La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « date »

Date

Définitions de « date »

Trésor de la Langue Française informatisé

DATE, subst. fém.

A.− CHRONOLOGIE
1. Moment précis où un événement s'est produit ou se produira et situant cet événement dans le temps. Date exacte; date de naissance, de baptême; fixer une date :
1. Mac Allan... Le 15 septembre... Jerningham. Mais l'affaire importante, l'hospitalité donnée au roi et à sa Grâce... Mac Allan. Elle est à sa date. Le 16 septembre 1651, ... A. Dumas père, Le Laird de Dumbiky,1844, I, 2, p. 10.
SYNT. Date d'impression, de remise des manuscrits. Date de parution (cf. Du Bos, Journal, 1926, p. 138). Date de publication (cf. Gide, Feuillets d'automne, 1949, p. 1106). Date limite (cf. Du Bos, op. cit., 1928, p. 115).
P. méton. L'événement daté lui-même :
2. Un grand sinistre, quand il ne dévore pas votre maison, c'est beau. C'est un film tragique, gratuit, local. C'est une date forte (...) qui remplacera la sécheresse d'un millésime... H. Bazin, L'Huile sur le feu,1954, p. 21.
En partic. Un événement, un jour important du point de vue historique. C'est une date importante dans l'histoire de la région (Lapparent, Abr. géol.,1886, p. 137):
3. ... tous les jours ne sont pas une date, mais il y a des jours qui se distinguent dans le cortège du temps. L. de Vilmorin, La Lettre dans un taxi,1958, p. 41.
2. Indication écrite (jour, mois, année) du moment où un document a été rédigé. Inscrire, mentionner la date; la date de la poste faisant foi; date illisible. Jour sans date (Gide, Voy. Urien,1893, p. 54).J'ai reçu, monsieur le comte, sous la date du 10 janvier, la dépêche (no5) que vous m'avez fait l'honneur de m'adresser (Chateaubr., Congrès Vérone,t. 2, 1838, p. 440).
B.− DR. Date certaine. Jour à partir duquel un acte ne peut plus être contesté du fait de son enregistrement ou de la mort du signataire. Aux termes de l'art. 1328 C. civ., les actes n'ont date certaine que du jour où ils ont été enregistrés, du jour de la mort de celui ou de l'un de ceux qui les ont souscrits, ou du jour où leur substance est constatée dans les actes dressés par des officiers publics (Cap.1936).
C.− Loc. diverses
1. Prép. + date
En date. Être le premier en date. Être le plus ancien, celui qui est arrivé le premier :
4. C'est l'œuvre de Claude Monet qui en offre l'exemple le plus complet [de la technique impressionniste], et qui est venue la première en date. Mais il est très difficile de déterminer de pareilles préséances, ... C. Mauclair, Les Maîtres de l'impressionnisme,1904, p. 41.
Être le dernier en date. Être le plus récent, celui qui est arrivé le dernier. Postérieur en date. (Événement) succédant à un autre dans le temps. Personne, pas même Michel-Ange, dont le Jugement dernier est postérieur en date, n'a dessiné d'un style plus grand et plus fier [que Corrège] (Gautier, Guide Louvre,1872, p. 36).
En date de/à la date du. Formule précédant l'indication du jour et du lieu. Son avocat m'a répondu en date du 31 mars (Bonn.-Leis.1970).
À date fixe. Régulièrement. Léonard aimait également vivre auprès d'un prince riche qui ne le forçât point à tenir ses engagements à date fixe (G. de La Tourette, L. de Vinci,1932, p. 96).
De date (vieilli) Avoir plusieurs années de date. Durer depuis cette époque. Notre amitié, toujours plus éprouvée par l'âge, a maintenant quarante ans de date (Sand, Hist. vie,t. 2, 1855, p. 237).
Sans date. Sans âge, qui remonte à une époque très reculée. Ces arbres sans date (Lamartine cité ds Lar. Lang. fr.).
De fraîche date. Récemment. Synon. de nouvelle date.Ce ne sont pas seulement des amoureux mais de jeunes époux puisqu'ils ont tous les deux leur anneau d'or, de fraîche date, peut-être en voyage de noces (Butor, Modif.,1957, p. 11).
D'ancienne date, de vieille date (vieilli), de longue date. Ancien, existant depuis longtemps. L'amitié de vieille date qu'il avait pour Brigitte (Musset, Confess. enf. s.,1836, p. 304).Un souvenir d'ancienne date (E. de Guérin, Lettres,1840, p. 379).Une relation de longue date de mon mari (Druon, Gdes familles,t. 2, 1948, p. 247).
2. Verbe + date
Prendre date. Fixer un rendez-vous à quelqu'un; convenir de faire quelque chose ensemble à un moment donné. Derfeuil, qui avait fait valoir ce droit de parenté pendant la saison que nous passâmes ensemble à Spa, voulut que je prisse date (Jouy, Hermite,t. 4, 1813, p. 119).
Faire date. Marquer (dans l'histoire ou dans la vie). Quatre accidents seulement font date : pour un employé : le mariage, la naissance du premier enfant, la mort de son père et de sa mère (Maupass., Sur l'eau,1888, p. 324).
3. Verbe + détermin. + date.
Porter sa date
Être caractéristique d'une époque, d'un style, d'une mode. Le chœur, d'une prodigieuse hauteur, porte sa date dans ses belles roses du XIIesiècle (Michelet, Journal,1837, p. 244).
[En parlant d'un vêtement] Être démodé, accuser fâcheusement son ancienneté (cf. dater B 2 b).
Prononc. et Orth. : [dat]. Ds Ac. 1694-1932. Homon. datte. Étymol. et Hist. 1281 (texte cité ds Z. fr. Spr. Lit., t. 84, p. 337). Empr. au lat. médiév. data (littera, charta), premiers mots de la formule indiquant la date où un acte a été rédigé. Fréq. abs. littér. : 2 895. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 528, b) 3 524; xxes. : a) 3 661, b) 5 211.

