La langue française

Torgnole

Sommaire

  • Définitions du mot torgnole
  • Étymologie de « torgnole »
  • Phonétique de « torgnole »
  • Citations contenant le mot « torgnole »
  • Traductions du mot « torgnole »
  • Synonymes de « torgnole »

Définitions du mot torgnole

Trésor de la Langue Française informatisé

TORGNOLE, subst. fém.

Pop. fam. Gifle, coup violent appliqué avec la main, en général sur la figure. Synon. pop. emplâtre, mornifle.Donner, envoyer, recevoir une/des torgnole(s). Les deux sœurs (...) avaient échangé des torgnoles, au sujet de Gervaise (...); et là-dessus toutes deux, après s'être giflées, avaient juré de ne plus se revoir (Zola, Assommoir, 1877, p. 524).Il tendit le béret en prenant maintes précautions pour ne pas recevoir une torgnole (Duhamel, Notaire Havre, 1933, p. 72).
P. ext. Volée de coups. Synon. correction, dégelée (fam.), dérouillée (pop.), raclée (fam.).Flanquer, foutre une torgnole à qqn. Quel a été le résultat de leur éducation [des Jésuites]? (...) de fades jeunes gens qui se cachent plus que les autres pour courir la gueuse, mais qui seraient incapables de risquer une torgnole pour protéger leurs maîtres ou défendre l'Église (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 202).
REM.
Torgnoler, verbe trans.,pop. Donner une/des torgnole(s) à quelqu'un. Synon. gifler.Il la torgnole à nouveau (San-Antonio, N'en jetez plus!1971, pp. 186-187 ds Cellard-Rey 1980).Empl. pronom. réciproque. Les parents se torgnolaient le dimanche matin rapport aux punaises (Cendrars, Trop c'est trop, 1957, p. 25, ds Rob. 1985).
Prononc. et Orth.: [tɔ ʀ ɳ ɔl]. Martinet-Walter 1973 [-ɳ ɔl], [-njɔl]. Littré a une var. torgniole. Cette forme est ds Martin du G., Vieille Fr., 1933, p. 1058 et ds Céline, Mort à crédit, 1936, p. 14, 82. Étymol. et Hist. 1. 1761 torgnole « gifle, coup » (Le Déjeuner des Halles, 6 ds Quem. DDL t. 40); 1842 torgniole « id. » (Ac. Compl.); 2. 1812 tourniole « panaris » (Mozin-Biber); 1872 torgniole, torgnole « id. » (Littré). Altér. de tourniole, torniole « mouvement circulaire, détour » (ca 1225, Durmart le Gallois, 11095 ds T.-L.), dér. de l'a. et m. fr. tornoiier/torniier (tournoyer*) parce que le panaris fait le tour du doigt et qu'une forte gifle fait tourner sur place. Fréq. abs. littér.: 20.

Wiktionnaire

Nom commun

torgnole \tɔʁ.njɔl\ féminin

  1. (Populaire) Coup, généralement sur le visage ou sur la tête. → voir baffe, châtaigne, marron, taquet
    • Les torgnoles aplatissent au mur tout ce qui ne peut pas se défendre et riposter : enfants, chiens ou chats. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • Puisque les autres femmes les abandonnaient à elles-mêmes et ne se décideraient à intervenir que si elles se flanquaient des torgnoles, se jetaient des pierres à la figure, se tapaient sur le nez ou se tiraient les cheveux à main que veux-tu, la mère Gourvennec entreprit une attaque de nerfs. — (Henri Queffélec, Un Recteur de l'Île de Sein, chap. 10, Cressé : Éditions des Régionalismes, 2014, p. 58)
    • Y m’a filé une beigne
      J’lui ai filé une torgnole
      Y m’a filé une châtaigne
      J’lui ai filé mes grolles
      — (Renaud, Laisse béton sur l’album Laisse béton, 1977)
  2. (Vieilli) Panaris, petit mal blanc qui fait le tour du doigt.

Forme de verbe

torgnole \tɔʁ.ɲɔl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe torgnoler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe torgnoler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe torgnoler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe torgnoler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe torgnoler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « torgnole »

De l’ancien français tourniole (« détour, mouvement circulaire »), parce qu'une bonne gifle fait tourner sur soi.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « torgnole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
torgnole tɔrnjɔl

Citations contenant le mot « torgnole »

  • De coller une torgnole à sa femme comme dans un joli film de Claude Sautet, de mettre une main aux fesses de sa secrétaire quand on est content, c’est agréable. Club de Mediapart, Qu’est-ce qu’elles veulent à la fin? | Le Club de Mediapart
  • À l’Ouest, dans sa version spaghetti, le western subit à son tour une sacrée révolution parodique, avec l’irruption de ces deux pieds nickelés. Avec Trinita et son frère Bambino, la poudre ne parle plus, exit les colts, on est en mode « mes mains ont la parole ». Les duettistes s’imposent comme des Mozart de la torgnole mariole. Le duel de baffes est né ! Ex-champion de natation, Bud Spencer (1,94 m pour 130 kg) invente le fameux « coup du pigeon », un coup de massue sur la tête avec le poing. Signature iconique dont les gamins raffolent. Sorti dans la foulée, On continue à l’appeler Trinita est aussi un immense succès. Le tandem a fait dix-sept films, de 1967 à 1994 : la culture du nanar rigolard leur doit beaucoup.  Télé 7 Jours, On continue à l’appeler Trinita (NRJ 12) Terence Hill et Bud Spencer : un duo au succès inattendu
  • taloche,tape,tarte,torgnole.... , Laurent Joffrin, ex-directeur de Libération, a affirmé vouloir la "refondation d'une gauche réaliste et réformiste", sans laquelle une victoire en 2022 n'a "aucune chance" de se réaliser

Traductions du mot « torgnole »

Langue Traduction
Anglais torgnole
Espagnol torgnole
Italien torgnole
Allemand torgnole
Chinois 苦恼
Arabe torgnole
Portugais torgnole
Russe torgnole
Japonais トルニョレ
Basque torgnole
Corse torgnole
Source : Google Translate API

Synonymes de « torgnole »

Source : synonymes de torgnole sur lebonsynonyme.fr
Partager