La langue française

Coma

Sommaire

Définitions du mot coma

Trésor de la Langue Française informatisé

COMA, subst. masc.

PATHOL. Prostration avec perte de la motricité volontaire, de la conscience, de la sensibilité, et maintien partiel des fonctions vitales. Coma dépassé, profond, prolongé; (être) dans le coma. Des troubles nerveux : torpeur ou coma, délire (Sacquépée dsNouv. Traité Méd., fasc. 1, 1926, p. 124):
1. Mon corps se souvient des chutes subies, des fractures du crâne, des comas visqueux comme du sirop, des nuits d'hôpital. Saint-Exupéry, Pilote de guerre,1942, p. 285.
SYNT. Coma basedowien, diabétique, hépatique, urémique; rester, tomber dans le coma; sortir du coma. On assiste à ce que Jenner a décrit sous le nom de coma vigil (Nicolle et Conseil ds Nouv. Traité Méd., fasc. 2, 1928, p. 517).
P. compar. Alors une terreur sourde, une sorte de coma conscient m'envahit (A. Arnoux, Visite à Mathusalem,1961, p. 191).
P. métaph.
[En parlant d'animés hum.] :
2. − Toute l'Espagne dort en ce moment, pensa-t-il [don Luis], et son vrai roi c'est Morphée (...). L'Espagne cuve le vin héroïque de jadis, sortira-t-elle jamais de son coma? Morand, Le Flagellant de Séville,1951, p. 295.
[En parlant d'inanimés] Immobilité. Le moteur tapant par crises brèves qui s'achevaient en coma (A. Arnoux, La Nuit de Saint-Avertin,1942, p. 89).
P. anal. :
3. ... le coma de l'ivresse, l'insensibilité absolue, la pipe tombée sur les vêtements qui prenaient feu, la chair saturée de boisson qui brûlait et se crevassait... Zola, Le Docteur Pascal,1893, p. 206.
Arg. Coma (Être dans le). ,,Être complètement ivre`` (G. Sandry, M. Carrère, Dict. de l'arg. mod., 1953, p. 52).
Rem. On rencontre ds la docum. lexicogr. a) Comathérapie, subst. fém. ,,Création intentionnelle d'un état de coma dans un but thérapeutique`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Cf. P. Chauchard, Hypnose et suggestion, Paris, P.U.F., 1970, p. 63. b) Comatogène, adj. Qui provoque le coma (Garnier-Del. 1972).
Prononc. et Orth. : [kɔma]. Enq. : /koma/. Ds Ac. 1762-1932. Homon. comma. Étymol. et Hist. 1658 (F. Thevenin, Œuvres recueillies par Maistre G. Parthon, p. 95 cité par Arveiller ds Mél. Franck, p. 12). Empr. au gr. κ ω ̃ μ α, -α τ ο ς « sommeil profond », spéc. « état léthargique (contexte médical) », Hippocrate et Galien ds Liddell-Scott. Fréq. abs. littér. : 53.

Wiktionnaire

Nom commun 1

coma \kɔ.ma\ masculin

  1. (Médecine) État somnolent avec abolition de la sensibilité et du mouvement volontaire.
    • Dans certains cas, on observe en outre de la céphalalgie, de la dyspnée, du coma, symptômes qui sont presque toujours sous la dépendance de l'urémie occasionnée par la néphrite. — (Charles-Albert Vibert, Précis de toxicologie clinique et médico-légale, Paris, Baillière, 1907, page 224)
    • Le vieux von Winterfeld entra bientôt dans le coma ; parmi les blessés, trois se rétablissaient assez rapidement, alors que l’état des autres empirait, par suite du manque de bonne nourriture. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 249 de l’éd. de 1921)
    • Le lendemain, on voit Mme Banizier avec son voile noir, on s’étonne, on lui demande qui elle a perdu. Sans se troubler, elle répond : – « C’est mon beau-frère qui est dans le coma. » Et comme personne ne sait ni elle ce que c’est que le coma, elle est sauve. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 88.)

Nom commun 2

coma \kɔ.ma\ féminin

  1. (Astronomie) Chevelure d’une comète.
    • Les observations depuis la Terre ont permis la détection de l’acide cyanhydrique et du formaldéhyde dans la coma des comètes. — (Introduction de L'environnement de la terre primitive, sous la direction de Muriel Gargaud, Jean-Paul Parisot & Didier Despois, Presses Universitaires de Bordeaux, 2001, 2005, page 21)
    • L’observation de la comète sur le long terme a mis en évidence l’influence déterminante de sa forme [...] sur les variations mesurées dans la densité et la composition de son « atmosphère », appelée coma. — (ESA, Mission accomplie : Rosetta termine son voyage par une descente magistrale vers sa comète, 30 septembre 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMA. n. m.
T. de Médecine. État somnolent avec abolition de la sensibilité et du mouvement volontaire. Tomber dans le coma. Entrer dans le coma. Être dans le coma.

Littré (1872-1877)

COMA (kô-ma) s. m.
  • Terme de médecine. Sorte d'assoupissement dans lequel le malade retombe aussitôt qu'il cesse d'être excité.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COMA, (Med. pratiq.) espece d’affection soporeuse, que les anciens ont subdivisée en coma vigil, & en coma somnolentum. Les autres affections du même genre, que l’exactitude de l’école a érigées en autant de maladies distinctes, & dont on nous a donné des histoires & des traitemens particuliers, sont le carus, la léthargie, l’apoplexie : mais il vaut beaucoup mieux, avec les medecins exacts, ne les regarder que comme les différens degrés d’une même maladie, du sommeil contre nature. Voyez Soporeuse (Affection). (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « coma »

Κῶμα, assoupissement (comp. CIMETIÈRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom commun 1) Du grec ancien κῶμα, kôma (« sommeil profond »).
(Nom commun 2) Du latin coma (« chevelure »), du grec ancien κόμη, kómē (« chevelure »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « coma »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coma kɔma

Évolution historique de l’usage du mot « coma »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coma »

  • « Depuis la réouverture des bars, la semaine dernière, nous enregistrons entre 15 et 20 cas par nuit de  jeunes en coma éthylique grave, dont deux à trois doivent être intubés dans un service de réanimation », alerte le Pr Vincent Bounes, chef du Samu 31 au CHU de Toulouse. « C’est jeudi soir tous les jours », résume l’urgentiste en référence au traditionnel rendez-vous festif de la jeunesse toulousaine. Les deux mois et demi de confinement, la fin de l’année scolaire ont peut-être eu raison de la modération de certains jeunes. ladepeche.fr, Toulouse : de nombreux comas éthyliques chaque soir depuis la réouverture des bars, le Samu alerte - ladepeche.fr
  • La prison C'est comme un long sommeil dont on voudrait sortir Un coma capricieux fait de noir, d'éclaircies La prison c'est le vide, le néant, l'amnésie C'est la nuit qui se traîne et ne veut pas finir. De Anonyme / Paroles de détenus
  • Une Colombienne de 36 ans atteinte du coronavirus a été placée en coma artificiel pour pouvoir accoucher.  midilibre.fr, Coronavirus : une Colombienne de 36 ans accouche dans le coma - midilibre.fr
  • En Angle­terre, un adoles­cent de 14 ans a été victime d’une hydro­cu­tion dans l’eau froide de l’Eden à la suite de laquelle il est resté 25 minutes sous l’eau. Après trois semaines de coma, Kacper Krauze s’est réveillé grâce à l’odeur de son déodo­rant Axe, rappor­tait le Daily Mirror mercredi 24 juin. Ulyces, Après 3 semaines de coma, il se réveille grâce à l’odeur de son déo Axe
  • Hospitalisée depuis le 15 mai pour une infection au Covid-19 et placée en coma artificiel, une Colombienne de 36 ans a donné naissance à un petit garçon, né grand prématuré. SudOuest.fr, Coronavirus : une Colombienne accouche d’un petit garçon alors qu’elle est dans le coma
  • Certaines nuits, deux à trois patients se retrouvent en réanimation après des comas éthyliques profonds. "Cela s’appelle le « binge drinking », les jeunes consomment rapidement de très grosses quantités d’alcool, souvent de la vodka ou du whisky. Associé à des prises de cannabis ou de drogues de synthèse GHB-GBL, le mélange est dangereux. Il entraîne des comas profonds avec un blocage des voies respiratoires qui oblige à les intuber. Le danger est que la personne peut vomir pendant son coma, et s’étouffer, ou inhaler du vomi dans ses poumons ce qui peut entraîner des conséquences graves", explique le Pr Bounes. France Bleu, Toulouse : des jeunes en coma éthylique tous les soirs depuis la fin du confinement alerte le Samu
  • Nicolas Gigot, le jeune pilier belge (19 ans) de l’Union sportive bressane Pays de l'Ain (Fédérale 1), est sorti du coma, rapporte Le Progrès. Il avait été victime d’un malaise alors qu’il faisait un footing. Le joueur a réussi à communiquer avec son père, mais il reste néanmoins sous surveillance médicale, son pronostic vital demeure engagé, précise le quotidien local. Jeudi, il avait reçu un message de soutien de l’ancien All Black Dan Carter, triple meilleur joueur de rugby du monde (2005, 2012, 2015) et double champion du monde (2011 et 2015).  Sport24, Bourg-en-Bresse : Nicolas Gigot est sorti du coma - Fil Info - Rugby
  • Un jeune rugbyman, joueur à Bourg-en-Bresse, a été pris en charge dans le coma à l'hôpital de la Croix-Rousse. Lyonmag.com, Lyon : un jeune rugbyman hospitalisé dans le coma à l’hôpital de la Croix-Rousse
  • Kurt Berlez, un Belge de 53 ans, vient de sortir de l'hôpital de Courtrai, après 54 jours passés en soins intensifs et 37 dans le coma alors qu'il souffrait du Covid-19.  France 3 Hauts-de-France, Un Belge guérit du coronavirus après 37 jours de coma et 54 jours en soins intensifs

Images d'illustration du mot « coma »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « coma »

Langue Traduction
Anglais coma
Espagnol coma
Italien coma
Allemand koma
Chinois 昏迷
Arabe غيبوبة
Portugais coma
Russe кома
Japonais 昏睡
Basque koman
Corse coma
Source : Google Translate API

Synonymes de « coma »

Source : synonymes de coma sur lebonsynonyme.fr
Partager