La langue française

Dégueulasse

Sommaire

  • Définitions du mot dégueulasse
  • Étymologie de « dégueulasse »
  • Phonétique de « dégueulasse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dégueulasse »
  • Citations contenant le mot « dégueulasse »
  • Traductions du mot « dégueulasse »
  • Synonymes de « dégueulasse »
  • Antonymes de « dégueulasse »

Définitions du mot dégueulasse

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉGUEULASSE, adj.

Populaire
A.− [En parlant d'une pers., d'un animé ou d'un inanimé] Qui est sale, répugnant, au physique ou au moral. Ces sales dégueulasses dégoûtants (Céline, Mort à crédit,1936, p. 477).Le pont [du bateau] est sale et dégueulasse, maculé de vin (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 170).
Par litote, fam. Pas dégueulasse. Appréciable, agréable. Il était pas dégueulasse, ce petit coq au vin (Rob.Suppl.1970).
Emploi subst., utilisé comme terme d'injure. Synon. pop. de salaud.Pourris, dégueulasses, alcooliques, vous aurez pas la peau de Léopold! (Aymé, Uranus,1948, p. 225).
B.− [En parlant d'un inanimé concr.] Qui est de mauvaise qualité. Du matériel dégueulasse et des mitrailleuses à la noix (Malraux, Espoir,1937, p. 680).
Prononc. : [degœlas] ou [-gø-]. [œ] ouvert ds Lar. Lang. fr.; les 2 prononc. ds Pt Rob. Étymol. et Hist. 1867 adj. dégueulas « dégoûtant » (Delvau). Dér. du rad. de dégueuler*; suff. -asse*.
DÉR.
Dégueulasserie, subst. fém.,vulg. Caractère de ce qui est dégueulasse; p. méton., chose dégoûtante. Synon. pop. saloperie.a) [En parlant d'un inanimé concr.] C'était à chaque fois une dégueulasserie [l'odeur d'un cancer] (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 325).b) [En parlant d'un inanimé abstr.] I' faut bien qu'i' y en ait qui fassent fortune. (...) c'est un' honte et une dégueulasserie (Barbusse, Feu,1916, p. 81).Attesté ds Rob. Suppl. 1970. 1reattest. 1910-20 (Carabelli, [Lang. pop.]); de dégueulasse, suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 4.
BBG. − Sain. Lang. par. 1920, p. 105, 115.

Wiktionnaire

Adjectif

dégueulasse \de.ɡœ.las\ ou \de.ɡø.las\ masculin et féminin identiques

  1. Qui provoque le besoin de, donne envie de, dégueuler.
  2. (Familier) Dégoûtant.
    • Tout en se massant un pied, Savary grogna :
      – J’ai passé la nuit et la matinée à cavaler et à boire des choses dégueulasses dans des endroits dégueulasses en parlant à des gens dégueulasses.
      — (Pierre Lucas, Police des mœurs, vol. 27, Demoiselles à la clé, Vauvenargues, 2014, chap. 6)
    • Alors elle avait répondu, baissant la voix :
      – Ben, c’est une maison où il y a des femmes, que les hommes payent pour faire plein de trucs dégueulasses. Plein de trucs dégueulasses.
      — (François Taillandier, Telling, Stock, 2006)
    • J’ai déserté les crasses
      Qui m’ disaient « Sois prudent
      La mer c’est dégueulasse
      Les poissons baisent dedans ».
      — (Renaud Séchan, Dès que le vent soufflera, 1983)
  3. (Familier) (Figuré) Injuste.
    • – Michel Poiccard (Jean-Paul Belmondo) : C'est vraiment dégueulasse.
      – Patricia Franchini (Jean Seberg) : Qu'est ce qu'il a dit ?
      – L’inspecteur Vital (Daniel Boulanger) : Il a dit que vous êtes vraiment "une dégueulasse".
      – Patricia Franchini : Qu'est ce que c'est… "dégueulasse" ?
      — (Jean-Luc Godard, film À bout de souffle, 1960)
    • Je n’ose regarder Bernadette. Ce choix est dégueulasse. C’est dégueulasse d’avoir à choisir entre deux existences, deux amours. Je refuse. — (Janine Boissard, L’Esprit de famille, Fayard, 1982, chap. 12)
    • J’ai vraiment été persuadé qu’il a eu un comportement dégueulasse, il m’a attaqué, j’ai eu le sentiment d’une profonde injustice, mais cela m’a donné une force incroyable. — (Catherine Voynnet-Fourboul, Diriger avec son âme : Leadership et Spiritualité, Éditions EMS, 2014, p. 100)

Nom commun

dégueulasse \de.ɡœ.las\ ou \de.ɡø.las\ masculin et féminin identiques

  1. (Par substantivation) (Familier) Personne qui provoque le dégoût.
    • Dans un coin pourri
      Du pauvre Paris,
      Sur une place,
      L’est un vieux bistrot
      Tenu pas un gros
      Dégueulasse.
      — (Georges Brassens, Le Bistrot, in Les Funérailles d’antan, 1960)

