Commuer : définition de commuer


Commuer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

COMMUER, verbe trans.

Commuer en.[Gén. avec une idée d'amoindrissement, de moindre gravité]
A.− Vieilli. Changer une chose, transformer une chose en une chose autre. L'Orient commua ses institutions despotiques en des monarchies plus modérées (Chateaubriand, Essai sur les Révolutions,t. 2, 1797, p. 279).Quatre jours de salle de police au cavalier Laviolette « pour avoir collé une bougie au dos de sa brosse à pansage et commué ainsi ce meuble en chandelier » (Courteline, Le Train de 8 h 47,1888, 1repart., 3, p. 31).
B.− DR. Transformer une peine en une peine moindre. Commuer la peine de mort en celle de prison perpétuelle (Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Le Condamné à mort, 1883, p. 1259).
P. métaph. La mort commuée en lâcheté, vous appelez cela une grâce (Gozlan, Le Notaire de Chantilly,1836, p. 183).
Rem. Les dict. gén. du xixeet du xxes., dont Ac. 1835-1932, enregistrent commuable, adj. ,,Qui peut être commué`` (Ac. 1835-1932). Peine commuable (ibid.).
Prononc. et Orth. : [kɔmɥe], (je) commue [kɔmy]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1365 « transformer, changer » (Oresme, Monnoies, 11 ds Quem.); 1467 commuer le criminel en civil (Ordonnance ds Bartzsch, p. 63); 1548 commuer la peine de mort (Du Fail, Contes d'Eutrapel, éd. Assézat, t. 1, p. 319). Empr. au lat. class. commutare « changer complètement » francisé d'apr. muer*. Fréq. abs. littér. : 27. Bbg. Gohin 1903, p. 311 (s.v. commuable).

Commuer : définition du Wiktionnaire

Verbe

commuer \kɔ.mɥe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Changer une peine judiciaire en une autre moindre.
    • On pouvait faire condamner Pichegru à mort par un jugement qui parût juste à la nation et commuer sa peine en une prison perpétuelle. — (Stendhal, Vie de Napoléon, œuvre posthume)
    • Quelques journaux manquaient à la collection. C’étaient ceux qui relataient comment Charlotte, condamnée à mort, avait vu sa peine commuée en celle des travaux forcés à perpétuité. Pourquoi cette mesure de grâce ? — (Jules Mary, Les filles de la Pocharde, 1897-1898)
    • le 1er octobre 326, Constantin prescrivit de commuer en travaux forcés ad metalla les condamnations ad bestias et tarit de sa principale ressource le recrutement de la gladiature. — (Jérôme Carcopino, La Vie quotidienne à Rome à l'apogée de l'Empire, Hachette, 1939, p.286.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Commuer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMMUER. v. tr.
Changer. Il ne se dit guère que dans cette phrase, Commuer une peine, La changer en une peine moindre. Il avait été condamné aux travaux forcés, mais sa peine fut commuée en celle de la réclusion.

Commuer : définition du Littré (1872-1877)

COMMUER (ko-mmu-é) v. a.
  • Terme de droit criminel. Commuer une peine, la changer en une peine moindre. Ils commuent les supplices éternels dans ces peines passagères, Bossuet, Satisf. 1.

    On dit aussi commuer un vœu.

HISTORIQUE

XVIe s. Commuer une peine, D'Aubigné, Vie, LXXXIV.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Commuer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

COMMUER, (Jurisp.) signifie changer une peine en une autre, ce que le prince seul peut faire. Voyez ci-après Commutation de peine. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « commuer »

Étymologie de commuer - Littré

Le latin commutare, de cum, et mutare, changer (voy. MUER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de commuer - Wiktionnaire

(1365) Du moyen français commuer, lui-même issu du latin commutare (« change, modifier »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « commuer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
commuer kɔmµe play_arrow

Conjugaison du verbe « commuer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe commuer

Évolution historique de l’usage du mot « commuer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « commuer »

  • Mais le bourreau ne viendra pas dresser les bois de justice à Millau, car un décret présidentiel en date du 7 août 1882 va commuer la peine de mort en celle de travaux forcés à perpétuité au bagne de la Nouvelle-Calédonie. millavois.com, Epargné par la Veuve, le parricide millavois est mort au bagne de Thio…
  • Robert Pattinson incarne un criminel condamné à mort acceptant de commuer sa peine et de devenir avec d'autres les cobayes d’une mission spatiale en dehors du système solaire. Ce principe devient très vite l'occasion pour la réalisatrice Claire Denis de proposer une narration à rebours, commençant par le début et présente une intrigue en flashbacks successifs. A partir d'un point de départ très terre-à-terre, Denis propose un film contemplatif, expérimental avec une haute capacité à hypnotiser le spectateur. En bref, ça ne se résume pas, cela se vit.  AlloCiné, myCANAL : 5 films pour explorer l'espace - Actus Ciné - AlloCiné

Images d'illustration du mot « commuer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « commuer »

Langue Traduction
Corse commutà
Basque absys
Japonais 通勤
Russe ездить
Portugais comutar
Arabe يسافر يوميا الى العمل
Chinois 通勤
Allemand pendeln
Italien commutare
Espagnol conmutar
Anglais commute
Source : Google Translate API

Synonymes de « commuer »

Source : synonymes de commuer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires