La langue française

Truculent

Définitions du mot « truculent »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRUCULENT, -ENTE, adj.

A. − Vieilli
1. [En parlant d'une pers., de son aspect] Qui est/paraît très féroce, qui se comporte avec brutalité. Synon. cruel, farouche, rude, sauvage, terrible, violent.C'était un fort bon homme que la nature avait doué (...) de tous les signes extérieurs de la férocité (...). De gros sourcils charbonnés (...), un teint basané comme un cuir de Cordoue lui faisaient une physionomie truculente et formidable comme les peintres aiment à en donner aux bourreaux (Gautier, Fracasse, 1863, p. 29).De truculents gaillards hurlaient, brandissaient des fusils (La Varende, Gentilsh., 1948, p. 104).V. agrafer ex. 21.
2. [En parlant d'une chose] Qui agresse le regard ou l'esprit. Synon. dur, terrible.Des tons vineux, sanguinolents (...), complètent l'aspect féroce et truculent de ces taudis hasardeux (Gautier, Italia, 1852, p. 5).On a un damné qui sort de son gouffre (...) pour nous faire sa confession atroce et d'une énergie truculente (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 14, 1858, p. 165).
B. −
1. [En parlant d'une pers., de son aspect, de sa manière d'être] Qui se caractérise par une mine florissante et joviale, une forte stature, un costume pittoresque, un comportement tapageur et des propos gaillards de bon vivant, de rustaud sympathique. Synon. haut en couleur*.Tel de nos conteurs de France, robuste et truculent, par quelque figure fleurie de chantre, par quelque ventre obèse de chanoine (Faure, Hist. art, 1921, p. 121).Je crois que c'est l'élément grosse bouffonnerie, l'élément Rabelais, le côté truculent et tant soit peu commis-voyageur dont je n'ai jamais pu m'accommoder: le Français, dans ses moments de gros rire, est une de mes impossibilités radicales (Du Bos, Journal, 1926, p. 45).
2. [En parlant d'un art, d'une œuvre plastique] Qui présente une facture hardie, vigoureuse, des colorations vives. Peinture truculente. Les églises florentines (...) ne se nourrissent point de bleu, de jaune, de rouge dans leurs ombres comme nos truculentes cathédrales gothiques (Gilles de La Tourette, L. de Vinci, 1932, p. 2).
P. méton. [En parlant d'un artiste] Qui traite des sujets pleins de force, de vie familière, voire paillarde. Variété de Rubens, ici truculent, là réservé et pur comme un primitif (Lhote, Peint. d'abord, 1942, p. 81).Le personnage le plus truculent (...) est Diego Rivera (...): certaines de ses énormes fresques sont prodigieuses (Cassou, Arts plast. contemp., 1960, p. 682).
3. [En parlant d'une forme d'expr. verbale] Qui se caractérise par une plaisante liberté de ton allant jusqu'à la gaillardise ou la grossièreté; qui abonde en formules énergiques, en images expressives. Métaphore truculente. L'intermittence de lyrisme et de pureté poétique concentrés (...) déjà donnaient à l'art de Vigny sa figure particulière. Mais (...) devant l'éclat du romantisme militant et truculent, ce style se démode (Thibaudet, Réflex. litt., 1936, p. 31).La phrase d'une grandiloquence bouffonne (...) dépouille la couleur Louis XIII, l'épithète, l'oripeau (...), abandonne la parade truculente (Durry, Nerval, 1956, p. 166).V. dépopulateur ex. de Goncourt.
REM.
Truculer, verbe intrans.,rare, p. plaisant. Être, se montrer truculent. Miou Miou est de mieux en mieux (...). Elle a (...) retrouvé Philippe (Hanin, qui sait ce que truculer veut dire) (Cosmopolitan, oct. 1983, p. 24, col. 2).
Prononc.: [tʀykylɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Étymol. et Hist. 1. 1495 « farouche » (J. de Vignay, Mir. hist., 20, 81 ds Delb. Notes mss); 1596 « cruel, d'un aspect terrible » (Hulsius); 2. 1858 toile truculente « d'un réalisme coloré, plein de verdeur » (Lettres chinoises, Figaro, 6 mai ds Larchey, Dict. hist. arg., 2eSuppl., 1883, p. 158); 1890 « se dit de quelqu'un qui est haut en couleur, pittoresque ou comique par son apparence, ses excès » (Richepin, Cadet, p. 50). Empr. au lat.truculentus « farouche, dur, bourru, cruel, menaçant, terrible, redoutable ». Fréq. abs. littér.: 33. Bbg. Darm. 1877, p. 184. − Quem. DDL t. 7 (s.v. truculer); 22.

