La langue française

Consommateur, consommatrice

Définitions du mot « consommateur, consommatrice »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONSOMMATEUR, TRICE, subst. et adj.

A.− Subst., THÉOL., vx. [Correspond à consommer A] Celui qui amène quelque chose à son plein accomplissement, à sa perfection. Jésus-Christ est l'auteur et le consommateur de notre foi (Ac.1835-1932).
Rem. La docum. n'atteste pas la forme féminine dans ce sens.
B.− Subst. et adj., ÉCON. [Correspond à consommer B] (Personne ou groupe de personnes) qui utilise un bien ou un service pour satisfaire des besoins individuels ou collectifs. Les producteurs sont aussi consommateurs (Ac. 1835-1932). L'Angleterre est la principale consommatrice de bacon (M. Wolkowitsch, L'Élev. dans le monde,1966, p. 201):
1. Rome eut son grenier en Égypte, comme notre Europe urbaine et industrielle a le sien par delà les mers. Une balance s'opéra entre les pays nourriciers et les pays consommateurs. Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 214.
1. En partic.
a) Consommateur intermédiaire. Personne qui utilise des biens ou des services afin de produire quelque chose.
[En parlant d'une branche de l'activité humaine, d'une industrie] La métallurgie du zinc est une très grosse consommatrice de charbon (L. Guillet, Les Techniques de la métall.,1944, p. 64).Une agriculture intensive qui est forte consommatrice de toutes les catégories d'engrais (L'Industr. fr. des engrais chim.,1954, p. 20).
[En parlant d'un appareil, d'une machine] La machine à vapeur est une grande consommatrice d'eau (Lar. Lang. fr.).
b) Consommateur final ou, absol., consommateur. Personne qui utilise un service, qui achète un bien pour son usage. Association de consommateurs. La concurrence des producteurs est avantageuse aux consommateurs (Ac.1835-1932).
2. Spéc. Personne qui prend une consommation dans un café, un restaurant :
2. Il [Jean] entra dans une taverne anglaise (...) s'assit à une table empoissée, près de l'unique consommateur, une fille à tête de mort qui dévorait du saumon fumé... A. Daudet, Sapho,1884, p. 65.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃sɔmatœ:ʀ], fém. [-tʀi:s]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. A. 1525 théol. « celui qui accomplit, achève [le Christ qui accomplit les prophéties] » (Hebr. XII, Nouv. Testam. éd. Lefèvre d'Etaples ds Littré : l'auteur de la foy et consommateur Jésus [in auctorem fidei et consummatorem Jesum]). B. 1. 1745 écon. « celui qui consomme des biens » (Dupin ds Brunot t. 6, p. 178); 2. 1836 « celui qui prend une boisson dans un café » (F. Vidocq, Les Voleurs, p. 93). A empr. au lat. chrét. consummator « id. »; B dér. de consommer*; suff. -(at)eur2*. Fréq. abs. littér. : 509. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 280, b) 309; xxes. : a) 367, b) 684). Bbg. Gohin 1903, p. 264, 294.

Wiktionnaire

Nom commun

consommateur \kɔ̃.sɔ.ma.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : consommatrice)

  1. (Économie politique) Celui qui acquiert des produits pour son usage personnel, et non pour les revendre, par opposition à revendeur, ou bien pour les incorporer dans un processus de production, comme les acheteurs professionnels.
    • Il y a plusieurs années, certaines personnes croyaient que les salles de cinéma manipulaient les consommateurs en leur présentant des messages subliminaux, comme « Mangez un maïs éclaté » ou « Buvez un Coca-Cola ». — (Karen Huffman, Introduction à la psychologie, De Boeck Supérieur, 2009, page 182)
  2. (En particulier) Celui qui boit, qui mange, qui dépense dans un café, un restaurant ou tout autre lieu de consommation.
    • Si la buvette est ouverte, il me paraît que les consommateurs n’y peuvent trouver qu’un choix restreint de consommations. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VIII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • […]; des grappes de consommateurs pleins de quiétude, goûtaient aux tables des terrasses toute l’exquisité de l'heure apéritive. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 10-11)
    • À travers les vitres des brasseries et des cafés, on distinguait confusément, un peu partout, la foule des consommateurs gesticulant parmi la fumée des cigarettes. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  3. (Par extension) Celui qui aime à consommer.
    • Peu de consommateurs savent que les choux d'York, pain de sucre et cœur de bœuf, sont préférables sous le rapport de la saveur a toutes les autres espèces, quand on les laisse pommer complétement. — (Johann Christian Ferdinand Hoefer, Dictionnaire théorique et pratique d'Agriculture et d'Horticulture, Firmin Didot, 1855, page 177)
    • C’est un petit être impulsif, le consommateur. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 62.)
    • On peut dire que nous sommes ici sur le terrain de la morale des consommateurs; il ne faut pas s'étonner si les théologiens catholiques trouvent encore la morale d'Aristote excellente, car ils se placent, eux aussi, au même point de vue des consommateurs. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.343)
  4. (Théologie) Celui qui mène une œuvre à sa perfection.
    • Jésus-Christ est l’auteur et le consommateur de notre foi.

Nom commun

consommatrice \kɔ̃.sɔ.ma.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : consommateur)

  1. Celle qui consomme.
    • Grande amoureuse, la reine Margot était une consommatrice d’aphrodisiaques, pour elle-même comme pour ses amants. — (Marc Lefrançois, Histoires insolites des Rois et Reines de France, 2013)

Nom commun

consommatrice \kɔ̃.sɔ.ma.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : consommateur)

  1. Celle qui consomme.
    • Grande amoureuse, la reine Margot était une consommatrice d’aphrodisiaques, pour elle-même comme pour ses amants. — (Marc Lefrançois, Histoires insolites des Rois et Reines de France, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONSOMMATEUR. n. m.
T. d'Économie politique. Celui qui achète des marchandises pour son usage, et non pour les revendre, par opposition à Producteur. Les producteurs sont aussi consommateurs. La concurrence des producteurs est avantageuse aux consommateurs. Il se dit aussi de Ceux qui boivent, font de la dépense dans un café. En termes de Théologie, il signifie Celui qui mène une œuvre à sa perfection. JÉSUS-CHRIST est l'auteur et le consommateur de notre foi.

Littré (1872-1877)

CONSOMMATEUR (kon-so-ma-teur) s. m.
  • 1 Terme de théologie. Celui qui achève. Jésus-Christ… l'auteur et le consommateur de la vertu aussi bien que de la foi, Guez de Balzac, 2e Disc. s. la cour. Ce qu'il y a de principal à mettre sans cesse devant les yeux des enfants, c'est Jésus-Christ, auteur et consommateur de notre foi, Fénelon, t. XVII, p. 67. Jetant les yeux sur Jésus comme sur l'auteur et le consommateur de la foi, Nouv. Testam. dans RICHELET.
  • 2Celui qui achète pour son usage, dit par opposition à producteur. Les matières premières qu'on travaille dans les manufactures passent par bien des artisans et par bien des marchands, avant d'arriver aux consommateurs ; et à chaque artisan, à chaque marchand, elles prennent un accroissement de prix, parce qu'il faut remplacer successivement les taxes qui ont été payées, Condillac, Comm. gouvern. part. II, chap. 8. Les besoins des consommateurs déterminent en tout pays les créations des producteurs, J. B. Say, Traité, 1841, p. 439. Dans une société quelconque tout le monde est consommateur, parce qu'il n'est personne qui puisse subsister sans satisfaire des besoins, quelques bornés qu'on les suppose, ID. ib.

    Se dit aussi en parlant des cafés et cabarets. À minuit on ne reçoit plus de consommateurs.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CONSOMMATEUR. Ajoutez : - HIST. XVIe s. Et pourtant nous aussi que avons si grande nuée de tesmoings mise au devant,… courons par pacience à la bataille qui nous est proposée, regardans à l'auteur de la foy et consommateur Jesus, Hebr. XII, Nouv. Testam. éd. Lefebre d'Étaples, Paris, 1525.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « consommateur »

 Dérivé de consommer avec le suffixe -ateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « consommateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
consommateur kɔ̃sɔmatœr

Évolution historique de l’usage du mot « consommateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « consommateur »

  • Un tribunal judiciaire juge qu’une association de consommateurs peut introduire une action de groupe sur le fondement de la garantie des vices cachés, pour obtenir la réparation des préjudices subis par des acheteurs du fait du produit vicié, peu important que leurs dommages diffèrent. , L’action de groupe est ouverte aux consommateurs s’estimant victimes d’un vice caché - Éditions Francis Lefebvre
  • Le consommateur post-confinement devrait se montrer plus clairvoyant au sujet de son incidence et de son pouvoir sur les marques, selon une étude réalisée par l’agence W et CSA. Stratégies, Un consommateur enfin conscient ? - Stratégies
  • Pour adultes ou pour enfants, les friperies sont fort courues avec la croissance de l’intérêt pour une consommation écoresponsable. S’inscrivant dans ce courant, la nouvelle friperie en ligne Flo-Flo & Charlotte propose une belle sélection de vêtements et chaussures à petits prix pour les 0-16 ans et les femmes enceintes. Il est aussi possible d’y vendre des lots de vêtements ou de les échanger contre un crédit dans la boutique. Grande consommatrice de vêtements de seconde main, Catherine Thibault a baptisé sa boutique en hommage à ses deux filles, Florence et Charlotte. La Presse, Les dernières nouvelles dans la mode locale
  • L’un des dealers notoires se retrouvant derrière les barreaux, il y avait une place à prendre. Une consommatrice n’en voulait pas, mais l’ex l’a désignée. Très vite pourtant, cette jeune fille de 20 ans, résidant dans un autre département pour ses études de droit, a sous-traité le marché : , Un « drive » de cannabis à Pornic : deux couples condamnés pour trafic | Le Courrier du Pays de Retz
  • Sauf que «le tarif peut grimper à plus de 50 euros dans certains secteurs». Ainsi, une consommatrice évoque sa déconvenue avec un garagiste qui lui a demandé de payer 49 euros supplémentaires pour un «forfait désinfection». CNEWS, Des consommateurs dénoncent des abus sur la facturation des mesures anti-covid dans les commerces | CNEWS
  • Une consommatrice France 3 Pays de la Loire, Les Sables-d'Olonne : l'escale de la goélette De Gallant, remplie de marchandises
  • Les consommateurs européens viennent de franchir une étape dans la conquête de nouveaux droits. Les négociateurs du Parlement européen et du Conseil (les États) sont parvenus à un accord politique, dans la nuit de lundi à mardi, sur une directive européenne qui leur permettra de se regrouper pour attaquer collectivement en justice des entreprises qui bafouent leurs droits. Le Figaro.fr, Une victoire d’étape pour le consommateur européen
  • L'idéal économique des bourgeois est d'augmenter indéfiniment le nombre des consommateurs. Jules Amédée Barbey d'Aurevilly, Omnia
  • Le consommateur n’est pas stupide, c’est votre femme. De David M. Ogilvy
  • La télévision a pour but de transformer le téléspectateur en consommateur. De Albert Dupontel / Studio Magazine - Avril 2004
  • Taxe. Imposition sur l'importation, conçue pour protéger le producteur local de l'avidité du consommateur. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Considérer l'homme comme un consommateur, c'est tout simplement lui faire perdre son identité, sa véritable image... De Anthony Burgess / Entretien avec Sophie Lannes - Juin 1977
  • Le citoyen n’est pas un consommateur. C’est un producteur, d’idées, de convictions, d’engagement, de solidarité. De François Bayrou / Discours de campagne des législatives du MoDem à Paris - 24 Mai 2007
  • S'il y a un combat à mener, il est dans sa vie, dans le fait de ne pas être consommateur. De Arthur H / Libération - 16 Août 2003
  • Misère. Cinq cent millions de non-consommateurs. De Anonyme
  • WASHINGTON, 30 juin (Reuters) - La confiance du consommateur américain a poursuivi sa remontée en juin à un rythme plus soutenu qu'attendu, montre mardi l'enquête mensuelle du Conference Board. Investir, USA : Le consommateur reprend confiance plus vite que prévu, Actualité des marchés - Investir-Les Echos Bourse
  • Parmi les propositions qui ont émergé et qui sont aujourd'hui soumises aux votes des consommateurs, la mesure la plus détonante est sans conteste « le prix vert ». Ce prix refléterait « le vrai coût environnemental de notre consommation ». En clair, il tiendrait compte, pour chaque produit, du vrai coût de fabrication, de transport, d'utilisation et de recyclage. Un comble pour une association de consommateurs de réclamer une hausse des prix ? « On l'assume, tranche Alain Bazot. Ce prix doit être transparent et pédagogique et il faut, bien sûr, que l'argent revienne au final au consommateur. Et non pas qu'il abonde, tel un puits sans fond, les caisses de l'Etat. » leparisien.fr, L’UFC-Que choisir propose aux consommateurs d’écrire leur propre loi - Le Parisien
  • La vie du consommateur reprend ses droits. Après l'effet de souffle du confinement, les Français retrouvent le chemin des magasins. Comme dans tous les pays qui ont déconfiné, les achats ont d'abord rebondi dans les jours qui ont suivi la réouverture des commerces. Il fallait d'urgence un passage au salon de coiffure, de nouveaux vêtements pour le petit qui a pris une taille en deux mois, un lave-linge pour remplacer celui qui avait lâché. Dans certains rayons, le rebond s'est prolongé, comme pour les jouets, le bricolage et les piscines hors-sol. Faire plaisir aux enfants, se faire plaisir à soi-même dans un logement où l'on a passé du temps comme jamais… Les Echos, Les trois mystères du consommateur | Les Echos