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

date \dɛjt\ masculin et féminin identiques

  1. (Anglicisme) Rencard, rendez-vous galant.
    • Y a une date avec Julie !
    • Un mot a très vite fait son apparition : date. C’est un verbe, c’est aussi un mot, ça veut dire un rendez-vous avec une fille, mais ça désigne la fille elle-même : je vais boire un verre avec une date. Une fille vous accorde une date et elle devient votre date régulière si vous sortez plus d’une fois avec elle. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 32)
    • Le date pourri de Patricia, “de loin le rencard le plus humiliant de ma vie” — (Renée Greusard, « Le date pourri de Patricia, “de loin le rencard le plus humiliant de ma vie” ». nouvelobs.com, 8 septembre 2018.)

Nom commun 1 - français

date \dat\ féminin

  1. Indication du temps où une lettre a été écrite, où un acte a été passé, etc.
    • Si l’on peut ajouter foi à des lettres circulaires, sans date ni signature, de l’armée du Prince Potemkin le siége [sic] d’Oczakof n’est pas totalement abandonné. — (Le Journal de Bruxelles, dans Mercure de France, part. 1, 1788, page 158)
  2. (Par analogie) Lieu où un document a été produit.
    • Cette lettre est en date de Londres.
  3. (Par extension) Moment où un événement a eu lieu ou doit avoir lieu, indication de cette époque.
    • Cette chapelle renferme le tombeau de l’évêque Radulphe, dont l’inscription donne la date de 1266, comme étant celle de la mort du prélat. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Entre la date où la première faucheuse à disque rotatif fut imaginée (1806) et la période (1960-65) où les agriculteurs ont facilement disposé de faucheuses rotatives motorisées, cent cinquante quatre années se sont écoulées ! — (Jean Renaud, Récolte des fourrages à travers les âges, France Agricole Éditions, 2002, page 73)
    • Une lettre de change à vingt jours de date, à trois mois de date, etc. : C’est-à-dire dont le paiement est exigible vingt jours après celui de sa date, etc.
    • On se verra en date du onze.
    • La date limite de consommation, la date de péremption.
  4. (Par extension) Indique la temporalité, dans le passé, sans plus de précision.
    • Une liaison de fraîche date.
    • Une amitié de vieille date.
  5. Ancienneté.
    • Plusieurs responsables politiques n’ont pas caché leurs doutes sur l’intérêt d’une telle réunion, la dernière en date (le 27 octobre 2020) ayant tourné au vinaigre. — (Yves-Marie Robin, Covid-19. Vers un « déconfinement » différencié par région à partir de décembre ?, Ouest-France. Mis en ligne le 20 novembre 2020)
    • Être le premier en date.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DATE. n. f.
Indication du temps où une lettre a été écrite, où un acte a été passé, etc. La date d'un contrat, d'un arrêt, etc. Mettre la date. Ces deux lettres sont de même date, de la même date. De fraîche date. Il produit une lettre en date de tel jour. Fausse date. Lettre sans date. Par extension, Cette lettre est en date de Londres. Date authentique, Celle qui est constatée par un officier public. En termes de Commerce, Une lettre de change à vingt jours de date, à trois mois de date, etc., c'est-à-dire Dont le paiement est exigible vingt jours après celui de sa date, etc. Il se dit aussi de l'Époque où un événement a eu lieu et de l'Indication de cette époque. La date d'un événement. Il y a un ouvrage intitulé l'Art de vérifier les Dates. Ce fait a mille ans de date. La date en est très ancienne. À la même date. Sous la même date. Erreur de date. Date incertaine. De nouvelle date, de fraîche date, se dit de Ce qui est récent, peu ancien. Une connaissance de nouvelle date. Une érudition de fraîche date. Une liaison de fraîche date. On dit dans le sens opposé Un événement d'ancienne date. Une amitié de vieille date, etc. Prendre date signifie Constater l'époque où l'on a annoncé un droit, une prétention quelconque, où l'on se propose de faire quelque chose. J'ai pris date avant vous, je dois vous être préféré. Ceci est seulement pour prendre date. Par extension, il signifie Indiquer à quelqu'un le jour où l'on fera une certaine chose avec lui ou chez lui, l'époque où l'on exigera de lui quelque chose. Je ne puis aller dîner aujourd'hui chez vous, mais je prends date pour la semaine prochaine. Être le premier en date, Avoir sur un ou plusieurs concurrents un droit de priorité, d'ancienneté.

Littré (1872-1877)

DATE (da-t') s. f.
  • 1Époque précise où une chose a été faite. Il met la date du concile par erreur en 1022, Bossuet, Var. 11. Cette date [celle où la loi écrite fut donné à Moïse] est remarquable, parce qu'on s'en sert pour désigner tout le temps qui s'écoule depuis Moïse jusqu'à Jésus-Christ, Bossuet, Hist. I, 4. N'y observer [dans l'histoire] que les faits et les dates, sans porter plus loin sa curiosité ni ses vues, ce serait imiter l'imprudence d'un voyageur qui, en parcourant beaucoup de pays, se contenterait d'en connaître exactement la distance, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. II, p. 4, dans POUGENS. Le commencement de la seconde guerre punique, à ne considérer que la date des temps, fut la prise de Sagonte par Annibal, Rollin, Traité des Ét. 3e part. ch. 1. Quelquefois seulement le passant arrêté, Lisant l'âge et la date en écartant les herbes, Et sentant dans ses yeux quelque larme courir, Dit : Elle avait seize ans, c'est bien tôt pour mourir, Lamartine, Harm. IV, 10.

    Art de vérifier les dates, titre d'un ouvrage chronologique très renommé, qui est l'œuvre des Bénédictins.

    Une lettre de change à vingt jours de date, à un mois de date, lettre de change dont le payement est exigible vingt jours, un mois après le jour de sa date.

    Fig. Sans date, non daté, et, par une extension métaphorique, immémorial, qui remonte à une antiquité oubliée. [Esprit de l'homme] Quel charme ou quelle horreur à la fin t'arrêta ? Ce furent ces forêts, ces ténèbres, cette onde, Et ces arbres sans date, et ces rocs immortels, Lamartine, Harm. I, 11.

