La langue française

Cuve

Sommaire

  • Définitions du mot cuve
  • Étymologie de « cuve »
  • Phonétique de « cuve »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cuve »
  • Citations contenant le mot « cuve »
  • Images d'illustration du mot « cuve »
  • Traductions du mot « cuve »
  • Synonymes de « cuve »

Définitions du mot « cuve »

Trésor de la Langue Française informatisé

CUVE, subst. fém.

A.− Récipient généralement de grande taille, installé durablement en un lieu, et dans lequel s'opère une modification du contenu.
1. VITICULTURE
a) Grand réservoir cylindrique fait généralement de douves cerclées de fer, utilisé pour la fermentation du raisin. Cuve de bois, cercler une cuve. Le vin nouveau qui fait sauter la bonde des cuves (Flaub., Tentation,1856, p. 630):
1. ... à l'entour des villages déjà des capiteuses senteurs de moût emplissaient l'air. Parmi les rires et les chants, de jeunes hommes, pieds nus, jambes nues, foulaient les raisins dans les cuves... Gide, Feuillets d'automne,1949, p. 1108.
SYNT. Grande cuve, cuve ronde; réparer une cuve, mettre en cuves.
Expr. Les cépages de cuve, la viticulture de cuve (Levadoux, Vigne,1961, p. 36, 58).Production de raisins destinés à la fabrication du vin.
P. métaph. Toute une humanité en travail, la cuve énorme où fermentait le vin de l'avenir (Zola, Paris,t. 2, 1898, p. 154).Cette grande cuve obscure où bouillonnaient les passions et la rangée de monstres que nous étions (Guéhenno, Journal« Révol. », 1938, p. 169).
b) P. méton. Contenu d'une cuve. Cuve bouillonnante. Un bouillonnement de cuve qui fermente (Martin du G., Barois,1913, p. 287).
P. métaph. Quinet, tout enivré de houblon, nous brasse des cuves de poésie (Sainte-Beuve, Poisons,1869, p. 115).
2. Récipient plus ou moins important, parfois intégré à un dispositif plus complexe, servant à divers usages ménagers ou industriels.
a) Usuel
Cuve à mazout, à essence. Récipient métallique, souvent enterré, servant à entreposer des produits pétroliers. Une cuve de pétrole abandonnée (Flaubert, Salammbô,t. 1, 1863, p. 112).
Cuve à photographie, à développement. Récipient servant au développement des clichés photographiques (cf. Rob. et cuvette). Synon. bac.
Cuve à eau, à mercure. Vases rectangulaires permettant le travail de manipulation des gaz. Souvent Pouchet, dans ses expériences, s'était servi de la cuve à mercure pour y pratiquer la manipulation de ses flacons (J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 117).
b) Usages industr.
BRASSERIE. Récipient dans lequel on prépare, on fait germer le grain. Cuve matière, cuve mouilloire (Boullanger, Malt., brass., 1934, p. 239, 100). Cuve guilloire (Wurtz, Dict. chim., t. 1, 1ervol., 1869, p. 595).
ÉLECTRONIQUE
Cuve électrolytique. ,,Machine de synthèse mathématique pour les problèmes de répartition de champs électrique dans les lentilles électroniques`` (Électron. 1963-64).
Cuve à ultra-sons. ,,Cuve remplie de mercure ou d'alcool qui sert de ligne à retard dans certaines machines électroniques`` (Électron. 1963-64).
