La langue française

Cuisinier, cuisinière

Définitions du mot « cuisinier, cuisinière »

Trésor de la Langue Française informatisé

CUISINIER, IÈRE, subst.

Personne chargée de faire la cuisine (cf. ce mot B). Chef-cuisinier (synon. chef); cuisinier en chef, en second; cuisinière sachant accommoder le lapin. Le cuisinier de chaque « popote » commençait religieusement la préparation du repas du soir (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 157):
1. La grosse soupière est pareille, Joufflue, entre ses deux oreilles, À la face du cuisinier Qu'on a loué pour le dîner... Jammes, De tout temps à jamais,1935, p. 106.
P. ext. Personne qui sait faire la cuisine. Un bon, un médiocre cuisinier; une excellente cuisinière. Synon. cordon bleu :
2. Henriette était obligée de faire la cuisine dans la chambre, sur un réchaud à alcool, et si elle arrivait à faire de bons petits plats c'était qu'elle était une cuisinière remarquable. Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs,1945, p. 116.
Péj., au fém. [Le plus souvent en fonction de déterm.] Femme peu soigneuse et/ou ignare. Comptes* de cuisinière; écriture de cuisinière. Sur un papier de cuisinière, en style de cuisinière, orthographiés à la cuisinière, des renseignements obscurs (Colette, Cl. Paris,1901, p. 152).Ne parle-t-on pas, dans les romans à l'usage des cuisinières, des cyclones, des orages, des tornades de la passion? (Gracq, Beau tén.,1945, p. 113).
P. métaph. Bien qu'il s'en défende et qu'il se croie un cuisinier, l'auteur dramatique est un homme de lettres (Renard, Lanterne sourde,1893, p. 304):
3. On m'avait dit qu'il y a, dans les journaux, des littérateurs de vaisselle, sorte de cuisiniers spécialement chargés de faire des saletés aux hommes de talent, de rayer un mot de leur manuscrit ou d'en ajouter un, de supprimer, de recoudre. Renard, Journal,1894, p. 202.
P. méton. Livre de cuisine. Le Cuisinier français. Le Cuisinier modèle (Ac.1932).Je dirai que nous avons assez de livres ici (...) moi j'en ai deux qui me suffisent, mon Paroissien romain et ma Cuisinière bourgeoise (A. France, Bonnard,1881, p. 272).
Prononc. et Orth. : [kɥizinje], fém. [-njε:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1200 ce maistre quisinier (Aliscans, éd. E. Wienbeck, W. Hartnacke, P. Rasch, 3626); 2. 1881 « secrétaire de rédaction dans un journal » (Larchey, Dict. ds Quem. Fichier). B. 1299 cuisiniere « femme du cuisinier » (Ord. Métiers de Paris, 384 ds T.-L.). Dér. de cuisine*; suff. -ier*, -ière* (cuisinier au sens 1 a évincé le plus ancien queux*). Fréq. abs. littér. : 563. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 802, b) 1 024; xxes. : a) 784, b) 689. Bbg. Lew. 1960, p. 209. − Perret (D.). Termes d'adresse et injures. Cah. Lexicol. 1968, t. 12, no1, p. 10. − Quem. Fichier. − Serv. de Ling. du Can. Pacifique. Désignations de qq. postes de la hiérarchie hôtelière. Meta. 1971, t. 16, p. 172.

Wiktionnaire

Nom commun 1

cuisinier \kɥi.zi.nje\ masculin (pour une femme on dit : cuisinière)

  1. (Cuisine) Celui qui prépare, qui cuit la nourriture.
    • Les cuisiniers avaient retrouvé intacts leurs appareils de chauffage sans feu et ils avaient préparé du cacao pour les officiers et de la soupe pour les hommes. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 261 de l’éd. de 1921).
  2. Celui, celle que l’on prend à gages dans une maison, un restaurant pour y faire la cuisine.
    • De nombreux cuisiniers, […], avaient réussi, presque aussi bien que nos professeurs actuels dans l’art culinaire, à les rendre complètement méconnaissables à la vue. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. (Argot) Personne qui fabrique du crack à partir de la cocaïne.

