La langue française

Corrosif

Définitions du mot « corrosif »

Trésor de la Langue Française informatisé

CORROSIF, IVE, adj.

A.− [En parlant d'un agent physique] Qui corrode, qui a la propriété de corroder. Acide, agent, liquide, poison, produit, émanation, liqueur, substance corrosive; action, propriété corrosive. Synon. caustique, rongeur.La poitrine, l'abdomen, qui s'étaient trouvés exposés à l'action corrosive de la chaux, étaient fortement brûlés (Ponson Du Terr., Rocambole,t. 5, 1859, p. 215).
Sublimé corrosif. Chlorure de mercure :
1. La pustule maligne est au début si bien une affection toute locale, qu'en la combattant (...) par l'application du sublimé corrosif sur la partie préalablement scarifiée on prévient ces accidents (...). A. Trousseau, Clinique médicale de l'Hôtel-Dieu,1895, p. 107.
Emploi subst. (masc.). Substance qui corrode. Le sel des larmes avait brûlé comme un corrosif les paupières de MmeAgathe (Mauriac, Galigaï,1952, p. 144).
B.− Au fig.
1. [En parlant d'une entité morale] Amitié, critique, haine, ironie, passions, pensée, pitié, verve, voix corrosive(s); discours, mépris, regards corrosifs. Synon. caustique, mordant, nuisible, virulent.
2. P. méton. [En parlant de ce ou de celui dont l'action est corrosive] Les écrits corrosifs de Voltaire :
2. Être un homme corrosif, avoir en soi une volonté d'acier, une haine de diamant, une curiosité ardente de la catastrophe, et ne rien brûler, ne rien décapiter, ne rien exterminer! Hugo, L'Homme qui rit,t. 2, 1869, p. 39.
Emploi subst. (avec valeur de neutre). Le corrosif du bonheur, c'est l'ennui (Amiel, Journal,1866, p. 363).
Prononc. et Orth. : [kɔ (r)r ɔzif], fém. [-iv]. [ʀ] simple ds Passy 1914, Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr.; cf. aussi ds Fér. 1768 et Nod. 1844. [ʀ] ou [rr] qui est plus suggestif ds Barbeau-Rodhe 1930, Pt Rob. et Warn. 1968 pour lequel [rr] est plus fréquemment entendu. [rr] ds Land. 1834, Fél. 1851, Littré et DG; cf. aussi ds Fér. Crit. t. 1 1787 et Gattel 1841 qui indiquent r forte. Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. xiiies. [ms.] « qui ronge » corrosive cose (Remèdes populaires du Moyen Âge ds Ét. romanes dédiées à G. Paris, p. 257); 1314 médecine corrosive (H. de Mondeville, Chirurgie, 1439 ds T.-L.); 2. 1468 fig. « mauvais, nuisible » (G. Chastellain, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, IV, 12, 9); 1756 « qui ronge (en parlant d'un sentiment, d'un vice) » (Mirabeau [Marquis de], L'Ami des hommes, II, 85 ds Gohin, p. 361 : c'est un vice intérieur qui tôt ou tard les forcera à l'action corrosive sur eux-mêmes). B. Subst. 1314 (H. de Mondeville, op. cit., 1007 ds T.-L.). Dér. du rad. du supin corrosum de corrodere (corroder*), suff. -if*; cf. lat. médiév. corrosivus « qui ronge » (ca 1200 ds Latham). Fréq. abs. littér. : 83. Bbg. Gohin 1903, p. 361.

Wiktionnaire

Adjectif

corrosif \kɔ.ʁɔ.zif\ masculin

  1. Qui par son action chimique corrode ou attaque les chairs ou quelque autre matière.
    • Sublimé corrosif.
    • L’arsenic est corrosif.

Nom commun

corrosif \kɔ.ʁɔ.zif\ masculin

  1. Substance corrosive.
    • Le chirurgien a appliqué un corrosif sur la chair morte.
    • Il précise que certains corrosifs sont immédiatement douloureux alors que d’autres ne le sont qu’après un certain délai. — (Alain Mounier-Kuhn, Chirurgie de guerre: Le cas du Moyen Âge, 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CORROSIF, IVE. adj.
Qui corrode. Sublimé corrosif. L'arsenic est corrosif. Substance corrosive. Substantivement, Le chirurgien a appliqué un corrosif sur la chair morte.

Littré (1872-1877)

CORROSIF (ko-rro-zif, zi-v') adj.
  • 1Qui corrode. Substances corrosives, celles qui, mises en contact avec les parties vivantes, les désorganisent peu à peu. On devait user de remèdes moins corrosifs, Bossuet, Var. X. Il en renforce les traits comme une eau forte et corrosive, Rousseau, Hél. II, 3.

    Substantivement. Les corrosifs. Le nitrate d'argent est un puissant corrosif.

  • 2 Fig. La parole corrosive de ce calomniateur.

HISTORIQUE

XIIIe s. À la maille [tache à l'œil] qui est enclose Covient mult curuzive chose, Ms. St-Jean.

XVe s. La poudre, qui corrosive estoit, lui gasta et mangea trestout l'œil, Louis XI, Nouv. II.

XVIe s. Ulceres corrosives et chancreuses, Paré, V, 19. Medicament corrosif, Paré, XI, 18.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CORROSIF, adj. (Mat. méd. ext.) Voyez Caustique.

Corrosif, (Chimie.) nom qu’on a donné à certains menstrues capables de contracter rapidement une union réelle ou chimique avec des corps d’un tissu dur & serré ; & de surmonter par conséquent par leur affinité avec ces corps, l’adhésion aggrégative des parties intégrantes des mêmes corps.