    De nouvelle, de fraîche date, se dit de tout ce qui est récent. Une amitié, une noblesse de fraîche date. Il me dit que de fraîche date… il avait été tout droit au bien de l'État, Guez de Balzac, 6e Disc. sur la cour.

    Dans un sens opposé. Une amitié, une noblesse d'ancienne, de vieille date.

    Faire date, commencer une ère, une période. La liste des autorités pour la langue poétique n'est pas moins surannée ; hormis Malherbe et Régnier, il ne s'y rencontrait pas un nom qui pût faire date pour cette poésie sage, ornée, naturelle, où devait atteindre notre langue, Villemain, Dict. de l'Acad. Préface, p. XII.

  • 2En matières bénéficiales, date, jour de l'enregistrement d'une supplique pour obtenir un bénéfice en cour de Rome. Prendre date, prendre une date de tel jour.

    Par extension, prendre date, retenir date, consigner, constater l'époque où une chose doit se faire. Il faut que je prenne date avec vous, Diderot, Lett. à M. Le Breton.

    Prendre date, se dit aussi des choses qui fixent un point. M. de Longpérier en résolut quelques-unes [des difficultés d'écriture assyrienne] dans des études qui méritent de prendre date, Vivien de St-Martin, Rev. germ. t. XIX, p. 500.

    Retenir une date chez un notaire, retenir un jour déterminé pour passer un contrat.

    Fig. Être le premier en date, avoir, par une sorte d'ancienneté, droit sur quelqu'un ou sur quelque chose. Comment, pendard ! tu as l'audace d'aller sur mes brisées ? - C'est vous qui allez sur les miennes, et je suis le premier en date, Molière, l'Avare, III, 3. N'en déplaise à l'espoir dont votre esprit se flatte, Vous venez un peu tard, je suis première en date, Boissy, Dehors trompeurs, III, 5.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il ne devoit pas estre oïs en alliguier paiement devant le [la] datte de lettres es queles il estoit obligiés, Beaumanoir, XXXV, 8. Et puis doit estre mise le [la] date pour savoir le tans que ce fu fet, Beaumanoir, XXXV, 23.

XVe s. Faict au temps de la dicte date, Par le bon renommé Villon, Qui ne mange figue ne date, Villon, Petit testam.

XVIe s. Ceux-là alleguoient qu'une requeste envoiée d'une si bonne ville, trouveroit que le date est efficacieux, D'Aubigné, Hist. III, 455.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DATE.
2Ajoutez :

Grande date, seconde date qu'une supplique reçoit dans la daterie. Le premier réviseur envoie la supplique aux dates, pour prendre date en effet, afin que le suppliant puisse faire valoir son droit selon son ordre, quand il se présente quelque vacance de bénéfices… des componendes la supplique retourne au sous-dataire pour y mettre la grande date… la grande date apposée, la supplique est enregistrée et sort de la daterie, E. J. Delécluze, Romans, etc. p. 272, 1 vol. Charpentier, 1845, Dona Olimpia, ch. VI.

3Date se dit, parmi les juristes, du lieu où un écrit est rédigé. Cette loi qui prescrit la date du lieu en même temps que celle du jour, du mois et de l'an…, Merlin, Répert. de jurispr. t. XXXIII, p. 382, 5e éd. Le Code civil est muet, par rapport aux testaments notariés, sur la date tant du jour, du mois, de l'année, que du lieu de leur passature, ID. ib.

HISTORIQUE

Ajoutez :

XIVe s. Le daute à chu [ce] afferante, Jean D'Outremeuse, dans les Vrayes Chroniques de Jehan le Bel, Préface, p. VIII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DATE, s. f. (Chronol.) indication du tems précis dans lequel un évenement s’est passé, à l’aide de laquelle on peut lui assigner dans la narration historique & successive, & dans l’ordre chronologique des choses, la place qui lui convient. On trouve à la tête de l’ouvrage qui a pour titre, l’art de vérifier les dates, dont nous avons parlé à l’article Chronologie & ailleurs, une très-bonne dissertation sur les dates des anciennes chartes & chroniques, & sur les difficultés auxquelles ces dates peuvent donner occasion. Une des sources de ces difficultés vient des divers tems auxquels on a commencé l’année, & du peu d’uniformité des anciens auteurs là-dessus. Les uns la commençoient avec le mois de Mars, les autres avec le mois de Janvier ; quelques-uns sept jours plûtôt, le 25 Décembre ; d’autres le 25 Mars, d’autres le jour de Pâques. Voyez sur ce sujet un détail très-curieux & très-instructif dans l’ouvrage cité. Voyez aussi les articles An, Cycle, Epacte, Ere, Indiction, &c. (O)

