La langue française

Controuver

Sommaire

  • Définitions du mot controuver
  • Étymologie de « controuver »
  • Phonétique de « controuver »
  • Évolution historique de l’usage du mot « controuver »
  • Citations contenant le mot « controuver »
  • Images d'illustration du mot « controuver »
  • Traductions du mot « controuver »
  • Synonymes de « controuver »

Définitions du mot controuver

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTROUVER, verbe trans.

A.− Affirmer des faits entièrement erronés (souvent avec une intention malfaisante). Il [le duc d'Orléans] avait controuvé faussement diverses imputations et vices contre la personne du roi et de sa noble lignée (Barante, Hist. ducs Bourg.,t. 3, 1821-24, p. 45):
Expliquez-vous enfin d'une manière catégorique. Est-ce pour avoir controuvé des faits que vous m'accusez? Ce n'est plus qu'une question de vérité historique; nous pouvons la décider avec des autorités. Courier, Pamphlets pol.,Procès de Paul-Louis Courier, 1821, p. 121.
B.− Rare, au passif. Se révéler inventé par erreur, démenti, infirmé (cf. Littré Suppl. 1877, s.v. rem.). « Le diplôme est l'ennemi mortel de la culture (chose cent fois controuvée) » (Benda, Fr. byz.,1945, p. 216).
Rem. ,,N'est plus guère usité qu'au participe passé`` (Ac. 1932).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀuve], (je) controuve [kɔ ̃tʀu:v]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xes. « décider, convenir de quelque chose » (St Léger, éd. J. Linskill, 52), attest. isolée; 2. a) 1119 « imaginer, inventer » (Ph. de Thaon, Comput, éd. Mall, 2945) − 1611, Cotgr.; b) ca 1175 « inventer (de façon mensongère) » controver mançonge (Renart, éd. Roques, 5999). Prob. formé sur le même rad. que trouver* (FEW t. 13, 2, pp. 321-322), cf. le b. lat. contropare, attesté au vies. au sens de « comparer » (Nierm.); l'hyp. selon laquelle il s'agirait de la latinisation d'un verbe gotique signifiant « rassembler » (EWFS2, pp. 257-258 et 874-875), d'où « comparer en rassemblant », est peu probable. En a. fr., controuver a pris de bonne heure le sens 2b qui dérivait facilement de 2a et l'a finalement supplanté. Depuis le xviies., le mot est rare en dehors du part. passé. Fréq. abs. littér. Controuver : 1. Controuvé : 26.

Wiktionnaire

Verbe

controuver \kɔ̃.tʁu.ve\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Inventer mensongèrement.
    • Un fait entièrement controuvé.
    • On est frappé à la fois de la netteté de ses connaissances et de leur universalité ; mais on regrette que sa crédulité lui fasse adopter de confiance des faits controuvés. — (Jean-Baptiste Dumas, Leçons sur la philosophie chimique, p. 18, Gauthier-Villars, Paris, 1878)
    • L’explication que vous nous donnez, dit à M. de Bréauté le colonel de Froberville, est de tout point controuvée. J’ai mes raisons pour le savoir. — (Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, 1921)
    • Au stade infantile, c’est le premier [le clitoris] qui est le centre de l’érotisme féminin : quelques psychiatres soutiennent qu’il existe une sensibilité vaginale chez certaines fillettes, mais c’est une opinion très controuvée ; elle n’aurait en tout cas qu’une importance secondaire. — (Simone de Beauvoir, Le deuxième sexe, tome I, p. 434-435, Gallimard (Coll. « Idées », 152), Paris, 1977 (1949))
    • C'est une tournure d'esprit, un exercice permanent seulement pratiqué dans un pays totalitaire qui a l'autorité nécessaire pour coordonner les actions, choisir les thèmes, mobiliser les canaux pour controuver une vérité, un fait. — (Raymond Nart et Jacky Debain avec la collaboration d'Yvonnick Denoël, L'affaire Farewell vue de l'intérieur, p. 202-203, Nouveau Monde éditions, Paris, 2015)

Note : Ce verbe n’est plus guère usité qu’au participe passé.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTROUVER. v. tr.
Inventer mensongèrement. Il n'est plus guère usité qu'au participe passé. Un fait entièrement controuvé.