Nom commun 2

cuisinier \kɥi.zi.nje\ masculin

  1. Livre de cuisine.
    • Le cuisinier français.
    • Le cuisinier modèle.

Nom commun 1

cuisinière \kɥi.zi.njɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : cuisinier)

  1. Femme qui cuisine.
    • Enfin, en guise de dessert, la cuisinière avait confectionné une sorte de rabote garnie de trois pommes offertes par la bonne du curé, mademoiselle Alice. — (Françoise Bourdon, La forge au Loup, Presses de la Cité, 2001, chap.33)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Femme qui exerce le métier de cuisinier.
    • Le 15 avril prochain, la meilleure cuisinière de France, trois étoiles au Guide Michelin, ouvre un nouveau restaurant gastronomique. (Le Matin Online, avril 2009‎)
  3. (Désuet) Épouse du cuisinier.

Nom commun 2

cuisinière \kɥi.zi.njɛʁ\ féminin

  1. (Cuisine) Fourneau de cuisine servant à chauffer ou faire cuire les aliments, souvent muni d’éléments chauffants sur sa surface de travail.
    • Cuisinière électrique, au charbon, à gaz.
  2. (Cuisine) (Désuet) Ustensile de fer-blanc traversé par une broche, et qui sert à faire rôtir la viande.

Nom commun 1

cuisinière \kɥi.zi.njɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : cuisinier)

  1. Femme qui cuisine.
    • Enfin, en guise de dessert, la cuisinière avait confectionné une sorte de rabote garnie de trois pommes offertes par la bonne du curé, mademoiselle Alice. — (Françoise Bourdon, La forge au Loup, Presses de la Cité, 2001, chap.33)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Femme qui exerce le métier de cuisinier.
    • Le 15 avril prochain, la meilleure cuisinière de France, trois étoiles au Guide Michelin, ouvre un nouveau restaurant gastronomique. (Le Matin Online, avril 2009‎)
  3. (Désuet) Épouse du cuisinier.

Nom commun 2

cuisinière \kɥi.zi.njɛʁ\ féminin

  1. (Cuisine) Fourneau de cuisine servant à chauffer ou faire cuire les aliments, souvent muni d’éléments chauffants sur sa surface de travail.
    • Cuisinière électrique, au charbon, à gaz.
  2. (Cuisine) (Désuet) Ustensile de fer-blanc traversé par une broche, et qui sert à faire rôtir la viande.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CUISINIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui fait la cuisine. Cette femme est très bonne cuisinière. Il se dit plus ordinairement de Celui, de celle que l'on prend à gages dans une maison pour y faire la cuisine. Il a un habile cuisinier. C'est un homme qui doit toute sa réputation à son cuisinier. Il a pris une cuisinière. Par apposition, Chef cuisinier. Par extension, il se dit d'un Livre qui traite de la cuisine. Le Cuisinier français. Le Cuisinier modèle.

CUISINIÈRE se dit aussi d'un Ustensile de fer-blanc traversé par une broche qui sert à faire rôtir la viande. On dit aussi RÔTISSOIRE.

Littré (1872-1877)

CUISINIER (kui-zi-nié, niê-r) s. m.
  • 1Celui, celle dont la fonction est de faire la cuisine. Un bon cuisinier. Une mauvaise cuisinière. Que de son cuisinier il s'est fait un mérite, Et que c'est à sa table à qui l'on rend visite, Molière, Mis. III, 5. Un jour le cuisinier, ayant trop bu d'un coup, Prit pour oison le cygne, et, le tenant au cou, Il allait l'égorger, puis le mettre en potage, La Fontaine, Fabl. III, 12. Un bon cuisinier coûtait quatre talents, Montesquieu, Esp. VII, 2. Après m'avoir dit en passant que Cadmus, l'aïeul de Bacchus, le fondateur de Thèbes, commença par être cuisinier du roi de Sidon, Barthélemy, Anach. ch. 25.