C’est précisément par ce degré d’affinité qu’il faut déterminer la propriété qu’on a désignée par la prétendue corrosivité de ces menstrues, ou par leur force, activité, violence, &c. Toutes ces dénominations exprimant des qualités absolues, portent des notions également fausses, puisque toute dissolution chimique suppose une action réciproque du menstrue & du corps dissous : ensorte que ces expressions de menstrue & de corps dissous, ne sont pas elles-mêmes trop exactes, puisque dans tous les cas de dissolution chimique, l’un ou l’autre des deux corps qui contracte l’union que cette dissolution exprime, peut être regardé indifféremment comme le menstrue ou comme le corps dissous. Voyez Menstrue.

Au reste les menstrues qu’on désigne communément par la qualification de corrosifs, sont sur-tout les acides minéraux, les sels alkalis, la chaux, & certains sels métalliques surchargés d’acides. Voyez Sel. Le titre de corrosif a été donné à ces corps, lorsqu’on n’a évalué leur action que par leurs effets sensibles ; & l’usage de ce mot a été confirmé lorsqu’il est devenu théorique, qu’il a désigné un agent physique compris, ou du moins expliqué dans les tems où les agens méchaniques ont été les seuls que les philosophes ayent voulu admettre dans la nature ; & ces tems ne sont pas loin, ni absolument passés

Les expressions de la classe de celle-ci subsistent souvent dans les sciences, long-tems après qu’on en a reconnu la fausseté. Le langage chimique est plein de ces dénominations qui doivent leur naissance à l’ignorance, aux préjugés ou aux théories de nos prédécesseurs. On peut se servir cependant de la plûpart sans conséquence, ce me semble, quoiqu’il fut apparemment plus utile de les abandonner absolument. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « corrosif »

 Dérivé de corrosion avec le suffixe -if, par substitution de suffixe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. corroziu, corrossiu ; espagn. et ital. corrosivo ; du latin corrosivus (voy. CORRODER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « corrosif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
corrosif kɔrɔzif

Évolution historique de l’usage du mot « corrosif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « corrosif »

  • Le plus corrosif des acides est le silence. De Andreas Frangias / L'Épidémie
  • Tous les moyens sont bons mais l'humour a quelque chose de plus : il est corrosif. De Désirée Szucsany / Les filets
  • Tous les acteurs clés des cinquante dernières années sont là, les vedettes comme les politiciens, grimaçants ou souriants, saisis sur le papier, sous toutes leurs coutures, par le crayon minutieux et corrosif de Serge Chapleau, de l’hebdomadaire Perspectives des années 1970 aux pages de La Presse +, où il continue de dessiner aujourd’hui. Le Devoir, Le crayon corrosif du caricaturiste Serge Chapleau | Le Devoir
  • Alors que de nombreuses statues de figures liées à l'esclavage sont vandalisées à travers le monde, celle d'un acteur noir a été aspergée jeudi par ce qui semble être un produit corrosif à Bristol, au Royaume-Uni. CNEWS, Bristol : la statue d'un acteur noir recouverte de produit corrosif | CNEWS
  • Un produit chimique, corrosif et comburant, s'est échappé d'un camion citerne sur l'A 48 en direction de Lyon ce lundi 22 juin en fin de journée. Pour permettre aux secours d'intervenir, l'autoroute est restée coupée plusieurs heures. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Fuite de produit chimique sur un camion citerne : l'autoroute A48 entre Grenoble et Lyon coupée durant 5 heures
  • L'individu aurait été identifié suite aux premiers témoignages de la victime. L'acide chlorhydrique est un liquide très corrosif et très dangereux. Il serait toujours en fuite malgré les recherches des forces de l'ordre.  lindependant.fr, Gérone - Un homme activement recherché après avoir jeté de l'acide chlorhydrique sur sa compagne et une fillette de 5 ans - lindependant.fr
  • Dans un communiqué publié suite à l’annonce de HBO, ce dernier a fait part de sa colère par rapport à cette décision, lui qui espérait voir la série annulée pour de bon. Une déclaration qui, pour ceux qui connaissent l’humoriste, ressemble tout à fait à son personnage. «Croyez-moi, je suis autant en colère que vous. J’espère seulement qu’un jour, HBO ouvrira enfin les yeux et m’accordera l’annulation que je mérite amplement», a réagi Larry David, avec son humour corrosif habituel, selon Entertainment Weekly. CNEWS, «Larry et son nombril» : Larry David mécontent de voir sa série obtenir une saison 11 ? | CNEWS
  • Devant la caméra de Jon Stewart, lui-même fameux humoriste et animateur TV corrosif aux États-Unis, il incarne Gary Zimmer, un ponte du parti démocrate à peine remis de la raclée d’Hillary Clinton, qui jette son dévolu sur un brave vétéran repéré sur YouTube parce qu’il a publiquement défendu des minorités. Le parfait profil pour promouvoir des idées progressistes aux municipales, dans ce patelin perdu et déclassé du Wisconsin. LA VDN, «Irrésistible»***: votez pour Steve Carell!
  • Le génial dessinateur bédaricien a mis en dessins le premier spectacle à l’humour corrosif de Blanche Gardin, diffusé en ce moment sur Canal +. Il nous raconte cette aventure inédite. midilibre.fr, Fabcaro a mis en dessins le premier spectacle de Blanche Gardin - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « corrosif »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « corrosif »

Langue Traduction
Anglais corrosive
Espagnol corrosivo
Italien corrosivo
Allemand ätzend
Chinois 腐蚀性的
Arabe أكالة
Portugais corrosivo
Russe коррозионный
Japonais 腐食性
Basque korrosiboak
Corse corrosivu
Source : Google Translate API

Synonymes de « corrosif »

Source : synonymes de corrosif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « corrosif »

Corrosif

Retour au sommaire ➦

Partager