Châtaigne : définition de châtaigne


Châtaigne : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHÂTAIGNE, subst. fém.

A.− Fruit du châtaignier, caractérisé (une fois sorti de la bogue*) par sa forme plus ou moins arrondie et son écorce brun clair. Gauler des châtaignes :
1. Quelquefois l'un d'entre nous découvre à l'extrémité des branches d'un châtaignier des gousses de châtaignes oubliées sur l'arbre après la récolte. Nous nous armons tous de nos frondes, nous lançons avec adresse une nuée de pierres qui détachent le fruit de l'écorce entr'ouverte, et le font tomber à nos pieds. Nous le faisons cuire sous la cendre de notre foyer... Lamartine, Les Confidences,1849, p. 57.
− Domaine alim.Ce fruit (dans ses variétés comestibles) utilisé comme aliment après avoir été grillé, bouilli, etc. Manger, vendre des châtaignes :
2. Il tisonnait aussi pour autre chose : pour griller les marrons. C'était de tradition ce soir-là. Cela faisait passer la veillée. Chaque métairie, à tour de rôle, d'année en année, lui en envoyait sa provision dans un sac, y joignant encore une dame-jeanne de vin nouveau pour les arroser (on ne peut manger sans boire), glissée parmi les couches brunes des châtaignes. Et, armé d'une poêle à longue queue, le carillonneur les faisait sauter, sauter sur la flamme, dans les intervalles de sa musique aérienne, au milieu d'une troupe d'enfants accourus qui lui tenaient compagnie, croquaient avec lui les fruits éclatés, les fruits brûlants... Pesquidoux, Le Livre de raison,1928, p. 122.
Rem. Ce fruit est communément appelé marron quand il présente une forme presque sphérique (cf. ex. 2 supra); ,,tous les marrons sont des châtaignes (sauf le marron d'Inde) mais toutes les châtaignes ne sont pas des marrons`` (Dupré 1972).
P. métaph. Ma mère (...) étranglée de diamants, empanachée d'une aigrette nocturne, châtaigne étincelante hérissée de rayons (Cocteau, Portraits-souvenirs,1935, p. 40):
3. Nullement combative avec ça [Suzanne], mais seulement châtaigne, agaçante, toute en bogue : une de ces filles qui ne sont savoureuses qu'une fois cuites, je veux dire éprises. H. Bazin, La Mort du petit cheval,1949, p. 37.
Pop. Coup de poing. (Quasi-) synon. pop. gnon, marron, pêche :
4. ... il y eut encore une furieuse batterie, où, pour une pauv' châtaigne ou deux, j'encaissai cent marrons des pus gros du monde. M. Stéphane, Ceux du trimard,1928, p. 73.
B.− P. compar. et p. anal.
1. [de forme]
a) BOTANIQUE
Châtaigne d'eau, châtaigne aquatique, etc. Nom vulgaire de la mâcre dont le fruit ressemble à la châtaigne.
La macre farineuse, cette châtaigne des étangs (A. Arnoux, Calendrier de Flore,1946, p. 45).
Châtaigne de terre. Racine comestible d'une plante ombellifère (bunium bulbocastanum). Déterrer les châtaignes de terre, qui sont grosses comme le bout du doigt et qui ont un goût entre celui de la pomme de terre et celui de la noisette (Pourrat, Gaspard des Montagnes,Le Pavillon des amourettes, 1930, p. 174).
Rem. Selon Fournier 1961, p. 675, se dirait plutôt marron-de-terre ou terre-noix.
b) ZOOL. Excroissance cornée des membres de certains équidés (cheval, âne, etc.). De la conformation de la plus noble conquête de l'homme (...) le paturon (...) la châtaigne (Gyp, Mariage civil,1892, p. 95).
2. [de couleur]
a) P. compar. Des cheveux (...) d'un brun doré comme l'écorce mûre de la châtaigne (Lamartine, Les Confidences,1849, p. 71).
b) P. anal. Couleur de châtaigne. La masse des guides, couleur de châtaigne et de feuille morte (Peyré, Matterhorn,1939, p. 15).
P. ell. (inv.). Châtaigne. Les beaux yeux châtaigne d'Irène (A. Arnoux, Double chance,1958, p. 64).Blanc, sable, kaki ou châtaigne (Catal. Madelios, été 1951).
3. [d'enveloppe] Pop. Châtaigne de mer. Oursin. Les oursins, hérissés comme des châtaignes (Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 193).Se résigner aux oursins et aux châtaignes de mer (Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 368).
Rem. On rencontre ds la docum. (se) châtaigner, verbe trans. (Se) battre (cf. Match, 26 févr. 1935, p. 15 ds A. O. Grubb, French sports neologisms, 1937, p. 25; A. Simonin, J. Bazin, Voilà taxi! 1935, p. 215).
Prononc. et Orth. : [ʃ ɑtε ɳ]. Enq. : /ʃ ɑtε ɳ/. Fér. Crit. t. 1 1787 note qu'on rencontre la forme chatagne qu'il juge vicieuse. Pour l'hist. de la finale lat. -anea ayant abouti très vite à [-ε ɳ] (écrit -aigne, -eigne) dans l'est de la France, mais étant restée plus longtemps [-aɳ] ailleurs, cf. Bourc.-Bourc. 1967, § 45 Hist. Ds Ac. 1694 et 1718 s.v. Chastaigne; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1. 1180 chastaigne désigne le fruit (Mort Aymeri de Narbonne, 1906 ds T.-L. : chastaignes et olives); d'où p. anal. 2. 1561 chastaigne d'eau « macre » (A. Pinaeus ds Roll. Flore t. 6, p. 7); 1564 chastaigne de mer « oursin » (J. Thierry, Dict. fr.-lat., Paris); 3. 1635 chastagne sur les doigts « coup sur les doigts » (Sage Folie, Rouen d'apr. FEW, loc. cit.); 1866 pop. (A. Delvau, Dict. de la lang. verte : Chataigne. Soufflet appliqué sur la joue). Du lat. castanea désignant le fruit et l'arbre; le lat. est lui-même empr. au gr. κ α ́ σ τ α ν ο ν « id. » v. aussi André Bot.; 3 prob. en raison de la couleur et de la forme de la contusion, que peut provoquer un tel coup (Sain. Lang. par., p. 384; cf. norm. prune « coup, blessure » (Héron) et (oi)gnon*, au même sens. Fréq. abs. littér. : 189. Bbg. Armstrong (E. C.) Mediaeval French : souffler la châtaigne. Mod. Lang. Notes. 1932, t. 47, pp. 490-492. − Ascoli (C. I.). Saggiuoli diversi. Archivo glottologico italiano. 1890, t. 11, p. 427.

