La langue française

Déclore

Définitions du mot « déclore »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCLORE, verbe trans.

Ouvrir.
A.− Vieilli. [En parlant d'un espace habituellement fermé par une clôture] Déclore un champ, un jardin, un parc.
Emploi abs., DR. Droit de déclore.
B.− [En parlant d'objets qui étaient fermés par un moyen quelconque] Un livre, un vase déclos; des tonneaux déclos; des fenêtres, des tombes décloses.
Littér. [En parlant des fleurs] Les trilles du rossignol en agitant la nuit ne font effeuiller que les roses décloses (Barrès, Cahiers,t. 5, 1906-07, p. 211).
Au fig., rare. [En parlant d'une pers. ou d'une partie du corps] Une bouche déclose; des yeux déclos; des lèvres, des mains, des paupières décloses. Avant même que sa beauté intérieure éclate et qu'Antigone soit toute déclose par la mort, on reconnaît une aristocrate... (Barrès, Voy. Sparte,1906, p. 88).
Prononc. et Orth. : [deklɔ:ʀ]. Ds Ac. dep. 1740; Ac. 1740, 1762 : déclorre (cf. aussi Fér. Crit. t. 1 1787 et Land. 1834). Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 desclore (une armure) « (la) rompre » (Roland, éd. J. Bédier, 1199), uniquement en a. fr.; 2. 1174 « ouvrir » (Guernes de Pont-Ste-Maxence, St Thomas Becket, éd. E. Walberg, 5725). Composé de clore*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 25.

Wiktionnaire

Verbe

déclore \de.klɔʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Dégarnir momentanément ou définitivement d’une clôture. — Note : Il est surtout employé à l'infinitif ou au participe passé.
    • Le droit de clore et de déclore ses héritages, résulte essentiellement de celui de propriété, et ne peut être contesté à aucun propriétaire. L'assemblée nationale abroge toutes lois et coutumes qui peuvent contrarier ce droit. — (Art. 4, Loi du 28 septembre 1791 publiée le 6 octobre 1791, dans Recueil général des Lois et des Arrêts, part.1 : Jurisprudence de la cour de cassation, par J.-B. Sirey, Paris, 1809, page 74)
    • Si un voyageur déclot un champ , pour se faire un passage à cause que le chemin est impraticable, s'il est jugé tel, par le juge de paix, la commune est condamnée aux dommages et aux frais de clôture. — (M. Fleurigeon, Code administratif, vol.3 : De la Police, part.2 : (F-Z), Paris : chez l'auteur, chez Garnery & chez Fantin, imprimerie de Valade, 1806, page 897)
    • On, peut dire, en faveur de l'opinion de M. Pardessus, que le temps de la prescription n'a pas couru pendant que l'héritage était déclos, parce que le propriétaire ne pouvait demander une indemnité. — (Charles Bonaventure Marie Toullier, Le droit civil français, Paris : Jules Renouard & Cie, 1834, vol.3, p.405)
  2. (Désuet) Ouvrir.
    • Doucement le vent vernal qui déclosait les primevères dans les bois se mit à disperser les pauvres rameaux effeuillés de son vieil amour. — (Camille Lemonnier, L'ironique amour, E. Dentu, 1894, page 60)
    • Mignonne, allons voir si la rose
      Qui ce matin avait déclose
      Sa robe de pourpre au soleil […].
      — (Ronsard, Mignonne, allons voir si la rose)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCLORE. v. tr.
Il ne s'emploie qu'à l'infinitif. Dégarnir momentanément ou définitivement d'une clôture. Il fut condamné à déclore son champ, son parc. Il signifie aussi Ouvrir. Il est vieux.

Littré (1872-1877)

DÉCLORE (dé-klo-r'. Verbe défectif n'ayant que les temps et les personnes qui suivent : je déclos, tu déclos, il déclôt, sans pluriel ; je déclorai ; je déclorais ; que je déclose, que tu décloses, qu'il déclose, que nous déclosions, que vous déclosiez, qu'ils déclosent ; déclore ; déclos) v. a.
  • Ôter la clôture. Déclore un jardin.

    Droit de déclore, droit d'ôter la clôture, à l'effet de passer lorsque le chemin est impraticable.

    Terme de pêche. Déclore une bourdigue, ôter, pour laisser un libre passage aux poissons, les roseaux mis à l'entrée des filets.

    Fig. Peut-être n'avais-je plus cette innocence qui nous fait un charme de tout ; le temps commençait à la déclore, Chateaubriand, Mém. t. I, p. 171.

HISTORIQUE

XIe s. L'escut [il] lui freint, et l'haubert lui desclot, Ch. de Rol. XCI. Après [il] lui a sa bronie desclose, ib. CXXI. E la veie desclose e l'ire Deu mustrée, Th. le mart 153. E tut destruierai jesque al chien, e l'enclos e le desclos e le très petit e le grant, Rois, 292.

XIIIe s. Mais puis leur fait-il si desclore leur aumaire [armoire]…, Berte, LXIX. Jà por nomer vilaine chose Ne doit ta bouche estre desclose, la Rose, 2222. Et s'il à autre chose tent, Ne m'en desclot il mie tant, Mes bien vous i poés fier, ib. 12840. Quant j'aurai les lices descloses, ib. 20948. À li m'en vins grant aleüre [train], Si li desclos l'encloeüre [embarras], Dont ge me sentoie encloé, ib. 3122. Et se il avient que la carelle [querelle] seit de heritage dedenz ville close ou desclose, Ass. de J. 63. Vos creez miex en juerie [juiverie], Qui la verité dire en ose, Qu'en celui qui par seignorie A la porte d'enfer desclose, Rutebeuf, 216.

XVIe s. Mignonne, allons voir si la rose Qui ce matin avoit desclose Sa robe de pourpre au soleil, A point perdu ceste vesprée Les plis de sa robe pourprée, Ronsard, 383.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déclore »

Mot composé de clore avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dé… préfixe, et clore ; provenç. desclaure ; ital. dischiudere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « déclore »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déclore deklɔr

Évolution historique de l’usage du mot « déclore »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « déclore »

Langue Traduction
Anglais decorate
Espagnol decorar
Italien decorare
Allemand schmücken
Chinois 装饰
Arabe تزيين
Portugais decorar
Russe украсьте
Japonais 飾る
Basque apaintzen
Corse decorate
Source : Google Translate API

Synonymes de « déclore »

Source : synonymes de déclore sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déclore »

Déclore

Retour au sommaire ➦

Partager