La langue française

Cligner

Sommaire

  • Définitions du mot cligner
  • Étymologie de « cligner »
  • Phonétique de « cligner »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cligner »
  • Citations contenant le mot « cligner »
  • Images d'illustration du mot « cligner »
  • Traductions du mot « cligner »
  • Synonymes de « cligner »

Définitions du mot « cligner »

Trésor de la Langue Française informatisé

CLIGNER, verbe.

A.− Emploi trans. dir. et indir. Cligner les yeux ou plus fr. cligner des yeux.
1. Fermer et ouvrir ses paupières à intervalles plus ou moins réguliers et de manière réflexe. Elycias cligna des yeux, et, entre ses longs cils, laissa filtrer sur don Quichotte, un regard ambigu (Toulet, Le Mariage de Don Quichotte1902, p. 180).
En partic. Battre instinctivement des paupières sous l'influence d'une lumière trop vive, d'une émotion. À peine eut-il [Bob] ouvert la porte, ébloui et clignant les paupières (Mauriac, Destins,1926, p. 190).Il cligna des yeux sous les lumières électriques (Green, Moïra,1950, p. 234).
Absol. [En parlant d'un tic] Une cicatrice est la marque de l'offense; (...) combien de marques de ce genre-là, petites ou grosses, invisibles ou visibles, qui font que l'on boite, que l'on trébuche, que l'on chancelle, que l'on cligne, que l'on grimace (Alain, Propos,1927, p. 721).
Rare [Le suj. désigne un animal] Il [le conducteur] (...) touchait l'épaule ou le front d'une vache qui clignait ses gros yeux vagues et obéissait à son geste (Maupassant, Mont-Oriol,1887, p. 75).Elle [Caroline, la chèvre] n'ose pas sortir de l'ombre de l'étable. Elle cligne des yeux (Giono, Regain,1930, p. 145).
2. P. ext. Fermer les yeux à demi pour mieux voir. Faites comme les peintres : clignez des yeux. Vous verrez alors que le coquelicot, (...) n'est plus rouge, mais rose ou violet, que l'orange, (...) devient jaune-vert (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 12):
1. Quand le peintre cligne les yeux, il détruit l'organisation en profondeur du champ et, avec elle, les contrastes précis de l'éclairage, il n'y a plus de choses déterminées avec leurs couleurs propres. Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception,1945, p. 355.
Spéc. Cligner de l'œil, ou plus rarement, cligner un œil. Fermer et ouvrir rapidement un œil à l'adresse d'une personne en signe d'intelligence. Mouret eut un rire silencieux; il cligna l'œil gauche, en regardant sa femme et ses enfants. La colère de Rose semblait l'amuser fort (Zola, La Conquête de Plassans,1874, p. 903):
2. Tout le monde est comme ça, dit Tarrou. Il faut seulement leur donner l'occasion. Il sourit et cligna de l'œil vers Rieux. C'est mon affaire à moi, dans la vie, de fournir des occasions. Camus, La Peste,1947, p. 1340.
Absol. La modiste est-elle payée? dit La Palferine. Ah! çà, deviens-tu bête, toi? dit-elle [Malaga] à La Palferine en clignant, elle est venue ce matin pour la vingt-septième fois (Balzac, Un Homme d'affaires,1845, p. 404).
Littér. Cligner un regard :
3. ... ça te fait rien que j'[le patron] aie mal à plus savoir où me mettre; ça devrait être prêt depuis une heure. Et cet autre là qui... Elle [Maîtresse] eut le temps de me [au garçon] cligner un regard qui ne fut pas perdu. Giono, Un de Baumugnes,1929, p. 84.
P. métaph. :
4. Son [de Beyle] œuvre est pleine de mots qui visent la salle. Ses préfaces parlent au public devant le rideau, clignent de l'œil, font au lecteur des signes d'intelligence, ... Valéry, Variété II,1929, p. 83.
B.− Emploi intrans.
1. [Le suj. désigne les yeux] Se fermer et s'ouvrir à intervalles réguliers et de manière spontanée et instinctive. À plusieurs reprises il [Alexandre] releva la tête, et gardant une expression figée, sauf les yeux qui clignaient, il contempla le ciel dans une sorte de stupeur (J. de Lacretelle, Les Hauts ponts,t. 1, 1932, p. 253).Les yeux sous la paupière clignaient obliques, à la chinoise (Jouhandeau, M. Godeau intime,1926, p. 147).
P. ext. Se fermer et s'ouvrir instinctivement sous l'influence d'une lumière trop vive, d'une émotion. Sur ses prunelles éblouies ses paupières commencèrent de cligner (A. France, L'Orme du mail,1897, p. 144).
2. P. anal. [Le suj. désigne une source lumineuse] S'allumer et s'éteindre par intermittences ou pour attirer l'attention. (cf. clignoter) :
5. Alors, nous vîmes se lever d'autres lumières, et nous mettions, avec une sourde espérance, le cap sur chacune d'elles tour à tour. Et quand le feu se prolongeait, nous tentions l'expérience vitale : « feu en vue, ordonnait Néri à l'escale de Cisneros, éteignez votre phare et rallumez trois fois ». Cisneros éteignait et rallumait son phare, mais la lumière dure, que nous surveillions, ne clignait pas, incorruptible étoile. Saint-Exupéry, Terre des hommes,1939, p. 151.
P. métaph. :
6. Les étoiles faibles et mouillées, à peine plus claires que le fond du ciel, clignaient d'une palpitation douce, et les ombres des branches restaient indécises. Louÿs, Aphrodite,1896, p. 87.
Rem. 1. On rencontre ds la docum. l'ex. suiv. où cligner est une forme dialectale de cliner « pencher ». Jeanne, dont les hauts talons clignaient, était obligée de s'appuyer de tout son poids sur le bras d'André (Huysmans, En ménage, 1881, p. 212). 2. On rencontre ds la docum. l'adj. cligneur, euse, pop. [En parlant d'une prostituée] Œil Cligneur. Qui se ferme et s'ouvre pour attirer l'attention des hommes, qui fait des clins d'œil. Une femme à figure de prostituée, grosses lèvres rouges et l'œil cligneur (Hamp, Vin de Champagne, 1909, p. 138).
Prononc. et Orth. : [kliɳe], (je) cligne [kliɳ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1155 clignier à qqn « faire signe à quelqu'un par un clignement » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 8593); b) ca 1175 clingnier les iauz « les fermer à demi » (Roman de Renart, éd. M. Roques, 4503); ca 1180 clinier de l'uiel (Béroul, Tristan, éd. A. Ewert, 3854); 2. 1873 fig. « briller par intermittence, scintiller » (T. Corbière, Les Amours jaunes, p. 60). Peut être issu d'un b. lat. *clūdiniare « fermer », dér. de *cludinare et celui-ci de clūdere, claudere « fermer » (clore*), l'évolution ui > i étant due soit à l'infl. des mots issus de clinare, soit plus prob. de guigner*. Fréq. abs. littér. : 694. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 218, b) 1 363; xxes. : a) 1 243 b) 1 283. Bbg. Bloch (O.). Notes étymol. et lex. R. Ling. rom. 1935, t. 11, pp. 333-335. − Brüch (J.) Französisch cligner « blinzeln ». Vox Romanica. 1939, t. 4, pp. 95-101; Z. rom. Philol. 1935, t. 55, pp. 318-330.