Châtaigne : définition du Wiktionnaire

Nom commun

châtaigne \ʃɑ.tɛɲ\ féminin

  1. Fruit du châtaignier (Castanea sativa), dont l’écorce est lisse, de couleur brune tirant un peu sur le rouge, enfermé à un, deux ou trois exemplaires dans une bogue, enveloppe dure et recouverte d’épines.
    • Quant à la châtaigne, ne la panifions pas, elle si bonne à manger tout simplement cuite à l’eau. — (Antoine-Alexis Cadet de Vaux, Moyens de prévenir le retour des disettes, 1812)
    • Avec leurs pommes de terre, leurs châtaignes et leur seigle, les paysans du Ségala engraissent de nombreux troupeaux de porcs dont ils tirent beaucoup d’argent. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il n’y avait plus qu’à faucher le blé noir, arracher les pommes de terre et gauler noix et châtaignes ; de ceci les gamins se chargeaient le jeudi et le dimanche, pour se distraire. — (Henri Bachelin, Le Village, Marivole Éditions, 2013, chap. 3)
  2. (Zoologie) Excroissance cornée de certains équidés.
  3. La couleur du fruit du même nom, brun clair à grisâtre. #806D5A
    • Voir la note sur les accords grammaticaux des noms de couleurs employés comme noms ou adjectifs.
  4. (Familier) Coup de poing.
    • Y m’a filé une beigne
      J’lui ai filé une torgnole
      Y m’a filé une châtaigne
      J’lui ai filé mes grolles
      — (Renaud, Laisse béton sur l’album Laisse béton, 1977)
    • Vous vous êtes débattu avec une vigueur insoupçonnable, en distribuant des châtaignes qui causaient d’autant plus de dégâts que vos agresseurs s’interdisaient de rendre coup pour coup […] — (Antoine Bello, Enquête sur la disparition d'Émilie Brunet, 2010 ; édition Folio, 2012, p. 228)
  5. (Familier) Décharge électrique.
    • Il a reçu une poignée de châtaignes.