    Fig. La gaieté, les travaux rustiques, les folâtres jeux sont les premiers cuisiniers du monde, Rousseau, Ém. IV.

  • 2Personne qui sait faire la cuisine.
  • 3Le Parfait Cuisinier, la Cuisinière bourgeoise, livres où l'on traite de la cuisine. Mithoecus qui nous a donné le Cuisinier sicilien, Barthélemy, Anach. ch. 25. Le Cuisinier français, qui n'est pas un bon livre, Nous donne quelquefois des maximes à suivre : J'emprunterai de lui ce refrain bien connu : Servez chaud…, Berchoux, Gastron. III.

HISTORIQUE

XIIIe s. Que se aucune personne est devant estal ou fenestre de cuisinier pour marchander ou achater des dits cuisiniers, que si aucuns des autres cuisiniers l'appele devant que l'on soit partiz de son gré de l'estal ou fenestre, si soit en la peine de cinq sols, Liv. des mét. 137.

XVIe s. Ainsi tu attraperois quelque benefice, que tu ferois tenir par quelque cuisinier de prestre et tu prendrois le revenu, Palissy, 81. Il donna la maison d'un citoyen de Magnesie à un cuisinier, pour autant qu'il avoit bien appareillé un soupper, Amyot, Anton. 27. Style de ramoneur de cheminée ou de cuisinier, Rabelais, p. 109, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CUISINIER, s. m. celui qui sait faire la cuisine & apprêter à manger. Voyez Cuisine.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cuisinier »

Cuisine ; saintong. cheunier ; bourguig. cusenei ; provenç. cosiner ; espagn. cocinero ; portug. cozinheiro ; ital. cuciniere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) (début XIIIe siècle) Dérivé de cuisine avec le suffixe -ier.
(Nom 2) (1690) De même origine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cuisinier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cuisinier kµizinje

Évolution historique de l’usage du mot « cuisinier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cuisinier »

