La langue française

Dévergonder

Sommaire

  • Définitions du mot dévergonder
  • Étymologie de « dévergonder »
  • Phonétique de « dévergonder »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dévergonder »
  • Citations contenant le mot « dévergonder »
  • Images d'illustration du mot « dévergonder »
  • Traductions du mot « dévergonder »
  • Synonymes de « dévergonder »
  • Antonymes de « dévergonder »

Définitions du mot dévergonder

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉVERGONDER (SE), verbe pronom.

A.− Domaine moral.Se livrer au dévergondage, mener une vie licencieuse et libertine :
Elle pratique l'adultère et elle se dévergonde; les amants se succèdent et, quand ils sont taris, elle les rejette comme des écales. Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 73.
B.− P. ext. S'écarter des préceptes moraux socialement reconnus. Les mœurs de ces montagnards qui étaient honnêtes, lorsqu'ils étaient pauvres, se dévergondèrent (Huysmans, Foules Lourdes,1906, p. 100).
Rem. Certains dict. ont une entrée dévergonder, verbe trans. (Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e, Guérin 1892, Lar. Lang. fr.). On ne trouve qu'un ex. métaph. de cet emploi ds la docum. : Une énorme réserve d'amour me gonflait; parfois elle affluait du fond de ma chair vers ma tête et dévergondait mes pensées (Gide, Immor., 1902, p. 458).
Prononc. et Orth. : [devε ʀgɔ ̃de], (je me) dévergonde [devε ʀgɔ ̃:d]. Ac. 1694-1932 admet le part. passé et adj. dévergondé en soulignant que le verbe n'est pas en usage. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1170 part. passé adj. desvergondé « qui mène une vie déréglée ». (B. de Sainte-Maure, Chron. des ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 14200); [av. 1475 inf. « pousser à la débauche » (G. Chastellain, s. réf. ds L. Dochez, Nouv. dict. de la lang. fr.)]; 1530 (Palsgr., p. 627); 1676 pronom. « se jeter dans la débauche » (Bensérade, Métamorphoses d'Ovide en rondeaux, p. 103); b) 1515 part. passé adj. « qui marque le dévergondage (de quelque chose) » (Boccace, Des nobles malheureux, II, 19, fo45 vods Gdf. Compl.); 2. 1833 fig. part. passé adj. « d'une fantaisie excessive » (Gautier, Jeunes Fr., p. 19 ds Mat., p. 242 : Cela est plus bachique et plus dévergondé, cela a plus de caractère); 1902 inf. « pousser à la fantaisie » (Gide, Immor., p. 458). Dér. avec préf. dé(s)-* (lat. dis-); suff. *; dés. -er, de l'a. fr. vergonde « vergogne » (1erquart du xiiies., Reclus de Molliens, Charité III, 10, Van Hamel ds Gdf.) réfection de l'a. fr. vergo(i)ngne* d'apr. le lat. verecundia. Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Verbe

dévergonder \de.vɛʁ.ɡɔ̃.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se dévergonder)

  1. Faire perdre toute honte, pousser à la débauche, au libertinage, dévoyer.
    • Polly Ann Pringle est une jeune fille bien comme il faut, une élève modèle que même sa meilleure amie Anastasia n’arrive pas à dévergonder — (À propos de la bande dessinée Polly et les pirates)
  2. (Pronominal) Perdre toute honte, en particulier sur le plan des mœurs, adopter un comportement licencieux, se mettre à vivre d’une façon immorale.
    • J’en arrive à souhaiter qu’elle se dévergonde,
      Les joies charnell’s me perdent,
      Qu’elle prenne un amant ou deux qui me secondent…
      — (Georges Brassens, La nymphomane)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉVERGONDER (dé-vèr-gon-dé) v. réfl.
  • Perdre toute honte dans le libertinage, dans la débauche. Plus qu'une femme elle se dévergonde, Benserade, Rondeau, dans RICHELET.

HISTORIQUE

XVIe s. Aubigné fut si desvergogné [eut si peu de vergogne, de réserve] que, le roy luy faisant une honneste reception à Senlis, et luy ayant demandé familierement ce qu'il disoit de ce coup de cousteau que Jean Chastel luy avoit donné dans la levre, ce rustre respondit…, D'Aubigné, Conf. II, 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dévergonder »

Préfixe dé- et désinence -er autour d’un radical vergonde, « vergogne » en ancien français (du latin verecundia).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dé… préfixe, et vergogne, du latin verecundia, qui avait donné aussi vergonder ; provenç. desvergonhar, desvergoignar ; espagn. desvergonzar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dévergonder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dévergonder devɛrgɔ̃de

Évolution historique de l’usage du mot « dévergonder »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dévergonder »

  • L’interprétation est collégialement très bonne. Juliette Binoche est formidable en directrice sévère, mais juste. Yolande Moreau est vraiment drôle en belle-sœur enseignante culinaire. Noémie Lvovsky est impeccable en bonne sœur chargée de l’éducation des demoiselles. Edouard Baer est touchant en banquier au lourd passé. Anamaria Vartolomei est très juste en jeune fille ayant des idées bien arrêtées. Pauline Briand est intéressante dans le rôle de sa meilleure amie souhaitant devenir une bonne épouse. Et Lily Taïeb est amusante en jeune femme voulant se dévergonder. Unification France, La bonne épouse : La critique - Unification France

Images d'illustration du mot « dévergonder »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dévergonder »

Langue Traduction
Anglais shameless
Espagnol desvergonzado
Italien senza vergogna
Allemand schamlos
Chinois 不要脸
Arabe وقح
Portugais sem vergonha
Russe бесстыдный
Japonais 恥知らず
Basque lotsagabeak
Corse vergogna
Source : Google Translate API

Synonymes de « dévergonder »

Source : synonymes de dévergonder sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dévergonder »

Partager