La langue française

Singer

Sommaire

  • Définitions du mot singer
  • Étymologie de « singer »
  • Phonétique de « singer »
  • Citations contenant le mot « singer »
  • Images d'illustration du mot « singer »
  • Traductions du mot « singer »
  • Synonymes de « singer »

Définitions du mot « singer »

Trésor de la Langue Française informatisé

SINGER, verbe trans.

Fam. et souvent iron. ou péj.
I. − [Corresp. à singe II A 4]
A. − Qqn singe qqn ou qqc.
1. Imiter d'une manière caricaturale, par simple jeu ou par moquerie, en contrefaisant des gestes, des attitudes, la voix. Synon. contrefaire, mimer, parodier.Le gros père Guerbet avait singé madame Isaure, la femme de Gaubertin, en se moquant de ses airs penchés, en imitant sa petite voix, sa petite bouche et ses façons jeunettes (Balzac,Paysans, 1850, p. 290).Les soirs qu'il se trouvait seul avec ma mère et moi, il inventait toujours quelque jeu nouveau, quelque surprise ou quelque farce; il singeait tous nos familiers, grimaçait, se départait de toute ressemblance avec lui-même, imitait toutes les voix, les cris d'animaux, les bruits d'instruments (Gide,Caves, 1914, p. 740).
Empl. pronom. réfl. La plupart des hommes meurent à vingt ou trente ans: passé ce terme, ils ne sont plus que leur propre reflet; le reste de leur vie s'écoule à se singer eux-mêmes, à répéter d'une façon de jour en jour plus mécanique et plus grimaçante ce qu'ils ont dit, fait, pensé, aimé, au temps où ils étaient (Rolland,J.-Chr., Adolesc., 1905, p. 238).
2. Copier maladroitement et servilement quelqu'un, souvent en se rendant ridicule, en voulant imiter ses manières d'être, de s'habiller, de vivre. Les actrices lui semblent fagotées; à ses yeux, ce sont des êtres d'une autre espèce, des femmes de chambre qui veulent singer les vraies dames (Taine,Notes Paris, 1867, p. 156).Les femmes qu'il a rencontrées chez Ganse se distinguent à peine de leurs filles qu'elles singent (...) jusque dans leurs tics (Bernanos,Mauv. rêve, 1948, p. 898).
[Suj. et compl. désignent des coll.] La province est la province: elle est ridicule quand elle veut singer Paris (Balzac,Pierrette, 1840, p. 40).Tout y singe [à Péra, quartier d'Istambul] l'Occident: les rues à tramways, les maisons à cinq étages, les boutiques à enseignes anglaises, les messieurs à chapeau melon, les dames à robe de province (Farrère,Homme qui assass., 1907, p. 22).
En partic., péj. Puiser sa source d'inspiration chez un artiste ou un mouvement artistique en le copiant avec médiocrité. Synon. plagier.Après avoir imité Delacroix, après avoir singé les coloristes, les dessinateurs français et l'école néo-chrétienne d'Owerbeck, M. Ary Scheffer s'est aperçu (...) qu'il n'était pas né peintre (Baudel.,Salon, 1846, p. 170).
3. [Le compl. désigne un inanimé abstr.] Simuler, feindre. Oui, on peut faire la guerre en ce monde, singer l'amour, torturer son semblable, parader dans les journaux, ou simplement dire du mal de son voisin en tricotant (Camus,Chute, 1956, p. 1531).
B. − Qqc. singe qqc.
1. [Le suj. désigne un inanimé concr.] Imiter, ressembler à. La marine hollandaise avait député un gros garçon formidablement rouge, et dont le nez singeait la pomme de terre à s'y méprendre (About,Grèce, 1854, p. 428).Après les fleurs factices singeant les véritables fleurs, il voulait des fleurs naturelles imitant des fleurs fausses (Huysmans,À rebours, 1884, p. 118).
2. [Le suj. désigne un inanimé abstr.] La peur y vient singer tous les dehors du courage pour se féliciter de la honte et pour remercier du malheur (Constant,Esprit conquête, 1813, p. 196).
II. − ART CULIN. Saupoudrer une préparation de quelques cuillerées de farine que l'on mouille ensuite pour épaissir une sauce en la chauffant. Empl. abs. Découper la volaille. Faire sauter les morceaux sans leur laisser prendre couleur. Singer et mouiller avec un petit verre de vin blanc sec et du bouillon de veau (Gdes heures cuis. fr.,F. Point, 1955, p. 205).
REM.
Singeur, -euse, adj.,péj. Qui imite, qui copie. L'apparente hypocrisie de ceux qui les attaquent ferait horreur, si leur puérilité, leur engouement pour le premier paradoxe venu, leur nature singeuse et leur absence totale de raisonnement ne faisaient sourire (Sand,Lettres voy., 1836, p. 317).Empl. subst. Imitateur servile et grotesque. Il part pour la Provence (...); il y exhale, sans ménagement, son mépris pour ces vils Singeurs de la magistrature, qui, après avoir dépouillé leurs concitoyens, osaient les juger sans savoir les lois (Essai sur le Despotisme) (MercierNéol.1801, p. 252).
Prononc. et Orth.: [sε ̃ ʒe], (il) singe [sε ̃:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1770 singer des héros, pour les contrefaire (Affiches de province du 2 mai [p. 70], compte rendu de La Mimographe ds St. neophilol. t. 27, p. 235). Dér. de singe*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 144. Bbg. Gohin 1903, p. 251.