INDUSTR. MÉTALL. Partie creuse d'un dispositif industriel contenant généralement un liquide, et plus particulièrement, partie centrale et cylindrique d'un haut fourneau comprise entre les tuyères et le gueulard et comprenant la zone de fusion. Cuves monobloc des grandes usines; remplir la cuve avec une matière régénérée :
2. Le courant de gaz entrant dans la cuve se partage en deux : la moitié du volume total traverse la couche inférieure de matière de haut en bas, l'autre moitié la couche supérieure de bas en haut. Ce sont les cuves compound très employées en Allemagne. Quéret, Manuel de l'industr. du gaz,1923, p. 148.
Autres récipients de fonte, de métal inoxydable, de ciment, dans lesquels s'effectuent diverses opérations industrielles. Cuves de décantation (Brunerie, Industr. chim.,1949, p. 11).Cuves de décrassage (Barnerias, Aciéries,1934, p. 194).Cuves d'épuration (Chartrou, Pétroles nat. et artif.,1931, p. 184).Cuves de fermentation (Industr. fr. brass.,1955, p. 9).Cuves de stockage (Industr. conserves,1950, p. 8).
PAPET. Papier de cuve, à la cuve. Papier fait à la main. Le papier de Hollande rentre dans la catégorie des papiers faits à la main et dits de cuve (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr.,1932, p. 548).
TANN., TEINTURERIE. Tanner en cuve, teindre en cuve. Cuve passant ses cuirs à la cuve voisine plus élevée dont elle reçoit, par contre, du jus (Bérard, Gobilliard, Cuirs et peaux,1947, p. 74).
Cuve d'Inde. Celle où l'on teint à froid et dans laquelle on ne fait pas entrer de pastel (cf. Berthollet, Art teint., t. 2, 1804, p. 77).
Teinture à la cuve. Teinture à l'indigo (cf. Ovio, Vision coul., 1932, p. 213).
B.− P. anal. ou p. métaph.
1. ARCHÉOL. Cuve baptismale. Récipient de pierre posé sur un pilier central ou sur quatre colonnes et servant de fonts baptismaux. La cuve de pierre où Jeanne d'Arc fut baptisée (Barrès, Cahiers,t. 6, 1907-08, p. 125).
Cuve reliquaire. Châsse (d'apr. Archéol. chrét. 1914).
Cuve funéraire. Sarcophage de pierre. Longues cuves de marbre blanc (A. France, Puits ste Claire,1895, p. 60).
2. AVIAT. Habitacle d'un avion de chasse. Un mitrailleur de cuve. Le froid entrait par l'ouverture de la cuve (Malraux, Espoir,1937, p. 814).
3. LITT. Espace creux habité ou non mais très plein et souvent agité. Cette cuve immense de la mer dont les bords ne se laissent qu'à peine apercevoir (Baudel., Poèmes prose,1867, p. 169).Hier, séance de la Chambre. Depuis combien d'années ne m'étais-je penché sur cette cuve (Mauriac, Bloc-notes,1958, p. 101).
Rem. La docum. fournit le subst. fém. cuvelle. Petite cuve. Rincer les draps dans la cuvelle (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 10).
Prononc. et Orth. : [ky:v]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. xies. cuve (Gloses de Rashi, éd. A. Darmesteter et D.-S. Blondheim, no298); xiies. cuvhe (Gl. Tours, 330 ds T.-L.). Du lat. class. cupa « grand vase en bois, tonneau ». Fréq. abs. littér. : 319. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 259, b) 635; xxes. : a) 579, b) 442. Bbg. Vincent (A.). Les N. d'objets creux comme n. de lieux. Mél. Dauzat (A.). Paris, 1951, pp. 385-396.

