence par poser une sorte d'équivalence de tous les moments du temps ou de tous les lieux de l'espace, je ne peux pas ne pas regarder comme une question insoluble celle de savoir pourquoi mon point d'insertion est celui-ci, non celui-là. Marcel, Journal,1922, p. 284.
En partic. Valeur identique officiellement admise entre les diplômes ou titres universitaires français d'origines différentes ou entre des diplômes ou titres universitaires étrangers et ceux décernés en France. Décret du 15 février 1921 relatif aux équivalences de licence en vue du doctorat (Encyclop. éduc. Fr.,1960, p. 226).
Loc. Être admis en équivalence. La liste des titres étrangers admis en équivalence de la licence ès sciences en vue du doctorat ès sciences a été fixée par l'arrêté du 6 octobre 1924 modifié (Encyclop. éduc. Fr.,1960,p. 226).
Prononc. et Orth. : [ekivalɑ ̃:s]. Ds Ac. 1878 et 1932. Cf. équi-. Étymol. et Hist. Ca 1330 (G. de Diguleville, Pélerinage vie hum., 13013 ds T.-L.). Du lat. médiév. aequivalentia « qualité, valeur égale » (1185 ds Mittellat. W.). Fréq. abs. littér. : 124.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉQUIVALENCE, subst. fém.

Fait d'être équivalent.
A.− [Le compl. du nom, explicité ou resté implicite, désigne des choses quantifiables que l'on compare] Fait d'être de même valeur quantitative. La loi fondamentale du commerce étant l'équivalence des produits échangés, tout ce qui détruit cette équivalence viole la loi (Proudhon, Propriété,1840, p. 250).Travaux d'Albert Einstein concluant à l'équivalence de la masse et de l'énergie (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 15).
Locutions
Avec équivalence (vieilli). C'est un besoin d'échanger nos produits contre d'autres produits : c'est un droit que cet échange soit fait avec équivalence (Proudhon, Propriété,1840p. 343).
À équivalence. Pour nourrir (...) à équivalence un bon sol, il faut par hectare 22 000 kilos de fumier de bergerie, 30 000 d'écurie, 40 000 d'étable (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 200).
Spécialement
1. GÉOM. [Le compl. du nom désigne des figures, des volumes] Fait d'être de surface égale, de volume égal, mais non superposable. L'équivalence de deux figures géométriques se démontre géométriquement par des additions ou des soustractions d'éléments superposables (Hamelin, Élém. princ. représ.,1907, p. 110).
2. PHYS. Équivalence (des forces). Fait que chaque forme d'énergie est équivalente à une autre forme d'énergie. Principe, théorie de l'équivalence des forces (cf. cinématique ex. 3).
B.− [Le compl. du nom, explicité ou resté implicite, désigne des choses non quantifiables que l'on compare] Fait d'être de même valeur qualitative. L'hypothèse d'une équivalence entre l'état cérébral et l'état psychologique (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 182).Étudiant la situation militaire française en face de l'Allemagne, il [le général Michel] proclamait la quasi équivalence des formations actives et de réserve (Joffre, Mém.,t. 1, 1931, p. 7):
Si l'on commence par poser une sorte d'équivalence de tous les moments du temps ou de tous les lieux de l'espace, je ne peux pas ne pas regarder comme une question insoluble celle de savoir pourquoi mon point d'insertion est celui-ci, non celui-là. Marcel, Journal,1922, p. 284.
En partic. Valeur identique officiellement admise entre les diplômes ou titres universitaires français d'origines différentes ou entre des diplômes ou titres universitaires étrangers et ceux décernés en France. Décret du 15 février 1921 relatif aux équivalences de licence en vue du doctorat (Encyclop. éduc. Fr.,1960, p. 226).
Loc. Être admis en équivalence. La liste des titres étrangers admis en équivalence de la licence ès sciences en vue du doctorat ès sciences a été fixée par l'arrêté du 6 octobre 1924 modifié (Encyclop. éduc. Fr.,1960,p. 226).
Prononc. et Orth. : [ekivalɑ ̃:s]. Ds Ac. 1878 et 1932. Cf. équi-. Étymol. et Hist. Ca 1330 (G. de Diguleville, Pélerinage vie hum., 13013 ds T.-L.). Du lat. médiév. aequivalentia « qualité, valeur égale » (1185 ds Mittellat. W.). Fréq. abs. littér. : 124.

