Enchérir : définition de enchérir


Enchérir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENCHÉRIR, verbe.

A.− Emploi trans.
1. Rendre plus cher. La guerre a tout enchéri (Ac.1932).Il y a une exception à faire pour les maisons d'habitation : l'impôt qu'on fait payer au propriétaire enchérit les loyers (Say, Écon. pol.,1832, p. 530).
2. Faire monter le prix d'un produit, d'un article dans une vente à la criée. Deux femmes, bien vêtues, grandes comme des mâts, enchérissaient, par clins d'œil au crieur, un lot de trente-six paniers de rougeots (Hamp, Marée,1908, p. 25).
P. ext. [Avec un compl. second. prép.] Enchérir qqc. de.Ajouter, compléter de manière désagréable :
1. Notre mère, qui avait raté sa vocation de surveillante pour centrale de femmes, se chargea de veiller à sa plus stricte application et de l'enchérir [un règlement] peu à peu de décrets prétoriens. H. Bazin, Vipère au poing,1948, p. 51.
B.− Emploi intrans.
1. [Constr. abs.]
a) [Le suj. désigne un produit, un service] Devenir plus cher. Les vivres enchérissaient. Le peuple craignait la famine (...) les accapareurs la préparaient (France, Dieux ont soif,1912, p. 66).
b) Au fig. Intervenir pour renforcer, accentuer ce qui a été dit ou fait :
2. « ... il y a des jours où la lecture des journaux me semble fort agréable (...) », interrompit ma tante Flora (...) « Quand ils parlent de choses ou de gens qui nous intéressent! » enchérit ma tante Céline. Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 26.
2. [Constr. prép.] Enchérir sur qqn ou qqc.
a) [Dans une vente] Faire monter les enchères. Madame la marquise de T... hésitait pour acheter un meuble sur lequel enchérissait Madame D... (Dumas fils, Dame Cam.,1848, p. 18).
Rem. Dans ce sens, on trouve aussi la constr. abs. On va vendre aux enchères le domaine. Les fermiers se sont concertés pour enchérir (Dumesnil, Hist. théâtre lyr. 1953, p. 108).
b) Au fig. Ajouter en quantité, poids, perfection, etc., à ce qui a été dit ou fait auparavant :
3. Ainsi par cette dernière clause qui étoit l'objet évident de toute cette trame, on encherissoit encore sur l'article inique de l'ordonnance de 1669... Robespierre, Discours,Pour la restitution des biens communaux, t. 6, 1790, p. 220.
Rem. Dans ce cas, la nature de l'ajout est parfois précisée par un compl. prép. de. Enchérir de ... sur. Mais il exige davantage : il faut enchérir de courtoisie sur l'adversaire, lui faire confiance par principe et le combattre sans animosité (Jeux et sp., 1967, p. XIII).
Rem. gén. Quand il s'agit de vente aux enchères, l'usage est de dire surenchérir pour désigner les enchères suivantes; dans ses autres accept. enchérir prend souvent la forme préfixée renchérir.
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃ ʃeʀi:ʀ], (j')enchéris [ɑ ̃ ʃeʀi]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. a) 1172-74 « élever en dignité » (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 2963), seulement au Moy. Âge (T.-L.); b) ca 1195 « rendre plus cher (d'une denrée) » (Ambroise, Guerre sainte, 10596 ds T.-L.). Dér. de cher*; préf. en-*; dés. -ir. Fréq. abs. littér. : 42.
DÉR.
Enchérissement, subst. masc.Hausse, augmentation des prix. Enchérissement des vivres, des légumes, du pain; enchérissement de la vie. La liberté absolue du commerce (...) est une cause d'enchérissement et de disette (Proudhon, Syst. contrad. écon.,t. 2, 1846, p. 41). [ɑ ̃ ʃeʀismɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. 1reattest. 1213 enchierissement (Faits des Romains, 59, 7 d'apr. Flutre ds Romania t. 65, p. 490); du rad. du part. prés. de enchérir, suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 5.