Wiktionnaire

Nom commun

cuve \kyv\ féminin

  1. Grand récipient de bois ou de maçonnerie dont on se sert ordinairement pour fouler la vendange ou pour y laisser fermenter le vin nouveau avec la grappe, pour faire de la bière et pour divers autres usages.
    • Des coteaux d’Arbois, de Poligny et de Salins, descendait, chaque automne, avec les cuves pleines, le beau vin couleur peau d’oignon, jailli des grappes de poulsard, […]. — (Louis Pergaud, La Disparition mystérieuse, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Or, le bruit se répandit bientôt que le juif avait jeté l'hostie dans une cuve d'eau bouillante, à la suite de quoi l'eau aurait rougi sans s'altérer. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Le sang défibriné est envoyé dans les cuves chauffées à la vapeur où il se coagule, l'albumine entrainant les globules. — (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.205)
  2. (Québec) Évier.
    • Dans une cuve ou un bac à vaisselle, on mouillait le tout avec de l'eau bouillante et on savonnait directement sur le coton [...] — (Bulletin D'histoire de la Culture Matérielle, Numéros 31 à 32, page 26, Éd. Canadian Museum of Civilization and National Museum of Science and Technology., 1990)


Forme de verbe

cuve \kyv\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cuver.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cuver.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cuver.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cuver.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de cuver.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CUVE. n. f.
Grand récipient de bois ou de maçonnerie dont on se sert ordinairement pour fouler la vendange ou pour y laisser fermenter le vin nouveau avec la grappe. On le dit aussi de Quelques autres récipients à peu près de même nature, dont on se sert pour faire de la bière et pour divers autres usages. Cuve de brasseur, de teinturier.

Littré (1872-1877)

CUVE (ku-v') s. f.
  • 1Grand vaisseau de bois qui n'a de fond que d'un côté, composé de douves, lié avec des cerceaux en bois ou en fer, et dans lequel se met la vendange. La cuve de Clairvaux passait pour tenir quatre cents muids. Les celliers sont ouverts, la cuve est réparée, Saint-Lambert, Saisons, III. Près de la cuve qui bouillonne On voit s'égayer le vieillard, Béranger, Champs.

    À fond de cuve, en manière de grande cuve. Fossé à fond de cuve, fossé qui n'a point de talus.

    Fig. Déjeuner, dîner à fond de cuve, déjeuner, dîner amplement.

  • 2 Par extension, grand vaisseau de bois en forme de cuve, dans lequel se font diverses opérations. Cuve de brasseur. Cuve de teinturier.
  • 3Grand vase en pierre, en marbre, en bronze destiné à contenir de l'eau, tel que les baignoires, les fonts baptismaux.
  • 4Nom, dans les laboratoires, de vases rectangulaires, en bois ou en pierre, remplis d'eau ou de mercure, et dans lesquels on manipule les gaz.
  • 5 Terme de forges. Partie cylindrique et centrale du haut fourneau, dans laquelle s'opèrent les charges et qui est superposée à la partie dite les étalages.
  • 6Cuve de Vénus, un des noms du chardon à foulon.

HISTORIQUE

XIIe s. Isnelement fu li fons aprestés ; C'est une cueve de vert marbre listés, Guill. d'Orange, Variantes, t. II, p. 311.

XIIIe s. Si m'estuet que j'aille as estuves, Tout aions nous ceans des cuves ; N'i vaudroit riens baing sans estuves, la Rose, 14562. Malbailiz fu et deceüz, Car dedenz la cuve est cheüz, Ren. 12016.

XIVe s. Fist le roy dreser pierres et mangonneaulx et une tour sus quatre roes et une cuve de boys, et fist apareiller et amasser quant que il peut assembler de tourmens [machines de guerre], puis les fist lancer de toutes parts et assaillir par grant vertu, Chron. de St-Denis, t. II, f° 30, dans LACURNE.

XVe s. Et y a un très beau clos… et dedans ce clos, très grand foison de vignobles ; car, an par autre, y ont bien les freres entre cent et six vingts cuves de vin, Froissart, II, III, 100. Et [elle] si dira : encor je vueil Une futaine, monseigneur, Et me faut un mantel greigneur, Que je n'ay adroit fons de cuve [nom d'une sorte d'habillement de femme], Deschamps, Poésies mss. f° 496, dans LACURNE.

