La langue française

Cuisiner

Définitions du mot « cuisiner »

Trésor de la Langue Française informatisé

CUISINER, verbe trans.

A.− Préparer, accommoder (un plat, des mets). Cuisiner une soupe, un dîner, des petits plats, des plats délicats. Je crois être quelque temps capable de cuisiner un bon pâté de venaison (Martin du G., Souv. autobiogr.,1942, p. CXIV):
1. Le dîner, de même que le déjeuner et le souper, toujours composés de choses exquises, étaient cuisinés avec cette science qui distingue les gouvernantes de curé entre toutes les cuisinières. Balzac, Les Paysans,1844-50, p. 251.
Emploi abs. Faire la cuisine. Bien cuisiner. D'habitude, il [Loubet] se chargeait volontiers de la popote; et on l'en remerciait, car il cuisinait à ravir (Zola, Débâcle,1892, p. 25).
B.− Au fig., fam., gén. péj.
1. [Le compl. d'obj. désigne une manifestation de l'esprit hum.] Préparer avec soin (en secret ou d'une manière peu avouable). Il ne faudrait pas me demander de cuisiner une élection (Bloy, Journal,1901, p. 69).
Emploi pronom. à sens passif. [Les] gros clients dont les affaires juteuses se cuisinaient en ce moment (Balzac, Chabert,1832, p. 14).
Spéc. (surtout dans la lang. des journalistes). Présenter astucieusement, élaborer (un texte, etc.). Déjà ils croyaient lire, au courrier mondain du « Gaulois », l'entrefilet qu'ils cuisineraient eux-mêmes en famille (Proust, Sodome,1922, p. 767).
2. [Le compl. d'obj. désigne une pers.] Interroger pour faire avouer. Il me « cuisinerait » à la façon d'un juge d'instruction (Blanche, Modèles,1928, p. 242).[Il] fut chambré dans une pièce et dûment cuisiné par les officiers du 2ebureau qui lui tirèrent les vers du nez (Cendrars, Main coupée,1946, p. 203):
2. − Écoute, dit Dubreuilh, tout en le soignant, essaie donc de le cuisiner : les drogués parlent facilement, nous saurons peut-être ce qu'il a dans le ventre. Beauvoir, Mandarins,1954, p. 561.
Rem. La docum. atteste cuisinage, subst. masc. Action de cuisiner (supra B 2). Pour le cuisinage, un père de famille assisté de la maman et de la mémé bat largement un commissaire de police (Vailland, Drôle de jeu, 1945, p. 106).
Prononc. et Orth. : [kɥizine], (je) cuisine [kɥizin]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. xiiies. (Chanson d'Antioche, éd. P. Paris, V, 16); 2. 1832 fig. « combiner, manigancer des affaires » (Balzac, loc. cit.); 3. 1881 pop. « interroger » (d'apr. Esn.). Dénominatif de cuisine*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 93.
DÉR. 1.
Cuisinement, subst. masc.,rare. Préparation (d'un plat cuisiné de manière élaborée). Une peinture (...) du troussement, du flambement, du cuisinement d'un « faisan à la géorgienne » (Goncourt, Journal,1896, p. 927). 1resattest. mil. xvies. (Fr. Habert, trad. d'Horace, Satyres, II, 2 (paraphrase) ds Hug.) − 1611, Cotgr., à nouv. ds Guérin; de cuisiner, suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 1.
2.
Cuisinerie, subst. fém.,fam. et vx. Art, manière de cuisiner. Synon. cuisine.Cette triple canaille de faux marquis, ton maître en cuisinerie (Sand, Beaux MM. Bois-Doré,t. 2, 1858, p. 127). Dernière transcr. ds Littré : kui-zi-ne-rîe. 1reattest. 1530 (Le Fèvre d'Étaples, Bible, Sam, I, VIII ds Gdf. Compl.); de cuisiner, suff. -erie*. Bbg. Rog. 1965, p. 80.

Wiktionnaire

Verbe

cuisiner \kɥi.zi.ne\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Préparer à manger ; faire la cuisine.
    • Simonot était du nombre, et Suzon passait une partie de la journée à cuisiner, en compagnie de Mme Jeanne, qui avait pris ses quartiers dans un hôtel voisin dont on nous dispensera de faire la description ; […]. — (Wilfrid de Fonvielle, Aventures d'un français au Klondyke, illustrations d'Edyck, Paris : Société française d'éditions d'art, 1901, chap. 17 : La lettre sauvée)
    • Fleuriane était toujours assise devant la cheminée et cuisinait pour le repas du lendemain quelques pommes de terre cuites à la mode du pays, des tartuffes bien rondes et lisses. — (Paul Dunez, Les Grandes Hazelles: L’Émeraude des Ardennes, L'Harmattan, 2011, page 91)
  2. (Argot) Poser des questions de façon à faire parler quelqu’un.
    • — Les flics ne t'ont pas trop cuisiné ?
      Cuisiné ?
      — Posé beaucoup de questions, traduit Laurie.
      — (Jean-Marc Ligny, AquaTM, Gallimard, 2018 [2006], page 606.)
    • La rosse! Il ne voulais rien savoir. Même chez nous, rien de rien. Seulement, la nuit porte conseil et quand je me suis amené, le matin, pour le cuisiner, à la flan, rapport à son complice, il a compris. « Ça va, m'a-t-il dit, c'est d'accord! » — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • […], c'est le seul qui gratte. Il dit qu'il est caissier. Si on le cuisine un peu, on apprend qu'il fabrique des caisses en bois dans une usine. — (Jackie Berroyer, « Les Rouvier », dans J'ai beaucoup souffert de ne pas avoir eu de mobylette, Éditions du Cherche Midi, 2013)
  3. (Argot) Fabriquer du crack à partir de cocaïne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CUISINER. v. intr.
Faire la cuisine. Elle aime à cuisiner. Ce garçon cuisine assez bien. Il est familier. Transitivement et familièrement,

