La langue française

Contrit

Sommaire

  • Définitions du mot contrit
  • Étymologie de « contrit »
  • Phonétique de « contrit »
  • Évolution historique de l’usage du mot « contrit »
  • Citations contenant le mot « contrit »
  • Traductions du mot « contrit »
  • Synonymes de « contrit »
  • Antonymes de « contrit »

Définitions du mot « contrit »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTRIT, ITE, adj.

THÉOL. [En parlant d'une pers.] Qui est accablé à l'idée d'avoir péché :
1. Lorsqu'il est commis, ce mal n'a d'autre espoir de rémission que le pardon de Dieu, qu'il offense, à qui il se confesse et qui reste libre de ne pas l'imputer au pécheur contrit... Gilson, L'Esprit de la philos. médiév.,1932, p. 140.
Emploi subst. Celui qui est accablé par le sentiment de ses péchés :
2. Le Dieu d'Israël est transcendant, il habite les espaces inaccessibles, il est l'ineffable, mais, en même temps, dit le prophète, il est avec l'humble, le contrit, le souffrant, conscient de sa faiblesse et de son humilité. Weill, Le Judaïsme,1931, p. 227.
P. ext. Qui regrette la faute commise. Je suis bien contrit du reproche que vous m'adressez (Gobineau, Corresp.[avec Tocqueville], 1851, p. 159):
3. Passereau, muet, traînait sa maîtresse à son bras, comme un époux contrit traîne son épouse après la lune de miel. P. Borel, Champavert,Passereau, l'écolier, 1833, p. 202.
P. méton. [En parlant de l'attitude, de la voix, etc., adoptée par une pers. éprouvant un sentiment] Qui exprime l'accablement. Une voix pieuse, contrite :
4. Monsieur, j'ai tort, répondit le mathématicien d'un air contrit, nous devions soumettre cette peau singulière à l'action d'un laminoir. Balzac, La Peau de chagrin,1831, p. 244.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀi], fém. [-it]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1174 relig. quer contrit (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg. 5963); b) ca 1360 [date du ms.] « qui regrette une erreur commise (en gén.) » (Passion, ms. Dijon 298, fo125 c ds Gdf. Compl.); 2. av. 1695 « (air, visage) qui exprime le repentir » (La Fontaine, Epitre à M. de Vendôme ds Œuvres, éd. H. Régnier, t. 9, p. 208), attest. isolée; 1830 (Stendhal, Rouge et Noir, p. 175). Empr. au b. lat. contritus, adj. attesté au sens 1 a chez les auteurs chrét. du ves., part. passé du lat. class. conterere, proprement « broyer » et au fig. « détruire, user, consumer ». Fréq. abs. littér. : 95.

Wiktionnaire

Adjectif

contrit \kɔ̃t.ʁi\

  1. Repentant, chagriné, chiffonné.
    • Un cœur contrit.
    • Il était bien contrit de son indiscrétion, de sa maladresse.
    • Il a un air tout contrit.
    • Je me fiche de cette sorte d’amitié qui ne s’adresse qu’à mon infirmité !… Oui, ne faites pas des yeux si contrits ! — (Stefan Zweig, trad. Alzir Hella (2002), La pitié dangereuse, Grasset, Paris, 1939, page 218)
    • Tout comme aujourd'hui où le pâle mâle québécois, tout contrit, se fait odieusement crucifier par une délirante rectitude politique. — (Renaud Longchamps, « Babelle, prise 2 », Nuit blanche, n° 151, été 2018, p. 31)

Forme de verbe

contrit \kɔ̃.tʁi\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de contrir.
  2. Troisième personne du singulier du passé simple de contrir.

Adjectif

contrit masculin

  1. Contrit, repentant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTRIT, ITE. adj.
T. de Théologie. Qui a un grand regret de ses péchés et prend la résolution de ne plus offenser Dieu à l'avenir. Un cœur contrit. Il se dit aussi, par une espèce de plaisanterie, pour Qui est plein de repentir. Il était bien contrit de son indiscrétion, de sa maladresse. Il a un air tout contrit.

Littré (1872-1877)

CONTRIT (kon-tri, tri-t' ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : kon-tri-z et repentants) adj.
  • 1 Terme de théologie. Qui est touché du sentiment de ses péchés. Seigneur, ne rejetez pas un cœur contrit et percé de douleur, Psaume 50, dans RICHELET. Ils n'ont jamais eu de pensée d'être contrits de leurs péchés, Pascal, Prov. 4.
  • 2En général, mortifié, chagrin. Il est bien contrit de cette action. Il semblait, à me voir, que je fusse aux abois ; Fieubet auprès de Gros-Bois Tient contenance moins contrite, La Fontaine, Poésies mêlées, LXXI.

HISTORIQUE

XIIe s. Quant il out lungement esté en oreisun, E jut grant piece en lermes e en afflictiun, En quer [cœur] contrit, del tut en grant devotiun, Th. le mart. 160. Respasseiz vos, ki malade estiez ; car Criz [le Christ] est venuz, ki sainet le contrit de cuer de l'onction de sa misericorde, Saint Bernard, 531.

XVe s. De cœur contrit, Louis XI, Nouv. XI.

XVIe s. Seigneur, tu ne mespriseras point un cœur contrit et humilié, Calvin, Instit. 692.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « contrit »

Du latin contritus (« broyé, usé, contrit »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin contritus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. contrit ; espagn. et ital. contrito ; du latin contritus, de cum, et tritus, proprement broyé (voy. TRITURE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « contrit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contrit kɔ̃tri

Évolution historique de l’usage du mot « contrit »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contrit »

  • « Je ne pensais pas que ma main courante déclencherait une procédure. Pour moi, cela n’allait pas sortir du commissariat ». Air contrit, la plaignante renouvelle ses excuses auprès du tribunal judiciaire. « Je suis tombée, il n’y a jamais eu de violences, j’ai honte. » Selon elle, le coup porté… SudOuest.fr, Agen : l’ex-directeur de la Sauvegarde condamné
  • Jordan* comparaissait devant le tribunal de Bar-le-Duc, ce 9 juin, en visioconférence car il était déjà incarcéré pour une autre histoire. À 25 ans, il possède effectivement un casier lourd, déjà pour des vols ou du recel ; « je n’en suis pas fier » a-t-il lâché contrit, avant que le juge n’en fasse lecture. Cette fois-ci, il était notamment poursuivi pour recel. , Faits-divers - Justice | Dix mois pour recel d’une voiture volée
  • Se présentant devant les journalistes l’air contrit jeudi matin, M. Dubé a admis que la semaine avait été « occupée » et qu’il avait travaillé jusque tard dans la nuit de mercredi à jeudi pour trouver des solutions. , Projet de loi 61: «J'ai bougé sur toutes les demandes», dit Dubé | LesAffaires.com

Traductions du mot « contrit »

Langue Traduction
Anglais contrite
Espagnol contrito
Italien contrito
Allemand zerknirscht
Chinois
Arabe نادم
Portugais contrito
Russe кающийся
Japonais 悔やむ
Basque contrite
Corse contrite
Source : Google Translate API

Synonymes de « contrit »

Source : synonymes de contrit sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « contrit »

Partager