  • Chaque cuisinière doit apprendre à gouverner l'État. Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine, Les Bolcheviks conserveront-ils le pouvoir ?
  • Le cuisinier doit avoir la langue de son maître. De Proverbe allemand
  • On ne fait bien que ce qu’on aime. Ni la science ni la conscience ne modèlent un grand cuisinier. De Colette / Prisons et paradis
  • Le meilleur auxiliaire d’un diplomate, c’est bien son cuisinier. De Talleyrand
  • La mode des cocktails avant les repas a été lancée par un cuisinier qui avait brûlé le rôti. De Chester Anthony
  • Un avocat est dans un procès ce qu'est un cuisinier dans un repas. De Aristippe
  • De toutes les qualités du cuisinier, la plus indispensable est l'exactitude. De Anthelme Brillat-Savarin / Physiologie du goût
  • La félicité n’existe pas là où l’art du cuisinier est ignoré. De Jean-Jacques Régis de Cambacérès
  • On peut être bon cuisinier et mauvais chef. Le chef dirige une brigade alors que dans l'esprit du grand public, c'est le cuisinier. De Joël Robuchon / Le Figaro Magazine, interview du 28 juillet 2007
  • La soupe n’est pas assez chaude si le cuisinier ne s’y brûle pas le doigt. De William Collier
  • On devient cuisinier mais on naît rôtisseur. Anthelme Brillat-Savarin, Physiologie du goût
  • Un cuisinier, quand je dîne Me semble un être divin Qui du fond de sa cuisine Gouverne le genre humain. De Antoine Désaugiers
  • L'enfer est un endroit où le cuisinier serait anglais ; le policier, allemand ; le garagiste, arabe et l'amant, suisse. De Anonyme
  • Dans les souvenirs d’enfance de chaque bon cuisinier se trouve une grande cuisine, une cuisinière en marche, un gâteau qui cuit et une maman. De Barbara Costikyan / Holiday Entertaining - Octobre 1984
  • De même que la cuisine doit laisser aux produits le goût de ce qu'ils sont, le cuisinier doit employer des mots qui ont le sens de ce qu'ils sont... De Paul Bocuse / Entretien avec Bernard Pivot - Janvier 1976
  • Pour réaliser le beau, le peintre emploie la gamme des couleurs, le musicien celle des sons, le cuisinier celle des saveurs, et il est très remarquable qu'il existe sept couleurs, sept sons, sept saveurs. De Lucien Tendret / La Table au pays de Brillat-Savarin
  • La veste bleu-blanc-rouge ne fait pas toujours le Meilleur ouvrier de France ! Ce pourrait être la morale de cette histoire peu banale. Il y a quelques semaines, Christophe Schrim, le patron du restaurant le Foirail à Saint-Haon embauche un nouveau cuisinier : Marco Rouault. Ce dernier pose fièrement en photo au côté de son nouvel employeur avec le fameux col aux couleurs du drapeau français, brodé sur sa veste de cuisine. Signe distinctif des Meilleurs ouvriers de France. , Faits-divers - Justice | Le vrai cuisinier était un faux Meilleur ouvrier de France
  • Pour les Dinardais, Hervé Jean est l’homme en orange, le président de la SNSM Dinard depuis 1998. Or dans sa vie professionnelle, il est plutôt vêtu de blanc, troquant l’uniforme des sauveteurs pour la veste de cuisinier. Il est en effet enseignant au Lycée hôtelier Yvon Bourges. Le Telegramme, Hervé Jean, le cuisinier-sauveteur de la SNSM part à la retraite - Dinard - Le Télégramme
  • Suspecté de violences avec un couteau et de séquestration d’un mineur commis vendredi 26 juin à Montbeton, Éric, un cuisinier de 33 ans risque gros devant le tribunal correctionnel, mardi 30 juin. ladepeche.fr, Tarn-et-Garonne : le cuisinier de Montbeton reste en prison - ladepeche.fr
  • Un restaurant de Jérusalem a été privé de son certificat casher lundi, car l’établissement emploie un cuisinier non-juif, a rapporté son propriétaire. The Times of Israël, Un restaurant ayant un cuisinier non-juif privé de son certificat de casheroute | The Times of Israël
  • Le superviseur l'a fait, après avoir découvert que la gazinière a était remplacé par un plaque  à induction .  Selon les règles de la cacheroute un cuisinier non juif ne peut pas allumer le feu comme expliqué ci-dessus. AlianceFR.com, En israël, Il préfère renoncer à son certificat de cacheroute que de renvoyer son cuisinier arabe | Alliance le premier magazine de la communauté juive, actualité juive, israel, antisémitisme info