Wiktionnaire

Nom commun

équivalence \e.ki.va.lɑ̃s\ féminin

  1. (Didactique) Égalité de valeur.
    • Équivalence des forces.
    • L’équivalence des titres de deux candidats, des droits de deux adversaires.
  2. (Logique) Relation entre deux propositions ou affirmations ayant même valeur de vérité.
  3. (Mathématiques) Relation réflexive, symétrique et transitive.
    • L’égalité est une relation d’équivalence, une équivalence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉQUIVALENCE. n. f.
T. didactique. Égalité de valeur. Équivalence des forces. L'équivalence des titres de deux candidats, des droits de deux adversaires.

Littré (1872-1877)

ÉQUIVALENCE (é-ki-va-lan-s') s. f.
  • Terme didactique. Qualité de ce qui est équivalent. L'Église latine n'a pas admis l'équivalence [des deux termes hypostase et substance], Cournot, Traité de l'enchaînem. de nos connaiss. t. II, p. 446.

    Dans le droit universitaire, obtention d'un grade de l'université de France, sans examen ni thèse, par un gradué d'une université étrangère ; on lui accorde l'équivalent du grade qu'il a dans son pays.

    Terme de physique. L'équivalence des forces, théorie dans laquelle on démontre que les forces de la nature, ne se perdant jamais, ne font que se convertir en une somme équivalente d'autres forces ; ainsi la lumière se convertit en chaleur, la chaleur en électricité, l'électricité en chaleur, et ainsi de suite.

HISTORIQUE

XIVe s. Nul ne leur peut onques retribuer ceste equivalence, Oresme, Eth. 267.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « équivalence »

Équivalent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1361) De équivalent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « équivalence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
équivalence ekivalɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « équivalence »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « équivalence »

  • Interpréter consiste toujours à mettre en équivalence deux textes : celui de l'auteur, celui de l'interprète. De Tzvetan Todorov / Symbolisme et interprétation
  • Le premier baiser à la tempe, le premier murmure à l'oreille n'ont jamais reçu équivalence de musique ou de parole. De Rina Lasnier / Miroirs
  • Le droit de l’Union ne fait pas obstacle à l’application des rapports d’équivalence aux durées maximales de travail fixées par le droit national dès lors que sont respectés les seuils et plafonds communautaires, pour l’appréciation desquels les périodes de travail effectif doivent être comptabilisées dans leur intégralité, sans possibilité de pondération. , Respect des durées maximales du travail et régime d’équivalence - Temps de travail | Dalloz Actualité
  • Le ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors annonce l’ouverture de l’appel à candidatures pour l’obtention du “prix national pour la meilleure initiative réalisant l’égalité et l’équivalence des chances entre les femmes et les hommes ” et ce au titre de l’année 2020. Webmanagercenter, Appel à candidatures pour l'obtention du "Prix national pour la meilleure initiative réalisant l'égalité et l'équivalence des chances entre les femmes et les hommes" au titre de l'année 2020 | Webmanagercenter
  • Pour l’accompagner dans sa longue vie, le logiciel (Samsung Magician) l’accompagnera afin de réaliser vos copies ou même de contrôler ses performances à votre guise. Ce 860 QVO est rodé pour tourner votre ordinateur pendant longtemps. Un excellent SSD qui se plus est garanti trois ans ou en équivalence de 1 440 TO d’écriture. Celui-ci peut également se convertir en SSD externe à l’aide d’accessoires non fournis avec bien entendu. Presse-citron, Bon Plan : ce SSD Samsung 1 To à prix cassé sur Amazon (-34%)

Traductions du mot « équivalence »

Langue Traduction
Anglais equivalence
Espagnol equivalencia
Italien equivalenza
Allemand gleichwertigkeit
Chinois 等价
Arabe التكافؤ
Portugais equivalência
Russe эквивалентность
Japonais 等価
Basque baliokidetza
Corse equivalenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « équivalence »

Source : synonymes de équivalence sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « équivalence »

Équivalence

Retour au sommaire ➦

Partager