La langue française

Élasticité

Définitions du mot « élasticité »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLASTICITÉ, subst. fém.

A.− PHYS. Propriété de certains corps ou de certaines matières, qui reprennent, du moins partiellement, leur forme ou leur volume primitifs après qu'a cessé la force qui s'exerçait sur eux. Élasticité des gaz, des liquides, des solides; élasticité des métaux. Quant à l'élasticité de l'air, la chaleur le développe (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 136):
1. ... les lois du monde physique, comme la gravitation qui fait descendre le poids d'une horloge, le magnétisme qui dirige l'aiguille d'une boussole, l'élasticité de l'acier, la pesanteur de l'atmosphère, ... Say, Traité d'écon. pol.,1832, p. 71.
Coefficient d'élasticité. ,,Rapport constant qui existe entre la force P de tension ou de compression par unité de surface du prisme considéré, et l'allongement i ou le raccourcissement qui en résulte sur l'unité de longueur`` (Chabat 1881). Pour étudier le bois au point de vue élastique, (...), il faudrait (...) faire intervenir les 36 coefficients d'élasticité autour d'un point (Campredon, Bois,1948, p. 41).Cf. également coefficient B.
Limite d'élasticité (d'un matériau). ,,La plus petite valeur du travail unitaire à partir de laquelle la déformation reste permanente`` (Noël 1968). On peut employer aussi des aciers à limite d'élasticité et à résistance à la rupture plus élevées (Bourde, Trav. publ.,1928, p. 266).
Module d'élasticité. ,,Quotient de l'effort de traction par l'allongement pour un cylindre de longueur et de section unités; il mesure la rigidité du métal`` (Bat. 1972). Pour connaître les divers degrés d'allongement ou d'élasticité des corps, (...), on les rapporte à une unité connue que l'on appelle module d'élasticité (Bourde, Trav. publ.,1928p. 25).
B.− P. ext., usuel
1. Propriété d'un élément, d'un objet, d'un matériau, doué d'une grande souplesse ou flexibilité. Élasticité du caoutchouc, d'un ressort, d'un sommier. Les bas de soie doivent posséder deux qualités en apparence contradictoires : l'élasticité qui implique un tissage serré − et la transparence (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 222).Des épaisseurs de mousse et d'aiguilles de sapins donnent au sol une élasticité merveilleuse (Green, Journal,1949, p. 254):
2. Quoique leurs tiges [des bouleaux] soient tendres comme celles des bois blancs, creuses comme celles des bambous, et qu'ils portent des cimes fort étendues, elles résistent par leur élasticité aux vents, qui rompraient des colonnes de granit du même diamètre et de la même hauteur. Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 93.
Rem. On relève qq. ex. dans lesquels le subst. est au plur., dans des tournures brachylogiques où le subst. est employé à la place de l'adj. correspondant. C'est un procédé du « style artiste », lancé dans la 2emoitié du xixes., notamment par Les Goncourt : Avec ce trapèze, au bout de ce tremplin des bras, qui développe des élasticités de muscles et de nerfs surhumaines, Gianni faisait mille exercices (E. de Goncourt, Zemganno, 1879, p. 53).
P. métaph. L'apparition de la matière et de ses modes est une nouvelle victoire des choses sur la nécessité : victoire due (...) à l'élasticité du tissu des causes et des espèces (E. Boutroux, Contingence,1874, p. 61).
ANAT. Élasticité des poumons, des tissus. Le système artériel est comme une pompe à feu : il y a écoulement continu à cause de l'élasticité des artères (C. Bernard, Notes,1860, p. 174).Ces attaques de paralysie qui nous foudroient d'abord, mais après lesquelles les muscles tendent peu à peu à reprendre leur élasticité (Proust, Fugit.,1922, p. 616).
2. [En parlant de l'allure, des mouvements d'une pers. ou d'un animal] Aisance, souplesse. Le Colonel, qui retrouva l'élasticité de la jeunesse pour franchir le saut de loup, fut en un clin d'œil devant l'intendant (Balzac, Chabert,1832, p. 127).La démarche avait une raideur, une gaucherie, et en même temps une élasticité, une jeunesse tout à fait nouvelles (Martin du G., Thib.,Pénitenc., 1922, p. 691).
3. Au fig.
a) [En parlant du caractère d'une pers.] Aptitude à se plier, à s'adapter intellectuellement, moralement, à une situation nouvelle. J'aime surtout l'élasticité de cette âme courageuse qui trouvait dans tous les malheurs une raison de rebondir (Barrès, Voy. Sparte,1906, p. 111):
3. Le sentiment prolongé d'un extrême et constant péril produit une usure intérieure qui détend jusqu'à l'anéantir notre élasticité morale. Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 17.
Péj. Élasticité de conscience. Manque de rigueur morale dans les principes ou dans les actes. Il n'y a pas un homme ici qui se regarde (...) comme lié absolument par une promesse; de là, cette élasticité de la conscience dans une foule de cas (Delacroix, Journal,1853, p. 26).
b) [En parlant du sens d'un mot ou d'une phrase, du contenu d'un texte] Possibilité d'être interprété ou appliqué de façon variable. Élasticité d'un budget. Il [M. de Lansac] avait usé (...) de l'élasticité des lois pour se rendre maître de la fortune de sa femme (Sand, Valentine,1832, p. 206).Le pronom très indéfini « on », je l'emploie à dessein, à cause de son vague, de son élasticité : on peut mettre dessous ce que l'on désire (Arnoux, Crimes innoc.,1952, p. 166).
c) [En parlant d'un ensemble organisé] :
4. ... autour de la terre ronde, le firmament lui-même s'enroula. Mais le foyer des sphères était mal placé. Par sa situation il paralysait incurablement l'élasticité du système. Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 240.
d) ÉCON. Élasticité de l'offre et de la demande. ,,Caractéristique donnée soit à l'offre, soit à la demande, pour indiquer qu'elle est susceptible de s'accroître selon diverses circonstances, et notamment sous l'influence des mouvements de prix`` (Baudhuin 1968). La constellation des élasticités d'importation et d'exportation par rapport au revenu et (...) au prix (...), est maintenant connue (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 70).
Rem. On rencontre ds la docum. élasticimètre, subst. masc. Appareil permettant de mesurer les déformations que subit un corps soumis à des forces internes ou externes. Il faut (...) veiller à ce que l'élasticité du verre (...) de la bouteille [de champagne] soit assez grande. Salleron a construit un élasticimètre qui donne d'excellents résultats (Brunet, Mat. vinic., 1925, p. 512).
Prononc. et Orth. : [elastisite]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. 1. [1687 d'apr. Dauzat], av. 1732 (Hecquet ds Trév. 1732); 2. au fig. a) 1767, 23 févr. « énergie, vigueur de l'esprit ou du caractère » (Voltaire, Lett. Chauvelin ds Littré : L'esprit mis à la gêne perd toute son élasticité); b) 1832 « flexibilité » l'élasticité des lois (Sand, Valentine, p. 206). Empr. au lat. sc.elasticitas, dér. de elasticus, v. élastique. Fréq. abs. littér. : 276. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 363, b) 420; xxes. : a) 282, b) 467. Bbg. Gohin 1903, p. 358.

Wiktionnaire

Nom commun

élasticité \e.las.ti.si.te\ féminin

  1. Propriété qu’ont les corps solides d’accepter une déformation temporaire et de reprendre leur forme dès que les causes de cette déformation ont cessé d’agir.
    • L'humidité donne de la souplesse et de l'élasticité aux fils, et c'est en vue de la facilité du travail que les filateurs maintiennent l'air de leurs salles de préparation et de métier à filer à un degré hygrométrique suffisant. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Je me livrais souvent à la pêche. L'humidité avait enlevé beaucoup d'élasticité à mon arc et je préférais harponner les dorades lorsqu'elles passaient à ma portée. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    1. (Physique) Dans le domaine de la fatigue des matériaux, désigne une sollicitation restant dans le domaine élastique (c'est-à-dire sans déformation plastique).
      Les comportements asymptotiques des structures élasto-visco-plastiques soumises à des chargements mécaniques cycliques sont : élasticité, adaptation, accommodation et rochet.
    2. Propriété qu'ont les gaz et les liquides d'accepter une variation temporaire de leur volume, et de reprendre leur volume initial lorsque les causes de cette variation ont cessé d'agir
  2. Mesure de cette propriété.
    • Tous les matériaux sont élastiques. Ceux qui sont communément qualifiés ainsi sont ceux dont l’élasticité est notable.
  3. (Figuré) Faculté de s’élargir.
    • L’élasticité du budget.
    • L’élasticité d’un principe, d’une mesure.
  4. État de l’âme qui se relève après un découragement, un abattement.
    • La bonne fortune rendit à son esprit toute son élasticité.
    • (Par extension) L’élasticité d’une conscience.
  5. (Économie) Variation d'une grandeur provoquée par la variation d'une autre grandeur.
    • On observe qu'une augmentation de prix de 1 % entraîne une baisse des quantités demandées de 7 %, la demande est donc élastique.
    • Les économistes contemporains ont largement étendu la portée du concept d’élasticité en l’employant dans d’autres situations que l’étude de la demande. — (Jacques Bair, « De la dérivée à l’élasticité », Mathématiques et économies, Bibliothèque Tangente no 62, janvier 2018, page 111.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉLASTICITÉ. n. f.
Propriété qu'ont certains corps de résister plus ou moins aux causes qui tendent à les déformer et de reprendre leur forme dès que ces causes ont cessé d'agir. L'élasticité d'une lame d'acier. L'élasticité de l'air. Au figuré, il signifie Faculté de s'élargir. L'élasticité du budget. Il se dit aussi d'un Certain état de l'âme qui se relève après un découragement, un abattement. La bonne fortune rendit à son esprit toute son élasticité. Par extension, L'élasticité d'une conscience. L'élasticité d'un principe, d'une mesure.

Littré (1872-1877)

ÉLASTICITÉ (é-la-sti-si-té) s. f.
  • 1Propriété en vertu de laquelle certains corps reprennent, sans se désagréger, leur état primitif, dès que cesse la cause qui en avait changé la forme ou le volume. Des ressorts qui se détendent ou qui prennent de l'élasticité, Voltaire, Dial. VII, 1.
  • 2 Fig. État d'un esprit, d'une âme comparée à un ressort. Tous les esprits n'ont pas la même élasticité. La misère avait affaibli les ressorts de l'âme de M. André ; le bien-être leur a rendu leur élasticité, Voltaire, l'H. aux 40 écus, Le bon sens de M. André. Il ne faut jamais, dans aucun art, travailler contre son propre sentiment… l'enthousiasme est éteint ; l'esprit mis à la gêne perd toute son élasticité, Voltaire, Lett. Chauvelin, 23 févr. 1767.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « élasticité »

Élastique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de élastique avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « élasticité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
élasticité elastisite

Évolution historique de l’usage du mot « élasticité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « élasticité »

  • La pensée d'une femme est douée d'une incroyable élasticité. Quand elle reçoit un coup d'assommoir, elle plie, paraît écrasée, et reprend sa forme dans un temps donné. De Honoré de Balzac / Une Fille d'Eve
  • La veste est entièrement en Event, cette matière offre une excellente résistance à l'eau, évacue la transpiration, coupe vent et une certaine élasticité. Ce qui rend la veste très agréable à porter. La coupe est très ajustée et plus orientée pour les cyclistes ayant une silouhette de coureur. Mais grâce à son elasticité, elle saura être au plus près de vos sous-maillots et sans occasionner de gêne.Le cuissard long est en super-Roubaix, ce qui se fait le plus généralement désormais. Les coutures sont placées de manière à se faire oublier et celles-ci ne vous gêneront pas dans votre pédalage. Un gros point fort de ce cuissard sont les chevilles recouvertes d'une membrane étanche. Idéal lors de passage dans des flaques d'eau ou sur routes humides pour ne pas avoir les chevilles mouillées par les éclaboussures. , Bike Vélo Test - Cyclism'Actu avait testé : la tenue MS-Tina
  • Mais voilà qu'une équipe de chimistes américains a mis au point le premier hydrogel possédant les propriétés mécaniques d'un cartilage naturel. Celui-ci aurait la même résistance mais aussi la même élasticité et capacité d'amortissement. Science-et-vie.com, Un hydrogel ultra résistant a été conçu pour remplacer le cartilage de genou - Science & Vie
  • Un des grands avantages du cloud est l’élasticité, c’est-à-dire la capacité à adapter son infrastructure en fonction de son besoin réel. Avec une baisse d’activité, cela veut dire moins de serveurs et donc, grâce au système de paiement à l’usage, moins de coûts. Un avantage en temps de crise, surtout lorsque que l’activité ralentit fortement. Siècle Digital, Comment Teads a optimisé ses coûts d'infrastructure pendant la crise du Covid-19 ?
  • L'hypertension est une maladie silencieuse qui touche davantage les personnes d'un âge avancé : moins de 10% des patients ont 18-34 ans contre plus de 65% après 65 ans. On estime que la moitié des personnes qui en sont atteintes ne le sauraient pas. Selon l'Inserm, le vieillissement favorise la perte d’élasticité des artères, ce qui constitue “le premier facteur de risque non modifiable. Mais d’autres facteurs de risques sont déterminés par des habitudes ou une hygiène de vie qu’il est possible de modifier : le surpoids, la sédentarité, une consommation élevée de sel, le tabac ou encore l’alcool.” www.pourquoidocteur.fr, Hypertension : du riz génétiquement modifié pour prévenir et traiter la maladie
  • Des mesures de l’élasticité hépatique basées sur l'ERM ont été effectuées dans le parenchyme hépatique normal et dans les lésions métastatiques. De plus, la taille des métastases hépatiques a été évaluée pendant le traitement et comparée aux résultats de l'analyse MRE. , Évaluer les métastases hépatiques colorectales grâce à l'élastographie par résonance magnétique
  • Avec l'âge, les artères perdent de leur élasticité et s'épaississent. Quand ce phénomène s'accompagne de dépôts graisseux (cholestérol), on parle d'athérosclérose. Medisite, Athérosclérose : symptômes et conséquences
  • Qu’est-ce qu’un OS ‘cloud native’ ? Pour Arnaud LE GALL, System Engineer Aruba Networks - HPE, il s’agit d’une solution développée selon les principes Cloud et qui doit répondre à 4 critères principaux : le modularité, la résilience, la programmabilité et la portabilité. Notons qu’il préfère cette dernière expression à l’élasticité généralement associée aux infrastructures cloud. ZDNet France, L’avenir du réseau par HPE Aruba : switching cloud native, programmable et automatisable - ZDNet

Traductions du mot « élasticité »

Langue Traduction
Anglais elasticity
Espagnol elasticidad
Italien elasticità
Allemand elastizität
Chinois 弹性
Arabe مرونة
Portugais elasticidade
Russe эластичность
Japonais 弾性
Basque elastikotasuna
Corse elasticità
Source : Google Translate API

Synonymes de « élasticité »

Source : synonymes de élasticité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « élasticité »

Élasticité

Retour au sommaire ➦

Partager