Wiktionnaire

Verbe

singer \sɛ̃.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Imiter une personne en la tournant en dérision.
    • Et il se mit à singer le papotage d'une Parisienne, et jusqu'à la mimique, avec tant de gaieté que Zaheira ne put s'empêcher de rire. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Elle n’aimait pas « être nègre », elle ne prononçait jamais le mot noir ou coloured, mais elle n’avait pas envie de « singer les Blancs » et ne nourrissait aucune haine vis-à-vis d’eux. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 114)
  2. Simuler, feindre.
    • Oui, on peut faire la guerre en ce monde, singer l'amour, torturer son semblable, parader dans les journaux, ou simplement dire du mal de son voisin en tricotant. — (Camus, La Chute, 1956)
  3. (Cuisine) Saupoudrer de farine.
    • Sauce à la Sainte-Menehould. — Mettez dans une casserole un morceau de beurre coupé, singez-le de farine; délayez votre sauce avec du lait ou de la crème; […]. — (Grand dictionnaire de Cuisine par Alexandre Dumas, Paris : chez Alphonse Lemerre, 1873, p. 987)
    • Découper la volaille. Faire sauter les morceaux sans leur laisser prendre couleur. Singer et mouiller avec un petit verre de vin blanc sec et du bouillon de veau. — (Grandes heures cuisine française, F. Point, 1955)

Nom commun

singer \ˈsɪŋ.ɚ\ (États-Unis), \ˈsɪŋ.ə\ (Royaume-Uni)

  1. Chanteur, chanteuse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SINGER. v. tr.
Imiter, contrefaire gauchement. Singer les manières d'un autre. Singer le grand seigneur, le philosophe, etc. Il est familier.

Littré (1872-1877)

SINGER (sin-jé. Le g prend un e devant a et o : singeant, singeons) v. a.
  • Imiter, contrefaire, avec l'infériorité qu'a le singe en contrefaisant l'homme. Des travers étrangers [il] fait nos amusements, Singe les lords anglais, les barons allemands, Delille, Convers. I. Ces passions qui… singeaient l'amour des grands principes, dans la vue de capter la confiance du peuple, Babœuf, Pièces, I, 147.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SINGER. Ajoutez : - HIST. XVIe s. … Singiser les courtisans…, D'Aubigné, Le Printemps, Paris, 1874, p. 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « singer »

Singe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(verbe) (Date à préciser) De singe, avec le suffixe -er des verbes du premier groupe.
(nom) (Date à préciser) Reprise du nom de marque de la société Singer , créée en 1851, qui vendait des machines à coudre, du nom de son fondateur Isaac Merritt Singer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dérivé du verbe sing (« chanter ») avec le suffixe -er (« -eur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « singer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
singer sɛ̃ʒe

Citations contenant le mot « singer »

  • Créer, n'est-ce pas singer l'oeuvre de Dieu ? De François Hertel / Anatole Laplante, curieux homme
  • Pleinement remis de ses émotions, Camille Combal est désormais de retour en plateau. En effet, dans une story publiée sur son compte Instagram, il a dévoilé quelques indices sur la prochaine émission qu'il était en train de tourner. Il a dévoilé le plateau où était inscrit en gros "Mask singer", avant de dévoiler face caméra : "Aujourd'hui commencent les répétitions de Mask singer, et juste aujourd'hui Edouard Philippe démissionne ! J'en dis pas plus, peut-être dans le loup ?". Lors de la première saison, c'est Laurence Boccolini qui remportait le titre grimée en licorne. Pour l'instant, aucun membre du casting n'a été dévoilé, il a tout de même précisé qu'il y aurait "beaucoup de potes". Non Stop People, Mask Singer : Camille Combal de retour en tournage | Non Stop People

Images d'illustration du mot « singer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « singer »

Langue Traduction
Anglais singer
Espagnol cantante
Italien cantante
Allemand sänger
Chinois 歌手
Arabe مغني
Portugais cantor
Russe певец
Japonais 歌手
Basque abeslaria
Corse cantadore
Source : Google Translate API

Synonymes de « singer »

Source : synonymes de singer sur lebonsynonyme.fr
Partager