Enchérir : définition du Wiktionnaire

Verbe

enchérir \ɑ̃.ʃe.ʁiʁ\ intransitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Devenir plus cher.
    • Les blés ont fort enchéri, 'sont fort enchéris.
    • Toutes les marchandises enchérissent.
  2. Mettre enchère sur quelqu’un.
    • Il a fait venir des gens pour enchérir.
  3. (Figuré) Ajouter à ce qu’un autre a dit, a fait ou bien à ce que l’on a dit ou fait soi-même. — Note : Il se prend aussi bien en bonne qu’en mauvaise part.
    • Un tel nous avait traités magnifiquement, mais cet autre a bien enchéri sur lui.
    • Enchérir sur l’éloquence des anciens.
    • Il voulut enchérir sur les éloges qu’on leur avait déjà prodigués.
    • La mère, prompte à enchérir l'humble vérité, affirmait avoir entendu le crâne de l'enfant péter ni plus ni moins qu'une coque de noix sous le talon. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 79)
    • (Figuré)Ce mot enchérit sur tel autre, Il ajoute à l’idée que tel autre exprime.

enchérir transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre plus cher.
    • La guerre a tout enchéri.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Enchérir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENCHÉRIR. v. tr.
Rendre plus cher. La guerre a tout enchéri. Il est plus souvent employé intransitivement et signifie Devenir plus cher. Les blés ont fort enchéri, sont fort enchéris. Toutes les marchandises enchérissent. Il signifie aussi Mettre enchère sur quelqu'un. Il a fait venir des gens pour enchérir. Il signifie figurément dans cette acception Ajouter à ce qu'un autre a dit, a fait ou bien à ce que l'on a dit ou fait soi-même. Il se prend aussi bien en bonne qu'en mauvaise part. Un tel nous avait traités magnifiquement, mais cet autre a bien enchéri sur lui. Enchérir sur l'éloquence des anciens. Il voulut enchérir sur les éloges qu'on leur avait déjà prodigués. On le dit quelquefois des Choses, comme dans cette phrase, Ce mot enchérit sur tel autre, Il ajoute à l'idée que tel autre exprime.

Enchérir : définition du Littré (1872-1877)

ENCHÉRIR (an-ché-rir)
  • 1 V. a. Mettre une enchère sur quelque chose. Enchérir une maison.

    Fig. Aller au delà. Monsieur, il n'y a pas moyen d'enchérir ce que vous m'avez écrit, Guez de Balzac, Lett. 23, liv. IV.

    Cet emploi a vieilli, on dit maintenant, en ce sens, enchérir sur, en prenant le verbe au sens absolu ou neutre.

  • 2 V. n. Mettre une enchère, des enchères. Il a fait venir des gens pour enchérir. Enchérir sur un autre. Les riches ayant commence à enchérir sur les pauvres, à porter beaucoup plus haut ces rentes, et à chasser par ce moyen les pauvres de leurs possessions, Rollin, Traité des Ét. 3e part. ch. 2.

    Fig. Aller au delà, faire plus qu'un autre. Et moi, pour enchérir par-dessus ses efforts, Je verrai mettre en cendre et ma main et mon corps, Du Ryer, Scévole, V, 4. Ta mort pour me déplaire enchérit sur ta vie, Tristan, Mort de Chr. V. 5. La renommée qui enchérit toujours sur la vérité, Perrot D'Ablancourt, Tacite, 474. Quand l'absurde est outré, l'on lui fait trop d'honneur De vouloir par raison combattre son erreur ; Enchérir est plus court, sans s'échauffer la bile, La Fontaine, Fabl. IX, 1. Enchérissez sur les tendresses Que vous eûtes pour lui, La Fontaine, Fiancée. Une chose dite entre eux peu clairement en entraînait une autre plus obscure, sur laquelle on enchérissait par de vraies énigmes, toujours suivies de longs applaudissements, La Bruyère, V.

    Ce mot enchérit sur tel autre, il ajoute à l'idée qu'il exprime.

  • 3 V. a. Augmenter le prix d'une marchandise. Ce journalier enchérit. son travail. Ce marchand enchérit ses produits.
  • 4 V. n. Devenir plus cher. La viande enchérit. On a vendu mon blé trois jours avant qu'il soit enchéri, Sévigné, 351.

    Il se conjugue avec les auxiliaires avoir ou être ; dans le premier cas, cela indique l'action ; dans le second, l'état : le blé a enchéri au marché dernier ; le blé est enchéri depuis quelque temps.

HISTORIQUE

XIIe s. Beals [beau] reis, se tu voleies encerchier les escriz, Plusurs rois trovereies que Deus out ainz esliz ; Quand il les out el mund muntez e encheriz [aimés, chéris], Mal unt encontre Deu lur mestiers acompliz, Th. le mart. 75.

XIIIe s. Nous pierdons nos gaegnages et nos marceandises ; et nous enchierist li viande cescun jour, Chron. de Rains, 120. Mes li chetif sermonneor, Et li fol large donneor Si forment les enorgueillissent [les femmes], Que lor roses lor enchierissent, la Rose, 7658. Et en cel delai blé enquierist si, que il vient en aussi grant quierté [cherté] ou en plus comme il estoit quant il me fu prestés, Beaumanoir, XXXVII, 5. Miex vaut qu'on sequeure au commun porfit, qu'à le [la] volenté de cix [ceux] qui voelent le tans enquierir [créer la cherté], Beaumanoir, XLIX, 2.

XIVe s. Car par les guerres sont les vivres enchery, Guesclin. 1811818131.

XVe s. Ah ! vous ne sçavez Comment le drap est enchery, Trestout le bestail est pery, Patelin.

XVIe s. Vivez son glossateur encherit d'un aultre exemple de son temps, Montaigne, I, 98. J'encherirois volontiers sur Plutarque et dirois…, Montaigne, I, 323. La force de mon apprehension encherissoit prez de moitié la verité de la chose, Montaigne, II, 52. La vieille lui monstra le lict, et, l'ayant loué en toutes ses qualités, dist qu'elle ne faisoit de l'encherie, si en demandoit cinq sols, Rabelais, Pant. v, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Enchérir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ENCHÉRIR, v. neut. (Comm.) a diverses significations dans le commerce.

Il signifie 1°. offrir d’une marchandise que l’on crie à l’enchere au-dessus du prix qu’en a offert le dernier enchérisseur :

2°. Augmenter de prix, ou devenir plus cher. On dit que des étoffes ou des draps enchérissent, suivant leur rareté, ou celle de la matiere & des ouvriers.

3°. Enchérir signifie encore vendre à plus haut prix que l’on n’a de coûtume. On dit aussi en ce sens renchérir. Voyez l’article Enchere. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « enchérir »

Étymologie de enchérir - Littré

Enchère ; Berry, encherdir, enchardir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de enchérir - Wiktionnaire

 Dérivé de chérir avec le préfixe en-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enchérir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enchérir ɑ̃ʃerir play_arrow

Conjugaison du verbe « enchérir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe enchérir

Évolution historique de l’usage du mot « enchérir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enchérir »

  • En termes simples, les moteurs de recherche comme Google permettent aux annonceurs du Réseau de Recherche de payer pour enchérir sur les mots clés de marque d’un concurrent. Les dernières News, Une solution en 2 étapes pour combattre l'accroupissement de la marque en PPC - Les dernières News
  • Hébergé sur le réseau Internet parallèle Tor, le « Happy Blog » propose d'enchérir sur des packs de documents légaux dérobés chez Grubman Shire Meiselas & Sacks (GSM Law). leparisien.fr, Des hackers mettent aux enchères des contrats confidentiels de stars - Le Parisien
  • Reste à savoir si l'ancien Munichois va enchérir... , Fiorentina, un groupe de supporters tacle Ribéry | Goal.com
  • Invité à enchérir pour un vase de la manufacture de Sèvres, Pierre-Jean Chalençon finissait par remporter l’objet. En apprenant que sa vendeuse comptait sur la somme pour se faire opérer, l’antiquaire s’est montré généreux. Voici.fr, VIDEO Affaire Conclue : le beau geste de Pierre-Jean Chalençon pour aider une vendeuse obligée d'être opérée - Voici
  • Cela devrait vous aider à savoir comment (et si) vous devez enchérir selon vos conditions de marque. Les dernières News, Dois-je enchérir sur des conditions de marque dans SEM? - Les dernières News

Traductions du mot « enchérir »

Langue Traduction
Corse offri
Basque eskaintzea
Japonais 入札すること
Russe делать ставку
Portugais licitar
Arabe للمزايدة
Chinois 投标
Allemand bieten
Italien fare offerte
Espagnol ofertar
Anglais to bid
Source : Google Translate API

Synonymes de « enchérir »

Source : synonymes de enchérir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enchérir »


Mots similaires