Wiktionnaire

Verbe

cligner \kli.ɲe\ transitif, intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Fermer les yeux à demi pour diminuer l’impression d’une lumière trop vive, pour considérer des objets très petits ou éloignés.
    • Cligner les yeux.
    • Puis il vida son verre, fit clapper sa langue, cligna des yeux en se renversant sur le dossier de sa chaise, essayant de rappeler ses idées. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)
  2. Faire un signe à quelqu’un en remuant la paupière.
    • La succession de Lénine s'ouvre de son vivant ; il finit de vivre dans un fauteuil, réduit à cligner des paupières ou bégayer pour tenter de se faire comprendre de son entourage. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CLIGNER. v. tr.
Fermer les yeux à demi pour diminuer l'impression d'une lumière trop vive, pour considérer des objets très petits ou éloignés. Cligner les yeux et, plus souvent intransitivement, Cligner de l'œil, des yeux. Il signifie par extension Faire un signe à quelqu'un en remuant la paupière.

Littré (1872-1877)

CLIGNER (kli-gné) v. a.
  • Faire un clignement. Cligner les yeux ou l'œil. Tout ce qu'il y a dans le monde d'effroyable et de terrible, n'est pas capable de lui faire cligner un œil, Guez de Balzac, les Romains.

    Absolument. Cligner de l'œil.

HISTORIQUE

XIIe s. Moult li a ris et moult clignié, Et maint semblant fait d'amistié, Roman du Brut, ms. f° 65, dans LACURNE.

XIIIe s. Adonc [il] clocha forment d'un pié, L'un oel ouvert, l'autre clingnié, La teste basse et les reins haut, Bl. et Jeh. 3634. À cest mot s'en est retornez En la poudriere au souleil, Et commença à cliner l'oil ; Ne doute que gorpil [renard] s'i mete, Ren. 1524. Qar les chapons [il] voit au soleil, Et Chantecler [le coq] qui cline l'ueil, ib. 4989. Li cox [le coq] respunt : si dei-ge faire, Maudire l'ueil qui vieut cligner, Alors qu'il devreit veillier, Marie de France, Fab. 51.