  • Avec la période de crise sanitaire, les consommateurs ont été contraints de revoir leur façon de consommer. Et donc revoir les marques qu'ils achètent. Fini le lèche-vitrines et les achats d'impulsions. Place au raisonnement, au sens et retour à l'essentiel. Les marques de grande consommation l'ont bien compris, le consommateur avait la tête ailleurs, il n'était pas d'humeur à tester ou se laisser tenter. Donc les marques ont réduit leurs investissements dans les actions de promotion, ont décalé leur lancement et stoppé pour 64% les actions d'échantillonnage. Repli. Mais alors, si on met de côté l'approvisionnement des rayons, sur quoi pouvait s'appuyer le consommateur dans ses choix ? Sur l'existant. Le capital construit par la marque. Le lien, la relation construite entre la marque et le consommateur. Mais aussi le bon sens et l'engagement. https://www.e-marketing.fr/, [Tribune] Peut-on parler de relation entre marques et consommateurs ?
  • Le Contributing® est une nouvelle approche stratégique qui permet aux entreprises d’être au rendezvous des nouvelles attentes des consommateurs et des parties prenantes. Prenant appui sur l’élargissement de la définition de l’entreprise de la loi Pacte, sur les critères ESG et les normes RSE, le Contributing® relie Sens et Business, en défendant l’idée de croissance responsable et en faisant évoluer les Business Model des entreprises. - « Nous entrons dans une nouvelle ère de consommation. Le Contributing® doit aider le marketing à se réinventer en profondeur, en proposant un nouveau contrat de marque qui, sans jamais renoncer à la créativité et au plaisir de consommer, développe une approche fondée sur le respect, la relation côte à côte, la proximité, la conversation et une plus grande liberté de choix laissée au consommateur » déclare Denis Gancel, Président de W et fondateur de Contributing(r) Advisory. Viuz, Consommateurs et entreprises : premiers acteurs du changement attendu (étude W x CSA)
  • On peut perdre la qualité de "consommateur" et devenir "professionnel" avant même d'avoir créé ou déclaré une entreprise, a rappelé la Cour de cassation. Boursorama, VIE PRATIQUE: La qualité de "consommateur" peut être rapidement perdue - Boursorama
  • La coopérative de consommateur vend désormais d'autres produits que le lait comme du beurre, des jus de pommes, des compotes, du chocolat ou des pâtes.  Une trentaine de produits choisis et gérés par plus de 10 000 sociétaires en même temps que  consommateurs. Ils sont en lien avec 3000 producteurs partout en France .  France Bleu, La coopérative de consommateurs "C'est qui le patron?" ouvre son premier point relais à Orange
  • Séduire une clientèle plus jeune et plus pressée, plus consommatrice de loisirs en demande de sensations fortes et venant parfois de la voile monocoque est l'objectif que s'est fixé la cellule pensante du leader français depuis de nombreuses années. Après de longues pérégrinations sur le concept original, il a finalement été décidé de créer une marque à part entière, à l'image bien distincte des catamarans de croisière produits par Lagoon, qui ont été victimes, il faut bien le dire, d'un certain embonpoint au fils des ans. Cinq modèles de 11 à 15 mètres ont été élaborés pour répondre à des cahiers des charges hétéroclites. Bateaux.com, Architecture et design de l'Excess 12, le plaisir sur deux coques
  • Mais la chasse à la licorne est un modèle qui comporte de vrais risques et ne peut être l'alpha et l'oméga de l'écosystème tech. Le milliard de valorisation peut parfois masquer un chiffre d'affaires limité, des pertes importantes et une rentabilité future incertaine. Le financement de licornes nécessite une réelle conviction dans l'émergence de futurs géants rentables, à la valorisation volatile. Bref, la licorne a vocation à rester l'exception plutôt que la règle. Et c'est très bien ainsi ! Car il existe une autre catégorie d'entreprises digitales, tout aussi prometteuses en termes de potentiel de chiffre d'affaires et de leadership, ayant l'avantage d'être moins risquées, moins consommatrice de cash et d'avoir une rentabilité démontrée ou démontrable. On pourrait appeler ces entreprises les « pur-sang » de la tech. Les Echos, Opinion | Investissements tech : au-delà des licornes | Les Echos

Images d'illustration du mot « consommateur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « consommateur »

Langue Traduction
Anglais consumer
Espagnol consumidor
Italien consumatore
Allemand verbraucher
Chinois 消费者
Arabe مستهلك
Portugais consumidor
Russe потребитель
Japonais 消費者
Basque kontsumitzaile
Corse cunsumadore
Source : Google Translate API

Synonymes de « consommateur »

Source : synonymes de consommateur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « consommateur »

Consommateur

Retour au sommaire ➦

Partager