La langue française

Raclure

Sommaire

  • Définitions du mot raclure
  • Étymologie de « raclure »
  • Phonétique de « raclure »
  • Citations contenant le mot « raclure »
  • Images d'illustration du mot « raclure »
  • Traductions du mot « raclure »
  • Synonymes de « raclure »

Définitions du mot raclure

Trésor de la Langue Française informatisé

RACLURE, subst. fém.

A. − Parcelle enlevée de la surface d'un corps que l'on a raclé. Synon. copeau, rognure.Nos constructeurs trouvent commode (...) d'encombrer la rue de débris et de matériaux, de saupoudrer de râclure de pierre tous les passants (Viollet-Le-Duc, Archit., 1872, p. 337).
Au plur. Déchets, débris. Tous les débris qui ne peuvent plus servir: petites rognures, copeaux, raclures, sciures, servent à fabriquer les boîtes de drogue (Rousset,Trav. pts matér., 1928, p. 111).
B. − Au fig., pop.
1. [Injure grossière que l'on adresse à une personne considérée comme méprisable] Et toi, Picolo, pourquoi donc que tu te prendrais, raclure? Pour le Pape? (Arnoux,Zulma, 1960, p. 40).
2. Au sing. à valeur coll. Ensemble d'individus méprisables. Nous engraissions à vue d'œil à force de bouffer la ration des morts (...) et de faire bosser les vivants, ces pauvres bleus qui venaient renforcer nos effectifs, des récupérés, de la râclure de dépôt (Cendrars,Homme foudr., 1945, p. 15).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑkly:ʀ], [ʀa-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Besch. 1845: râclure. Étymol. et Hist. 1462 « ce qu'on enlève d'un corps en raclant » (Villon, Testament, éd. J. Rychner et A. Henry, 1428). Dér. de racler*; suff. -ure1*. Fréq. abs. littér.: 34. Bbg. Notes de lexicogr. critique. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1986, t. 24, n o1, p. 228.

Wiktionnaire

Nom commun

raclure \ʁɑ.klyʁ\ ou \ʁa.klyʁ\ féminin

  1. Petite partie qu’on a détachée de la surface de quelque corps en le raclant.
    • Raclure de corne de cerf.
    • Raclure d’ivoire.
    • Raclure de parchemin.
    • Raclure de plot. (Figuré) charcuterie de mauvaise qualité
  2. (Argot) (Injurieux) (Figuré) Personne répréhensible.
    • Son patron est une raclure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RACLURE. n. f.
Petite partie qu'on a détachée de la surface de quelque corps en le raclant. Raclure de corne de cerf. Raclure d'ivoire. Raclure de parchemin.

Littré (1872-1877)

RACLURE (ra-klu-r') s. f.
  • 1Petites parties qu'on a enlevées de la superficie d'un corps en le raclant.

    Terme de minéralogie. Opération par laquelle on gratte un minerai.

  • 2Action de racler. Il convient d'examiner si l'inscription a souffert quelque altération, si l'on y trouve quelque raclure de lettre, Bouchaud, Mém. scienc mor. et pol. t. V, p. 106.

HISTORIQUE

XVe s. En raclure de piedz et vieux houseaulx, Villon, Ball.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RACLURE, s. f. c’est la poussiere ou les parties détachées d’un corps avec la racloire ; on dit de la raclure de corne de cerf ; de la raclure de parchemin, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « raclure »

(Date à préciser) Dérivé de racler avec le suffixe -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raclure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raclure raklyr

Citations contenant le mot « raclure »

  • Quel raclure!j’espère qu’un de ces jours,il va se faire défoncer la tête et peut-être avoir enfin des remords! GJ Magazine, Le CRS du Burger King mène les rangs policiers au défilé du 14 juillet
  • « Quelle raclure, ce mec ! » L'injure est imagée. A l'origine, une raclure n'est autre qu'une « parcelle enlevée de la surface d'un corps que l'on a racl? (le « Trésor de la langue française »). Autrement dit : une rognure, un débris. Par extension, la raclure s'est donc mise à désigner un individu méprisable, voire abject. Dans le film « les Trois Frères », on se souvient de cette scène mémorable de l'huissier dans laquelle Didier Bourdon insulte allègrement l'agent qui aligne les amendes : « Vous pouvez mettre 5 000 parce que j'vais rajouter : Gros con de tête de merde qui pue l'vomi de, de... » « ... De raclure de bidet ! » conclut Bernard Campan. En ce sens, la raclure reste dans la droite lignée des « ordure », « pourriture » et « enflure ». De l'art de faire du déchet une insulte corsée. leparisien.fr, Raclure - Le Parisien

Images d'illustration du mot « raclure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « raclure »

Langue Traduction
Anglais scrape
Espagnol raspar
Italien raschiare
Allemand kratzen
Chinois
Arabe كشط
Portugais raspar
Russe скрести
Japonais 削る
Basque labordeta
Corse scarta
Source : Google Translate API

Synonymes de « raclure »

Source : synonymes de raclure sur lebonsynonyme.fr
Partager