Forme de verbe 1

dégueulasse \de.ɡœ.las\ ou \de.ɡø.las\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de dégueulasser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de dégueulasser.
    • J’aurais pas eu à vendre mon âme au diable, je serais pas en train de faire ce que je suis en train de faire en ce moment, et qui me dégoûte, et dans ton ombre encore, pour le pognon, ce sale pognon, ce sale pognon dégueulasse qui dégueulasse tout ce qu’il touche, et dont j’aurais pas eu besoin sans ton enfant de putain de géniteur, et heureusement qu’il a eu la décence de décéder avant que j’atteigne l’âge d’homme parce que sinon je l’aurais étranglé de mes propres mains cette raclure de fils de pute d’hématophage mondain. — (Lolita Pille, Bubble gum, Bernard Grasset, Paris, 2004, ISBN 2-246-64411-9, ch. VIII, p. 150)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de dégueulasser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de dégueulasser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de dégueulasser.

Forme de verbe 2

dégueulasse \de.ɡœ.las\ ou \de.ɡø.las\

  1. Première personne du singulier de l’imparfait du subjonctif de dégueuler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « dégueulasse »

(Date à préciser) De dégueuler suivi du suffixe -asse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dégueulasse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dégueulasse degœlas

Évolution historique de l’usage du mot « dégueulasse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dégueulasse »

  • La politique est dégueulasse, parce que les hommes qui la font la rendent dégueulasse. De Michel Rocard
  • Les époques dégueulasses sont propices aux chefs-d’oeuvre. De Georges Wolinski
  • La mer c'est dégueulasse, les poissons baisent dedans ! De Renaud / Dès que le vent soufflera
  • Le monde qui nous entoure est dégueulasse et sordide. Je ne cherche pas à le maquiller comme 99 % des films hollywoodiens. De Quentin Tarantino
  • Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger. De même qu’il faut boire pour vivre et non pas vivre sans boire, sinon c’est dégueulasse. De Pierre Desproges / Fonds de tiroir
  • J’ai connu tous les milieux : les affaires, le spectacle, le sport, mais je n’ai jamais vu un monde aussi dégueulasse que la politique. De Bernard Tapie / Le Parisien du 19 février 2013
  • La vie est belle lorsqu'on embrasse une fille. Mais d'un autre côté, la vie est dégueulasse. Il y a trop de mensonges dans le quotidien. Alors, il faut savourer chaque baiser, l'étirer, le prolonger, le goûter le plus longtemps possible ! De Michel Mpambara / Tempo - 8 mars 2001
  • «C’est épouvantable de voler une dame de 95 ans qui est morte! Ça ne se peut pas. C’est vraiment dégueulasse», a ajouté la dame endeuillée. Le Journal de Montréal, Un 2e cas de bijoux disparus dans le même CHSLD: «C'est vraiment dégueulasse» | JDM
  • Suivent Le large en 2012 Les Héroïnes en 2013 et L’esquimaude en 2016. Pour son retour feutré en territoire pop avec Un temps dégueulasse, Florian Mona a mis au point un track en forme de rêve, mouvant comme un souvenir et fragile comme l’inconscient. Le songwritter nous guide à travers le dédale des images de Cédric Boulanger à la manière d’une lampe de secours, que l’on suit volontiers vers des ciels moins chargés. Unidivers.fr, MUSIQUE. TEMPS DÉGUEULASSE POUR LE RENNAIS FLORIAN MONA
  • « C’est vraiment dégueulasse ! Dans mon département, tout le monde a eu la prime, sauf les trois professionnels, alors que l’on traite les mêmes patients et qu’on travaille aussi en zone chaude », déplore Véronique Tremblay, thérapeute en réadaptation physique à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal. Le Journal de Montréal, Toujours privés de la prime de 1000$ par mois | JDM
  • RACISME - “Moche”, “dégueulasse”, “guenon”, “solide comme du bois d’ébène”, “gros boule”... Ces mots, Lydia* les a entendus ou lus à différents moments de sa vie. Parfois sur les réseaux sociaux lorsqu’elle a osé s’exprimer sur la culture de dénigrement dont les femmes noires sont fréquemment l’objet. D’autres fois alors qu’elle se risquait à faire l’expérience des applications de rencontre. Le Huffington Post, Face au racisme, cette femme noire a arrêté de fréquenter des hommes | Le Huffington Post LIFE
  • «C'est assez dégueulasse de faire ça à une personne décédée, de cet âge-là, surtout», s’indigne Josée Richelieu, dont la grand-mère est morte pendant la pandémie de la COVID-19.  Le Journal de Montréal, Bijoux disparus: «des centaines de cas comme ça» | JDM

Traductions du mot « dégueulasse »

Langue Traduction
Anglais disgusting
Espagnol asqueroso
Italien disgustoso
Allemand widerlich
Chinois 恶心的
Arabe مقزز
Portugais repugnante
Russe отвратительный
Japonais 嫌な
Basque disgusting
Corse disgustante
Source : Google Translate API

Synonymes de « dégueulasse »

Source : synonymes de dégueulasse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dégueulasse »

Partager