XVIe s. Cet assaut opiniastré et très bien deffendu principalement par les feux artificiels, fit en fin quitter la basse-court aux Anglois et se retirer dans la cuve, où ils se rendirent à vie sauve, D'Aubigné, Hist. I, 28. Le peuple qui couroit aux barricades y trouva tant de tonneaux et de cuves plaines de bled au lieu de terre, que…, D'Aubigné, ib. II, 313. Espatules droites et renversées, cuves, cuvettes, cuveaux, chaires à demis baings, Paré, t. III, p. 639. Les fossés sont creusés en talussant, non à fons de cuve et droite pente, De Serres, 745. Grosse ville close, dont les fossez sont moult larges, plains d'eau vive, faitz à fons de cuve, P. Choque, dans LEROUX DE LINCY, Bibl. des Chart. 5e série, t. II, p. 166. Il y avoit aux carrefours à Rome des vaisseaux et demy cuves pour y apprester à pisser aux passants, Montaigne, I, 372.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CUVE. Ajoutez :
6Chez les teinturiers, la cuve, le vaisseau où l'on fait la teinture, à la différence de la chaudière. Les teinturiers du petit teint n'auront des cuves en leurs maisons ou boutiques, mais seulement des chaudières de cuivre, suivant leur ancien usage, à peine de 150 francs d'amende, et d'interdiction de la maîtrise, Règlement sur les manufactures, août 1669, Teinturiers en laine, art. 2.

Ce passage explique les expressions suivantes : Les bleus pâles et bleus beaux seront teints de pure cuve d'inde, ib. Teinturiers en soie, laine et fil, art. 10. Tous les fils de lin… ne seront teints en bleu commun, mais seulement en bleu de cuve, ib. art. 73.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CUVE, sub. f. (Tonnel.) grand vaisseau de bois propre à contenir des liqueurs. Les cuves sont faites de douves de bois de chêne ou de sapin, reliées avec de grands cerceaux de bois ou des cercles de fer, & garnies d’un fond seulement. On se sert des cuves pour mettre la vendange & y fouler le raisin. Les Brasseurs de bierre mettent fermenter leur grain dans des cuves avant que de les cuire dans les chaudieres. Les Teinturiers se servent aussi de cuves pour teindre les étoffes. Ce sont les Tonneliers qui fabriquent les cuves. Voyez les articles suivans.

Cuve, en terme de Blanchisserie de cire, est un grand vaisseau de bois en forme de tonneau, dans lequel la cire fondue tombe & se repose. Voyez Reposer. Elle est garnie sur le devant d’un gros robinet qui donne issue à la cire dans la grêloire. Voyez Grêloire, & K K, Pl. de la Blanchisserie des cires, fig. 1. Ces cuves qui sont cerclées de fer ont trois crochets de fer à la circonférence supérieure, qui servent à accrocher des anneaux qui terminent des cordages au moyen desquels & du treuil on ôte & on met la cuve sur son support.

Cuve-matiere, (Brasserie.) est celle dans laquelle les Brasseurs mettent la farine ou le grain bruisiné avec l’eau pour être brassé. Elle differe des autres en ce qu’elle a un faux fond percé de petits trous, & distant du fond de deux pouces. Lorsque l’on jette l’eau dans la cuve par le moyen d’une pompe qui la conduit entre les deux fonds, elle remonte dans la cuve par les petits trous du faux fond, soûleve la farine, & la rend plus aisée à voguer. Cette distance entre les deux fonds facilite l’égoutter des métiers lorsqu’on met à la voie. Au-dessous du faux fond est un cordon étroit autour de la cuve, qui sert à le retenir en place. Au haut il y a encore un cordon, mais plus fort que celui du bas. V. Brasserie.

Cuve-mouloire, (Brasserie.) est celle dans laquelle les Brasseurs font tremper le grain pour le faire germer.

Cuve-guilloire, (Brasserie.) est celle dans laquelle on jette les métiers pour les mettre en levain.

Cuve, chez les Cartonniers, est une grande caisse de bois de chêne sans couvercle, de trois piés & demi de largeur, & environ cinq à six piés de long, dans laquelle ces ouvriers puisent avec la forme la matiere dont ils fabriquent le carton. Voyez la fig. 2. Pl. du Cartonnier, qui représente l’ouvrier appellé leveur qui leve la matiere dont le carton est fait sur la forme ; la cuve est devant lui qui contient cette matiere délayée dans de l’eau. Voyez Papeterie.

Cuve du moulin à papier à cylindres, voyez la description & l’usage des différentes parties qui la composent à l’article Moulin a papier a cylindres & la fig. Planc. II. de Papeterie.

Cuve, en terme de Raffineur de sucre, sont de grands vaisseaux de planches de chêne environnées de cerceaux de fer, semblables aux cuves où l’on foule les raisins. C’est où on amasse les écumes & les syrops. Voyez Ecume & Sirop.

* Cuve, (Teinture.) grands vaisseaux dont les Teinturiers se servent pour teindre les étoffes. On appelle cuve d’inde, une cuve composée d’indigo sans pastel, dans laquelle on teint à froid ; cuve en œuvre, celle qui n’a ni trop ni trop peu de chaux, & à qui il ne manque que d’être chaude pour travailler ; cuve garnie, celle qui a tous les ingrédiens, mais qui n’est pas assez formée ou qui n’a pas assez fermenté pour travailler ; cuve rebutée, celle qui ne jette du bleu que quand elle est froide ; cuve qui souffre, celle qui n’a pas assez de chaux ; cuve usée, celle qui avoit trop de chaux, & dont on n’a pû se servir que la chaux n’en fût usée ; cuve sourde, celle qui commence à faire du bruit, & à faire connoître par des petillemens qu’elle se forme. On dit asseoir ou poser une cuve, pour y mettre les ingrédiens dont elle doit être composée ; pallier la cuve, pour remuer ou brouiller le marc ou pâtée de la cuve, & le mêler avec le fluide ; heurter la cuve, pour pousser brusquement & avec force la surface du bain jusqu’au fond de la cuve, & y donner de l’air par cette manœuvre ; dégarnir la cuve, pour y mettre du son & de la garence à discrétion, pour qu’elle soit moins chargée ; rejailler une cuve, pour la remplir d’eau chaude deux ou trois jours après qu’elle a travaillé, & qu’elle se trouve trop diminuée ; réchauffer la cuve, pour remettre le brevet ou le bain sur le feu quand la cuve commence à se refroidir ; ouvrir la cuve, pour y jetter la premiere mise de la laine ou de l’étoffe quand elle est neuve ; retrancher la cuve, pour la pallier sans lui donner de chaux. Voyez l’article Teinture.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cuve »

Berry, cube, cue ; wallon, coûve ; provenç. et espagn. cuba ; du latin cupa ; comparez coupe, vase.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin cupa, dont la variante cuppa a donné « coupe ». Selon Pihan, de l’arabe كوب, qub (« vase, coupe »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cuve »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cuve kyv

Évolution historique de l’usage du mot « cuve »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cuve »