Date, (Jurisp.) est nécessaire dans certains actes pour leur validité ; tels sont tous les actes judiciaires & extrajudiciaires, les actes passés devant notaires & autres officiers publics.

Dans les actes sous seing privé la date est utile, pour connoître dans quelles circonstances l’acte a été fait ; mais il n’est pas nul faute d’être daté.

Avant l’ordonnance de 1735, l’obmission de la date dans un testament olographe, ne le rendoit pas nul ; mais suivant l’article 20 de cette ordonnance, les testamens olographes doivent être entierement écrits de la main du testateur, & datés.

Dans les actes faits par des officiers publics, on marque toûjours l’année, le mois & le jour : on ne marque pas ordinairement si c’est devant ou après midi ; l’ordonnance de Blois, article 167, enjoint cependant aux notaires & autres officiers de justice, de déclarer dans les actes qu’ils font, si c’est devant ou après midi ; mais cela n’est pas observé, excepté dans certains exploits de rigueur, tels que les saisies & exécutions, conformément à l’art. 4 du titre xxxiij. de l’ordonnance de 1667, qui l’ordonne expressément pour ces sortes de saisies.

Il seroit même à propos dans tous les actes, de marquer non-seulement s’ils ont été passés avant ou après midi, mais même l’heure à laquelle ils ont été faits : cette attention serviroit souvent à éclaircir certains faits & à prévenir bien des difficultés ; & dans les actes authentiques cela serviroit beaucoup pour l’ordre des hypotheques : car entre créanciers du même jour il y a concurrence, au lieu que celui dont le titre marque qu’il a été fait avant midi, passe avant le créancier dont le titre est seulement daté du jour ; & celui dont le titre est daté de onze heures du matin, passe devant celui dont le titre marque seulement qu’il a été fait avant midi.

Il est d’usage assez commun dans la plûpart des exploits & dans beaucoup d’autres actes, d’y mettre la date au commencement ; il seroit cependant plus convenable de la mettre à la fin, ou au moins de la répeter, afin de mieux constater que tout l’acte a été fait dans le tems marqué : autrement il peut arriver qu’un acte commencé sous sa date, n’ait été achevé qu’un ou plusieurs jours après ; auquel cas, pour procéder régulierement, on doit faire mention des différentes dates.

Les actes authentiques ont une date certaine du jour qu’ils sont passés, à la différence des actes sous signature privée, qui n’acquierent de date certaine que du jour du déces de celui ou ceux dont ils sont écrits & signés, ou du jour qu’ils sont contrôlés ou reconnus en justice. (A)

Date en matiere bénéficiale suivant l’usage de cour de Rome, s’entend des dates sur lesquelles on expédie les provisions des bénéfices que l’on impetre en cour de Rome.

Elles sont de deux sortes, savoir, les dates en abregé, ou petites dates ; & celles qui s’apposent au bas des bulles & des signatures.

Dates en abregé, ou petites dates, sont celles que les correspondans des banquiers de France retiennent à la daterie de Rome à l’arrivée du courier, pour constater les diligences de l’impétrant.

Les François ont le privilége en cour de Rome, que toutes provisions destinées pour eux, sont expédiées sur petites dates, ou dates en abregé.

On les appelle petites, parce qu’elles sont en abregé, & pour les distinguer de celles qui s’apposent au bas des bulles & des signatures.

La raison pour laquelle on use de ces petites dates, est que les correspondans des banquiers de France ne pouvant dresser leurs suppliques, les faire signer & revoir par les officiers de la daterie à l’instant de l’arrivée du courier, ils retiennent seulement de petites dates, c’est-à-dire en abregé, afin d’assûrer le droit de l’impétrant.

Ceux qui requierent un bénéfice de cour de Rome, retiennent ordinairement plusieurs dates à différens jours : on a vû des ecclésiastiques qui en avoient retenu jusqu’à quinze cents, pour tâcher de rencontrer un jour où ils fussent seuls requérans le bénéfice ; parce que tant qu’il y a plusieurs requérans du même jour, on ne donne point de provisions : concursu mutuo sese impediunt partes.

Ces dates sont toûjours secretes jusqu’à ce qu’elles ayent été levées, c’est pourquoi jusques-là on n’en donne point de certificat.

Il est d’usage, par rapport aux bénéfices de France, que ces dates ne durent qu’un an, passé lequel on ne peut plus les faire expédier. Voyez ci-après Daterie.

Il y a un officier pour les petites dates, qu’on appelle le préfet des dates ; il n’est pas en titre, mais choisi par le dataire, comme étant l’un de ses principaux substituts en l’office de la daterie. C’est chez lui que les banquiers de Rome, dès que le courier est arrivé, portent les mémoires des bénéfices sur lesquels ils ont ordre de prendre date ; & les provisions qu’on en expédie ensuite, sont datées de ce jour-là, pourvû qu’on porte les mémoires avant minuit ; car si on les porte après minuit, la date n’est que du lendemain, & non du jour précedent que le courier est arrivé.

L’officier des petites dates a un substitut, dont la fonction est de le soulager en la recherche, réponse & expédition des matieres pour lesquelles on fait des perquiratur ; & de mettre au bas des suppliques la petite date avant qu’elle soit vérifiée par cet officier ou préfet des petites dates, & ensuite étendue par le dataire ou soûdataire.

Dans les vacances par mort & par dévolut, celui qui veut empêcher le concours retient plusieurs dates, afin que ses provisions ne soient pas inutiles, comme il arrive lorsque plusieurs impétrans obtiennent des provisions de même date sur le même genre de vacance : on retient en ce cas plusieurs dates, dans l’espérance qu’il s’en trouvera enfin quelqu’une sans concours.

Pour savoir si un des impétrans a fait retenir des dates du vivant du bénéficier, ce qui s’appelle une course ambitieuse, prohibée par la regle de non impetrando beneficia viventium, on peut compulser le registre du banquier expéditionnaire.

On ne retient point de date quand le saint siége est vacant ; en ce cas les provisions de cour de Rome sont présumées datées du jour de l’élection du pape, & non du jour de son couronnement.

Il s’étoit autrefois introduit à cet égard un grand abus, en ce que les impétrans retenoient ces dates sans envoyer la procuration pour résigner ; c’est ce qu’explique la préface & l’art. 2. de l’édit de 1550, appellé communément l’édit des petites dates. Un titulaire qui vouloit assûrer à quelqu’un son bénéfice après sa mort seulement, & sans en être dépossédé de son vivant, passoit une procuration pour résigner en faveur ; mais il la gardoit en sa possession, & sur cette résignation feinte il faisoit retenir à Rome une date tous les six mois.

Si le résignant décedoit dans les six mois, alors on envoyoit à Rome la procuration pour résigner, sur laquelle on obtenoit des provisions sous la date retenue ; & le résignataire ayant la faculté de prendre possession, soit avant ou après le décès du résignant, parvenoit ainsi à s’assûrer le bénéfice.

Si le résignant ne décédoit qu’au bout d’une ou plusieurs années, en ce cas le résignataire abandonnoit les premieres dates & se servoit de la derniere, & par ce moyen se trouvoit toûjours dans les six mois.

Pour arrêter cet abus, Henri II. donna en 1550 son édit appellé communément l’édit des petites dates, c’est-à-dire contre les petites dates, par lequel il ordonna que les banquiers ne pourroient écrire à Rome pour y faire expédier des provisions sur résignations, à moins que par le même courier ils n’envoyassent les procurations pour résigner. Il ordonna aussi que les provisions expédiées sur procurations surannées, seroient nulles.

Cet édit ne remédia pourtant pas encore entierement au mal ; car en multipliant les procurations & en envoyant à Rome tous les six mois, on se servoit de la derniere lorsque le résignant venoit à décéder.

Urbain III. pour faire cesser totalement ce desordre, fit en 1634 une regle de chancellerie, par laquelle il déclara qu’en cas que les procurations pour résigner n’eussent pas été accomplies & exécutées dans les vingt jours, & mises dans les mains du notaire de la chambre ou chancellerie, pour apposer le consens au dos des provisions de résignation ou pension, les signatures ou provisions ne seroient datées que du jour qu’elles seroient expédiées. Il ordonna aussi qu’à la fin de toutes les signatures sur résignations on apposeroit le decret : & dummodo super resignatione talis beneficii antea data capta, & consensus extensus non fuerit ; aliàs præsens gratia nulla sit eo ipso.

Cette regle ayant pourvû aux inconvéniens qui n’avoient pas été prévûs par l’édit des petites dates, Louis XIV. par son édit de 1646, a ordonné qu’elle seroit reçue & observée dans le royaume, de même que les regles de publicandis resign. & de infirmis resign. au moyen de quoi l’on ne peut plus retenir de petites dates sur une résignation, mais seulement pour les autres vacances par mort ou par dévolut. Voyez le traité des petites dates, de Dumolin ; la pratique, de cour de Rome, de Castel ; le traité des bénéfices, de Drapier, tome II. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « date »

Provenç. data, dada ; espagn. portug. et ital. data ; du latin data, choses données, pluriel neutre de datus, participe passé du verbe dare ; on a dit aussi le date, au masculin, de datum, chose donnée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIIe siècle) Emprunté du latin médiéval data (littera) (« (lettre) donnée ») premier mot d’une formule notariale indiquant l’époque où un acte a été rédigé. Il est le participe passé féminin du latin dare (« donner »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « date »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
date dat

Évolution historique de l’usage du mot « date »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « date »