Wiktionnaire

Adjectif

truculent \tʁy.ky.lɑ̃\

  1. Qui est violent ou excessif.
    • Hélas ! je n’osais m’en plaindre, puisque ma fonction lamentable est d’être toujours truculent et de ne jamais rater mon diogénique personnage. — (Léon Bloy, Belluaires et porchers, Stock, 1905, page 265.)
    • Je me souviens qu’elle me présenta une fois à un apoplectique et truculent gentleman, couvert d’ordres et de rubans, et sur lui me souffla à l’oreille, sur un mode tragique, les plus abasourdissants détails, qui durent être perçus de chaque personne alors dans le salon. — (Oscar Wilde, Le Portrait de Dorian Gray, éditeur Albert Savine, 1895, page 14.)
    • Calvin est aussi ennemi du style désordonné que du style superficiel. Le désordre peut se remarquer de diverses manières. Il peut être d'abord une exagération dans un sens déterminé, et nous avons le style truculent. — (Léon Wencelius, L’esthétique de Calvin, Paris : Les Belles lettres, 1937, p. 355)
  2. Qui est pittoresque ou haut en couleur.
    • […] ; l'autre, son barda sur l'épaule, les chausses lui dégringolant le long des jambes, la tête rejetée en arrière et s'envoyant un jet de sa gourde dans le gosier, a l'allure épaisse et la trogne truculente d'un rustaud des Flandres. — (Rachel Valentino, La formation de la peinture française: le génie celtique et les influences, éd. G.P. Maisonneuve, 1936, p. 307)
    • Ces cinq nouvelles poursuivent l'investigation des comportements amoureux et, hormis « La Baronne » et son personnage truculent de prostituée de haut vol, les personnages masculins occupent le devant de la scène narrative dans quatre des cinq contes ajoutés à ceux du Nouveau Décaméron. — (Emmanuèle Grandadam, Contes et nouvelles de Maupassant : Pour une poétique du recueil, chap. 4 : Écarts chronologique dans un même recueil, Publication Univ. Rouen-Le Havre, 2007, p. 274)

Forme de verbe

truculent \tʁy.kyl\

  1. Troisième personne du pluriel de l’indicatif présent du verbe truculer.
  2. Troisième personne du pluriel du subjonctif présent du verbe truculer.

Adjectif

truculent \trŭk'yələnt\

  1. Truculent, cruel ou sauvage.
  2. Mortel, destructeur, sanguin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRUCULENT (tru-ku-lan, lan-t') adj.
  • Mot forgé du latin. Qui est d'apparence violente. Je renonce à décrire les étoffes dont nos jeunes rajahs firent étalage ; cela ressemblait aux somptuosités les plus truculentes des tableaux de Paul Veronèse, le Temps, 16 déc. 1872, 2e page, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « truculent »

Du latin truculentus au XVe siècle puis repris au XVIIe siècle, signifiant « qui est d’apparence violente ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. truculentus (voy. TRUCULENCE ci-dessus).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « truculent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
truculent trykyl

Citations contenant le mot « truculent »

  • L’auteure ne nous cache rien de ce monde populaire et truculent, la violence, l’alcoolisme, la vulgarité, la bêtise mais aussi la grandeur d’âme ou le courage de certains, bref toute l’immense palette de l’humanité russe. Le réalisme puissant de certaines scènes convainc le lecteur du caractère autobiographique de ces souvenirs, même si l’on ne peut s’empêcher de penser que Natalia Kim y a ajouté quelques compositions de caractères. « La vie est bien plus riche que l’imagination », assure-t-elle néanmoins, tout en n’écartant pas la possibilité que des témoignages qui lui ont été rapportés aient été déformés. « La vie se distingue de la littérature en ce qu’elle brise les stéréotypes », insiste aussi Natalia Kim. Le Courrier des Balkans, Blog • Récits truculents ou tragiques d'un monde disparu à Moscou - Le Courrier des Balkans
  • On a parfois l’impression d’entendre un personnage de « la Boum », et c’est truculent ! Aujourd’hui âgée de 30 ans et féministe, Lucie Mikaelian pose un regard bienveillant sur l’adolescente qu’elle fut. L’air de rien, il s’agit d’une véritable enquête immersive sur le désir féminin. Un podcast à suivre chaque semaine pendant tout l’été. H.R. L'Obs, « Mes 14 ans », « Représenter les Noir.es : le regard blanc »... Les podcasts de la semaine
  • Le truculent avocat avait proposé en 2018, dans un livre, de supprimer l'École nationale de la magistrature au motif qu'elle formerait une "caste", empreinte de corporatisme. LExpress.fr, Dupond-Moretti ministre de la Justice : une nomination qui passe mal chez les magistrats - L'Express
  • Le fait d’ajouter à cette thématique une immersion dans le monde du showbiz accroît forcément la saveur comique. Véritable catalogue de la diversité dans le cinéma et la scène française, le film pose un paysage assez truculent, un spectre allant de la star internationale préférée des français Omar Sy à l’infréquentable Dieudonné, en passant par les opportunistes Fary, les installés Fabrice Eboué ou Lucien Jean-Baptiste. Chacun a droit à son moment, et l’autodérision fonctionne le plus souvent à merveille, permettant une distribution habile de toutes les thématiques, des militants aux discrets, et jusqu’au coming out d’un Eric Judor outrepassant évidemment les bornes de l’émancipation identitaire. Benzine Magazine, Tout simplement noir : Jean-Pascal Zadi fustige les clichés avec une certaine réussite - Benzine Magazine
  • Le club héraultais est détenu à 100% par la holding Nicollin, du nom de l'ex-président emblématique Louis Nicollin. "Loulou" avait bâti sa fortune en développant l'entreprise de son père, spécialisée dans le nettoyage, ramassage et retraitement des déchets. Ce personnage truculent a créé en 1974 la "Paillade", la conduisant du niveau amateur jusqu'au titre de champion de France en 2012. A sa mort en 2017, son fils Laurent a repris le flambeau. Les Echos, La L1 bat encore pavillon français, malgré les sirènes étrangères | Les Echos

Images d'illustration du mot « truculent »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « truculent »

Langue Traduction
Anglais earthy
Espagnol terroso
Italien terroso
Allemand erdig
Chinois 泥土的
Arabe ترابي
Portugais terreno
Russe землистый
Japonais 土の
Basque earthy
Corse terrenu
Source : Google Translate API

Synonymes de « truculent »

Source : synonymes de truculent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « truculent »

Truculent

Retour au sommaire ➦

Partager