  • Sa carrière a débuté comme cuisinier avec Jean-Claude Hilaray, en 1976 à Grand-Champ, avant d’intégrer l’école hôtelière de Saint-Nazaire, et d’en ressortir trois ans plus tard avec un CAP et BEP de cuisinier et un CAP de serveur. Il passe les périodes estivales au Dana (quatre étoiles) de Carnac puis est embauché lors de la création du restaurant le « Vieux chêne » de Landevant. Il passe et réussit ensuite le concours de l’Éducation nationale. « J’apprends alors qu’une place se crée au Foyer-retraite de Grand-Champ et j’ai postulé. J’ai connu deux rénovations, puis j’ai fait partie du groupe de travail pour la construction de cet Ehpad. C’est une bonne maison, je m’y suis énormément plu », conclut-il. Le Telegramme, Christian Le Galludec, chef cuisinier de l’Ehpad, part à la retraite - Grand-Champ - Le Télégramme
  • Devenir un célèbre cuisinier avec un handicap c’est possible ! Le récit autobiographique La vie à pleine main dans lequel Grégory Cuilleron se confie le prouve ! Handicap : Suivez l'actualité en temps réel, Devenir cuisinier avec un handicap : livre témoignage de Grégory Cuilleron
  • Cyril Lignac, le cuisinier vedette qui s’est fait connaître dans de nombreux programmes culinaires de la chaîne M6, sera le « guest » de la cinquième édition du salon Habitat & Déco de Wimereux. La Semaine dans le Boulonnais, Le cuisinier vedette Cyril Lignac invité du prochain salon Habitat & Déco de Wimereux
  • Entre une mauvaise cuisinière et une empoisonneuse il n'y a qu'une différence d'intention. De Pierre Desproges / L’Almanach
  • Une bonne cuisinière est une fée qui dispense le bonheur. De Elsa Schiaparelli
  • Le philosophe n’en sait pas réellement plus que sa cuisinière. De Paul Valéry
  • Chat gourmand rend la cuisinière avisée. De Proverbe occitan
  • Après deux mois à Damas, direction la Biélorussie, où vit l'un des trois frères de Sara. « Pendant un an, j'ai travaillé dans son restaurant. Puis on est parti à Istanbul, où j'ai travaillé comme cuisinière et pris des cours de cuisine ». leparisien.fr, Sara, réfugiée syrienne et cuisinière solidaire pour les plus démunis à Paris - Le Parisien
  • Dans les souvenirs d’enfance de chaque bon cuisinier se trouve une grande cuisine, une cuisinière en marche, un gâteau qui cuit et une maman. De Barbara Costikyan / Holiday Entertaining - Octobre 1984
  • Il est parfois difficile de savoir qui, dans une famille, commande : le mari, la femme, la belle-mère ou la cuisinière. Mais le chien de la maison, lui, ne se trompe jamais. De Marcel Pagnol
  • Pour un artiste, il est aussi fatal d'épouser son modèle que pour un gourmet d'épouser sa cuisinière : le premier est privé des séances de pose et le second de dîner. De Oscar Wilde
  • Les architectes dissimulent leurs erreurs sous du lierre, les médecins sous la terre et les cuisinières sous de la mayonnaise. De George Bernard Shaw
  • Le Rapport sur le marché Hottes de cuisinière dissimulées a également fourni des données sur l’impact du COVID 19 sur le marché mondial. Le monde fait face à une crise mondiale de la santé sans précédent dans les 75 dernières années. Elle a touché tous les segments de la population et est particulièrement préjudiciable aux membres des groupes sociaux dans les situations les plus vulnérables. Ainsi, l’économie mondiale a beaucoup de prétention face à cette pandémie. Le Rapport comprend des données complètes sur l’impact du COVID 19 sur le marché Hottes de cuisinière dissimulées pour aider les utilisateurs à prendre des décisions à grande échelle. Instant Interview, Marché mondial des hottes de cuisinière dissimulées 2020 – Broan, GE, Whirlpool, Bosch, KitchenAid – Instant Interview
  • Le bonheur c'est un bon compte en banque, une bonne cuisinière et une bonne digestion. De Jean-Jacques Rousseau
  • On naît académicien comme on naît archevêque, cuisinière ou sergent de ville, et celui qui doit l'être ne meurt pas avant de l'avoir été. De Théophile Gautier

Images d'illustration du mot « cuisinier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cuisinier »

Langue Traduction
Anglais cook
Espagnol cocinar
Italien cucinare
Allemand koch
Chinois 厨师
Arabe مطبخ
Portugais cozinhar
Russe готовить
Japonais クック
Basque sukaldari
Corse coccia
Source : Google Translate API

Synonymes de « cuisinier »

Source : synonymes de cuisinier sur lebonsynonyme.fr

Cuisinier

Retour au sommaire ➦

Partager