  • L’humanité est une vieille ivrognesse qui, pour le moment, cuve sa dernière guerre. De Jules Romains
  • Le dimanche 28 juin, une femme a été retrouvée morte dans une cuve d'eau, chez elle, à Graimbouville. tendanceouest.com, Seine-Maritime. Le corps d'une femme retrouvé dans une cuve d'eau
  • Avec la cuve frontale H2O spéciale incendie, Arland propose une solution pour intervenir en cas de départ de feu lors du pressage de la paille. Facturé 4 990 euros HT, cet équipement emportant 800 litres d’eau dispose d’une pompe débitant 100 l/min, qui est entraînée hydrauliquement par un distributeur double effet du tracteur. Il dispose de 20 m de tuyau plat de type pompier et d’une lance incendie. Une buse optionnelle pulvérise de l’eau derrière le tracteur pour dételer en sécurité la machine embrasée. La cuve H2O est dotée de l’éclairage, ainsi que d’un pare-chocs que le chauffeur peut utiliser pour pousser les balles rondes ayant roulé sur l’andain. Réussir machinisme, Arland - La cuve frontale H2O contre les incendies | Réussir machinisme
  • 3.490 euros hors taxes, c’est le tarif de base de cette cuve MD15 proposée par Guillaume Adam, gérant de l’entreprise normande. L’entreprise spécialisée dans la fourniture de pièces d’usure (en partenariat avec ADI Carbure) est également un point relais pour le nord de la France pour Pulvéjuste, fournisseur de solutions pour l’application localisée et combinée au semis de produits phytosanitaires ou engrais liquides. Par cette activité, Gam Agri Pièces décline l’une des cuves jusqu’alors proposées en cuve de secours, pour intervenir au plus vite en cas de départ d’incendie. Une cuve ô combien utile puisqu’elle devra lutter contre les départs d’incendie, nombreux ces dernières campagnes. Un outil qui sera apprécié autant sur les chantiers de moissons, attelé sur un ensemble tracteur-benne ou un tracteur de secours (le tracteur qui tracte le plateau de coupe par exemple) ou sur les chantiers de pressage de paille. C’est d’ailleurs chez un pailleux que la première MD15 a trouvé preneur nous confie le fabricant normand. « Ce sera mon oncle, qui réalise, avec 3 presses, 6 000 balles rondes par an et 300 balles de lin, avec la hantise constante de voir son matériel partir en fumée« , confie Guillaume Adam. Farm Connexion - L'actualité du Matériel Agricole pour les pros et passionnés, [SÉCURITÉ] Une cuve pour lutter contre les incendies | FARM Connexion
  • Appelés essais fonctionnels cuve ouverte, ces essais ont été réalisés conformément au planning et ont permis de valider de nombreuses fonctions de sûreté. , Nucléaire : sur le chantier de l'EPR, les essais fonctionnels cuve ouverte validés | La Presse de la Manche
  • La cuve frontale MD15 et ses 600 litres offre 15 minutes d’aspersion à 4 bar en bout des 20 mètres de lance. , Une cuve anti-départ de feu au catalogue de Gam Agri Pièces, Machinisme - Pleinchamp
  • La cuve frontale UF 2002 peut être combinée au pulvérisateur porté UF 02, portant la capacité totale à 3500 litres. Lors du remplissage, les deux cuves sont automatiquement remplies grâce au système FlowControl+. , Une cuve frontale de 1500 litres pour l’UF Twin d’Amazone, Machinisme - Pleinchamp
  • Fin d’après-midi compliquée sur le quartier Saint-Amand où un propriétaire route de Liverdun remarquait une odeur de fioul dans sa cave. Après une enquête de voisinage, il s’avère qu’un voisin vient de rentrer 1.500 litres de fioul. Problème : sa cuve enterrée fuit et la totalité s’est infiltrée dans le sol en terre, polluant du même coup une source et les puits environnants. , Faits-divers - Justice | Une cuve de fioul se déverse dans une source
  • Le second ingrédient, qui permet aux vortex de « flotter », est la stratification. On entend par là que le fluide est de plus en plus dense ou lourd quand on s’enfonce à l’intérieur. Sur Jupiter, cette stratification est due à l’illumination solaire couplée à l’augmentation de pression. Dans notre expérience, nous ajoutons simplement du sel dans l’eau (ce qui la rend plus dense) à une concentration de plus en plus élevée quand on s’enfonce dans la cuve (version vidéo, en anglais). The Conversation, Un jacuzzi pour recréer Jupiter en laboratoire
  • Entrée, bibliothèque, salon, chambre… il ne manque rien dans ce lieu d’habitation unique et insolite, où chaque pièce a été reconstituée dans une cuve à cognac ! Un véritable « écosystème créatif » créé pour la première exposition de design de la Fondation Martell, installée en Charente. Le Monde.fr, Bienvenue chais vous : quand le design s’installe au pays du cognac
  • Après la réaction chimique lundi 29 juin à Bras-sur-Meuse, sur le site de l'Union laitière de Meuse, les opérations de pompage et de dépotage de la cuve ont été réalisés mercredi. La coopérative va pouvoir reprendre ses activités ce jeudi, selon la préfecture. France Bleu, Trois jours après la réaction chimique, l'Union laitière de Meuse reprend ses activités jeudi

Images d'illustration du mot « cuve »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cuve »

Langue Traduction
Anglais tank
Espagnol tanque
Italien serbatoio
Allemand panzer
Chinois 坦克
Arabe خزان
Portugais tanque
Russe бак
Japonais タンク
Basque depositua
Corse cisterna
Source : Google Translate API

Synonymes de « cuve »

Source : synonymes de cuve sur lebonsynonyme.fr
Partager