Littré (1872-1877)

CONTROUVER (kon-trou-vé) v. a.
  • Inventer une chose fausse. On ne peut se tirer d'affaire qu'en leur controuvant des intentions basses, Rousseau, Ém. IV. Celui qui controuve des rapports imaginaires qui n'ont ni réalité ni apparence est un fou, Rousseau, ib. III. Il me controuva je ne sais quelle histoire qui me fit juger que sa présence était nécessaire dans son pays, Rousseau, Confess. XI. Minutolo… Comme en passant mit dessus le tapis… Certain mari, certaines amourettes Qu'il controuva, sans personne nommer, La Fontaine, Rich.

HISTORIQUE

XIIIe s. N'i controverez ja mançonge, Ne vaine parole, ne songe, Ren. 643. Ne porquant se vous seüssiés Aucun art dont vous peüssiés Controver aucune maniere Du chastel prendre plus legiere, la Rose, 7919. Car ainsinc le dist Athalus, Qui des eschez controva [inventa] l'us, ib. 6716. Ensi come chascun est plus sage et plus soutil et meillor plaideor que l'autre, en contreuve il plus, Ass. de J. 57. Ne dites pas que je contruis, Ains sachiez bien, en verité, C'est droiz escriz d'auctorité, Rutebeuf, II, 219. Que vous iroie-je controuvant ? Rutebeuf, 299. Ces septaines que j'ai nommées, Ne sont pas fables controuvées De Blanchefleur ne d'Esglantine, J. de Meung, Tr. 146.

XIVe s. Il contreuve et pense comment il pourra dire chose par quoy il pourra nuire et grever cellui de qui il parle, Ménagier, I, 3.

XVe s. Ils adjousterent plus grande foy aux medisans envieux, qui faulsement l'accusoient de choses controuvées, que ils ne regarderent aux grands biens que il leur avoit faits, Hist. de Bouciq. III, ch. 13.

XVIe s. Pour distinguer les loix naturelles des controuvées [inventées], il fault recourir à la generale police du monde, Montaigne, I, 258. Ils controuvent aux actions genereuses des occasions et des causes vaines, Montaigne, I, 264. Fables monstrueuses que les poëtes ont controuvées, Amyot, Thésée, 1. Stesimbrotus osa bien reprocher à Pericles un crime detestable controuvé faulsement, Amyot, Péric. 30.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CONTROUVER. Ajoutez : - REM. J. J. Rousseau a dit controuver pour démentir ; ce qui n'est pas français : Mon prétendu jugement contre vous a été controuvé par le premier, ainsi que mon prétendu voyage à Paris par l'autre, Rousseau, Lett. à Mme Latour, 23 mai 1762.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « controuver »

De l'ancien français controver, composé de con- (de cum « avec ») et trover (« trouver »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Con, et trouver ; ital. controvare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « controuver »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
controuver kɔ̃truve

Évolution historique de l’usage du mot « controuver »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « controuver »

  • Qui se souvient, par exemple, que l’adjectif «vespéral» est une autre façon de parler «du soir, du couchant»? Qui sait que le mot «isabelle» peut caractériser une couleur «jaune pâle»? Qu’en est-il enfin du verbe «controuver»? Il signifie «affirmer des faits entièrement erronés (souvent avec une intention malfaisante)», peut-on lire sur le site du Trésor de la langue française. Le Figaro.fr, Reconnaîtrez-vous ces mots étonnants du dictionnaire français?
  • Je ne sais pas à quelle vitesse on roule et les petits sauts de cabri de l’auto ne m’impressionnent guère et finissent par m’amuser. Même lorsqu’une de nos voitures se trouve en difficulté, ensablé au point de devoir se faire remorquer. Mes collègues m’ont raconté qu’avec un chauffeur davantage encouragé, ils ont carrément fait des sauts au sommet des dunes. Loin de moi l’idée de me controuver dans une telle situation ! Réconciliée avec la bagnole oui, mais pas téméraire !  Blog Autosphère, Le désert de Dubaï en Land Cruiser - Blog Autosphère
  • Il faut alors comprendre que les règles et normes précitées sont destinées non à controuver ces injonctions mais à leur conférer un surcroît de résonance. JForum, EMoR: Aharon, frère de Moïse, le Cohen Gadol..(vidéo) - JForum

Images d'illustration du mot « controuver »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « controuver »

Langue Traduction
Anglais to control
Espagnol al control
Italien controllare
Allemand kontrollieren
Chinois 控制
Arabe ليتحكم
Portugais controlar
Russe контролировать
Japonais 制御する
Basque kontrolatzeko
Corse cuntrullà
Source : Google Translate API

Synonymes de « controuver »

Source : synonymes de controuver sur lebonsynonyme.fr
Partager