La langue française

Parodier

Définitions du mot « parodier »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARODIER, verbe trans.

A. − [Corresp. à parodie A] Vieilli. Écrire une parodie. (Ds Littré, Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
B. − [Corresp. à parodie B]
1. Faire, composer une parodie de. Parodier une scène, une oeuvre, une citation. Si j'avais cette vérité-là dans les mains, dit-il, parodiant le mot de Fontenelle, je me garderais bien de les ouvrir (Bourges, Crépusc. dieux, 1884, p.176).Il ne parlait jamais de sa profession [comptable] sans parodier un vers que notre père nous dit être de Corneille. Il est de tout sang «comptable» à sa patronne (Duhamel, Notaire Havre, 1933, p.84).Des jongleurs ont parodié cette éloquence [du charlatan] de tréteaux et nous ont laissé quelques imitations joyeuses (Faral, Vie temps st Louis, 1942, p.88).
2. Imiter en tournant en ridicule.
Parodier qqn.Prévenu, lui dit-il en riant et parodiant un juge (Ponson du Terr., Rocambole, t.5, 1859, p.311).Popov, le clown soviétique, qui apparaît sur la piste entre les numéros pour parodier l'écuyer, le jongleur ou le fildefériste (Hist. spect., 1965, p.1537).
Parodier qqc.Le langage poétique est si facile à parodier en Italie, qu'on devrait l'interdire à tous ceux qui ne sont pas dignes de le parler (Staël, Corinne, t.3, 1807, p.368).
3. P. anal. Imiter de façon grossière, en ne restituant que certaines apparences. Synon. caricaturer.C'est que nos metteurs en scène ont été forcés de parodier un rôle qui aurait dû être sacré. C'est qu'ils ont dû rester des régisseurs alors qu'ils auraient pu devenir des ordonnateurs de fête (Vilar, Tradition théâtr., 1963, p.97):
. C'était bien la peine, s'écrie-t-elle [l'opposition], de parodier une amnistie, et de ne délivrer que des hommes obscurs, qui ne figurent qu'au troisième plan! Ce n'est pas là ce qu'on vous demandait; (...) c'était d'autres noms qu'il nous fallait voir libres... Musset, Lettres Dupuis Cotonet, 1837, p.756.
Prononc. et Orth.: [paʀ ɔdje], (il) parodie [-di]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist.1. Av. 1615 «imiter (une oeuvre) en faisant une parodie» (Pasquier, Lettres, t.3, p.519 ds Littré); 2. 1807 «imiter en tournant en ridicule» (Staël, loc. cit.); 3. 1813 «caricaturer, contrefaire» (Constant, Esprit conquête, p.216). Dér. de parodie*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 83.

Wiktionnaire

Verbe

parodier \pa.ʁɔ.dje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire une parodie.
    • Parodier une scène, un air, une tragédie, un sonnet.
    • Il est à remarquer que c’est dans les pays les plus catholiques que les choses saintes, les prêtres et les moines sont traités le plus légèrement : les couplets et les contes espagnols sur les religieux n’ont rien à envier, pour la licence, aux facéties de Rabelais et de Béroalde de Verville, et, à voir la manière dont sont parodiées dans les vieilles pièces de théâtre les cérémonies de la religion, on ne se douterait guère que l’inquisition ait existé. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
  2. (Par extension) Imiter, contrefaire les gestes, les manières, le langage de quelqu’un.
    • Parodier quelqu’un.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARODIER. v. tr.
Faire une parodie. Parodier une scène, un air, une tragédie, un sonnet. Parodier quelqu'un, Imiter, contrefaire ses gestes, ses manières, son langage.

Littré (1872-1877)

PARODIER (pa-ro-di-é), je parodiais, nous parodiions, vous parodiiez ; que je parodie, que nous parodiions, que vous parodiiez v. a.
  • 1Faire une parodie. Parodier une tragédie, un air. Le grand succès de ce petit ouvrage [les Précieuses ridicules] lui attira des critiques que l'Étourdi et le Dépit amoureux n'avaient pas essuyées ; un certain Antoine Bodeau fit les Véritables précieuses ; on parodia la pièce de Molière, Voltaire, Vie de Molière.
  • 2Contrefaire les manières, le langage de quelqu'un.
  • 3 Terme de musique. Ajuster à un air de chant de nouvelles paroles.
  • 4Se parodier, v. réfl. Être parodié. Ces scènes se parodient très facilement.

HISTORIQUE

XVIe s. Parodier, Pasquier, Lett. t. III, p. 519.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « parodier »

Dénominal de parodie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Parodie

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « parodier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parodier parɔdje

Citations contenant le mot « parodier »

  • Pour parodier tout à la fois Steve Jobs et le duc de Liancourt, nous pourrions écrire: Le Figaro.fr, Ne dites plus «je suis nul en informatique», mais «je suis en pleine transition numérique»
  • Simultanément à cette action, l’association a mis en ligne sur les réseaux sociaux un clip vidéo pour parodier les publicités de Lidl. Une manière humoristique de dénoncer un problème grave, selon Florence Denneval : "En à peine un mois, ces poulets atteignent deux kilos, leurs pattes ne peuvent plus porter leur poids […] Ils n’ont même pas la surface d’une feuille A4 par individu". Capital.fr, Lidl visé par une action coup de poing contre ses élevages de poulets - Capital.fr
  • Jeudi dernier, MHD a été remis en liberté sous contrôle judiciaire, en attente de son audience devant la chambre de l’instruction le 23 juillet. Sa sortie de prison, massivement relayée sur les réseaux sociaux, a fait couler beaucoup d’encre. Et a également provoqué l’inspiration de certains comptes Twitter qui ont jugé bon de parodier l’artiste pour créer le buzz. Ces nombreux fakes ont désormais été écartés de la plate-forme mais ont eu le temps de secouer le réseau social pendant 48 heures. Interlude, Ces fake de MHD ont retourné Twitter en 48 heures
  • L’idée de parodier des classiques du cinéma en s’inspirant de l’actualité liée à la pandémie de Covid-19 est née tout simplement, explique Marion Creusvaux, « par besoin de tuer le temps et envie d’amuser nos amis. » Coup de chance pour les internautes, le couple a quitté Paris avec Jeanne, leur fillette de 14 mois, juste avant le confinement, mais en emportant micro et écrans pros : « Nous avions des pubs à tourner pour la radio ! » Télérama, Sur Instagram, le duo Creustel détourne les films pour parodier nos vies de confinés

Images d'illustration du mot « parodier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « parodier »

Langue Traduction
Anglais parody
Espagnol parodia
Italien parodia
Allemand parodie
Chinois 模仿
Arabe محاكاة ساخرة
Portugais paródia
Russe пародия
Japonais パロディー
Basque parodia
Corse parodia
Source : Google Translate API

Synonymes de « parodier »

Source : synonymes de parodier sur lebonsynonyme.fr

Parodier

Retour au sommaire ➦

Partager