CUISINER signifie Préparer clandestinement. Cuisiner une affaire. Par extension, Cuisiner quelqu'un, L'influencer de façon à l'amener à l'état d'esprit qu'on désire.

Littré (1872-1877)

CUISINER (kui-zi-né) v. n.
  • Faire la cuisine. Elle aime à cuisiner. Il cuisine assez bien.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et en l'iave et en rost [ils] ont la char quisiné, Ch. d'Ant. V, 16.

XVIe s. Ils apprennent à se chausser, à se vestir, à donner à boire, à cuysiner, et n'y a rien de tout cela qu'ils sçachent bien faire, s'ils ne l'ont appris, Amyot, Que la vertu se peut apprendre, 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cuisiner »

De cuisine et du suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cuisine ; provenç. cosinar ; espagn. cocinar ; portug. cosinhar ; ital. cucinare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cuisiner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cuisiner kµizine

Évolution historique de l’usage du mot « cuisiner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cuisiner »

  • Un homme civilisé ne peut vivre sans cuisiner. De Owen Meredith
  • L'érotisme pourrait être l'art de bien cuisiner ses amours. De Sony Labou Tansi
  • Le principal ingrédient pour toute une bonne cuisine familiale est l’amour ; l’amour envers ceux pour qui vous cuisiner. De Sophia Loren
  • Pour bien cuisiner il faut de bons ingrédients, un palais, du coeur et des amis. De Pierre Perret
  • Pendant le confinement, on a testé les colis de produits frais à cuisiner soi-même. On s’est fait livrer un carton HelloFresh avec trois recettes dont le filet d’églefin sauce ciboulette, salade de couscous perlé et conchiglie au pesto. Du coup, pour l’occasion on s’est remis à YouTube et on a testé les recettes en 3 vidéos cuisine ! Le Café du Geek - LCDG, HelloFresh - On a testé le colis à cuisiner, notre avis ! | LCDG
  • Que vous ayez des aprioris sur le fenouil ou que vous ne sachiez pas comment le cuisiner, nous espérons que ces idées recettes vous donneront envie d’essayer ! ConsoGlobe, 20 façons de cuisiner le fenouil pour ceux qui n'aiment pas
  • La courgette n’a aucun goût ? Pas d’accord, mais alors, pas du tout ! En saison, c’est-à-dire de juin à septembre, la courgette a une saveur délicate. Comptant très certainement parmi les légumes les plus faciles à cuisiner, nous vous présentons quelques recettes qui pourraient même séduire ceux qui n’aiment pas les courgettes. ConsoGlobe, 20 façons de cuisiner la courgette pour ceux qui n'aiment pas
  • Aujourd’hui, Francis prépare des poivrons marinés avec un caviar d’aubergines. Sophie nous confie : "C’est génial ! Il a toujours aimé cuisiner. Depuis, que Francis est à la retraite, il s’éclate, il fait la bouffe, toute la bouffe et cela est super-agréable ! Il est très inspiré par toutes les sortes de légumes, mais nous ne sommes pas des végétariens bornés, nous aimons aussi la bonne viande". ladepeche.fr, Vic-Fezensac. Francis est un passionné de cuisine - ladepeche.fr
  • Les célébrités traînent de nombreuses casseroles derrière elles… Comme par exemple, leurs piètres compétences aux fourneaux. Découvrez sans plus attendre l’identité de toutes ces célébrités qui ne savent pas cuisiner ! Marie France, magazine féminin, Ces célébrités qui ne savent pas cuisiner

Images d'illustration du mot « cuisiner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cuisiner »

Langue Traduction
Anglais to cook
Espagnol cocinar
Italien cucinare
Allemand kochen
Chinois 做饭
Arabe للطبخ
Portugais cozinhar
Russe готовить
Japonais 料理する
Basque sukaldatzeko
Corse cucinà
Source : Google Translate API

Synonymes de « cuisiner »

Source : synonymes de cuisiner sur lebonsynonyme.fr

Cuisiner

Retour au sommaire ➦

Partager