Forme de verbe

châtaigne \ʃa.tɛɲ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe châtaigner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe châtaigner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe châtaigner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe châtaigner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe châtaigner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Châtaigne : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHÂTAIGNE. n. f.
Fruit du châtaignier, dont l'écorce est lisse, de couleur brune tirant un peu sur le rouge, et qui est renfermé dans une capsule hérissée. Grosses châtaignes. Un litre de châtaignes. Châtaignes bouillies. Châtaignes rôties. Peler des châtaignes. Châtaigne d'eau, Fruit de la plante aquatique dite MACLE et ainsi nommé parce qu'il a le goût de la châtaigne ordinaire.

Châtaigne : définition du Littré (1872-1877)

CHÂTAIGNE (châ-tè-gn') s. f.
  • 1Fruit du châtaignier. Pour nous ce sont des châtaignes qui font notre ornement ; j'en avais l'autre jour trois ou quatre paniers autour de moi ; j'en fis bouillir ; j'en fis rôtir ; j'en mis dans ma poche ; on en sert dans les plats, on marche dessus ; c'est la Bretagne dans son triomphe, Sévigné, octobre 1671.
  • 2Châtaigne d'eau, la macre.

    Châtaigne de cheval, fruit du marronnier d'Inde.

    Châtaigne de terre, fruit du bunion bulbocastane.

    Châtaigne du Brésil, fruit du bertholletia excelsa.

  • 3Petite plaque de corne située, chez le cheval, à la partie inférieure et interne de l'avant-bras, et, dans les membres postérieurs, à la partie supérieure et interne du canon. Sur l'âne, la châtaigne se trouve aux avant-bras seulement ; dans le mulet les châtaignes postérieures sont fort petites.

HISTORIQUE

XIIe s. [Ils] ne prisent vos menaces le pris d'une chastaine, Sax. XX.

XIIIe s. Castaignes ou nois, Livre des mét. 276. A cui parés vous ces chastaignes ? la Rose, 8547. Si qu'il cuit que cele en gré prengne Ce qu'el ne prise une chatengne, ib. 14512.

XVe s. Il samble que Gaufrois ne donne une castaingne De tout nostre pooir…, Baud. de Seb. VII, 184. Li rois ne trova pas qui li parast chastaignes, Girart de Ross. 11671.

XVe s. Si chastaignes ont vente, Villon, Requête en ball. au duc de Bourbon.

XVIe s. Petoncles, chastaignes de mer [oursins], Palissy, 280. Ils lui disoient que les huguenots vouloient tirer la chastagne du feu avec la patte du levrier, D'Aubigné, Hist. II, 425. Après que ceux qui devoient tirer les chastaignes du feu eurent dit franchement quel il y faisoit, D'Aubigné, ib. II, 446. Les chastaignes bastardes, appellées bouchasses. Les meilleures chastaignes franches sont les Sardones [de Sardaigne] et Tuscanes [de Toscane], ainsi dittes des païs d'où les races nous en sont venuës de-par-deçà. Les sardonnes [de Sardaigne] sont celles qu'on appelle à Lion marrons, cogneuës par toute la France, pour le traffique de tel fruit, De Serres, 691. Les bources des chastaignes sont leurs premieres robes garnies de piquerons, De Serres, 692.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « châtaigne »

Étymologie de châtaigne - Littré

Saintonge, chatagne, chatigne ; picard, castaine, cataigne ; génev. châtagne ; provenç. castanha, castagna ; catal. castanya ; espagn. castaña ; portug. castanha ; ital. castagna ; du latin castanea, de Κάστανον, Κάστανα, villes de la Thessalie et du Pont, de là ϰασταναϊϰὸν ϰάρυον, noix de Castana ou châtaigne. Nos anciens disaient : Tirer les châtaignes du feu ; nous disons les marrons. Ils disaient aussi figurément : Il ne trouve pas qui lui pare les châtaignes, c'est-à-dire on ne lui prépare pas un bon accueil.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de châtaigne - Wiktionnaire

Du latin castanea (« châtaigne » et « châtaignier »), emprunté au grec ancien κάστανον, kástanon, de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « châtaigne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
châtaigne ʃatɛnj play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « châtaigne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « châtaigne »

  • Lorsque l’on ramasse des fruits dans la forêt, comme pour les champignons, il faut s’assurer qu’ils sont comestibles avant de les manger. En France, certaines personnes confondent les châtaignes avec les marrons et se retrouvent aux urgences avec une intoxication. Aussi, les autorités nous mettent en garde et rappellent les différences entre ces deux fruits. ConsoGlobe, Marron et châtaigne : qui est comestible, qui est toxique ?
  • Martigues : vous reprendrez bien une châtaigne ? LaProvence.com, Sorties - Loisirs | Martigues : vous reprendrez bien une châtaigne ? | La Provence
  • Outre ses vitamines, la châtaigne se démarque aussi par son apport énergétique : elle contient effectivement des glucides, 26 % exactement. "Elle est aussi riche en potassium", continue la nutritionniste, à hauteur de 360 mg pour 100 grammes : joli score. Niveau minéraux, la châtaigne n'a pas à rougir. Elle contient notamment du cuivre, mais aussi du manganèse, qui donne un coup de main au métabolisme, et prévient les signes de l’âge. Marie Claire, Les bienfaits de la châtaigne sur la santé - Marie Claire
  • SANTÉ - Grillé, en crème ou glacé, le marron a ses adeptes une fois l’automne venu. Mais attention au risque de confusion entre espèces comestibles (les châtaignes) et toxiques (les marrons d’Inde), avertit ce mercredi 25 septembre l’agence sanitaire Anses. Le Huffington Post, Les autorités rappellent la différence entre marron et châtaigne | Le Huffington Post LIFE
  • Aliment essentiel au Moyen Âge, le pain est présent sur la table du roi, du seigneur et du peuple. Selon les provinces il est appelé : miche, navette, bretzel, mais aussi fougasse, pain mollet, pain de bouche, bizette, pain à chiens. À base de froment, seigle, orge, avoine, épeautre, millet, méteil, gland, fève, châtaigne, fougères, noix, on trouve de tout pour fabriquer la boule de pain. , Saint-Mesmin. Saveurs enfournées avec le talmelier de Terrignis. Sport - La Roche sur Yon.maville.com
  • Ce rapport examine la portée (volume et valeur) du miel de châtaignier par rivaux, régions, catégories de produits et utilisateurs finaux, connaissances antérieures et connaissances prévisionnelles. Le document examine conjointement la perspective de la concurrence sur le marché international, les principaux acteurs du marché et les tendances actuelles. Il met même en évidence les opportunités et défis à venir, les ambiguïtés et les obstacles à l’importation, les lignes de vente et les fournisseurs. Le document d’analyse estime également l’échelle de croissance du miel de châtaignier comme les tendances à venir dans le monde. Plus encore, il sépare le miel de châtaigne allant de la nature au but et de l’analyse complète aux principaux acteurs du marché et aux prévisions. Thesneaklife, COVID-19 a un impact sur le marché du miel de châtaigne 2020 selon l’analyse des entreprises Barkman Honey, Bee Maid Honey, Beeyond the Hive, Capilano Honey – Thesneaklife
  • « Le marché Paquet de vente au détail de champignons de châtaigne frais mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Paquet de vente au détail de champignons de châtaigne frais devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Rapport sur le marché Paquet de vente au détail de champignons de châtaigne frais mondial 2020 – Couvrant l’impact du COVID-19, informations financières, développements, analyse SWOT par les meilleures entreprises mondiales | Wegmans, Sainsbury, ASDA, Tesco, AUGA – Thesneaklife
  • La gesse tubéreuse produit l’une des châtaignes de terre, un tubercule comestible au goût fin, que l’on peut qualifier de légume oublié mais elle revient à la mode, avec la permaculture. C'est aussi une plante ornementale. auJardin.info, Gesse tubéreuse, Pois tubéreux, Châtaigne de terre : planter, cultiver
  • Annulation Les contraintes de précautions sanitaires liées au Covid-19 et l’incertitude pour les mois à venir ont poussé le comité de la Fête de la châtaigne à annuler l’édition 2020. , Fully: la Fête de la châtaigne passe également son tour

Traductions du mot « châtaigne »

Langue Traduction
Portugais castanha
Allemand kastanie
Italien castagna
Espagnol castaña
Anglais chestnut
Source : Google Translate API

Synonymes de « châtaigne »

Source : synonymes de châtaigne sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires