La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « déniaisé »

Déniaisé

Définitions de « déniaisé »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉNIAISÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de déniaiser*.
II.− Emploi adj. Qui a perdu sa niaiserie, qui a l'expérience du mal dans le monde. On sent l'homme déniaisé, qui a souffert et qui n'est plus dupe de rien (Amiel, Journal,1866, p. 380).
Spéc. Qui a perdu son innocence dans les choses de l'amour. La croyant déniaisée, ils lui disaient des phrases trop fortes et dont elle ne saisissait pas bien le sens (Bourget, Irrépar.,1884, p. 27).
Rem. On rencontre except. déniaisé employé comme subst. Personne qui a été déniaisée. Le cas n'est pas rare, de déniaisés qui restent (...) reconnaissants à la femme qui les a débarrassés des prémices de leur puberté (E. de Goncourt, Élisa, 1877, p. 66).
Fréq. abs. littér. : 14.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉNIAISER. v. tr.
Rendre quelqu'un moins niais. Il était fort simple, mais son voyage à Paris l'a un peu déniaisé. Les affaires l'ont déniaisé. Il s'est déniaisé en fort peu de temps. Il se déniaisera dans le monde. Il signifie aussi Faire perdre son innocence à un jeune homme ou à une jeune fille.

Littré (1872-1877)

DÉNIAISÉ (dé-ni-è-zé, zée) part. passé.
  • Un garçon déniaisé par le séjour de Paris. Il y a pourtant longtemps qu'il est laquais ; il devrait être déniaisé, Lesage, Turc. V, 4. La Merceret, plus jeune et moins déniaisée que la Giraud, Rousseau, Conf. IV.

    Dans le langage libre, une fille déniaisée, une fille qui a perdu son innocence. Dont Alibech non encor déniaisée…, La Fontaine, Diable en enfer.

    Substantivement. C'est un déniaisé, c'est un homme adroit et ruse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « déniaisé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déniaisé denjɛse

Citations contenant le mot « déniaisé »

  • Dans le Triangle d'or de la marijuana, le Sinaloa, David, jeune homme trop naïf, est capable de tuer un lièvre d'un lancer de pierre mais pas de repérer les filles interdites qui représentent la chasse gardée des trafiquants. Une bagarre qui tourne mal lors d'un bal de village le force à s'exiler à Los Angeles, où il est déniaisé par une « Janis Joplin » dont il tombe éperdument amoureux. Dès lors, toute sa vie sera consacrée à retrouver la rockeuse plutôt qu'à se méfier des redoutables barons de la drogue. Une tragicomédie rocambolesque colorée par l'argot des narcotrafiquants. Les Echos, 6 polars à dévorer ce week-end | Les Echos
  • Je suis un peu agacé par l’emploi du mot « déniaisé » et cette impression qu’ont laissée plusieurs reportages sur les 50 ans d’Expo 67 comme si, avant cet événement, le Québec était peuplé de hillbillies et de lobotomisés. L’actualité, Quand le Québec s’est déniaisé | L’actualité

Traductions du mot « déniaisé »

Langue Traduction
Anglais denial
Espagnol negación
Italien rifiuto
Allemand verweigerung
Chinois 否认
Arabe إنكار
Portugais negação
Russe отрицание
Japonais 拒否
Basque ukazioa
Corse nigazione
Source : Google Translate API

Déniaisé

Retour au sommaire ➦

Partager