XIVe s. Ivorine, la bele, li va de l'oiel clignant, Qu'il se rendist briefment au pople mescreant, Baud. de Seb. XIII, 385.

XVe s. S'ils eussent remandé leurs gens, on les eust pu excuser ; mais nennil, ainçois clignerent-ils les yeux et le souffrirent, Froissart, II, II, 61. En terre clinoie mes yeuls, Froissart, Épinette amoureuse. Mes yeux cligniez et mon oreille close, Orléans, Songe en complainte. Chascun parle de divers gieux jouer, De cliner l'œil, de porter male honte, Deschamps, Poésies mss. f° 225, dans LACURNE. Je suis content de cligner l'œil tant que l'on voudra, mais que guarison s'ensuive, Louis XI, Nouv. LXXXVII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cligner »

De l’ancien français cliner (« incliner, saluer en s’inclinant »)[1], passé au sens de « baisser la paupière ». Il est peut-être apparenté[2] à clore.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génev. cliner, cligner ; provenç. clinar, courber, baisser ; ital. chinare, incliner ; du latin clinare, baisser, incliner. Cliner, très usité dans l'ancienne langue, veut dire proprement baisser, puis baisser la paupière, c'est-à-dire cligner. Les deux formes cliner, cligner, même cluigner, se confondent pour signifier tantôt cligner, tantôt incliner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cligner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cligner kliɲe

Évolution historique de l’usage du mot « cligner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cligner »

  • A propos de la santé, il est temps de penser à améliorer votre alimentation. Niveau argent et travail, évitez d'imposer vos idées à votre entourage. Agissez avec plus de diplomatie. Vous tirerez votre épingle du jeu dans votre métier. Excellente période pour commencer ou reprendre des études de langue ou d'informatique. Du côté de l'amour, célibataire, votre pouvoir de séduction sera à son apogée. Vous n'aurez qu'à cligner des yeux pour que l'on vous remarque ! Une rencontre importante pourrait avoir lieu. Ne soyez pas timide ; ce serait dommage de rater une belle occasion ! La vie de couple sera sereine mais assez routinière. Côté humeur, journée plutôt agréable. , Horoscope chinois du Jeudi 25 juin 2020
  • «Pour la sécheresse oculaire, les gens qui vont la ressentir le plus vont avoir les yeux qui brûlent, qui piquent, qui chauffent, qui sont rouges, qui sont larmoyants un peu paradoxalement, poursuit-elle. Quand la surface de l’œil est asséchée, il va y avoir un larmoiement réflexe qui va s’installer, et ça peut en venir à créer une vision qui est fluctuante, comme si on a besoin de cligner régulièrement des yeux pour que la vision soit meilleure.»  Le Journal de Montréal, Le confinement : un risque pour les yeux | JDM
  • Le média américain Vox ajoute qu’en cas de contact oculaire avec du gaz lacrymogène lors d’affrontements avec la police, il ne faut pas se frotter les yeux, mais plutôt cligner des yeux le plus possible pour se nettoyer avec ses propres larmes. De l’eau peut ensuite être appliquée sur les yeux pour soulager la douleur plus efficacement. Slate.fr, Mort de George Floyd: comment manifester sans attraper le coronavirus  | Slate.fr
  • Aux plus faibles doses, il a été constaté un passage par trois phases. Lors de la première, les moutons ne pouvaient pas bouger, mais gardaient toujours les yeux ouverts et la capacité de les cligner. OhChouette! - Actualité scientifique et dernières découvertes, Voici la raison pour laquelle les gens "K-hole" sous l'effet de la kétamine – OhChouette!
  • Il s’agit en fait d’un œil robotique dont la seule fonction est de cligner. Il est fait avec des cellules humaines. La Presse, Un robot qui cligne des yeux
  • Klopp perdra son large sourire pendant quelques jours, mais sûrement dans le dossier il aura quelque chose d’autre pour le récupérer. La prudence était son choix et il a perdu. La bonne chose est que son succès à Liverpool lui permet de cligner des yeux. Breakingnews.fr, Premier League: comment Liverpool a perdu Werner, qui ira à Chelsea

Images d'illustration du mot « cligner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cligner »

Langue Traduction
Anglais blink
Espagnol parpadeo
Italien batter
Allemand blinken
Chinois
Arabe رمش
Portugais piscar
Russe мигания
Japonais まばたき
Basque keinu
Corse parpade
Source : Google Translate API

Synonymes de « cligner »

Source : synonymes de cligner sur lebonsynonyme.fr
Partager