  • Ceux qui refusent à penser "vieillesse" vieillissent bien moins vite et plus harmonieusement que ceux pour qui leur date de naissance est une obsession. De Marcelle Auclair
  • Notre jugement sur un événement historique dépend de notre date de naissance. De Bernard Franck
  • Chaque année, nous dépassons, sans en avoir conscience, la date du jour de notre mort. De Valeriu Butulescu / Aphorismes
  • Il n'y a qu'une date pour les femmes, et à laquelle elles devraient mourir, c'est quand elles ne sont plus aimées. De Delphine Gay
  • Les cadavres ont ceci de commun avec les pots de yaourts que leur date de fabrication est inscrite sur la boîte. De Anonyme
  • Vraisemblablement, votre décès ne se produira pas avant la fin de vos jours et la date de votre inhumation concordera probablement avec celle de vos obsèques. De Pierre Dac
  • Toutes les grandes lectures sont une date dans l'existence. De Alphonse de Lamartine / Cours familiers de littérature
  • Les valeurs éternelles n'ont malheureusement pas de date limite de réalisation. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Dans toutes les existences, on note une date où bifurque la destinée, soit vers une catastrophe, soit vers le succès. De Larochefoucauld-Doudeauville / Marie Leczinska
  • Le temps se rétrécit ou semble s'accélérer à mesure qu'approche la date du but à atteindre. De Eric Tabarly / Mémoires du large
  • La mort est acceptée aussi longtemps que la date et les circonstances de sa venue demeurent incertaines. De Michel Tournier
  • On devrait être assez cynique pour faire graver à l’intérieur de son alliance la date future de son divorce. De Jacques Sternberg
  • Le bonheur date de la plus haute Antiquité. Il est quand même tout neuf car il a peu servi. De Alexandre Vialatte
  • Les hommes politiques, c’est comme les rillettes, il devrait y avoir une date limite de vente ! De Laurent Ruquier / Je ne vais pas me gêner
  • Toutes les fois qu'on attend le retour de l'ordre, on ne peut se tromper que sur la date. De Louis de Bonald
  • Cependant, le développement d’un jeu est un voyage souvent parsemé d’embûches. Drake Hollow n’y fera pas exception. En effet, initialement prévu pour le 17 juillet, le studio a annoncé via les réseaux sociaux que le jeu est repoussé à une date encore inconnue. C’est Forrest Downling, le président du studio, qui a écrit ce message. XboxSquad.fr, Drake Hollow : la sortie du jeu est repoussée à une date inconnue
  • Si vous avez des produits de la Vache qui rit dans votre réfrigérateur, regardez avec attention la date de péremption. Même si le produit est dit périmé puisque cette dernière est dépassée, vous pouvez tout de même déguster les fromages. Ce sont les déclarations faites par la marque qui incite alors les consommateurs à réduire le plus possible leurs déchets et à lutter efficacement contre le gaspillage. Quelques précisions s’imposent, la marque a décidé d’éclairer les lanternes de tous les adeptes de ce produit. Barbanews.com, Vache qui rit avec une date dépassée : les recommandations surprenantes de l'enseigne
  • [RUMEUR] Le prix et la date de lancement de la PS5 dévoilés le 13 juillet ? JeuxVideo-Live, Le prix et la date de lancement de la PS5 dévoilés le 13 juillet ? News @JVL
  • Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le jeudi 2 juillet : Free dévoile une date pour sa prochaine keynote, Google dit au revoir aux Pixel 3a et les Chromebook pourraient bientôt devenir des machines gaming. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter Frandroid. Frandroid, Une date pour la nouvelle Freebox, bye-bye les Pixel 3a et Steam s'amourache des Chromebook - Tech'spresso
  • C'est le jeudi 9 juillet prochain que la LFP dévoilera le calendrier complet du championnat de Ligue 1 version 2020-2021. Si les dates de quelques affiches sont d'ores et déjà connues, la Ligue publiera le calendrier dans son intégralité. Le Phocéen, L1 : la date de sortie du calendrier 2020-2021 fixée - Saison | OM actualité par Le Phocéen
  • Craig Tiley a ensuite confirmé que son organisation n’envisageait pas un changement de date ou de lieu si le pandémie venait à se poursuivre en janvier 2021. Si l’Open d’Australie a lieu, ce sera en janvier et à Melbourne. Il a également confié qu’il étudiait différentes options dont les mesures possibles à New York et à Paris : « L’US Open et Roland-Garros envisagent des tests obligatoires, des quarantaines et la limitation de l’entourage. Bien sûr nous examinerons toutes ces options, mais il est difficile de prévoir exactement ce qu’il devra être mis en place car les directives et protocoles changent de semaine en semaine, parfois de jour en jour. » We Love Tennis, Open d'Australie > Craig Tiley n'envisage pas un changement de date ou de lieu pour l'Open d'Australie - We Love Tennis
  • Selon le point épidémiologique de Santé publique France du 26 juin 2020, en Saône-et-Loire, 73 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas de Covid 19 entre le 1er mars et le 15 juin. Sur cette même période, 548 résidents et 414 personnels étaient des cas confirmés ou présentant des symptômes de Covid 19. Quatre-vingt-treize résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire à la date du 26 juin. Montceau News | L'information de Montceau les Mines et sa region , Dernier point en date de la situation en Saône-et-Loire (Santé) « Montceau News | L'information de Montceau les Mines et sa region
  • Pour profiter des séries, documentaires et films disponibles en 4K sur Disney+, il faudra donc patienter jusqu’au mercredi 8 juillet au plus tard. Une date à marquer d’une pierre blanche dans vos agendas si vous avez un téléviseur compatible et que les programmes de SVoD aux grandes oreilles vous intéressent. Frandroid, Disney+ donne enfin une date pour le retour de la 4K

Images d'illustration du mot « date »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « date »

Langue Traduction
Anglais dated
Espagnol con fecha de
Italien datato
Allemand datiert
Chinois 过时的
Arabe بتاريخ
Portugais datado
Russe датированный
Japonais 時代遅れの
Basque legea
Corse datatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « date »

Source : synonymes de date sur lebonsynonyme.fr

Date

Retour au sommaire ➦

Partager